Enfant

[Guide] Suivi de grossesse et accouchement au Canada

Comme vous l’avez peut-être lu (ou pas), je suis tombée enceinte en mai 2015 et ai donc eu le plaisir d’avoir un suivi de grossesse et un accouchement au Canada, à Calgary ! (J’ai même eu droit à ma Baby Shower en décembre !)

Avant toute chose, sachez que mon récit sera peut-être différent de votre suivi de grossesse au Canada car j’ai eu la chance de voir un obstétricien très rapidement alors qu’il faut plutôt 6/7 mois en moyenne avant que votre médecin ne vous y envoie.

Je vais tenter de détailler dans ce guide, toutes les étapes liées à un suivi de grossesse au Canada. Le mien était à Calgary mais je doute que ce soit différent ailleurs. Si c’est le cas, faites le moi savoir !

1. Début de grossesse, 1ère échographie et suivi chez le médecin

Au Canada, c’est votre médecin de famille qui va suivre votre grossesse. A part si vous avez un souci, vous ne devriez, a priori, pas voir de gynéco comme ça se fait en France. D’ailleurs, même si vous n’avez pas de médecin de famille attitré, ce n’est pas un souci. Vous pouvez aller en voir un et lui demander s’il peut devenir votre médecin de famille. Le suivi est sûrement possible en walkin clinic mais bon ce n’est pas l’idéal. A noter d’ailleurs qu’il est plus facile de trouver un médecin de famille en Alberta qu’au Québec ou en Ontario par exemple !

Lors de votre premier rendez-vous, on va d’abord vérifier que vous êtes bien enceinte (en fait un simple test urinaire) puis vous demander de faire une batterie de prises de sang afin de vérifier que vous n’avez pas de maladies incurables ou autre.

Mon médecin ne m’a JAMAIS fait de frottis. Je ne sais pas si c’est habituel ou non. Quand il m’a demandé à quand remontait le dernier, étant donné que ça faisait un an, il m’a dit qu’il n’y avait pas besoin d’en faire un nouveau. (A priori, comme en Ontario, on fait un frottis tous les 2 ans maintenant)

Je n’ai du le voir que 2 ou 3 fois avant qu’il ne m’envoie voir un obstétricien. A priori, c’est plutôt rare car sur les forums et d’après des copines, on est plutôt envoyé chez « l’obgyn » à partir de 7 mois de grossesse. Or, mon médecin n’étant pas obstétricien (et ne pouvant donc pas m’accoucher) il a préféré m’envoyer très vite chez un spécialiste.

Personnellement je fais entièrement confiance au médecin et s’il me recommande d’aller dans telle clinique qui accouche dans tel hôpital je m’en fiche complètement ! Tant que mon bébé est en parfaite santé c’est la seule chose qui compte. Je ne suis vraiment pas du genre à me dire « non je veux aller chez le MEILLEUR obstétricien de Calgary, dans le MEILLEUR hôpital de Calgary ! ». Non alors là vraiment je m’en fiche complètement ! Tant que ça se passe bien c’est tout ce qui compte. Surtout quand une grossesse n’est pas à risque ! Dans le cas d’une grossesse à risque c’est une autre histoire mais j’ose espérer que votre médecin sait qui vous recommander !

** Il faut noter que contrairement à la France, le test pour la toxoplasmose n’est pas obligatoire au Canada car trop peu de femmes en sont atteintes. A l’inverse, il semble que beaucoup de femmes en soient atteintes en France ! **

La première échographie

C’est aussi le médecin qui va vous envoyer faire votre première échographie entre 11 et 13 semaines généralement. Cette première écho permet de voir si tout va bien et surtout vérifier que le bébé n’est pas atteint de trisomie 21. Attention, au Canada, il est tout à fait possible de demander au médecin de ne pas vous révéler si votre enfant est porteur du gêne ou non. Vous signez d’ailleurs une décharge précisant si oui oui non vous voulez le savoir. Sachez que précédemment, vous aurez du faire une prise entre 9 et 13 semaines (il me semble) pour pouvoir également vérifier si votre bébé est porteur de la trisomie 21. Si vous oubliez de la faire, l’écho se fera quand même mais sera donc moins précise.

