Expérience

Le meilleur de la recherche d’emploi


Si je devais compter le nombre d’entretiens que j’ai passé sur un an, je crois que j’aurais besoin d’au moins 30 doigts. Si si. Entre les agences de placement et les boites, autant vous dire que j’en ai des anecdotes ! J’imagine que vous aussi…

– L’agence qui se trompe sur la durée du contrat de travail. Au lieu d’être 6 mois, vous réalisez que c’est en fait 2 mois et c’est le client qui vous l’apprend lors de l’entretien.

– L’agence qui oublie de vous envoyer une offre d’emploi complète. Vous vous retrouvez devant le client et vous réalisez qu’il vous manque des compétences marquées comme étant « INDISPENSABLES ». Sauf qu’on vous l’annonce 45 min après le début de l’entretien. « Au fait vous connaissez ce programme ? Ah ben c’est indispensable hein… ».

– La DRH qui ne comprend même pas de quoi vous parlez quand vous lui racontez votre dernière expérience. Tout ça parce qu’elle ne connaît rien à votre domaine d’activité. C’est mal barré.

– La boite qui a le CV d’un autre candidat sous les yeux et vous demande « alors comme ça vous avez bossé chez Yahoo ? ». Essaye encore.

– La boite qui ne sait même pas qui vous êtes. « Vous avez été envoyé par machin et vous bossez chez truc ? ». Ah non pas du tout… Ouch.

– La boite qui doit vous rappeler après 5 entretiens mais oublie de le faire et vous annonce par mail après 3 relances qu’en fait vous n’avez pas été sélectionné et que « oups on avait oublié de vous le dire ! »

– La boite qui vous explique qu’elle ne veut pas vous prendre car vous être trop jovial et que ça ne colle pas avec l’image de leur société. (Véridique c’était en France !)

– La boite qui vous envoie un « Cher Monsieur » (alors que vous êtes une femme) par mail ou « Chère machine » mais le prénom n’est pas le bon !

– La boite qui annule votre rendez-vous 2h avant. Sans s’excuser.

L’agence qui vous propose plusieurs entretiens mais les annule tous 1h après.

– La boite qui dit qu’elle va vous envoyer un mail après un bref échange par téléphone. Vous l’attendez toujours.

– L’agence qui vous demande de la rappeler à un numéro sans préciser l’extension de téléphone. Impossible de parler à la personne du coup. Et en plus le standard vous dit que sans extension, ça ne va pas être possible.

– La boite qui vous donne un mauvais numéro de téléphone et ne vous rappelle jamais… (C’est arrivé à Mister)

– La boite qui veut vous embaucher, vous demande vos références et puis 3 semaines après vous rappelle pour vous dire « oui en fait on n’arrive pas à les contacter… ». Sauf que entre temps vous avez décroché un autre poste…

– La boite qui vous demande de bien spécifier le salaire que vous souhaitez obtenir dans l’email que vous leur faites parvenir avec votre CV et qui par téléphone vous dit qu’en fait, il faut compter 30 à 40 % de moins que ce que vous avez demandé !!! Mais euh, ils étaient pas justement censés faire une sélection grâce aux salaires indiqués par les candidats ?

– La boite qui vous fait passer un test d’orthographe français avec les combinaisons de touches pour les accents qui ne fonctionnent pas.

– La boite qui vous appelle suite à l’envoi de votre CV pour un poste en particulier et qui vous demande « au fait vous cherchez quoi comme type de poste ? ». C’est une blague ?

PS: pour votre information, j’ai quand même retrouvé un emploi entre temps. Et dans ma branche en plus. La recherche, ça paye. Parfois.

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi :

15 Commentaires

  • Répondre C. 2 octobre 2011 at 9:43

    Tellement vrai.

  • Répondre Lola 2 octobre 2011 at 1:46

    Donc au final, on échappe a une certaine galère quand on ne peut pas du tout travailler…

  • Répondre Lisa 2 octobre 2011 at 2:32

    @Lola: Techniquement oui !!! De toute façon c’est chiant partout de chercher du boulot. Après il y a des différences culturelles.

