Démarches

[Guide] Aller au Canada en 2020-2021 (Covid-19)

Depuis mars 2020 et la pandémie de coronavirus, le Canada a fermé ses frontières aux voyageurs étrangers dont la présence n’est pas jugée essentielle. A l’origine, seuls les citoyens et résidents canadiens ainsi que les parents de résidents citoyens pouvaient voyager au Canada. Mais depuis le mois d’octobre 2020, ces restrictions ont été assouplies. Désormais, les personnes entretenant une relation amoureuse exclusive d’au moins un an, les enfants, les petits‑enfants, les frères et sœurs et les grands-parents peuvent venir au Canada pour un séjour d’au moins 15 jours. Ma sœur a ainsi pu nous rendre visite entre décembre et janvier 2021. Elle vous explique ici comment se rendre au Canada depuis la France. (Attention, cela ne concerne que très peu de gens et ces règles étaient encore en vigueur début janvier 2021. Vérifiez si elles n’ont pas changé entre temps !)

Mise à jour du 13/01/2021 : Il est obligatoire depuis fin décembre 2020 de présenter un test covid négatif datant de max 3 jours avant de vous rendre au Canada. (Ils vérififeront avant que vous embarquiez) Il est aussi devenu obligatoire dans beaucoup de pays d’Europe de présenter un test Covid négatif quand on rentre en Europe. Ces tests ne sont pas gratuits et coûtent entre 150 et 300 $ au Canada. (Quasi aucune mutuelle ne peut couvrir ces frais) Ma soeur est passée par DynaLife et a eu ses résultats en 24 h.

Vérifiez que vous pouvez aller au Canada

Avant d’entamer toutes procédures dans le cadre d’un voyage au Canada, vous devez dans un premier temps vérifier que vous êtes bien admissible en répondant aux deux conditions suivantes quand un membre de votre famille vit au Canada (il en existe d’autres donc vérifiez bien ici):

Dans mon cas, je suis venue rejoindre ma sœur pendant trois semaines à Calgary pour les fêtes de Noël afin de rencontrer ma nièce qui était née en juin. Je fais donc partie de la deuxième catégorie = membres de la famille élargie d’un citoyen canadien.

Les démarches à effectuer un mois avant votre départ

Les démarches administratives pour voyager au Canada peuvent paraitre longues, voire décourageantes, mais se font assez rapidement finalement. Le plus long étant d’attendre la réponse du Canada pour obtenir votre autorisation de voyage. Comptez environ 2-3 semaines avant d’avoir un retour par mail. Je vais mentionner ici les étapes à faire lorsque vous faites partie de la seconde catégorie de visiteurs. Si vous être un membre de la famille immédiate, vous n’avez PAS besoin d’une autorisation de voyage. Tout le reste est par contre valable !

Avec ma sœur, nous avons commencé les démarches un mois avant que je prenne mon billet d’avion. J’ai recensé 7 étapes pour la bonne constitution d’un dossier.

Il est indispensable de respecter toutes les étapes décrites ci-dessous avant tout achat de billet d’avion. En effet, il est possible que le Canada vous refuse l’entrée sur son territoire si vous n’êtes pas en règle. Si vous achetez votre billet d’avion avant d’avoir un retour positif du gouvernement Canadien, vous prenez donc le risque d’avoir payé votre billet pour rien (sauf si vous avez pris une assurance remboursement).

  1. Remplir un formulaire de demande d’autorisation de voyage au Canada (UNIQUEMENT pour les membres de la famille élargie)

La première étape, et la plus importante, est de remplir un formulaire de demande d’autorisation de voyage téléchargeable sur le site officiel du gouvernement Canadien (le PDF n’est disponible que si vous possédez au moins la version 8 d’Adobe Reader). Celui-ci devra être signé par vous ainsi que par votre membre de famille canadien. Le formulaire doit également être signé par un commissaire à l’assermentation, un juge de paix, un avocat ou un notaire.

On résume :

  • J’ai d’abord rempli et signé le formulaire en indiquant mes renseignements personnels.
  • Ma sœur, en tant que citoyenne canadienne, a ensuite rempli et signé le formulaire en indiquant ses renseignements.
  • Enfin, elle a pris rendez-vous avec une notaire (Notary Public) à Calgary afin qu’elle vérifie toutes les informations décrites sur le document et qu’elle le tamponne. Le coût est de 40$ mais peut varier en Alberta (entre 40$ et 50$ en principe). Cela prend 5 min à faire, le temps qu’elle vérifie vos infos persos + ce qui est marqué sur le formulaire. (En sachant que la notaire ne parlait pas français et que le doc était fait en français mais que vous faites une déclaration solennelle = vous n’êtes pas censé mentir…!)