Lors de la première écho, votre vessie doit être pleine. Il me semble maintenant que les nouvelles technologies permettent d’avoir une vessie vide et de faire une écho mais je n’y ai jamais eu droit au Canada ! (J’avais déjà fait deux échos pour tout autre chose en 2011 et 2012)
Cette écho mesure aussi votre bébé pour voir s”il n’a aucune malformation. (En fait, à ce stade, surtout pour la trisomie 21)Il est à noter que c’est un opérateur qui fait l’écho et non un médecin ou une gynéco. Du coup, il n’est pas habilité à vous dire quoique ce soit sur votre grossesse.

Quand tout est terminé, on vous fait attendre dans une pièce (un peu… glauque) puis une infirmière vous donne les résultats. (Si vous avez souhaité les connaitre)

2. Les rendez-vous chez l’obstétricien et 2ème échographie

A 13 semaines, j’avais donc rendez-vous chez mon obstétricien. En fait, à ma clinique, il est tout à fait possible de venir sans vous faire référer par un médecin. Le seul truc c’est qu’il est possible que 1) ça prenne plus de temps et 2) l’accès vous soit refusé car il y a des critères très précis ! (Je ne retrouve plus la page mais j’avais lu ça) :

  1. Cela doit être votre première grossesse
  2. Vous ne pouvez pas choisir d’avoir une césarienne (oui oui, parait il que c’est à la mode mais le Canada refuse désormais de le faire sur simple demande. Il faut dire que les taux de césarienne au Canada sont 3x plus élevés qu’ils ne le devraient ! Faut pas abuser non plus quoi !!!)
  3. Votre grossesse ne doit pas être considérée à risque
  4. Il faut être d’accord pour accoucher dans leur hôpital (si vous souhaitez un autre hôpital ben vous allez voir ailleurs)
  5. Pareil si vous souhaitez voir une sage femme, vous allez voir ailleurs.

La clinique voit des patientes en permanence et comme chez le médecin, on vous met dans une salle pendant que le médecin voit en général plusieurs patientes à la fois.

Lors de ma première visite, une infirmière m’a posé des questions pendant peut-être 30 / 45 min et a écouté le coeur de mon bébé. Il me manquait 3 tests à faire donc rebelotte pour une prise de sang. Pareil, j’ai dû refaire 2 tests urinaires au labo (la clinique ne les analyse pas elle-même).

Je n’ai vu la médecin que 3 min top chrono. Tout allait bien, pas besoin de s’attarder. Dans cette clinique, à moins que vous n’en fassiez la demande, vous ne voyez jamais le même médecin.

Les rendez-vous sont toutes les 4 semaines jusqu’à la 28ème semaine puis toutes les 2 semaines jusqu’à la 36ème et enfin toutes les semaines jusqu’au terme. (40 semaines en général)

Entre les semaines 24 et 26, vous devrez faire un test pour vérifier que ne faites pas de diabète gestationnel. Il s’agit de boire un contenant avec liquide orange, de patienter 1 h et de faire une prise de sang pour analyser le taux de sucre dans votre sang. Cette boisson est très sucrée et ressemble à mon avis à certaines boissons qu’on trouve aux USA et qui ont… un goût de sucre ! J’imagine donc que pour certaines femmes, ça ne doit pas être la mort à boire. Quand on ingurgite relativement peu de sucre, l’effet est assez particulier. Attention, c’est buvable hein !
Cette prise de sang représente normalement le tout dernier test que vous devrez faire avant la naissance de bébé.

