Vie pratique

Un hiver tropical à Toronto ?

Si vous ne le savez pas encore, j’ai HORREUR de l’hiver tel qu’on le connaît. Froid et souvent long.

Autant vous dire que le passer au Canada n’est pas chose aisée pour moi étant donné que ça dure des mois et qu’il fait en plus hyper froid.

Cette année pourtant, il fait moins froid qu’en 2011. Enfin c’est relatif. Disons qu’il fait à peu près 5° de plus, ce qui n’est tout de même pas négligeable.
Donc au lieu de plafonner à – 10 en moyenne, on arrive à atteindre des – 5 voire même des températures positives ! Bon + 8 ° grand max hein genre 1 jour par ci par là. Mais quand même !
Si bien que pour les Canadiens, il s’agit d’un hiver tropical. – Je m’étouffe – . Le choc des cultures est là.

En même temps essayez d’imaginer un Canadien qui d’habitude se tape des hivers à – 20, – 30 et qui d’un coup se retrouve avec + 8 ° en plein de mois de janvier. Forcément il va croire que c’est quasiment le printemps.
Maintenant, imaginez votre blogueuse préférée (qui même avec sa Canada Goose doit porter une polaire pour ne pas avoir froid. Oui je vous ai pas dit qu’en plus j’étais très frileuse ?) passant un hiver « tropical » à Toronto. Le choc thermique.

Ben oui, moi je ne m’y ferai jamais. Vous m’excuserez mais pour moi – 5° c’est TRES loin d’être tropical. Alors oui ce n’est pas insoutenable mais c’est loin d’être le paradis. Pour tout vous dire, je me demande même comment les Français immigrés ici depuis des années n’ont toujours pas eu envie de repartir après des années et des années d’hivers ! Moi ça me débecte. Je ne comprends juste pas.
Je me dis que les Canadiens, les pauvres, ils n’ont pas le choix mais les Français ! J’exagère je sais. Il y a aussi des gens que le froid ne dérange pas. Moi je serai incapable de supporter ces températures pendant des années.

Quand je suis arrivée au Canada en 2010, je me suis dit « 3 hivers, pas plus ». Et 2013 approche…

NB : Toronto est l’une des villes où l’hiver est le moins rude.

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi :

18 Commentaires

  • Répondre Amandine 19 février 2012 at 10:25

    Je trouve que pour notre 1er hiver ici , les températures sont pas si basses que j’aurais pu le penser.
    Personnellement , je ne ressens pas trop le froid !! Même si ça peut être embêtant de prendre 10 minutes avant de sortir le temps d’enfiler tout l’équipement : bottes , écharpe , 2ème pantalon …. Mais on s’y fait ^^

    Enfin là , j’ai hâte de voir les beaux jours arriver même si je sais qu’il fera trop chaud !!

    Le climat n’est pas facile ici autant en été qu’en hiver

  • Répondre Jean-Francois 19 février 2012 at 10:29

    Avec des températures comme cela, je suis sur qu’il doit avoir des barjots en petite chemise ou en t-shirt dans la rue. Peut-être même avec des bermudas??

    Je pense que plus on avance dans les années et plus les hivers seront cours et moins froid. Changement de climat mais bon si on pouvait raccourcir la période hivernale de 1 à 2 mois, ce n’est pas de refus! On rajoute ces 1-2 mois au printemps et c’est parfait pour moi. Par contre, tu n’auras plus besoin de mettre une autre couche sous ton Canada Goose bientot!

    Allez courage Lisa, on est presque vers la fin février! Plus que 2 mois à tenir avant le printemps 🙂

  • Répondre Thierry 19 février 2012 at 10:45

    Bon, je me permets quelques précisions sur ce sujet que je connais bien. 😉

    Comme tu l’as dit, l’hiver à Toronto n’est vraiment pas terrible, d’un point de vue canadien. Et l’hiver 2011/12 est vraiment très doux chez vous (2010/11 avait été un peu plus froid que la normale, ce qui est presque extraordinaire !).
    Imagine que la barre des -10 °C n’a été franchie que 10 fois cet hiver… Ici (nord de Québec), je ne les compte plus ! 🙂 Et avec 28 cm de neige depuis novembre (contre 260 chez moi), on ne peut pas dire que les pelles aient beaucoup servi…
    En fait, oui, le climat se réchauffe comme partout dans le monde. Il y aura toujours des mois ou des hivers très froids (Cf. janvier 2009), mais ils seront de plus en plus isolés. Ici, à Québec, le dernier hiver plus froid que la normale remonte à 2003/04… Donc, Amandine, tu es chanceuse pour cette année ; ça reste bien doux tout ça.

