Vie pratique

[Guide] Le Credit Score au Canada (cote de crédit)


Le Credit score est une spécificité anglo-saxonne qui n’existe absolument pas en France. Il s’agit de montrer à un futur créditeur que vous honorez bien tous vos remboursements.

Le bureau de la consommation du Gouvernement du Canada précise que :

Votre dossier de crédit est créé lorsque vous empruntez de l’argent une première fois ou que vous faites une demande de crédit. Régulièrement, les entreprises qui octroient du crédit ou qui émettent des cartes de crédit dont les banques, les sociétés de financement, les caisses populaires et les détaillants envoient aux agences d’évaluation du crédit des renseignements documentés précis sur les transactions financières qu’ils effectuent avec vous.

Il existe deux agences au Canada qui peuvent vous donner votre Credit Score : Equifax et TransUnion.

Il est difficile pour un Français (voire un Européen) de bien comprendre le concept du credit score, d’ailleurs personne ne vous en parle jamais à part les banques, quand vous demandez une carte de crédit. Mais ils ne vous expliquent jamais comment ça marche. On vous demande votre numéro NAS et c’est tout.
J’ai mis 4 ans à commencer à m’intéresser au credit score quand une agence de recouvrement a menacé de me mettre une « collection » sur mon rapport. A ce moment là, je me suis vachement renseignée sur le sujet. 4 ans après !
Après 5 ans, je crois avoir assez lu (et assez expérimenté) de choses pour avoir une vision assez complète du credit score et de ses spécificités. (Attention, elles sont TRES nombreuses)

  1. Comment fonctionne le Credit Score ?
  2. Comment obtenir un bon Credit Score ?
  3. Comment vérifier son Credit Score ?
  4. Les agences de recouvrement
  5. Mon score chez le banquier est différent !
  6. Corriger une erreur sur son Credit Report (Equifax et Transunion)
  7. Credit Karma au Canada ?
  8. Qui est dans l’erreur alors ?

Comment fonctionne le Credit Score ?

Une image vaut mieux que mille mots :

credit-score-ratings-chart

En gros, votre score est bon à partir de 660. En dessous, vous aurez du mal à obtenir de bons taux ou à vous faire prêter de l’argent. Par contre si vous avez plus de 760, vous n’aurez absolument aucun souci.

Comment obtenir un bon Credit Score ?

Quand vous débarquez au Canada, vous n’avez évidemment aucun Credit Score. Ce dernier se construit au fur et à mesure du temps mais pour ça, il faut que vous obteniez des crédits et donc des cartes de crédit.
Pour rappel, une carte de crédit au sens canadien est de l’argent qu’on vous prête tous les mois. Vous avez la possibilité de le rembourser d’un coup à la fin de chaque mois ou vous pouvez attendre et le rembourser plus tard. Mais sachez que :

  1. le taux moyen d’emprunt d’une carte de crédit ne doit pas dépasser 20 à 30% (!!) et
  2. moins vous remboursez et plus votre Credit score baisse…

Ne pas rembourser vos traites chaque mois est donc une mauvaise idée.

Pour faire simple, plus vous remboursez vos créditeurs dans les temps et plus votre Credit score augmente. Mais attention, demander un trop grand nombre de crédits est suspect et peut faire baisser votre note. Le créditeur peut ainsi croire que d’autres créditeurs vous ont déjà refusé un prêt avant et c’est donc suspect…

Le Bureau de la consommation explique très bien comment tout cela fonctionne.

Certains Français sont anti cartes de crédit. Or c’est un peu la base au Canada ! Il est en fait tout à fait possible de n’avoir qu’une carte de crédit et de ne dépenser que 10 $ par mois pour être sur que :

  1. Votre carte de crédit ne soit pas désactivée (en général 2 à 3 ans d’inactivité annule votre carte)
  2. Votre credit score reste à peu près au même niveau et ne baisse pas

Ce n’est cependant pas ce que je conseille de faire car le credit score que vous obtenez chez Equifax et Transunion est traitre car il n’est pas le même que votre banquier ou autre prêteur va voir. Donc si en gros vous ne dépensez que 10 boules par mois ben forcément c’est pas très encourageant pour vous accorder un prêt de 300 000 $ par exemple. Le seul moyen de passer outre étant d’avoir un apport important en cash par exemple. (20 % du montant total de votre emprunt en gros)

Comment vérifier son Credit Score ?

