Enfant

Le congé maternité au Canada



Le congé maternité au Canada est assez différent de celui en France car la grande majorité des femmes décident d’y ajouter le congé parental d’une durée maximum de 35 semaines. Le congé maternité en lui-même durant 15 semaines, avec le congé parental, cela monte les indemnités à 52 semaines voire 104 semaines. (Oui parce c’est possible de l’étendre à mort mais concrètement je ne sais pas comment ça marche)

Les deux parents ont droit au congé parental mais l’un après l’autre. Par exemple, la mère peut prendre 15 semaines de maternité puis donner le reste à son conjoint. Elle peut également prendre 15 semaines de maternité + 10 semaines de congé parental et donner le reste à son mari.
Il est par contre impossible que les deux parents soient en congé parental ensemble. C’est donc un choix à faire. (En France, les deux parents ne peuvent pas prendre + de 6 mois chacun dans le cas d’un premier enfant)
Aussi, à la différence du Canada, le congé parental n’est pas rémunéré en France. Ce qui laisse donc bien peu de choix quant à l’éventualité de le prendre. (A moins d’avoir des revenus conséquents de l’autre parent)

Comme en France, le Canada oblige l’employeur à réintégrer son employé au même poste ou à un poste équivalent à son retour.

Enfin, dernière information, il faut avoir travaillé au moins 600 heures pour pouvoir toucher le congé maternité. (Environ 4,5 mois donc, ce qui est largement faisable puisque les femmes s’arrêtent généralement de travailler dans leur 8ème mois de grossesse)

La rémunération pendant le congé maternité

Là j’avoue que c’est assez mal fichu parce qu’il n’y a techniquement aucune différence de rémunération entre le congé maternité et le congé parental. Vous touchez donc la même chose pendant 52 semaines sauf si votre entreprise propose des « top up » qui sont des indemnités en plus pour vous rapprocher de votre « ancien » salaire.

C’est donc d’un côté très bien, parce que pendant 1 an, vous avez le même salaire qui tombe et pas terrible du tout parce que la rémunération max que vous pouvez toucher est plutôt ridicule. (55% d’un montant maximum de 50 800 $.) –> Si vous touchiez moins de 50 800 $ par an, vous toucheriez 55 % de votre ancien salaire. (Pour 35 000 $ par exemple, vous toucherez donc 19 250 $ par an soit 1 600 $ brut)

Votre montant maximum assurable est donc de 27 940 $. Ca peut paraitre beaucoup sur le papier mais après avoir enlevé les impôts etc (et encore, vous verrez qu’il va vous en rester à payer l’année d’après car l’assurance emploi ne déduit pas tout d’un coup. Moi ils me déduisaient 44 $ par mois !), il vous reste en gros 1 800 $ net par mois. (Et ça c’est le max du max je précise, vous ne pouvez pas toucher plus) Ce qui est quasi rien au Canada, il faut bien le préciser.

Il faut donc prévoir très à l’avance d’économiser des sous si votre ancien salaire était par exemple à 3 000, 5 000 ou même 10 000 $ par mois. Il n’y a aucune différence sur le montant final que vous recevrez. Il s’agit donc d’une année assez difficile financièrement parlant ! (Et il ne faut pas oublier que l’assurance emploi à une période de carence de 2 semaines, vous ne touchez donc RIEN pendant 2 semaines)paiement-assurance-emploi

Le cas particulier du Québec

Le Québec fait rarement comme tout le monde et a des politiques familiales bien plus avantageuses. Ainsi, le maximum couvert est de 71 500 $ (un salaire déjà plus difficile à atteindre au Canada) et surtout, il est possible de toucher jusqu’à 75 % de ce montant pendant 1 an ! (Le minimum que vous toucherez étant 70 % d’un maximum de 71 500 $)

En comparaison, si vous touchiez 71 500 $ avant votre congé maternité, vous toucherez 53 625 $ brut pendant 1 an soit 4 468 $ brut par mois !