Le formulaire n’étant pas très au point, il a fallu que nous le recommencions plusieurs fois sur ordinateur. Dès que je remplissais ma partie et que transmettais mon document à ma sœur, il lui était impossible de réécrire par-dessus. Autre problème, le champ dédié au numéro de téléphone ne correspond qu’à un numéro canadien. Je n’ai du coup pas pu mettre mon numéro de portable français. Nous avons dû l’écrire à la main.

  1. Détenir une AVE valable

Il est obligatoire pour tout voyage au Canada de détenir une AVE valable (autorisation de voyage électronique). Vérifiez donc bien que vous en possédez une. Sinon, il faudra en faire la demande et attendre d’avoir un retour positif.

A noter, l’AVE coûte 7$ et peut être demandée sur le site du gouvernement canadien. Plus d’informations ici.

  1. Prouver que le membre de la famille est bien un citoyen canadien (ou un résident permanent le cas échéant)

Vous devrez également fournir un document qui prouve que le membre de votre famille élargie est un citoyen canadien ou un résident permanent du Canada.

Vous pourrez fournir l’un des documents suivants :

  • Un certificat de naissance canadien ;
  • Un passeport canadien ;
  • Un certificat sécurisé de statut d’Indien ou un certificat de statut d’Indien ;
  • Un document de confirmation temporaire de l’inscription ;
  • Une carte de résident permanent ou un document de voyage de résident permanent.
  1. Prouver la relation familiale entre le citoyen canadien et le membre étranger de sa famille

En plus du document prouvant la nationalité canadienne du membre de votre famille, vous devrez également fournir un document prouvant votre relation. Entre autre, il faudra montrer que vous avez le même nom de famille.

Pour ma part, j’ai fait une demande de certificat de naissance auprès de ma mairie et l’ai reçu sous une semaine. Quant à ma sœur, elle a scanné son passeport + son acte de mariage car son nom Canadien n’est pas son nom de jeune fille.

Attention, la douane est très regardante sur ce type de documents. Il faut impérativement que votre même nom de famille de naissance apparaisse sur vos papiers respectifs. Sans cela, vous pourriez vous faire refouler.

  1. Envoyer toutes ces pièces justificatives par e-mail

Une fois tous ces documents remplis et rassemblés, vous devrez les envoyer via un formulaire web qui semble complètement pété de prime abord mais qui fonctionne !

Suivez toutes les étapes indiquées puis ajouter les documents en pièce jointe :

  • Votre demande d’autorisation de voyage signé par les trois parties ;
  • Un document qui prouve que le membre de votre famille est bien citoyen canadien;
  • Tout document prouvant la relation familiale entre vous et le membre de votre famille canadien.

Etonnamment, il n’y a pas de réponse automatique confirmant la bonne réception de votre mail. Ne vous inquiétez donc pas, il a bien été remis au destinataire.

  1. La réponse par e-mail du Canada sous une dizaine de jours

Si tout va bien, vous devriez recevoir une réponse sous 2-3 semaines. Me concernant, j’ai eu un retour positif sous 2 semaines, comme ce qui était prévu.

Vous recevrez un simple e-mail, sans pièce jointe, avec pour mention « Status: Authorized ».

Pensez à bien imprimer cet e-mail. Il constituera un document justificatif à présenter à la douane le jour de votre départ. A noter que vos disposez de 6 mois pour vous rendre au Canada, après cette période, vous devrez refaire toute la demande.

  1. Installer l’application « ArriveCAN »

Tous les voyageurs sont tenus de fournir leurs coordonnées et certains renseignements de leur quarantaine au moment de leur entrée au Canada et après celle-ci. Pour ce faire, vous devrez installer l’application « ArriveCAN » disponible sur l’App Store et sur Google Play. Cette application doit être installée uniquement si vous voyagez par avion.

Une fois l’application installée, vous devrez remplir :

  • Vos coordonnées et vos renseignements de voyage ;
  • Votre plan de quarantaine (à moins d’être exempté des exigences de quarantaine) ;
  • Une auto-évaluation de vos symptômes de COVID.

Vous devez utiliser ArriveCAN avant de monter à bord d’un avion vers le Canada.

Dès que vous aurez fini de remplir vos renseignements sur ArriveCAN, un reçu s’affichera sous forme de numéros et de lettres. Vous devrez le présenter à un agent des services frontaliers canadiens à votre arrivée. Vous pouvez soit l’imprimer, soit le montrer directement depuis votre téléphone.