Il existe deux moyens. Soit vous pouvez le commander par téléphone gratuitement (il s’agit d’un système de vérification automatique, à la moindre erreur la commande sera annulée. Donc c’est le bon moment pour voir si votre rapport est à jour niveau identité, adresse, numéro de téléphone etc.) autant de fois que vous le souhaitez, et non une fois par an comme c’est le cas aux USA. Attention, votre score de crédit ne sera pas indiqué sauf si vous acceptez de payer 12 $ en plus chez Equifax. (!) Soit vous payez par internet et vous l’obtenez tout de suite. (Mais il ne sera cependant pas mis à jour par la suite chez Equifax sauf si vous optez pour une version mensuelle qui ne met à jour votre score que tous les 3 mois. Intéressant si vous comptez faire un gros prêt et voulez vérifier comment votre score évolue. Chez Transunion, à l’inverse, vous pouvez mettre à jour votre rapport/score de manière illimitée)

L’avantage d’internet est que vous pouvez vérifier le score. La chose la plus importante quand on fait une demande de prêt !

Il est conseillé de vérifier son Credit Score au moins 1 fois par an pour être sur qu’aucune erreur n’a été commise ou que quelqu’un n’usurpe pas votre identité. Attention, il s’agit d’un véritable fléau en Amérique du Nord et certains petits malins arrivent à se faire passer pour vous via notamment votre numéro d’assuré social. Cela peut donc pour avoir comme effet de faire baisser grandement votre Credit score et de surtout avoir à faire à des agences de recouvrement !

'Dossier de crédit, pointage et cote de crédit - Le Bureau de la consommation (BC)'
Mythe numéro 1 : vérifier son credit score fait baisser son score. C’est absolument faux.
Il existe deux types de vérification appelées Soft et Hard inquiry. Vérifier vous-même votre credit score fait partie des soft inquiry, n’apparait pas chez les créditeurs (vous seul êtes en mesure de le voir) et ne fait absolument pas baisser votre score.

Un graphique qui vous explique comment ça fonctionne (en anglais) :

softvshardinquiry
Lorsque votre employeur vérifie votre credit score (oui ça m’est déjà arrivé par exemple), ça ne fait pas baisser votre score. Par contre, pour obtenir un prêt ou une carte de crédit oui ! Vous pouvez donc vérifier votre score autant de fois que vous le voulez, ça n’aura absolument aucun impact. Et heureusement d’ailleurs !!

Les agences de recouvrement

Attention à ne jamais avoir affaire à une agence de recouvrement car ces dernières sont habilitées à faire baisser votre credit score.

Les cotes RLa cote R9 est la pire que vous puissiez obtenir et fait énormément baisser votre crédit. Donc, si vous devez de l’argent à quelqu’un, il vaut mieux le payer très rapidement. D’ailleurs, vos créditeurs chercheront toujours à récupérer leur argent même pour 25 $ !

Mon score chez le banquier est différent !

Vous remarquerez peut-être que votre score sur internet (Equifax et TransUnion) est généralement plus élevé que celui affiché chez vos créditeurs. La raison est simple : chaque créditeur a ses propres algorithmes. Du coup, selon divers facteurs, votre score pourra être moins haut chez une banque que chez un assureur par exemple. Aussi, votre score affiché chez Equifax ou TransUnion est une moyenne. Le score qui sera affiché chez votre créditeur sera un peu inférieur à ce que vous voyez affiché.

Exemple très concret : le score que j’obtiens chez Equifax est de 50 points supérieur à celui affiché chez le concessionnaire qui regardait mon score pour m’obtenir un prêt intéressant. Je n’ai eu aucun souci cependant, le prêt a été accepté tout de suite.

Corriger une erreur sur son Credit Report

Mise à jour du 10/11/2015 : D’après un rapport américain, 25 % des consommateurs américains (!!!) ont relevé au moins une erreur sur leur rapport. Oui, oui ! Au Canada, une vieille enquête datant de 2005 disait que seulement 17 % des gens vérifiaient régulièrement leur credit report et surtout, sur ces 17 %, 18 % avaient trouvé au moins une erreur ! Un autre reportage disait que sur 100 Canadiens interrogés, 40 avaient trouvé au moins une erreur sur leur rapport. Ce qui monte le taux d’erreur à 40 % !