A partir de la semaine 27 et jusqu’à la 36ème semaine (du moins en Alberta), on vous conseille de vous faire vacciner contre la coqueluche. Il est fort probable que vous ayez déjà été vaccinée enfant mais avec la recrudescence de coqueluches dans certains coins du Canada, il est conseillé de le refaire. Le vaccin n’est absolument pas dangereux pour votre bébé. J’ai fait des recherches en ligne. Il semble cependant que dans certains cas, vacciné ou pas, votre bébé peut quand même l’attraper… Du coup c’est vraiment comme vous le sentez ! A noter que le papa devra aussi se faire vacciner. (En fait toutes les personnes qui seront très proches de votre bébé pendant ses 2 premiers mois. Ensuite, il pourra se faire vacciner) La coqueluche étant très dangereuse pour un bébé, il ne vaut mieux pas prendre de risques.

Le vaccin est appelé Pertussis ou Whooping Cough au Canada.

La deuxième échographie

Veuillez noter qu’au Canada, il n’y a que deux échographies et non 3 comme en France (bien que le médecin puisse vous en proposer une 3ème s’il a un doute sur la position du bébé). La deuxième est en général entre 18 et 20 semaines de grossesse pour déterminer le sexe du bébé (vous pouvez demander à ne pas le savoir) et à vérifier, plus en détail, que le bébé n’a pas de soucis particuliers. (Avec la médecine moderne, il est maintenant possible de connaitre le sexe du bébé très tôt grâce à une simple prise de sang. Ce que les médecins ne proposent quasi jamais, entendons nous bien !)

Cette échographie dure environ 45 min, d’abord le technicien regarde votre bébé sous tous les angles puis après 30 min environ vous donne enfin le sexe du bébé 🙂 Parfois, bébé n’est pas bien placé et il faut alors revenir une seconde fois pour voir si le sexe du bébé est visible. Mon fils ne voulait pas montrer sa tête et du coup on a hésite à faire une échographie vaginale. Et puis finalement, après la pause pipi (qui fait bouger le bébé), il a fini par montrer sa petite tête.

Etrangement, aucun papier ne vous est remis cette fois après la seconde échographie. On vous dit juste que tout va bien et s’il y a des soucis, j’imagine qu’on vous explique lesquels et qu’est ce que vous pouvez faire. Une « photo » du bébé est remise à la fin.

L’infirmière m’a quand même dit qu’on pourrait faire une 3ème écho (j’en étais à 6 mois de grossesse) si j’avais envie de vérifier que tout va bien ou si j’ai un quelconque doute lors du 3ème trimestre. C’est donc évidemment possible mais pas proposé sauf si vous en faites la demande ou que le médecin la demande.

Par contre, à la 36ème semaine, j’ai eu le droit à une sorte d’écho pour vérifier la position du bébé. Il ne s’agit pas d’une vraie écho cependant puisqu’on ne mesure aucunement le bébé ni rien. J’ai aussi eu une sorte de frottis pour la première fois depuis le début de ma grossesse ! (Puisqu’une infection peut devenir très dangereuse à ce stade de la grossesse)

3. Accouchement

Préambule

Techniquement, votre bébé court beaucoup moins de risques à partir de 33 semaines. Certaines femmes accouchent d’ailleurs à ce moment là (c’est rare mais possible !). Le bébé sera alors surveillé de près pendant quelques semaines puisqu’il sera considéré comme prématuré (Preemie au Canada). Le bébé est pris en charge dans un service appelé NICU (Neonatal Intensive Care Unit).

Après 39 semaines, votre bébé est considéré « Full term » et peut donc arriver à tout moment (Avant 2013, on considérait que le bébé était « full term » à 37  semaines). C’est généralement la semaine qui est choisie pour un accouchement planifié par césarienne (C-Section au Canada). On vous donne rendez-vous à une date et à une heure précise et on vous prépare à l’accouchement.
D’après des copines, cet accouchement est plus difficile après coup car il faut un minimum de 6 à 8 semaines pour recouvrer toutes vos facultés. Il vous sera par exemple interdit de conduire pendant 6 semaines.

Si votre médecin n’a rien noté de particulier, vous continuez les visites jusqu’à la semaine 40 et attendez que bébé pointe le bout de son nez. Si bébé tarde, on planifiera votre accouchement maximum juste avant la semaine 42. Après ça, bébé est trop gros.

