Interview

[Interview] 3 ans après… Julien à Paris


Il y a 3 ans, Julien était le premier à s’être prêté au jeu de l’interview. Il est rentré 11 mois après la publication de mon article et vit depuis à Paris, la ville où il vivait avant de venir à Toronto.

Salut Julien, peux-tu rapidement nous présenter ton parcours au Canada ?

Je suis parti à Toronto pour suivre ma compagne en VIE. On partait pour 1 an, on est finalement restés 18 mois. J’ai eu quelques difficultés à obtenir un job équivalent à celui que j’avais en France au départ mais une fois les références canadiennes obtenues, ce fut plus facile.


Qu’est ce qui t’a plu au Canada ? Et déplu ?

+ : la gentillesse des gens, les roof tops, le pulled pork, les pharmacies dans les supermarchés, les magasins ouverts le dimanche, le multiculturalisme des gens, le respect des religions, les grands parcs et les virées en canoe

: le manque de vacances, le décalage horaire avec la France, le fromage, les transports en commun

Après 1 an et demi tu as décidé de rentrer en France, peux-tu nous expliquer les raisons de ce choix ?

On s’est posé la question de savoir où l’on souhaitait finir notre vie et après réflexion, on s’est dit qu’on souhaitait se rapprocher de notre famille.

Comment s’est passé ton retour ? As-tu eu des soucis pour louer une maison, rouvrir tes droits à la sécurité sociale etc. ?

Aucun problème à mon retour. Le retour à la vie française se fait vraiment rapidement !
Je suis même retourné dans mon ancienne entreprise (même si j’avais démissionné) donc j’avais mon poste 2 mois avant de revenir à Paris…

Dirais-tu qu’il est facile de rentrer en France après avoir vécu en Amérique du Nord ?

Tout dépend du temps qu’on a passé à l’étranger mais pour nous ce fut relativement facile, même si le Canada nous manquait.

D’après ton expérience, quelles sont les qualités que doit avoir un français pour réussir un retour en France ?

De voir tous les bons côtés de la France (qualité de vie globale, vacances pour retourner faire un voyage au Canada)

A l’inverse, quel est le bon état d’esprit à avoir quand on souhaite s’expatrier en tant que français ?

Ne pas avoir peur d’aller à la rencontre des gens. Essayer de rencontrer les Canadiens pour découvrir leur mode de vie.

As-tu des projets d’expatriation pour le futur ? Si oui, te verrais-tu revenir au Canada ?

Surement plus en Europe (Londres) ou alors à Singapour (mais là je me contredis avec mes propos sur l’éloignement !)

Un petit mot pour ces français qui souhaitent revenir en France mais n’osent pas sauter le pas de peur de ne pas réussir dans leur pays d’origine ?

Personne ne vous rejettera si vous avez fait une expérience canadienne. Ca a été également plus facile à valoriser auprès de mes proches que dans le monde professionnel.

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi :

4 Commentaires

  • Répondre sandrine 17 novembre 2014 at 11:51

    C’est cool d’avoir un témoignage de quelqu’un qui est rentré en France sans soucis. Pour moi se fut beaucoup plus hard et ça l’ai toujours d’ailleurs! Chômage aucuns revenus ou aides sociales. Mais voyons le bon côté des choses, fromage à volonté … comme le dit si bien Julien

  • Répondre Lisa 17 novembre 2014 at 11:58

    Coucou Sandrine,

    Tu étais où, combien de temps et rentrée depuis quand ? Désolée pour toutes les questions mais je suis sure que ton témoignage est super intéressant aussi !

    D’ailleurs si une interview te tente, contacte moi par email. Je suis sûre que ton expérience intéressera beaucoup de monde !

  • Répondre Jespercito 24 juillet 2015 at 10:27

    Bonjour Lisa,

    Je lis depuis un certain temps tes articles qui sont vraiment géniaux. J’apprécie énormement les interviews que tu réalises auprès des immigrés ou expats français. Une question m’est venue en tête et j’aimerais que la prochaine fois tu puisses également leur poser peut être à la fin de l’interview.
    Quel est votre regard sur l’immigration en France ou sur les immigrants en France une fois que vous êtes aussi immigré dans un autre pays?

    • Répondre Lisa 24 juillet 2015 at 10:30

      Merci beaucoup ! Question très intéressante en effet. Je vais la poser quand je vais réaliser de nouvelles entrevues. Cependant je pense qu’il faut que les gens soient rentrés définitivement en Frabce pour donner un avis je dirais.

      Me concernant je te dirais qu’en France on te pousse à ne pas aimer les immigrés, ce qui est assez fou… Du coup je crois qu’inconsciemment tu finis par suivre le mouvement et quand tu reviens ici ou que tu vas au Canada tu trouves le discours en France complément fou et surtout à côté de la plaque ! Sans parler d’être incroyablement “rude” comme diraient les canadiens.

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.