Préparez tous vos documents avant votre départ

Vous avez réussi à passer les sept étapes et vous avez obtenu une réponse positive du Canada. Félicitions, vous avez passé le plus « dur » ! Il ne vous manque plus qu’à trouver un billet d’avion et d’imprimer tous vos documents justificatifs (autorisation de voyage, passeport, reçu d’ArriveCan, etc…)

Les vols s’annulant très souvent par ces temps de COVID, j’ai acheté mon billet d’avion sur Air France une semaine avant mon vol afin d’être certaine de pouvoir partir ou d’être remboursée si mon vol n’était pas assuré. Je suis partie de Paris en faisant une escale à Amsterdam avant d’arriver à Calgary. ATTENTION, les compagnies aériennes Canadiennes ne remboursent que dans de RARES cas et ne vous offrent qu’un crédit à utiliser (sans limite de durée dans certains cas et du même montant que vous avez payé. J’ai donc un crédit de + de 900 euros avec Air Transat sans limite de durée car je n’ai jamais pu aller au Canada avant le mois de décembre et que j’avais réservé mon premier vol en juin ! De plus, la compagnie aérienne a quasiment annulé tous ses vols avant le printemps 2021 et toutes les autres compagnies Canadiennes annulent TRES régulièrement leurs vols )

Aucun document ne m’a été demandé à l’aéroport de Paris. En revanche, un premier contrôle a été fait durant mon escale dans le très grand aéroport d’Amsterdam (si vous passez par celui-ci, c’est assez labyrinthique…). J’ai dû dans un premier temps remplir une feuille attestant que je n’avais aucun symptôme du COVID, puis tous mes papiers ont été vérifiés minutieusement à la douane néerlandaise. Attention, comme dit précédemment, les douaniers vérifient vos documents de très près. Vérifiez bien que vous avez imprimé tous vos papiers avant de partir et que vous êtes bien conforme avec les étapes précédentes.

Une fois le contrôle passé avec brio (environ 10 minutes), le douanier collera une étiquette sur votre passeport attestant que vous êtes bien en règle.

L’arrivée au Canada

Après de longues heures de vols, vous voici enfin arrivé au Canada. Si vous avez fait une escale dans un autre pays, a priori, le contrôle à la douane ne devrait pas être long puisque vous avez (normalement) déjà été contrôlé. Si ce n’est pas le cas, tous vos documents seront vérifiés et les agents vous poseront diverses questions relatives à votre séjour canadien.

Dans le cas d’un séjour en Alberta

Séjournant à Calgary, province de l’Alberta, la douane Canadienne m’a proposé de faire un test pilote COVID dit « Alberta Border Testing Pilot Program». Seule l’Alberta propose ce programme au Canada. C’est un test salivaire, beaucoup moins désagréable que le PCR, qui vous permet de sortir en dehors de chez vous au bout de 48H si votre résultat est négatif. Comme vous l’aurez compris, il est vivement recommandé de le faire si vous souhaitez sortir sans attendre la quarantaine de 14 jours.

Si vous acceptez d’effectuer ce test pilote, vous devrez remplir et signer plusieurs papiers et vous inscrire sur https://travel.borderpilot.alberta.ca. Une fois le test salivaire effectué, vous devrez indiquer pendant 14 jours sur ce site et sur l’application ArriveCAN si vous présentez ou non des symptômes du COVID. Un e-mail ou un SMS vous sera envoyé quotidiennement pour vous rappeler de bien remplir ces informations.

Au bout de 48h maximum, vous recevrez le résultat de votre test par SMS ou par e-mail. S’il est négatif, vous pourrez donc sortir de chez vous. A noter que le taux d’infection de Covid en venant de l’étranger n’était que de 1.4% !

Vous devrez effectuer un autre test via une pharmacie Shoppers sous 6-7 jours (La liste est plutôt restreinte). La réponse vous sera de nouveau envoyée sous 48h maximum. J’ai une nouvelle fois eu droit à un test salivaire.

Pour information, nous n’avons pas été contactés une seule fois par le gouvernement Canadien pour savoir si je respectais bien ma quarantaine. Je suppose que si vous remplissez bien quotidiennement les informations liées aux symptômes du COVID, il n’y a pas de raison qu’ils vous contactent.

Dans le cas d’un séjour dans une autre province du Canada

Si votre séjour au Canada se fait en dehors de l’Alberta, vous devrez avoir un plan de quarantaine qui montre de quelle façon vous vous placerez en quarantaine pendant 14 jours lorsque vous arriverez au Canada. Ce plan est obligatoire.

Les membres de la famille immédiate qui font un séjour de moins de 15 jours au Canada doivent voyager à des fins non facultatives.

Le retour en France

Il est fortement recommandé à votre retour en France de présenter le résultat d’un test ou d’un examen biologique de dépistage virologique réalisé moins de 72 heures avant votre départ ne concluant pas à une contamination du COVID.

Si vous ne présentez pas de résultat de test, vous serez dirigé à votre arrivée vers un poste de contrôle sanitaire permettant la réalisation d’un tel examen.

Articles précédents

D'autres articles qui peuvent vous intéresser

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.