Voyages

(Etats-Unis) New York, New York


Nous avons profité d’une semaine de vacances pour faire un petit bout de la côte est américaine en passant quelques jours à New-York, Philadelphie et Washington D.C.

Avant propos

Je crois que la dernière et seule fois où je suis allée à New York, c’était en 1994. Quant à Mister, c’était sa première fois dans la grosse pomme.

Je ne vais ni vous raconter notre périple dans la ville, ni vous abreuver de photos comme vous pouvez en voir sur les 1454778xxx blogs de la toile. Je trouve que ça n’a aucun intérêt. Une ville se visite, elle ne se lit pas. Quant aux photos, vous pouvez en trouver sur Google Images. Par contre, on peut vous donner envie de visiter la ville 🙂
Je vais donc tenter de vous faire un petit résumé des trucs qu’on a trouvé sympa et ceux qu’on a moins aimés. Et puis évidemment vous aurez quelques photos à la fin de l’article histoire de vous montrer quand même où on était :p (Et puis un article de voyage sans photos, c’est pas drôle et c’est chiant à lire !)

Voilà c’est dit, maintenant on vous raconte notre voyage !

Aller à New York depuis Toronto

Aller à New York depuis Toronto prend un peu de temps. 8 h environ. Il faut ajouter à cela le passage en douanes qui peut se révéler coton (1 h d’attente nous concernant) et les nombreuses petites routes de campagne qui rendent le paysage plus bucolique. (Bon ça c’est parce qu’on n’est pas passés par Rochester)

Après il faut pouvoir se retrouver dans la grande pomme et ne pas oublier d’avoir du cash américain sur soi. Nous n’en avions pas et passer le Holland Tunnel coûte… 12 $. J’imagine qu’ils nous enverront la facture vu qu’ils ne prenaient pas les cartes de crédit.

Même avec un GPS, il n’est pas super simple de se retrouver dans la ville étant donné les nombreuses routes en travaux. Il faut donc peut-être prévoir un délai supplémentaire de 30 min pour arriver à bon port. Cela dit nous n’étions pas à New York même mais à Brooklyn.
D’abord dans un quartier Porto Ricain (un article y sera dédié prochainement) puis dans un quartier juif orthodoxe à vous rendre assez mal à l’aise. (Seuls les touristes de l’hôtel n’étant pas juifs dans le quartier)

Le métro New Yorkais

Pour se déplacer à New York, il faut prendre le métro et laisser absolument sa voiture au parking. Un pass à la semaine coûte 29 $, ce qui n’est pas énorme étant donné le nombre de lignes de métro et de bus qui sont offertes. Dépaysement garanti ! Le métro New Yorkais est absolument dégueulasse. Moi qui me plaignais de celui de Paris qui ne sent pas bon, je peux vous dire que celui-là va vous laisser un souvenir impérissable. En plus il ne fait pas safe du tout. Je ne voudrais pas me retrouver la nuit toute seule à attendre mon métro… (Ce n’est d’ailleurs pas conseillé dans les guides…) A côté celui de Toronto fait figure de champion. (Je comprends maintenant mieux les affiches de la TTC qui se vantait d’avoir un super métro. C’est propre et super safe. Faut dire qu’on le paye une fortune aussi)

New York, déception

Je ne vais pas vous mentir, j’ai été un peu déçue par la ville. Je crois que je l’avais carrément trop idéalisée. Genre je la voyais comme dans Gossip Girl et Sex In The City avec des beaux quartiers partout, des restos branchouilles à tous les coins de rue et des magasins super hype.

Bon, il y a des supers coins à NYC et l’architecture est belle MAIS il faut rester à Manhattan. Dès que vous sortez un peu, vous tombez nez à nez sur des sortes de ghettos qui ne donnent pas envie de s’y attarder. C’était le cas de nos coins à Brooklyn.
Aussi la ville croule sous les ordures. Il y a des poubelles partout et ça pue d’enfer dans les coins touristiques. Seul l’Upper East Side semble épargné avec ses petits arbres plantés un peu partout et ses super beaux musées.

Par contre question shopping, vous allez être servis. Etant donné que tout est toujours en solde en Amérique du Nord, il y a de super affaires à faire. D’abord c’est beaucoup moins cher qu’au Canada. (Exemple frappant : chez Abercrombie, un sweat vaut 60 $ US et est marqué 88 $ CA humm humm !) et ensuite les taxes sont moins importantes. Fait étrange, nous n’avons même pas payé les taxes quand nos articles étaient soldés. Vous allez donc faire plaisir à votre porte-monnaie.