  • Répondre cathy brocard 2 octobre 2011 at 2:58

    l’agence qui vous dit le client annule le recrutement, la boîte qui vous dit on n’a pas d’autres candidats à part vous alors on attend..ect.ect…..un vrai bonheur !!!

  • Répondre ibah 2 octobre 2011 at 5:48

    L’agence qui vous fait passer un entretien et vous annonce que le client est une autre agence, vous passez un 2ème entretien puis 3, 4 entretiens chez le client final et un 5e au téléphone pour vous annoncer qu’il préfère quelqu’un avec plus d’expériences.

  • Répondre Lisa 2 octobre 2011 at 5:53

    @ibah: Arggggg.

    Moi j’ai passé 1 entretien par tel puis 3 entretiens en direct pour une boite. Les 3 entretiens étaient sur la même journée pendant 2h30. Ensuite, j’attends 1 semaine, puis 2… Et puis j’envoie un email et on me rappelle en me disant “ah oui en fait vous n’avez pas assez d’expérience pour le poste.

    A peu près similaire donc 🙂

  • Répondre RouiLLa 2 octobre 2011 at 6:18

    Excellent ces petites anecdotes, ça a de quoi nous préparer !!!
    Et je suppose qu’on se sentira moins seul dans cette galère en relisant ce post!

  • Répondre Lisa 2 octobre 2011 at 7:37

    @RouiLLa: Oui exactement ! J’avoue avoir tout découvert sur le tas car on lit peu de choses qui racontent la vraie galère de la recherche d’emploi 🙂 Et je crois que je me serai beaucoup moins pris la tête si j’avais su tout ça avant de venir lol !

  • Répondre Nancy Bélanger 10 octobre 2011 at 11:39

    Ouf ! Quelle galère en effet ! C’est assez déplorable. Je travaille dans le réseau de la santé, pour l’Agence de la santé de la Montérégie, et je peux te garantir que l’on traite mieux nos candidats en tout cas. Mais que dis « agence », ce n’est pas une agence de placement *LOL*.

  • Répondre Lisa 10 octobre 2011 at 11:50

    @Nancy Bélanger: J’ai l’impression que le Québec les traite mieux en général. J’ai déjà été contactée par des boites Québécoises et à une exception près, j’ai toujours obtenu des réponses après une entrevue téléphonique ! Mais si tu lis d’autres articles similaires sur le blog, il semble que certains disent qu’en fait c’est pareil au Québec et qu’il n’y a aucune différence avec l’Ontario dans la manière de procéder… Je n’ai malheureusement que 4 ou 5 exemples à citer pour la belle province.

  • Répondre (Bilan) P!tain 2 ans | French With Benefits 8 février 2013 at 11:17

    […] rapidement, on s’entend hein. Pour ça, il faut repasser par la case recherche d’emploi qui est une HORREUR à Toronto. Cela dit, je crois que cette nouvelle année m’a fait […]

  • Répondre Trouver un travail sur Linkedin et sur Monster 17 mai 2013 at 10:53

    […] (article à venir) et du coup j’ai du me remettre à chercher activement un emploi… Ah les joies de chercher un emploi à […]

  • Répondre Le cas RBC ou la "logique ubuesque" | French With Benefits 1 août 2013 at 8:22

    […] confiance en Spherion et me dit que après tout je les ai peut-être jugés un peu vite. Moi qui assassine les agences de […]

  • Répondre lisa 9 mars 2017 at 1:24

    Apres 9 mois à Toronto cela me rassure qu’il n’y a pas que moi qui remarque que les anglophones ne sont pas tres serieux et competent dans l’aide à la recherche d’un emploi. Je parle des boites d’interims etc Par ailleurs, je notes qu’ils demandent toujours de savoir gerer le stress et d’etre rapide en realité ils sont tres lent et pas tres pro.Experience de 2 mois dans le domaine logistique

    • Répondre Lisa 9 mars 2017 at 8:13

      Oui… J’ai eu très peu de retours positifs avec les agences d’intérim ! Et moins on a d’expérience canadienne et plus ils sont incompétents et vous contactent pour des jobs qui n’ont rien à voir avec votre profession.

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.