    Pour ce qui est d’aimer l’hiver en tant que tel, je te dirais que c’est naturel chez moi. J’aime la puissance des éléments, les grands froids (< -30 °C – réels, pas ressentis, hein…), les mètres de neige, etc. J'aime me lever le matin et sentir ce froid mordant, très sec, qui te congèle les poils de nez. Personnellement, je commence à sentir une différence à partir de -25 °C, mais je n'ai pas froid (le CG, c'est le top du top). Et puis l'hiver c'est le ski, les raquettes, le patin, les balades à pied, etc. Enfin, je ne m'en lasse pas et ce n'est pas près d'arriver. 🙂

    Bon, si je pense à toi, Lisa, je me dis qu'il y a peut-être une bonne nouvelle : les prévisions à moyen terme indiquent un printemps hâtif…. alors on verra bien. Et cette année, les prévisions saisonnières ont été plutôt bonnes. Alors tiens bon ! 😉

    @+

  • Répondre Lisa 19 février 2012 at 4:30

    @Amandine: Il faut croire que tu es plus faire pour le froid que moi 🙂 L’été ne me dérange pas même s’il peu faire 40°. Je ne crains pas vraiment la chaleur, au contraire !

    @Jean-Francois: Et non même pas ! Cette année je n’ai pas vraiment vu de bermudas. Des gens qui portent des petites laines oui.

    @Thierry: Mouaif tu sais moi, je crois que c’est les températures en dessous de 10° qui posent problème… Et ça c’est le pays qui est comme ça 😉 Pas sur que je puisse m’y faire ! (Je suis même persuadée du contraire 😉

  • Répondre Thierry 19 février 2012 at 4:57

    Faut que t’ailles à Vancouver ou, mieux encore, Victoria… Il n’y a pas plus doux au Canada. 🙂

  • Répondre C. 19 février 2012 at 7:44

    @Thierry : Pour avoir vécu 2 hivers à Vancouver, doux certe mais ultra humide et donc avec un ressenti super froid. Il pleut non stop (pas un moment de répis) et on vit dans un nuage pendant 6 mois. L’humidité est partout, les batiments sont imbibés. J’aime mon premier hiver à toronto, hyper sec comparé à Vancouver.

  • Répondre Lisa 19 février 2012 at 9:45

    @C.: +1 !

  • Répondre raphaëlle 19 février 2012 at 11:00

    en tout cas moi ça me va bien l hiver qu on a cette année ici à Toronto et je ne souhaite qu une chose : que ça dure car on n est pas encore au printemps ! l an dernier était notre premier hiver après 15 ans de Brésil… et comment dire ? un choc ! mes gamins ne connaissaient pas les chaussettes ! et pour nous une pelle c était pour faire des chateaux de sable…. comme toi Lisa, l hiver sans fin me gave…

  • Répondre Thierry 19 février 2012 at 10:05

    Je n’ai jamais dit le contraire. Mais humide ou pas, cela reste très doux.
    Et l’idée selon laquelle un 0 °C humide en France est bien plus “terrible” qu’un -20 °C sec ici, c’est complètement stupide. C’est pourtant ce que prétendent certains Français installés au Canada… probablement pour faire les “durs”.
    Et en passant, -20 °C (ou même -10 °C), c’est forcément très sec… même s’il y a 80 % d’humidité relative. Il faut juste avoir quelques notions évidentes de physique pour le comprendre.
    Sinon, côté douceur, il y a Windsor, en face de Détroit. On ne fait pas beaucoup mieux. Par contre, en été, c’est l’enfer…

  • Répondre cathy brocard 21 février 2012 at 1:06

    Pour nous aussi c’est le premier mais il est vrai qu’on aime être dehors : patins, ballades, ski, mais bon on se sent bien jusqu’à -15° après ça commence à peler grave !!!!!! Mais je peux comprendre qu’on ne supporte pas !! Allez courage ma Lisa !