Pour faire tout ça, il faut beaucoup beaucoup marcher. NYC est super grande, genre SUPER grande. Ceux qui sont allergiques aux mégalopoles risquent de ne pas apprécier la ville étant donné qu’elle grouille de monde à toute heure de la journée ! Et à la sortie des bureaux, on doit carrément se frayer un chemin entre les passants.
Chose qui m’a frappée également c’est le manque de savoir vivre des New Yorkais. On dit que les Torontois ne sont pas sympas (ce que je trouve d’ailleurs injustifié) mais alors à NYC on vous pousse sans même s’excuser (super rare aux Etats-Unis !), on vous balance le plan de métro à la tronche quand vous le demandez à une station et on vous rentre dedans sans sourciller.
Je crois que vous ne pourrez plus vous plaindre des Parisiens après avoir été à New York. Finalement si Paris avait un pendant américain, ce serait bien cette ville. J’imagine que c’est pour ça que les Parisiens adddooooreeenntttt cette ville et rêvent d’y vivre.
Ce n’est absolument pas mon cas. Je ne me verrais pas du tout vivre là-bas. Plus le temps passe et plus je me vois dans une ville à taille humaine. (Toronto étant déjà trop grande à mon goût)

On a aussi été carrément choqués par le service dans les restaurants. C’est simple il est inexistant la plupart du temps. Alors que d’habitude aux Etats-Unis, on vient vous demander vingt fois si vous appréciez votre repas, là on s’en fiche carrément. On a même eu droit à un « don’t forget the tip » sur une addition et à une attente de 15 min entre mon plat et celui de Mister. Du coup on a chacun mangé de notre côté.
Aussi on a beau dire que les portions sont gargantuesques aux USA, ça n’a pas l’air d’être le cas à NYC. Nous nous sommes souvent retrouvés avec des toutes petites assiettes facturées au tarif normal.

En conclusion, évidemment qu’il faut aller à la rencontre de la ville. Elle renferme énormément de trésors et se visite très certainement en plusieurs fois. (Nous n’étions pas venus pour les musées et la ville en regorge)
Le quartier de Wall Street est un incontournable, il ne vous laissera certainement pas indifférent et vous permettra de contempler la bourse de NY avec son imposant drapeau américain comme incrusté dans le bâtiment.
New York a une histoire incroyable et comme toutes les grandes villes elle ne laissera personne indifférent. Il paraît qu’on adore ou qu’on déteste. C’est la même chose pour Paris alors c’est à vous de vous faire une idée ! Je pense qu’il faudra qu’on y retourne une seconde fois et qu’on loge cette fois dans Manhattan pour apprécier toute son histoire.

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi :

12 Commentaires

  • Répondre Paul C. 1 juillet 2012 at 10:58

    Article sympa mais je dois dire que j’ai eu une réaction totalement opposée à la tienne sur cette ville : j’y étais pas venu chercher grand chose et je suis littéralement tombé sous le charme !
    C’etait en 2009 et j’y ai passé 10 jours complets avec ma copine dont 6 en mode couch surfing.

    Certe les newyorkais ne sont pas aussi bienveillants que les ricains des villes plus petites mais je trouve qu’on est quand même encore loin de l’austérité parisienne !

    Tellement de paramètres peuvent intervenir et modifier notre regard dans un séjour. Tu DOIS y retourner pour te faire une seconde opinion 😉

  • Répondre Lisa 1 juillet 2012 at 11:02

    @Paul C.: Mais je sais, tout le monde ou presque aime New York ! Mais bon comme je l’ai dit, je ne suis plus du tout attirée par les grandes villes. (Oui la prochaine fois que je change de pays, je choisis plus petit que Toronto :D)

  • Répondre Thierry 1 juillet 2012 at 6:27

    @Lisa: Plus petit que Toronto, ce sera pas dur… 😛

    Sinon, concernant l’attitude des New Yorkais, je pense qu’elle est propre à celle des gens de presque toutes les grandes villes. Dès que tu vas dans la campagne américaine, c’est super relax et les gens sont super sympa. Autre chose : quand on est descendu en Floride en bagnole, on a remarqué combien les Ricains des grandes villes par lesquelles on est passé (Washington, Baltimore, etc.) conduisaient comme des c… alors qu’ils sont vraiment cool ailleurs (et bien plus qu’au Québec !). Donc les grandes métropoles, à éviter… 😛

  • Répondre [email protected] 4 juillet 2012 at 8:49

    Connais pas NY mais du coup ton article + les com’s : je pense que j’irai y jetter un oeil et éviter certains quartiers 😀

    Mais pourquoi pas plutôt sur les périodes de fêtes comme Noël, ça doit être un peu plus festif et détendu.