Le Québec est aussi un cas à part puisque tous les pères ont droit à un congé paternité de 3 à 5 semaines payé entre 75 et 70 % selon le régime choisi. Cela n’existe absolument pas dans le reste du Canada et le père doit prendre ce temps sur ses vacances. (Sauf si la boite offre une semaine par exemple mais c’est excessivement rare)

assurance-emploi-quebec

Les femmes et le congé maternité

Etrangement, quasiment aucune femme ne décide de réduire son congé maternité / parental. C’est quelque chose de très flou pour moi (voire incompréhensible – il faut bien le dire -, surtout quand des collègues vous disent qu’elles ont mis des années à se refaire financièrement puisque vous ne touchez pas grand chose en congé mat !)

Il semble également que ce congé parental de 1 an soit relativement nouveau car il y a encore 20/30 ans, les femmes ne pouvaient prendre que 3 ou 4 mois de congé. (C’était donc similaire à la France et ses 16 semaines et aux USA, 12 semaines)

Ne pas prendre 52 semaines est plutôt mal vu je ne vais pas vous le cacher. Et je peux en témoigner puisque j’ai décidé de ne pas prendre 52 semaines mais 5 mois (En fait plus ou moins 6 puisque j’ai bossé 2 semaines de la maison avant de partir en congé mat). Attention, je ne dis pas que rester avec bébé 1 an n’est pas bien, loin de moi cette idée mais quand on voit tous les sacrifices à faire (et le fait que les enfants dans les autres pays semblent s’en sortir tout aussi bien avec beaucoup moins de temps avec leur mère), je me dis qu’il faut quand même y réfléchir à deux fois. Et puis de toute façon, même si j’avais été payée à 100% pendant 12 mois, je ne pense pas que j’aurais changé mon idée première de revenir bosser 5 mois après !

Ce qui est encore plus « drôle », c’est que beaucoup de femmes canadiennes attendent impatiemment de pouvoir revenir travailler à la fin de leur congé parce que rester avec bébé 12 mois est un peu pesant à la longue.

Il faut aussi noter qu’il est parfois plus intéressant de rester à la maison (et ça je trouve que c’est une aberration totale) que de retourner travailler car certaines villes (coucou Toronto) vous font payer 2 000 $ de crèche par mois !!!)
La femme est donc forcée de rester à la maison (ou l’homme d’ailleurs) parce que voilà, travailler lui ferait soit perdre des sous soit reviendrait à la même chose. Histoire de ne pas perdre d’argent et de ne pas en gagner non plus, il faut donc que vous fassiez 3 800 $ net par mois à Toronto dans certains coins ! 2 000 de crèche + 1 800 d’assurance emploi. Vous voyez que ça n’a donc aucun intérêt de retourner bosser.
C’est différent dès que vous faites plus mais bon, faut pouvoir faire plus quoi !

A Calgary, les crèches sont à environ 1 100 $ par mois (même si l’enfant n’a pas 1 an). Oui parce qu’il faut en plus noter (décidément, ces Canadiens ne font rien pour vous laisser retourner travailler), que si le bébé a moins de 12 mois, les crèches sont généralement plus chères et les nounous n’acceptent pas forcément les bébés. Vous pouvez donc vous retrouver coincée !

Heureusement, plusieurs nounous acceptent les bébés à partir de 6 semaines et font payer environ 900 par mois. C’est donc plus avantageux que Toronto mais encore une fois, il faut bien vérifier que votre « ancien » salaire puisse vous le permettre. De toute façon, un enfant de 12 mois payera style 800 par mois. Donc disons que la différence n’est pas énorme non plus.

Typiquement, les gens partent donc du principe que vous allez prendre 1 an de congé puisque c’est le cas dans… Allez 95 % des cas. Si vous dites que non, vous allez prendre 6 mois voire moins (vous faites comme vous voulez hein ! Et puis quoi encore), tout le monde va vous demander « quoiiiii mais pourquoiiii tu as droit à un an ?? ». A croire que les gens ne savent pas trop combien c’est payé ou qu’ils ont du mal à réaliser que certaines femmes préfèrent bosser que de rester à la maison à s’occuper de leurs gosses.
Quand tu leur rappelles que l’assurance emploi te file en gros 1 800 voire moins par mois, tout de suite ils te disent « ah oui… c’est vrai ». Ben… oui. Et comme je n’ai pas encore de mari milliardaire et que la banque n’a pas décidé miraculeusement de me faire cadeau de mon prêt immo pendant 1 an ben. Non.

