Rechercher par catégorie

Expérience

Expérience, Vie pratique

J’ai cherché pour vous… Un appartement (1ère partie)


Je ne sais pas si vous le savez mais depuis notre arrivée au Canada, nous n’avons vécu que dans un seul endroit. Et oui, même si tout un tas d’immigrants déménagent, il nous aura fallu deux ans pour le faire.

Nous n’en avions pas forcément envie parce que notre one bedroom était vraiment grand (62 m²) mais les nombreux travaux de notre résidence nous ont fait fuir… (Je rédigerai un article sur notre bailleur un peu plus tard) Il faut dire qu’entendre un ascenseur qui monte et qui descend à longueur de temps, c’est plus possible.

Quand nous sommes arrivés il y a 2 ans, louer un appartement était un jeu d’enfants. Il y en avait à profusion et il était extrêmement simple d’en trouver un à son goût. (Et en plus souvenez-vous, nous n’avions pas de travail à l’époque donc il fallait qu’on trouve un garant !)
En 48h, ça avait été réglé et nos copains avaient également trouvé facilement un appart en centre-ville. (Important pour la suite !)

Lire la suite

Expérience, Vie pratique

Sur Airbnb.com, attention aux mauvaises surprises !



J’ai découvert airbnb totalement par hasard via le blog d’une expatriée à Miami il y a environ 1 an. J’ai trouvé le concept génial et je me suis dit que je devais absolument le tester. Pour ceux qui ne connaissent absolument pas le concept, il s’agit de louer un appartement, une chambre, une maison ou autre directement au propriétaire. C’est le même concept que Homelidays (pour ceux qui connaissent) mais en plus sécurisé. En théorie (je dis bien en théorie), vous avez la garantie de récupérer votre argent en cas d’arnaque ou de mauvaise surprise. Airbnb conserve en effet l’argent que vous avez envoyé au propriétaire et ne le lui donne que 24 h après votre arrivée. Problème, il est absolument IMPOSSIBLE de confirmer au site que vous êtes bien arrivé et qu’en plus vous êtes content du logement. Alors comment ça se passe quand comme nous, vous tombez sur un appart insalubre ? Lire la suite

Expérience, Vie pratique

Arnaque au recrutement au Canada


Tout a commencé un pluvieux matin de juillet, lors d’une foire à l’emploi organisée à Toronto. La foire en elle-même était assez petite mais regroupait quand même le recruteur de la branche assurances d’une grande banque (rencontre qui s’est soldée par une erreur monumentale de ma part si vous avez suivi les épisodes précédents) et une bande d’escrocs en recrutement. Bref, j’aurais mieux fait de rester couché ce jour-là…

Des RH à priori légitimes

Au début, ils avaient l’air d’une boîte de RH comme une autre : un stand propret dans un coin de la foire, une file d’attente pour pouvoir déposer son CV et deux hommes assis avec chacun un agenda géant pour inscrire les rendez-vous donnés à chaque candidat. Déjà, ça aurait dû me mettre la puce à l’oreille car en général, même dans ces foires, il ne suffit pas de déposer son CV pour obtenir un rendez-vous. Malgré tout, rendez-vous est pris pour la semaine suivante.

Lire la suite