  • Répondre Lapoz 21 février 2012 at 6:53

    Courage..

  • Répondre chapochnikov 1 mars 2012 at 9:19

    les Français non plus n’ont pas un hiver tempéré, tout le monde n’habite pas sur la côte d’azur ou la côte basque, allez au fin fond de l’Auvergne, de la Champagne, de la Lorraine ou dans les Alpes au moins de janvier, en général c’est moins de zéro!

  • Répondre Lisa 1 mars 2012 at 9:47

    @chapochnikov: Certes mais rien de comparable avec le Canada, vous en conviendrez. Allez au Manitoba et vous aurez – 40°. A date, je ne pense pas que ça arrive (est-ce déjà arrivé ?) en France !

  • Répondre chapochnikov 2 mars 2012 at 4:59

    Pas -40° mais lors du fameux hiver 1987, il y a eu certaines nuits des -25°, et par cette température le résultat est le même que par -40° si on est sdf dehors : la mort!

  • Répondre Lisa 3 mars 2012 at 9:10

    Ok Je m’incline ;))) en fait ce sont des manitobains qui m’ont parle de leur -40…. Oui oui j’ai déjà été à Winnipeg ! Brr…

  • Répondre Thierry 3 mars 2012 at 9:00

    Je ne peux qu’intervenir… connaissant très bien le sujet. 😉

    Déjà, pour commencer, aussi bien la France que le sud du Canada ont un climat tempéré… L’une a plutôt un climat océanique (d’une manière générale), avec des disparités régionales évidemment ; l’autre a un climat continental humide.

    Comparer les hivers d’ici avec les hivers français ? Ça n’a aucun sens. À moins de comparer Nice et Vancouver, à la rigueur.
    Quant aux fameux -40 °C qu’on nous sort à tour-de-bras (pour faire du sensationnalisme), ils sont excessivement rares dans 95 % du territoire canadien, contrairement à ce que l’on croit… Au Québec, cela peut arriver exceptionnellement dans certaines vallées au nord du Saint-Laurent (nord de Québec, La Tuque, etc.), en Abitibi, vers le Saguenay ou dans le nord de la province. Mais cela reste très rare, même dans le Grand Nord.
    À Winnipeg et Regina, qui sont les 2 villes les plus froides du sud du Canada, c’est également bien rare et c’est loin d’arriver chaque hiver… À Calgary, cela n’arrive jamais (même les -30 °C sont rarement atteints là-bas) et à Edmonton ça arrive, mais pas souvent non plus. Même dans certains secteurs du Nunavut, cela n’arrive pratiquement jamais, car il y a trop de vent (le vent empêche la température de baisser). Il n’y a bien qu’au Yukon, et surtout vers Dawson, que les températures descendent facilement sous les -40 °C voire les -50 °C. Ou à Eureka, au Nunavut. Après…

    Quant à la France, le record officiel est de -38 °C à Mouthe (-42 °C selon d’autres sources), mais c’est très rare de passer sous les -25 °C, évidemment. Cela dit, il y a eu jusqu’à -20 °C et un peu moins en février 2012, et jusqu’en plaine. C’était quand même la plus grosse vague de froid depuis janvier 1987.

    Voilà. 🙂

  • Répondre Thierry 3 mars 2012 at 10:19

    Oui mais tout le monde exagère avec la météo… sans parler de l’amalgame fait entre température réelle et température ressentie (Windchill).

    Concernant Winnipeg, la température la plus basse de cet hiver très doux n’est que de -28,9 °C. Et il faut remonter à février 2007 pour retrouver une température inférieure à -40 °C. Comme quoi…

    Il ne faut pas oublier que les hivers canadiens se réchauffent très nettement…

  • Répondre Les hivers à Toronto (Les vraies températures) | French With Benefits 12 mai 2013 at 6:26

    […] est donc grand temps de vous faire votre propre opinion sur les hivers canadiens ! Notez que pour l’hiver 2011/2012, les Torontois le qualifiaient d’hiver « floridien ». Oui oui rien que ça… Verdict ? […]

  • Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.