Vie pratique

Les congés maternité dans le monde

Ah je vous vois déjà venir ! Lisa nous fait un article sur le congé maternité, ça cache forcément quelque chose… Eh bien pas du tout ! Mais j’ai vu et vois tellement de femmes enceintes autour de moi que j’avais envie de partager avec vous quelques données sur le congé maternité. Evidemment, celui qui nous intéresse, c’est celui au Canada 🙂

Il vaut mieux rester en Europe pour faire son congé maternité !

Alors en gros, il vaut mieux rester en Europe parce que, comme on s’en doute, ailleurs, c’est pas forcément terrible et surtout aux USA. Aucun congé maternité payé ! Enfin a priori; dans la pratique, tout dépend de votre employeur. J’ai vu sur la toile des femmes qui avaient droit à 6 semaines payées. Ca semble être une norme. Oui alors évidemment 6 semaines, ça fait pas lourd. Surtout qu’en France on a droit à 16 semaines. (Montant plafonné certes)

Mais au Canada on a droit à beaucoup de congé maternité !

Oui mais a contrario, au Canada on a droit à… 50 semaines ! Et là faudra un peu m’expliquer… Bon alors oui c’est cool, vous avez VRAIMENT le temps de rester avec votre bébé. Mais le problème c’est que vous ne recevez que 55% d’un maximum de 47 400 $ par an… Comme le chômage en fait. Et autant vous dire que ça ne fait que 2000 $ brut par mois pendant 50 semaines. (Et à Toronto c’est absolument RIEN) Enfin, tout dépend de votre boite encore une fois car certaines vous couvrent jusqu’à 95% pendant une certaine période. (Souvent 3 mois) Sauf que pour ça vous devez généralement revenir travailler chez eux et vous imaginez bien que quand vous partez 50 semaines, vous n’avez pas forcément envie de revenir travailler dans la même boite. Du coup, beaucoup de femmes ne reviennent pas après leur congé maternité. D’ailleurs au Canada, les papas aussi peuvent prendre un congé paternité qui sera déduit sur celui de la maman. (Jusqu’à 35 semaines pour les papas)

Les crèches à Toronto

Le truc dont je ne vous ai pas encore parlé, c’est les crèches. A Toronto elles sont ULTRA chères. Dans les 1500 $ en général !!! Non mais vous imaginez ???!!! Du coup pour que ce soit rentable, il faut que vous touchiez + de 3500 $ par mois (net !) sinon autant rester chez vous. On comprend donc aisément pourquoi les mamans s’occupent de leurs enfants pendant 50 semaines. (La famille est de toute façon sacrée ici et revenir avant la fin de ses 50 semaines est bizarrement assez mal vu…) On voit d’ailleurs rarement des familles nombreuses au Canada, ce qui se comprend facilement… Car l’école n’est pas avant 5 ans environ. Il faut donc payer 1500 $ par mois pendant un sacré bout de temps. Bien que les tarifs soient dégressifs selon l’âge de l’enfant mais n’espérez pas vous en tirer à 500 par mois quand il a 4 ans hein. Et pourtant, c’est déjà une véritable fortune. Pas encore compris pourquoi c’était aussi cher… Avis des mamans et papas bienvenus 🙂

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi :

17 Commentaires

  • Répondre Dingo 16 février 2014 at 4:21

    Rien ne m’étonne, en tous cas, je me suis rendu compte de l’énorme erreur que j’ai faite en immigrant ici, je ne vois aucun avantage sur aucun plan! encore deux ans, le temps de rembourser mes dettes puis ciao! une vraie arnaque le Canada surtout le Québec, j’y suis plus…

  • Répondre Astou 16 février 2014 at 4:26

    Petit bémol, le calcul des 55% de 47 400$ vaut pour l’Ontario notamment (et peut-être d’autres provinces) mais pas pour le Québec où c’est beaucoup plus avantageux : pour un congé de 50 semaines, on peut toucher jusqu’à 70% d’un montant plafonné à 69 000$ pendant les 25 premières semaines et 55% du même montant pour le reste

  • Répondre Lisa 16 février 2014 at 4:31

    @Dingo: Peut-être peux-tu expliquer pourquoi tu es très déçu du Québec ? Ca serait intéressant pour les lecteurs

    @Astou: Merci pour cette précision ! En effet, ça semble beaucoup plus avantageux !

  • Répondre Amelie 17 février 2014 at 7:48

    ah ah!moi je suis sure que ca cache au moins un projet bébé 😉

  • Répondre Lisa 18 février 2014 at 4:15

    @Amelie: Héhé, tu n’as pas tort ! Mais depuis le temps qu’on en parle, faudrait qu’on se pose un jour vraiment et qu’on le fasse 😉 (L’article a été écrit il y a 1 an en fait !)