  • Répondre raphaelle 6 juillet 2012 at 1:10

    j ai beaucoup aimé New York mais je me retrouve aussi dans quelques critiques, surtout sur le métro, les poubelles…
    vu que j ai vécu 14 ans à Sao Paulo qui est bien bien plus grand que NY, la mégapole ne me fait pas peur du tout (c est aussi pour cela que je n aime pas Toronto qui est d un triste pour moi… mais d un “borinnnnng”)
    comme tu dis, si on sort de Manhattan on risque de tomber sur des quartiers difficiles… là non j ai pas été hyper impressionnée…
    en fait je suis allée à NY avec en tête l idée de voir tout ce que j avais vu à la télé ! et j y suis allée de bon coeur ! avec les enfants ont a fait toutes les photos touristiques qu il fallait faire ! on y est allé pour ça ! et on s est é-cla-té ! on a fait le musée d histoire naturel et quand tes enfants se retrouvent là dedans avec en parallèle pour eux, le film ‘une nuit au musée” ils s éclatent ! je garde de très bons souvenirs et souhaite y retourner plein de fois car on ne peut pas tout voir…
    par contre, niveau budget, avec 2 ados et une gamine hystérique de shopping : AU SECOURS !!!! j ai pas encore digéré les 50 dollars de M&M’S du Times Square !!! sans parler des repas, hébergement, etc… c est cher ! très très cher !
    pour l attitude des gens, on a trouvé des gens super sympas presque partout… ça m a pas choqué…
    Mais tu sais, les grandes métropoles sont toutes pareilles… elles ne reflètent pas du tout du reste du pays !

  • Répondre Amandine 8 juillet 2012 at 4:22

    Il est certain que je veux voir cette ville un jour !
    Qu’on aime ou qu’on aime pas j’ai envie de me faire mon propre opinion

    Ton article est bien traité , ça change de ce que l’on peut voir sur les autres blogs : tout en photos …

  • Répondre Lisa 8 juillet 2012 at 5:23

    @Amandine: Héhé merci ! C’est exactement le but !

  • Répondre Cécile 10 juillet 2012 at 5:37

    Je comprends un peu ce que tu veux dire … Je n’ai été qu’une seule fois à NY, je n’y suis restée que 3 jours, et même si j’ai globalement beaucoup aimé mon voyage, notamment grâce aux visites de musées comme le MOMA ou le Guggenheim, j’ai moi aussi trouvé la population assez speed et pour nous touristes français, ça peut être parfois hyper stressant. Je te recommande d’aller découvrir Chicago, qui est une ville très différente de NY : comme partout dans le Midwest, les gens y sont beaucoup plus chaleureux que sur la côte Est, ils prennent vraiment le temps de discuter, le service client dans les restos est incroyable, il y a des musées aussi beaux que ceux de NY, l’architecture est fabuleuse, côté shopping, tu trouveras ton bonheur aussi, en plus c’est au bord du lac Michigan, donc si tu y vas en été, tu peux te faire une après-midi plage pour décompresser, ou te ballader le long du lac en vélo. Bref, Chicago, c’est super !
    Cécile

  • Répondre Romain 21 avril 2013 at 6:06

    Bonjour,

    tout d’abord merci pour votre blog et vos nombreux conseils.

    Par contre je trouve ça très restreint que de dire qu’il FAUT rester dans Manhattan. Je suis resté 1 mois à Brooklyn en Juin 2012 (Métro New York City Tech)et nombreux sont les quartiers clean (et aussi bobo) !

    Brooklyn d’aujourd’hui n’a rien à voir avec le Brooklyn d’il y a 30 ans.

    Vous devriez peser vos mots car dire que “ça croule sous les ordures” ou alors parler de “ghettos” c’est très limité même si j’admets que certaines zones sont comme ça. Allez voir à Williamsburg !

    C’est comme dire que la banlieue Parisienne est un immense ghetto en somme :).

  • Répondre Lisa 21 avril 2013 at 12:05

    @Romain: Salut Romain, merci pour ton commentaire 🙂

    J’ai donné mon avis de touriste après 1 semaine 🙂 (En précisant le quartier où nous étions et qui était franchement ghetto !) Je n’ai effectivement pas passé un mois comme toi à Brooklyn. Cela dit il faudrait voir ce que disent les américains de nos banlieues parisiennes 🙂

  • Répondre Romain 21 avril 2013 at 12:43

    Vraiement ça vaut le coup Brooklyn. Quand tu auras plus de temps avec ton conjoint parce que vous serez surpris des bonnes surprises qui s’y trouvent.

    Lol oui c’est sur .. Bon on à Neuilly sur Seine comme Bobigny en banlieue :).

    Je voulais seulement que tes lecteurs ne soient pas refroidis par l’idée de s’y rendre.

    En tout cas ton/votre blog est une mine d’or et très bien construit !

    Merci !!

  • Répondre Lisa 21 avril 2013 at 12:55

    @Romain: Héhé oui je sais je plaisante 🙂 Merci en tout cas pour le blog ! A vrai dire je ne suis pas une grande fan de NYC alors je n’ai pas trop prévu d’y retourner tout de suite tout de suite 🙂

  • Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.