Bref, vous l’aurez compris, les erreurs sont TRES fréquentes sur un rapport.

D’ailleurs, exemple très concret, en voulant vérifier depuis quelle année j’avais ouvert une carte de crédit dans un magasin, je décide de commander mon rapport chez Equifax. 23,95 $ de dépensé plus tard (en fait, il aurait été tout aussi facile et moins couteux de le faire par la poste mais je n’aurais pas vu mon credit score…) je cherche la fameuse carte sur mon rapport et tombe sur mon prêt immobilier qui n’a pas été indiqué une fois mais… deux.

C’est ce qu’on appelle un « duplicate ». Il s’agit d’une erreur fréquente qui liste deux fois la même chose sur votre rapport. Ca n’a l’air de rien comme ça, mais quelque chose qui est listé deux fois sous entend deux fois plus d’endettement. Et en voyant mon prêt multiplié par deux, j’ai d’abord contacté ma banque.

Au niveau de la banque, ils ne voyaient aucune erreur. Il me fallait donc contacter Equifax par téléphone aka le parcours du combattant… Pas qu’il soit difficile de parler à un « live agent » (une vraie personne) mais pour comprendre la personne et vous faire comprendre, là c’est une toute autre histoire… Le principe de la délocalisation de grandes boites pour leur customer service… Bref 25 min plus tard, une enquête « investigation » est lancée pour vérifier pourquoi mon prêt apparaît 2 fois.

Equifax

Chez Equifax, il existe deux moyens de lancer une enquête pour vérifier une erreur constatée : soit vous envoyez des documents par la poste (mais c’est honnêtement assez mal expliqué, surtout sur les docs à envoyer !) soit vous appelez un numéro. (Et ça aussi c’est mal indiqué parce que j’imagine qu’ils ne veulent pas trop le faire par téléphone et que le numéro en lui-même est difficile à trouver !)
D’ailleurs, sachez qu’aux USA, vous pouvez aussi le faire par Internet ! Ce qui est quand même vachement plus simple mais… évidemment pas encore dispo au Canada… Pourquoi ? Mystère…

Equifax indique un temps de traitement de 30 jours ou plutôt de 20 jours ouvrables. Le résultat vous parvient par la poste. S’il est positif, un nouveau rapport vous est envoyé (sans frais) avec les modifications.
Si le résultat est négatif (pour quelque raison que ce soit), il va falloir vérifier avec la source du problème : le créditeur. Si vous n’obtenez pas satisfaction, sachez qu’il est toujours possible de passer par le bureau du Président de l’institution financière voire d’un ombudsman (ou médiateur) qui devrait vous donner une réponse claire et précise. Tout est indiqué sur le site de l’Agence de la consommation en matière financière du Canada. Veillez à bien respecter CHAQUE étape du processus.

Il existe toutefois un moyen de régler bien plus rapidement une erreur mais attention, cette erreur doit être évidente et ne doit nécessiter aucun document. C’est parfait dans le cas d’un « duplicate » mais ça n’ira pas en cas d’erreur type usurpation d’identité avec comptes ouverts mais n’étant pas à vous ou paiements à jour mais indiqués comme étant en retard.

Il suffit de contacter l’équipe médias sociaux américaine de Equifax (évidemment, il existe à peine un compte Facebook Canadien, qui n’est JAMAIS actif ou presque) sur Twitter de préférence et leur indiquer l’erreur.
Une personne de l’équipe canadienne très gentille m’a rappelé le lendemain et a réglé avec moi l’erreur en direct. Erreur très évidente d’après elle qui ne nécessite aucune enquête ni rien. Elle m’a également précisé qu’un nouveau rapport me serait envoyé. Il est à noter que tous les créditeurs ayant vérifié votre score reçoivent également une copie de votre rapport corrigé.

