Balade

[Balade] Burstall Pass

Nous voulions initialement nous lancer sur le trail de Chester Lake mais il était fermé pour cause de présence d’ours ! Du coup, nous avons choisi d’emprunter le trail juste en face : Burstall Pass. Un panneau nous a également indiqué qu’il y avait des ours et qu’il fallait être prudent. Mais il était ouvert et pas mal de gens étaient déjà garés sur le parking !Pour être honnête, nous savions déjà que marcher pendant 15 km avec T.J sur le dos allait être très compliqué. Du coup, on s’était dit que nous ferions les 10 km initialement prévus avec Chester Lake et qu’on ferait demi tour après avoir atteint la moitié soit 5 km.

Durée de la randonnée : environ 5 h 00
Longueur : 14,8 km
Difficulté : facile à moyenne (difficile sur la dernière partie)

Il n’y a honnêtement aucune difficulté sur les 4 premiers km du parcours (soit un peu plu de la moitié), on se balade principalement dans la forêt tout en passant devant trois lacs (les Burstall Lakes), ils sont difficilement visibles depuis le chemin, il ne faut donc pas hésiter à prendre les petits chemins juste devant pour aller y jeter un oeil. Rien d’exceptionnel par ailleurs pour être honnête !

Le début du trail

Un des « Burstall Lakes »

Il devient par la suite plus ou moins compliqué de se repérer quand on arrive à « Willow Flats », la vue est superbe, il n’y a que du plat (juste à la sortie de la forêt) mais également énormément d’eau fin juillet. Du coup, difficile de trouver des endroits où passer sans avoir les pieds trempés. Sans parler du fait que les panneaux indiquant la suite du trail sont bien visibles mais souvent calés devant des passages avec 50 cm d’eau. En gros, si personne n’est passé devant vous ou que vous êtes seul, il sera assez compliqué de trouver le chemin adéquat. A plusieurs, il n’y a aucun souci j’imagine. (Quoique ? Mister l’avait fait en 2016 et avait dit qu’il avait été compliqué de trouver son chemin aussi, malgré qu’il y ait moins d’eau !)

Vue absolument superbe !

Nous avons ensuite complètement perdu la trace des panneaux et avons préféré faire demi tour (c’était de toute façon ce que nous avions prévu). Je vous invite à jeter un oeil aux photos de TrailPeak. La dernière partie (l’ascension vers la montagne) est réputée difficile mais ne se fait que sur 2 km.

Le premier point représente là où nous nous sommes arrêtés (environ 4 km après le début du trail)

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi :

Aucun commentaire

Laisser un commentaire