Vie pratique

Minto High Park Village – Avis

J’avais écrit il y a longtemps un article pour vous parler de notre ancien appartement chez Minto. Vu que nous venons de le quitter, il est temps que je vous donne mon avis sur la résidence. En effet, énormément de nouveaux immigrants viennent s’installer chez Minto et on y croise d’ailleurs quelques Français !

Humm par où commencer…

Disons que Minto est un groupe immobilier connu à Toronto. Ils gèrent plusieurs immeubles datant des années 70 (dont une dizaine à High Park) et construisent désormais de très beaux condos en vente ou en location en centre-ville.
Ils sont également réputés pour être un peu plus chers que leurs concurrents (Vertica et autres) mais la qualité de leurs services est supérieure.

– Dès que vous avez un souci dans votre appart, ils viennent le régler.
– Les immeubles connaissent des améliorations régulièrement (balcons refaits, piscines refaites…)
– Le management est relativement à l’écoute (les Resident Managers vivent dans le même immeuble que vous, donc vous pouvez aller les voir en cas de soucis)
– Il existe une association de locataires qui est censée pouvoir vous venir en aide en cas de pépins. Censée, je dis bien, parce que ça fonctionne comme les syndicats canadiens. En gros, n’en attendez pas grand chose parce que les Canadiens ne sont pas réputés pour monter au créneau. (Heureusement, au contraire du syndicat, c’est gratos)

A l’inverse, ils sont aussi réputés pour :

– Des travaux en tout genre qui n’en finissent plus
– Une sécurité toute relative qui a valu à plusieurs de ses locataires de se faire cambrioler… (High Park est entre autre réputé pour ça !)
– Une communication très limite (les résidents sont parfois prévenus 10 jours avant de grands travaux)

Il y a énormément de chances que vous rencontriez des gens qui ont déjà vécu à High Park. C’est bien simple, rien qu’au bureau, nous sommes 5 à vivre ou avoir vécus chez eux ! Pareil quand on rencontre des Français, ils connaissent généralement Minto.
Autant vous dire que chacun aura son mot à dire sur leurs immeubles. Et il semble d’ailleurs que depuis quelque temps, ils n’aient plus très bonne réputation…

En me baladant sur le web et en cherchant “Minto High Park”, voilà sur quoi je suis tombée : ici et ici. (5ème et 6ème résultat sur Google !)

D’abord les gens vont conseillent de ne pas louer chez eux mais en plus ils sont HYPER mal notés sur internet. Alors qu’il y a deux ans, ils avaient encore très bonne réputation.

Je vous résume un peu notre situation sur ces deux dernières années.

– Enormément de cambriolages dans la résidence dont un juste au dessus de notre tête. Avec la police qui est quand même passée 2 ou 3 fois pour nous demander si nous avions vu ou entendu quelque chose ! Autant dire que c’est hyper rassurant…

– Pas d’air conditionné et des fenêtres d’un autre âge. En hiver il y avait carrément des stalactites (et stalagmites) à l’intérieur !!!

– Pas de lave vaisselle (alors que d’autres apparts en proposent dans la résidence)

– Des travaux à N’EN PLUS FINIR. Le parking qui était en rénovation depuis quasi un an, un ascenseur sur 3 qui était arrêté deux mois et demi à chaque fois pour rénovation, les tuyaux qui étaient rénovés et donc il n’y avait plus d’eau pendant la journée, la piscine fermée pendant 1 an et demi pour rénovation, les balcons qui avaient été à moitié refaits et puis abandonnés… Bref c’était une HORREUR. D’ailleurs les locataires ont même créés une page Facebook pour en parler. (C’est dire !)

– Je crois que le pire du pire restera quand même le changement d’ascenseur pour une cabine réputée non bruyante. Etant donné que notre appartement était collé à l’ascenseur, on avait l’impression d’entendre le métro qui passait en permanence. (Avec les vibrations dans le sol et tout et tout) C’était devenu invivable. Tellement invivable que j’ai donné mon préavis de deux mois pour déménager. (Et donc vécu deux mois avec le bruit, si si)
J’ai eu beau les contacter par tous les moyens, je n’ai JAMAIS eu de retour. Ou alors ils passaient vérifier sans même m’avertir ! On m’a dit que dans tous les cas il fallait attendre que tous les ascenseurs soient changés pour pouvoir régler le bruit. Soit… 6 mois. Une blague !

– Un Resident Manager impossible à comprendre et particulièrement soupe au lait. (Normal, personne comprenait ce qu’il disait)

– On pouvait entendre les voisins n’importe quand et n’importe où tellement les murs n’étaient pas épais. (Et je peux vous dire que ça incluait les WC, humm humm)

Donc est-ce que je vous conseillerai de louer chez eux ? Oui et non. Oui parce que le prix est assez correct par rapport à ce qu’on trouve actuellement en centre-ville et ils rénovent régulièrement les bâtiments et non pour tout le reste ! (Donc y a beaucoup de chances que vous n’alliez pas chez eux après tout ce que je vous ai dit !) Je ne vous en voudrais pas…

Articles précédents Article suivant

D'autres articles qui peuvent vous intéresser

7 Commentaires

  • Répondre Trouver un premier appartement à Toronto 4 mai 2013 at 12:23

    […] : N’hésitez pas à lire notre review sur Minto. […]

  • Répondre Floriane 29 septembre 2017 at 6:15

    Je suis ton blog depuis quelques années déjà, avant même que nous ayons l’idée de venir à notre tour au Canada. Maintenant que nous sommes à deux mois de notre arrivée à Toronto, je me retrouve à éplucher le moindre de tes articles pour glaner tes conseils :).

