Balade

(Balade) Cheltenham Badlands

Cheltenham Badlands est situé à côté de la ville de Caledon. J’avais déjà entendu parler de cet endroit mais c’est Camille qui m’a conseillé d’y aller.

Elle avait bien raison ! Typiquement le genre de paysages que j’adore : lunaire.

Cheltenham Badlands est une formation d’argile. Selon Wikipedia Français : paysage ruiniforme des terrains marneux ou argileux, raviné par les eaux du ruissellement. Ces terres sont en général impropres à l’agriculture.

La terre est de couleur ocre, extrêmement sèche et difficile à pratiquer à cause des gros cratères formés. C’est un paysage assez fou en plein milieu de l’Ontario ! A priori cette formation viendrait, à l’origine, d’une dégradation des terres liées à de mauvaises pratiques d’agriculture.

Cheltenham Badlands étant à une soixantaine de km de Toronto, je vous conseille ensuite d’aller faire un tour vers Forks of the Credit, jolis sentiers à découvrir mais attention, il faut payer 14 $ pour la journée. Nous sommes arrivés à 18 h, il était donc un peu trop tard pour aller nous balader…

Pour se rendre à Cheltenham Badlands, demandez à votre GPS de vous conduire à l’intersection de Olde Base Line Rd et Credit View Rd (Caledon)
Pour se rendre à Forks of the Credit : McLaren Road (Caledon). C’est très mal indiqué donc faites bien attention aux panneaux sur McLaren.

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi :

2 Commentaires

  • Répondre Claire - Voyageur Itinérant 26 mai 2014 at 3:59

    C’est incroyable le nombre de paysages lunaires de ce style en Amérique du Nord!
    Ce qui est dingue c’est que ce soit lié à de mauvaise pratique d’agriculture…

    Comme toi je trouve ces paysages super intéressant, j’ai vraiment adoré la Death Valley lors de mon road trip aux US, même si la formation n’est pas de la même origine 😉

  • Répondre [Balade] Drumheller et Royal Tyrrell Museum 7 septembre 2014 at 11:46

    […] Badlands se visitent le long de la Highway 838. Je vous en avais déjà parlé lors d’une balade à Toronto. Il s’agit de terres impropres à l’agriculture. Les paysages à Drumheller sont à […]

  • Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.