Interview Cathy 3 ans plus tard
Interview

[Interview] 3 ans après… Cathy à Québec

J’ai connu Cathy via un forum il y a plusieurs années. Nous nous étions même rencontrées en 2010 juste avant de partir à Toronto. De l’eau a connu sous les ponts depuis mais nous conversons toujours régulièrement sur internet même si nous ne sommes jamais revu ! Les aléas de la vie à l’étranger 😉 Pour rappel, Cathy a 3 enfants adolescents et a tout quitté pour le Québec en 2011.

Salut Cathy, peux tu nous rappeler un petit peu ce que tu fais au Canada et qu’est ce qui t’a poussé à venir dans la ville de Québec ?

Ce qui nous a poussé à partir était le ras le bol qui nous habitait à l’époque, l’envie de changer d’air, de trouver un pays économiquement plus stable (nous venions de vendre notre commerce à Paris) que la France avec son décor de rêve qui est génial pour les amoureux mais nous recherchions davantage la nature et le sport.
Nous travaillons tous les deux dans notre milieu professionnel d’origine, le commerce, et sommes installés depuis juin 2011 à Québec. Nous avons choisi Québec car la ville nous semblait à taille humaine mais tout de même active et offrant des possibilités, un bon compromis pour nous qui venions de Paris et voulions une ville plus petite mais vivante (mi ville mi campagne).

La dernière fois que je t’ai interviewée tu étais au Québec depuis 6 mois ! Pas mal de chemin parcouru depuis, je me trompe ?

Oui nous sommes toujours à Québec et super contents du chemin parcouru, nous sommes devenus propriétaire entre temps et avons fait notre « trou », nous avons notre groupe d’amis, chacun un super boulot, une belle routine agréable s’est installée dans notre vie depuis !!

Est ce que tes enfants se sont bien adaptés au Québec ? J’ai cru comprendre que ton fils avait même trouvé une « blonde » ?

Oui, nous faisons attention à leur bien être, en effet cette immigration était notre choix avant tout même s’ils ont toujours trouvé l’aventure super. Souvent nous leur demandons s’ils regrettent et s’ils aimeraient repartir et la réponse est unanimement NON !!! Ils ont un rythme scolaire beaucoup plus confortable qu’à Paris et la possibilité d’accéder à toutes sortes d’activités de façon plus simple car l’école finit plus tôt. En plus la ville étant vraiment sécuritaire nous les laissons plus libres qu’à Paris. Ils ont chacun un groupe d’amis maintenant et oui notre fils à une « blonde » depuis 2 ans !!!!

Au niveau de l’emploi, comment cela a évolué pour ton mari et toi ? Comment comparerais tu cette évolution avec ta carrière en France ?

Nous avons tout de suite trouvé dans notre domaine mais il a fallu descendre d’un cran par rapport à nos postes en France au début pour refaire nos preuves, un peu difficile mais c’est le jeu : il fallait prouver que nous étions capables car notre expérience ne disait rien à personne ici. Mais par la suite nous avons pu progresser à nouveau et sommes revenus à un niveau de salaire et de responsabilité supérieur à ce que nous avions en France ce qui est pas mal en 4 ans. Le hic dans le travail : le côté trop consensuel, ne jamais faire de vague, de remarque, personne ici ne met jamais « ses culottes » et ne monte au front, très frustrant !!!
Le plus : la possibilité de changer et d’avancer, les passerelles qui existent d’un milieu à l’autre, beaucoup plus flexible et ouvert qu’en France : on m’a déjà proposé des postes à responsabilités dans la finance ou les assurances, inimaginable en France. La situation économique et le manque de main d’œuvre mettent le chercheur d’emploi en position de force.

Quels sont vos projets pour la suite ? Toujours aventuriers ou définitivement posés ?

Nous sommes définitivement posés, les enfants ne veulent plus bouger et nous nous sentons bien; Evidement des choses nous manquent et nous faisons des sacrifices mais nous en faisions à Paris, l’endroit idéal n’existe pas tout est question d’équilibre et de compromis que nous sommes prêts à faire, et je dois dire que nous avons trouvé NOTRE équilibre : les plus suffisent à absorber les moins !!

Vous vous verriez vous expatrier dans un autre pays dans quelques années ? Si oui lequel ?

Je ne sais pas, je ne pense pas, nous sommes bien ici et je ne sais pas si j’aurai encore l’énergie pour tout recommencer : déménager, s’installer se faire des amis….
Mais qui sait nos enfants grandissent et on le sait le hic à Québec c’est la possibilité de continuer à évoluer professionnellement car la ville est petite (encore une question de choix et priorités…) et nous sommes quasiment au top de ce que nous pouvons faire ici donc si nous voulons évoluer peut-être bougerons nous mais de ville (toujours au Québec) pas de pays …. ou peut-être ferons nous le choix de rester là…

Et une dernière pour la fin, comment vois tu désormais la France ? Te verrais tu rentrer un jour ? Et tes enfants ?

Je vois la France vraiment de loin maintenant, tout ce qui ressort quand nous parlons à nos amis c’est un ras-le-bol et un avenir bouché, beaucoup de pessimisme.
Difficile de juger je ne suis plus là. Pour moi c’est le pays où ma famille habite, une étape de ma vie, aucun regret ni remord mais pour l’instant je ne me projette plus du tout là-bas.
J’ai demandé à mes enfants si ils voulaient rentrer faire leurs études ils m’ont dit NON, ils envisagent plutôt les États-Unis dans leur avenir ou Montréal. Ils veulent juste y rentrer pour les vacances 😛

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi :

3 Commentaires

  • Répondre [email protected] 22 février 2015 at 1:09

    Merci pour ce partage !

  • Répondre irene 28 février 2015 at 6:58

    Je suis tombée amoureuse de la ville de Quebec pour les même raisons que vous. Je suis en pleine démarche pour une demande de visa permanent avec mon conjoint et notre fils.
    Serait-il possible que l’on puisse échanger par mail privé svp ? cela me ferai vraiment plaisir de pouvoir discuter avec une française habitant dans la ville de mes rêves .
    A bientôt j’espère.

    • Répondre Lisa 28 février 2015 at 9:40

      J’ai transmis ta demande à Cathy qui va te contacter prochainement 🙂

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.