  • Répondre Gaou 18 février 2014 at 6:24

    Hello 🙂
    Sympa le billet sur les congés mat Plus ca va plus je me dis que BB 2 ne sera pas Canadien si ca continue hein LOL. 🙂
    Sinon plus sérieusement l’école commence l’année des 4 ans
    et pour la garderie nous on paie un peu moins de 450$ pour 4h de garde avant et après l’école. J’ai une amie qui me disait que les prix de Montréal n’étaient pas forcement plus bas. Faudrait que je lui demande les tarifs pour comparer. @ plus 🙂

  • Répondre Lisa 18 février 2014 at 9:08

    @Gaou: Oh tu sais, j’ai entendu ce discours plusieurs fois et puis finalement… On finit quand même par faire ses enfants ici parce qu’il y a certains avantages qu’on ne trouve pas en France 🙂 (La crèche et l’éducation gratuite n’en faisant pas partie on est d’accord !!!)

    Il est vrai, qu’à choisir, il vaut mieux les faire dans une province moins chère que l’Ontario… Après y a des pour et des contre partout. Cela dit, je pars d’une principe que c’est vachement mieux d’offrir deux nationalités à son enfant 🙂 Mais ça c’est un choix perso 😉

  • Répondre Gaou 18 février 2014 at 7:02

    Oh oui ! Je dis ca mais j’en sais rien du tout hein! Tu sais j’avais juré que jamais je n’aurais d’enfant a Paris ma fille y est née , y a vécu plus de 4 ans et qui sait on retournera peut-être y vivre un jour. Quand il faut s’adapter on s’adapte hein. Si c’est Toronto beh ce sera Toronto.
    Je suis d’accord avec toi pour la double nationalité. Ma fille est Franco-Togolaise et je sais que c’est une richesse. @ très vite 🙂

  • Répondre Jean-Francois 5 mars 2014 at 7:46

    Très intéressant mais il ne faut pas oublier aussi que c’est galère pour trouver un médecin de famille qui pourra faire le suivi du nouveau venu et d’un(e) gynéco pour les femmes car il y a un manque criant de ce type de métier.

    Dommage que le Canada n’a pas compris que les immigrants médecins et des autre métiers dans le secteur médical seraient un avantage pour les gens et non de barrer systématiquement ces nouveaux immigrants en disant qu’il n’ont pas le niveau d’un médecin ”canadien”. On les force à prendre des cours qui sont bien sur payants mais tous ne peuvent se le permettre. Une autre raison pourquoi le Canada a un taux de natalité assez faible dans les pays industrialisés.

  • Répondre Marionnette 18 mars 2014 at 6:23

    Héhé oui au Québec en effet c’est pas mal plus intéressant ! J’ai touché 75% de mon salaire les premières semaines puis 55%… mon chum lui, a eu droit à 5 semaines de congé (je sais plus le taux…) + une semaine cadeau de sa compagnie (3 jours payés + 2 jours sans solde) ! Autant dire que là on attend bb2 et il bosse en France il est un peu dégoûté du congé qu’il va avoir 😛

  • Répondre Aude 11 juillet 2014 at 7:39

    Interessant !
    Ceci dit, il faut faire le distingo entre le conge maternite reel et le conge parental. Le premier ne peut depasser 17 semaines. En ajoutant le conge parental on arrive a un an et c’est ce deuxieme qui peut etre pris par le pere.

    Je pense que c’est vendre du reve que de dire que les gens ont droit a un an. Je connais plusieurs personnes qui ne peuvent tout simplement pas se le permettre car financierement cela peut couter cher. Et toutes les entreprises ne “Top up” pas ce que paye la Province.

    Apres, je pinaille sans doute surtout quand on compare aux US mais je trouve qu’on vend souvent du reve sur le Canada et la realite n’est tjs ainsi 🙂 (chui heureuse quand meme ici hein!)

    Blog tres utile !! Merci beaucoup pour ce gros travail !!! (je viens de lancer nos inscriptions consulaires apres avoir lu l’article sur “comment recuperer son permis francais”… j’avais une groooooosse flemme de le faire)

    • Répondre Lisa 12 juillet 2014 at 6:17

      Oui tout à fait ! Il n’empêche que dans certaines villes (genre Toronto), les crèches sont tellement chères que les mamans n’ont pas le choix et doivent rester 1 an à la maison histoire de ne pas aller travailler pour rien ! (Les crèches coutant plus de 1500 par mois en général à Toronto !) Dans ce cas, il faut voir si reprendre le travail permet de compenser cet énormeee montant… ou pas. En sachant bien évidemment que ce que donne l’équivalent de la sécu canadienne est très faible quand on est en congé parental ! https://www.canada.ca/fr/emploi-developpement-social/programmes/assurance-emploi/ae-liste/rapports/maternite-parentales.html 2000 net versus 1500 de crèche moins son salaire… Faut voir si c’est rentable 🙂

  • Répondre Nanalilie 28 juillet 2016 at 8:31

    Bonjour à tous,

    Tout d’abord bravo votre blog ! Il est très réaliste et super enrichissant !
    Vos avis positifs comme négatifs sont tous une vraie mine d’or pour nous (nous projetons de nous installer à Montréal avec notre petite princesse l’année prochaine pour la reconversion professionnelle de Mister qui a l’intention de faire une formation AEC et de travailler dans un secteur qui est plus porteur au Canada qu’en France)