Problème, après deux semaines, toujours pas de rapport envoyé… Je redemande à l’équipe médias sociaux de faire un suivi et apprends après plusieurs qu’en fait, mon rapport est toujours en cours de traitement. Ah. Je demande à être rappelée, ce qui est fait le lendemain.
Au téléphone, une autre dame très gentille me confirme que l’erreur a bien été corrigée mais que pour une erreur inconnue, mon rapport est toujours en cours de vérification auprès du créditeur. Elle annule donc la vérification et me confirme que cette fois, elle m’envoie un nouveau rapport. Histoire d’être tranquille, je lui demande ses coordonnées, ce qu’elle me donne volontiers. (Le premier coup je n’avais pas pensé à le faire…)

Transunion

Quand j’ai commandé mon rapport gratuitement chez Transunion, je me suis rendu compte de deux choses. D’abord, l’erreur était également présente (c’était donc bien une erreur de la banque et non de Equifax) et ensuite, malgré ce que les gens pensent, Transunion semble être davantage utilisé par les créditeurs que Equifax. (Une demande de vérification de mon score ayant été davantage demandée par Transunion, par des créditeurs, que par Equifax)
Les deux rapports doivent donc absolument être vérifiés et non pas un seul.

Et rebelote, appel pour faire modifier l’erreur chez Transunion. Encore une fois, call center qui parle anglais comme une vache espagnole, difficultés à se faire comprendre, et en plus un système de 150 questions pour vérifier votre identité. (Dans un mauvais anglais avec des questions sur des trucs qui datent d’Hérode, bref le bonheur)
Cette fois on m’annonce un temps de traitement de 30 jours. Sachez que la procédure est la même que pour Equifax (par la poste ou par téléphone).

Je redemande de nouveau à l’équipe médias sociaux américaine (oui, évidemment la canadienne n’existe carrément pas cette fois) si quelqu’un peut me contacter pour régler rapidement l’erreur. On m’envoie alors vers un formulaire (uniquement dispo sur le site américain !!!) qui permet de rentrer ses infos en expliquant pourquoi quelqu’un devrait vous rappeler en gros. 10 min plus tard (alors qu’il était indiqué 72 h), une gentille dame m’appelle du Canada encore une fois. Elle me dit qu’elle a bien noté l’erreur et qu’elle sera corrigée dans la journée. Elle ajoute qu’elle a mis ça en mode « rush » pour que ça aille vite. Alors que j’allais raccrocher, elle me dit « vous ne voulez pas avoir mon nom et mon numéro ? » (quelque chose que n’avait pas proposé Equifax). Je lui dis que si bien sûr, elle me donne alors ses coordonnées. En cas de soucis, je rappelle !

Mise à jour du 28/05/2016 : J’ai également décidé de tenter de commander mon rapport sur leur site internet. A la différence de Equifax, il n’existe qu’un abonnement mensuel de 16,95 $ par mois pour pouvoir consulter son score et credit report. Ce n’est d’ailleurs pas vraiment indiqué donc on ne sait pas qu’on a commandé un abonnement mensuel ! Bien évidemment, vous pouvez l’annuler immédiatement et vous aurez encore accès à votre rapport pendant 1 mois. (Il faut le faire par téléphone mais j’ai eu quelqu’un instantanément) Le truc que je trouve vraiment bien chez Transunion est que vous pouvez mettre à jour en direct votre fiche et votre cote de crédit et vous n’avez rien à payer en plus ! Chez Equifax, vous n’obtenez qu’une seule version (non actualisable !) de votre rapport + votre cote pour 23,95 $ !!! C’est complètement abusé SURTOUT QUE si vous commandez la version anglaise, vous n’avez pas accès à la version française et inversement ! Il faut alors commander l’autre version !!! Le seul avantage de Equifax étant que vous obtenez un rapport complet de tout votre historique de crédit, ce qui n’est absolument pas le cas chez Transunion. Pour 16,95 $, le rapport est très sommaire et n’inclut pas votre prêt immobilier parce que le système est trop ancien ! (Dixit une personne de chez eux que j’ai eu au téléphone) Il faut savoir que les prêts immo ne sont reportés que depuis 3 ans au Canada en gros.

Et voilà, deux erreurs (très évidentes, on s’entend !) modifiées en 24 h chacune ! Moi qui pensais que ça serait une horreur (les agences de crédit ayant une réputation absolument horrible), ça a en fait été très rapide (du moment qu’on parle à la bonne personne !).

Credit Karma au Canada ?