Il faut toutefois noter que certaines boites, très généreuses, peuvent tout de même vous donner un complément (parfois jusqu’à 95 % de votre salaire pendant plusieurs mois !) pour que vous puissiez rester avec bébé tout en touchant le même salaire. Et là c’est vraiment royal puisque ça ne vous pénalise absolument pas financièrement.
Bon, c’est très rare et souvent il faut signer un papier disant qu’on revient travailler au moins 6 mois dans la boite sinon on redonne tout ce qui a été précédemment versé. C’est moins glop mais un peu logique on va dire.

Et vous le congé mat au Canada, vous avez pris les 12 mois ou vous avez décidé (pour plusieurs raisons) que moins de temps était largement suffisant ?

Articles précédents Article suivant

You Might Also Like

13 Commentaires

  • Répondre Nicolas 6 juin 2016 at 1:57

    Attention, les $2,000 par mois pour la crèche a Toronto, ca doit etre dans l’extreme centre-ville, car je n’ai jamais vu de tels tarifs personnellement.
    Pour un “infant”, c’est a dire de 3 mois a 12 mois, on payait environ $1,000 par mois, dans une banlieue favorisee de l’ouest de Toronto. Le plus cher que j’ai vu dans ce coin, c’etait $1,800 par mois pour un crèche Montessori top-moumoutte.

    Aujourd’hui pour notre fils de 4 ans qui entre a l’ecole en Septembre, on paye dans les $900 par mois en “pre-school”.

    Dans notre crèche, il y a pas mal de bebes de 3 a 12 mois quand meme, toutes les mamans ne prennent pas 52 semaines de conge maternite.

    C’est plus cher oui, car pour les plus petits, il faut plus de personnel, de memoire une puericultrice pour 3 gamins, mais je ne suis pas sur. Au fur et a mesure que le gamin grandit et change de section, le prix est degressif.

    Et pour ce qui concerne notre region specifiquement, il n’y a pas de probleme pour obtenir une place en crèche, contrairement a la France ou pour notre premier enfant il fallait l’inscrire en crèche pratiquement des que la maman tombait enceinte pour avoir une petite chance d’avoir une place…

    Ici on s’est pointes a la crèche un jour, le lundi suivant notre fils faisait sa premiere journee d’adaptation.

    Il y a une fouletitude de crèches dans notre coin, evidemment des bonnes et des moins bonnes, des “discount” toutes petites avec 3 vieux jouets et un espace exterieur qui fait face au parking, et des trucs de luxe Montessori avec repas cuisines frais chaque jour et iPads. Il y en a pour tout le monde.

    Et ce qu’il faut preciser aussi, c’est qu’une fois que le gamin quitte la crèche pour aller a l’ecole, tu n’as plus la crèche a payer mais tu dois generalement payer le “before school” et “after school”, en d’autres termes la garderie du matin et du soir, a moins d’avoir des horaires cools qui te permettent de le deposer et d’aller le chercher aux heures d’ecole normales.

    Pour nous les garderies du matin et du soir vont couter a peu pres la moitie du prix de la crèche, un peu plus de $10 par jour pour chaque garderie (matin et soir).

    • Répondre Lisa 6 juin 2016 at 9:51

      Nope, dans le cas présent il s’agit de High Park. Je t’envoie le lien ici : http://teddybearacademy.ca/programs/

      On est pas vraiment à côté du centre-ville et c’est 1875 par mois.

      Un qui est en centre-ville : http://trustchildcare.ca/tuition-trust-child-care/ (2000) et ils sont un peu partout sur Toronto avec les mêmes tarifs partout. Que tu sois downtown ou midtown.