    Merci d’avoir pris le temps d’écrire chacun de ces articles, très précieux pour les nouveaux arrivants.

    Floriane

    • Répondre Lisa 29 septembre 2017 at 9:47

      Oh c’est drôle ça ! D’habitude, seuls des gens qui veulent immigrer au Canada ou sont déjà ici nous suivent 🙂 Comment avais tu découvert le blog ?

  • Répondre Beth 6 août 2021 at 8:57

    Bonjour, En ce qui concerne votre article sur High Park Village (Minto)…
    Votre article m’a quelque peu déçue. Vous faites mention de quelques Français présents dans le quartier de High Park. Vous ne faites pas mention que le HPTA (l’association des locataires de High Park, the High Park Tenants Association), à l’époque, était dirigée par une Française ultramarine, moi, de la Guadeloupe. Ce fait était plutôt rare car il y avait peu de Français vivant à Toronto, à cette époque, selon le Consulat de France à Toronto. Après avoir reçu votre plainte par courriel (le bruit fait par l’ascenseur), j’en avais moi-même fait le suivi en la transmettant à la gérante des immeubles qui, en effet, n’avait pas résolu la situation. Vous aviez écrit, par la suite, un petit article dans la lettre d’information du HPTA, dont j’étais l’éditrice. Je pense que vous avez manqué d’intégrité en ne mentionnant pas le fait que la présidente élue de l’association à laquelle vous faisiez référence était Française. Ce fait aurait pu intéresser vos lecteurs, voire les informer sur l’immigration française ultramarine en Amérique du Nord; fait peu connu ou ignoré. C’est selon ! Après avoir lu votre article sur High Park Village, géré par Minto, je remets en question désormais l’authenticité de vos écrits. Je continuerai de vous lire car, somme toute, les thèmes que vous abordez sont importants et utiles pour les Français de l’étranger, mais je recommande à vos lecteurs de comparer vos analyses avec celles d’autres sources. Ce que nous devrions tous faire, pour toute information, par souci d’intégrité.

    • Répondre Lisa 6 août 2021 at 9:06

      Bonjour Beth,

      Alors je ne me souviens absolument pas de tout ça mais vu que l’article date de quasi 10 ans, j’ai dû oublier. Je n’ai honnêtement jamais eu aucun email/message de lecteurs me parlant de Minto et comme vous pouvez le voir, quasi aucun commentaire non plus sous l’article. Il faut dire que c’est si vieux… Vous auriez dû mettre un commentaire il y a 10 ans !

      Par contre, à cette époque, il y avait déjà pas mal d’immigration Française à TO. (Il y avait même le forum Torontois + leurs soirées) Je ne vois pas vraiment en quoi ne pas vous avoir mentionné remet en question l’authenticité de mes écrits ? Surtout que vous indiquez vous-même que Minto n’avait rien fait, avec ou sans votre aide. Donc je ne vois pas vraiment pourquoi j’aurais parlé du HPTA en vous mentionnant vous personnellement. (J’ai l’impression que le souci vient du fait que j’ai osé oublier de parler de vous) Et je vais être honnête, je n’ai absolument aucun souvenir de votre association non plus. Il faut dire que me reprendre sur un truc que j’ai écrit il y a 10 ans, forcément, je risque de ne pas en avoir beaucoup de souvenirs. Il me semble que nous avons quitté Minto 2 mois après les bruits de l’ascenceur en plus. Ca pour le coup je m’en souviens très bien ! C’était invivable. Et je me souviens surtout qu’ils n’en avaient rien eu à faire malgré mes nombreuses relances au management.

      Voilà Beth, sans rancune !

      PS: heureusement que tout ce qui est décrit sur mon blog vient de mon expérience personnelle et n’est pas à prendre comme expérience universelle, ça serait triste sinon 😉

      • Répondre Beth 13 août 2021 at 8:07

        Bonjour Lisa,
        Oui, vous avez raison pour le laps de temps écoulé entre votre article et mon commentaire. Je n’avais pas vu votre article avant car je ne lisais pas votre site. Une amie qui venait de le découvrir récemment m’en a parlé.
        Non, vous avez tort ou n’avez pas compris mon propos : ne pas parler de moi n’était pas la raison de ma réaction. Les faits que vous n’aviez pas mentionnés étaient la raison de mon commentaire. J’ai essayé de vous faire comprendre quelque chose… Je n’y suis peut-être pas parvenue.
        J’apprécie le fait que vous ayez publié mon commentaire et que vous y ayez répondu avec grâce et courtoisie. Deux égards qui manquent singulièrement dans les discours tenus, de nos jours, sur Internet. Merci de hausser la barre !

        • Répondre Lisa 13 août 2021 at 8:09

          Merci Beth, pas de soucis pour en discuter par email si vous préférez 😉

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.