Pour enfoncer le clou et toujours aux USA, le site Credit Karma vous permet de savoir en direct et SANS AVOIR à payer, votre credit score et vous fournit également un credit report. C’est entièrement gratuit ! La boite se rémunérant grâce à de la pub. Le site fonctionne pour Transunion et Equifax mais pas pour Experian (le 3ème bureau aux USA qui à un temps existé au Canada). Plus besoin de commander votre rapport, le site le fait pour vous. Evidemment en cas d’erreur, il va encore falloir passer par un formulaire ou appeler directement les agences de crédit mais au moins vous n’avez pas à dépenser un centime !

J’ai demandé à Credit Karma s’ils prévoyaient de venir s’installer au Canada et ça n’a pas l’air d’être dans les plans ou du moins ils aimeraient, mais sans surprise, le Canada bloque leur venue. (Marché bien trop juteux vous comprenez !) Il est à noter que les sociétés de crédit se rémunèrent via les créditeurs qui les payent pour à la fois obtenir votre rapport/score et rapporter vos paiements etc. Ces sociétés ne sont donc jamais perdantes…

Qui est dans l’erreur alors ?

J’aimerais également préciser que les erreurs viennent quand même très souvent des créditeurs et non des agences qui se contentent de recopier ce qu’on leur donne. Dans des cas d’usurpation d’identité etc. c’est différent mais j’ai été agréablement surprise de l’efficacité des deux agences. Il n’y a rien à dire c’est très pro tant qu’on arrive à s’adresser à une personne au Canada. Pour les call center, oubliez, c’est de la vraie gnognote ! Vous avez une chance sur 3 voire moins de tomber sur une personne qui maitrise correctement l’anglais. (Et je ne parle pas d’anglais bilingue ici) C’est donc horriblement rageant pour le consommateur qui vient de se rendre compte d’une erreur et qui doit en plus se taper un service qui ne parle ni anglais ni français. (Oui parce que j’ai testé le service français il y a longtemps et ai carrément du repasser en anglais !!!) –> Ce qui arrive très souvent au Canada d’ailleurs ! (Sauf chez certains genre RBC)

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi :

7 Commentaires

  • Répondre Didier 1 février 2015 at 12:40

    merci pour ce decryptage !
    j’avais ecrit egalement un article sur le sujet, cette economie basee sur le credit est vraiment une specifite nord americaine.
    Je connais un immigrant iranien qui n’avait pas pu obtenir de financement immo apres 5 ans de residence malgre une epargne bien fournie et des revenus reguliers: il avait toujours refuse de prendre une carte de credit !!

    • Répondre Lisa 1 février 2015 at 4:38

      En fait c’est surtout anglophone, ça existe également en Angleterre et en Australie et surement en Nouvelle-Zélande etc. Ah c’est sur que si on ne prend pas de carte de crédit, aucun prêt immo ne sera accepté… :/ Malgré plein d’économies, malgré plein de trucs positifs… Pas de cartes de crédit = pas de prêt :/

  • Répondre Alex 2 février 2015 at 12:10

    Salut!
    Je tiens a corriger une erreur de ta part.
    Lorsque tu fais une demande de rapport de credit gratuit par la poste, celui-ci ne contient pas le credit score (!!).
    Il contient a peu pres la meme chose que lorsque tu le fais par internet, sans le credit score.

    • Répondre Lisa 2 février 2015 at 4:47

      Merci Alex pour la précision ! Effectivement c’est bête de ne pas avoir le score… LA chose la plus importante… J’ai fait la modification 😉 J’avoue que je ne l’ai jamais commandé par la poste.

  • Répondre Alice 2 février 2015 at 3:54

    American Express peut transférer le dossier de ses clients étrangers quand ils vont au Canada. Du coup, cela leur permet de débarquer avec “quelque chose” pour commencer.

    • Répondre Lisa 2 février 2015 at 4:49

      Je ne savais pas du tout ! C’est une bonne chose. Il faut juste être chez American Express quoi :/ Mais oui j’ai déjà vu des Canadiens se plaindre qu’en allant vivre aux USA, leur credit score était à 00 et il fallait tout reconstruire…

  • Répondre Raga 3 février 2015 at 3:14

    Bonjour à tous,

    Du coup si je comprends bien, on doit “consommer” en mode crédit (sans incident de paiement), pour pouvoir bâtir un bon “Credit Score”, afin d’espérer obtenir un crédit immo et éventuellement à un bon taux…

  • Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.