      Et le GTA, pas à côté de Toronto même dans des banlieues plus aisées n’a pas grand chose à voir niveau tarifs. Une copine habitait à Oakville et payait 800 $ par mois.

      Enfin les infants c’est jusqu’à 18 mois. (A partir de 6 semaines selon les crèches)

  • Répondre M.C.O 9 juin 2016 at 7:04

    Bon ben moi je viens de vivre le congé à la québécoise avec en plus mon employeur qui fourni 4 mois de complément de salaire (95%)…Donc j’avais choisi la formule longue…mais franchement tu pleures à la fin tellement c’est dur financièrement. Donc le prochain ce sera beaucoup moins long! 🙂 Au Québec, tu commences effectivement à 75% mais après 6 mois c 55% aussi!

    • Répondre Lisa 9 juin 2016 at 7:41

      Ah ok ! Mais sur le lien que j’ai partagé ça dit 15 semaines à 75 % et parentales (25 semaines) à 75 % ?? Du coup ça ferait 40 semaines. (10 mois environ) Ou alors est-ce que parentales est 25 semaines en tout ? Auquel cas ce serait bien 6 mois ! C’est pas très clair leur truc 🙂

      • Répondre M.C.O 10 juin 2016 at 6:23

        Non rien n’est clair avec eux, mais ce doit être le plan court que tu as montré. Moi j’avais le plan long (celui qui finalement te ruine! 🙂 )

        • Répondre Lisa 10 juin 2016 at 9:50

          Effectivement le régime de base semble couvrir à 55 % sur 25 semaines.

          Alors si j’ai bien compris :

          Si tu prends 40 semaines (Régime particulier), tu touches 75 % pendant ces 40 semaines. (9 mois !)

          Si tu prends 50 semaines (Régime de base), tu touches 25 semaines à 70 % et 25 à 50 %. C’est débile ! Du coup je comprends pas trop pourquoi les gens prendraient 2,5 mois de plus pour toucher vachement moins !!

  • Répondre Olga Khod 18 février 2018 at 7:18

    Lisa, bonjour!
    Qu’est que se passe si je quitte Quebec et Canada pour mon pay pour le congè de maternité? Merci!

  • Répondre Jenny 21 janvier 2019 at 5:03

    Bonjour,
    Merci pour ton article très intéressant. J’ai à mon tour une question: peut-on bénéficier du congé maternité/congé parental à Québec en étant en PVT (et avec un CDI) ? Si oui, combien de mois ou heures faut-il cumuler pour y avoir droit ? J’avoue n’avoir trouvé nulle part la réponse, alors si tu l’as, n’hésite pas 🙂

  • Répondre Nicolas Herail 3 juin 2019 at 8:31

    Bonjour Lisa,
    Aurai-tu des infos sur les complémentaires santé pour les grossesses au Québec, ou sur les possibilités d’adhésion à la Ramq ? il y a t-il des compagnies d’assurances canadiennes qui rembourse les frais de grossesses? Les compagnies françaises ne rembourses pas ou avec de long délais de carence. Et la CFE rembourse (ce qui est déjà cool) à hauteur des frais français. merci de ton aide et agréable journée.
    Nicolas

    • Répondre Lisa 3 juin 2019 at 8:48

      Hello,

      April le fait pas non plus ? Je sais qu’ils le font aux US. Pour les frais de grossesse au Canada j’imagine qu’il y en des mutuelles qui le font, faut regarder directement avec eux. Quelqu’un sur un forum anglo a pris Manulife a 15 semaines de grossesse par exemple mais de ce que je peux lire, ca ne couvre que les complications liees a la grossesse. Le reste est a ta charge. (Pour qu’ils couvrent tout, il faut a priori prendre la mutuelle avant d’etre enceinte)
      Dans tous les cas tu as 3 mois de carence quand tu arrives au Canada mais apres c’est gratuit. Donc je te conseille de ne prendre que pour 3 mois.

      Je ne connais pas du tout le Quebec par contre donc je ne pourrais pas te dire.

      • Répondre herail nicolas 3 juin 2019 at 12:46

        merci beaucoup pour les indications!

        Bonne journée

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.