    Bon je m’écarte du sujet, je voulais updater pour dire que d’après mes recherches, un nouveau système a été mis en place pour la garderie des enfants : des crèches à 7$CAD/jour (crèches subventionnées par l’Etat) et qu’il y avait d’autres modes de garde (garderie en milieu familial) pour les enfants entre 15 et 35$CAD/jour avec possibilités de déductions fiscales (en tout cas ça c’est pour le Québec)
    Par ailleurs, le gouvernement offre la”prestation canadienne pour enfants” soit 400$CAD mensuel environ (en deça d’un certain plafond de ressources bien sûr) pour les parents (citoyens canadiens ou RP seulement) avec enfants donc avec le cumul de ces avantages (pour peu qu’on y ait droit bien sûr), on peut s’y retrouver et faire garder son bibou pour des prix corrects

    Encore une fois, merci pour ce beau travail.

    Bonne journée à vous 🙂

    • Répondre Lisa 28 juillet 2016 at 9:49

      Merci beaucoup pour le commentaire ! A notez que ce que tu décris n’est que pour le Québec, dans le reste des provinces, tu payes BEAUCOUP plus cher. Les crèches à 7$ par jour existent par ailleurs depuis un bout de temps au Québec mais sont a priori très demandées donc difficilement accessibles.

      Sur Toronto, les prix n’ont pas bougé et sont toujours tels qu’indiqué 🙂 (C’est même surement un peu plus cher depuis !)

      A Calgary la crèche est facile à 1200$.

      La prestation que tu décris (PFCE) dépend du salaire que tu touches. 400 $ par mois c’est quand tu ne touches pas grand chose.
      Le calculateur est ici : http://www.cra-arc.gc.ca/bnfts/clcltr/cfbc-fra.html

      Pour toucher 400 $ il faut en gros faire 35 K par personne brut ce qui est vraiment bas au Canada et avoir un seul enfant. Si tu en as plusieurs ça augmente un peu. Le maximum était dans les 800 $ par mois d’aides mais faut vraiment que tu touches quedal !

      Si tu es à Toronto, malheureusement et même avec 400 $, la crèche te revient quand même à 1600…… A Calgary à 800, donc ça ne me parait pas correct personnellement 🙂

      • Répondre Nanalilie 28 juillet 2016 at 10:03

        Ouh là! Dans cette perspective c’est certain ce n’est pas du tout correct je suis d’accord avec toi (= prix d’un studio voire d’un 2 pièce montréalais) c’est hallucinant pour ne pas dire complètement dément!
        J’avais en effet pris conscience des délais anormalement longs pour avoir une place dans ces sacro-saintes crèches au tarif abordable (environ 18 mois minimum, il parait que les mères s’inscrivent dès lors qu’elles savent qu’elles sont enceintes)
        Remarque : ici en France également j’ai inscrit ma fille à la crèche … à 6 mois de grossesse et elle aura une place pour ses 5 mois (8 mois d’attente tout de même)
        Et aucune déduction fiscale n’est opérée dans l’Ontario (ou autre province que le Québec)?

        • Répondre Lisa 28 juillet 2016 at 10:26

          Alors si mais il me semble bien que cest fédéral dans tous les cas. C’est donc fixé et base sur ton revenu, nombre d’enfants etc.

          De mon côté la nounou me coûte 900$ par mois 12 mois sur 12. (Oublie le système français ça n’existe pas donc pas besoin de t’embêter à faire des fiches de paye !!!) l’école en Alberta est à 5 ans et la moitié de la journée donc tu payes en gros 450$ en crèche pendant 1 an. La crèche ou nounou doit en plus amener et ramener ton enfant de l’école.

          Me concernant avec les aides de l’état (obligatoires sauf si tu touches un salaire supérieur à 200 K par famille si je ne te dis pas de bêtises) et le retour d’impôts normalement ça devrait se chiffrer à 300$ par mois. Donc disons que je sors 600 de ma poche. Mais les impôts n’étant pas avant février et mon congé mat m’obligeant à rendre des sous à l’état (oui c’est comme ça ici car l’assurance emploi ne te taxe pas tout de suite !) je ne sais pas trop combien je vais toucher 😉

          • Nanalilie 29 juillet 2016 at 12:40

            Ah d’accord! Merci pour toutes ces informations je comprends mieux déjà le système. Je vais me renseigner plus en profondeur sur l’inscription en garderie et les tarifs au Québec (car si pas de garderie= pas de boulot = pas de revenu, on en revient toujours à ce chien et à sa queue décidément)
            Je doute de pouvoir m’inscrire dès maintenant dans les crèches subventionnées à moins qu’on puisse se mettre sur liste d’attente dans le cadre d’un projet d’immigration… si je trouve la réponse je n’hésiterai pas à la faire partager sur ton blog.
            En tout état de cause, une bouffée de fraîcheur, de réalisme et d’optimisme voilà ce qu’est ton blog! Rien qu’en le lisant, je voyage déjà et c’est un plaisir de découvrir d’autres témoignages! Have a good day French With Benefits 🙂

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.