A ma clinique, dès la 38ème semaine, on propose un ” membrane sweep “. Le médecin ou l’infirmière vont toucher le col de l’utérus et le masser pour faire accélérer le travail. Ca a environ 50 % de chances de marcher dépendamment de la dilatation de votre col. En gros à moins de 4 cm, vos chances sont faibles. (J’étais à 1,5 cm quand ils me l’ont fait)
On vous proposera de le refaire jusqu’à 41 semaines. Ce n’est pas obligatoire du tout mais si votre bébé est en retard, cela peut éviter d’être déclenchée. Si cela a fonctionné, vous devriez commencer le travail sous 48 à 72 h. Certaines femmes disent qu’on ne sent pas grand chose, moi je n’ai pas trouvé ça agréable (du genre à vous crisper à mort) mais ça dure 20 sec à tout casser et c’est supportable. D’autres femmes disent que c’est excessivement douloureux par contre donc difficile de vous dire ce que vous ressentirez !

Idéalement, bébé devrait naitre entre 39 semaines, 0 jour et 40 semaines, 6 jours. Il s’agit de la période idéale pour la naissance de votre bébé. Cela lui permettra d’être en pleine santé.
Un petit récapitulatif des dernières semaines de votre grossesse, à la veille de votre accouchement :

  • Prématuré : Avant 37 semaines, 0 jours
  • Avant terme :  37 semaines, 0 jours jusqu’à 38 semaines, 6 jours
  • A terme :  39 semaines, 0 jours jusqu’à 40 semaines, 6 jours
  • Après terme :  41 semaines, 0 jours jusqu’à 41 semaines, 6 jours
  • Terme dépassé :  Après 42 semaines, 0 jours

Mon accouchement

Après mon second membrane sweep à quasi 40 semaines (39 semaines et 6 jours !), je n’avais pas beaucoup d’espoir d’accoucher à la date indiquée. (Qui entre nous est juste une date donnée mais dans les faits, vous avez 5 % de chances d’accoucher à cette date) L’infirmière m’a donc proposé deux options : me faire déclencher à 41 semaines pile ou faire une échographie à 41 semaines pour vérifier que bébé va bien. Si pas de bébé après 41 semaines, je serai de toute façon déclenchée à 42 pile.

J’ai opté pour la première option et l’infirmière m’a dit que l’hôpital appellerait 8 jours plus tard (le jour de mes 41 semaines) pour me fixer une heure à laquelle venir et déclencher l’accouchement. (Par intraveineuse puis avec péridurale histoire d’éviter les douleurs)

Finalement à 40 semaines et 2 jours, alors que je m’apprête à me coucher, je perds les eaux d’un coup dans mon lit (sensation assez bizarre en fait ! Comme si de l’eau chaude coulait entre vos jambes de manière ininterrompue). Là aussi, votre chance de perdre les eaux avant que le travail ne démarre est assez minime en fait (seulement 15 % !). Mais quand cela vous arrive, les médecins canadiens demandent à ce que vous vous rendiez à l’hôpital immédiatement.
Le pauvre Mister est donc arrivé en trombe et nous étions à l’hôpital en 30 min. A ce moment là, je n’avais que très peu de contractions. Seulement, bébé était a priori très pressé d’arriver puisqu’en moins de 3 h, j’avais accouché ! (Entre la perte des eaux et mon fils dans les bras !) Avec aussi peu de temps imparti, il est évidemment impossible d’avoir une péridurale ou le moindre médicament administré. Il s’agit donc d’un accouchement entièrement naturel qui… réserve quelques surprises et surtout quelques douleurs… Mais enfin vous verrez bien en temps voulu 😉 3 h pour un premier enfant est excessivement rare. Les infirmières m’avaient dit que cela prendrait facile 15 h.

Après l’accouchement, on vous conduit dans une chambre (privée ou non, pour avoir une privée, il faut en faire la demande et il n’y en avait pas de dispo pour nous) et on vous amène bébé qui sera non loin de vous. Plusieurs examens vont s’enchainer. J’étais sous perfusion et ai eu droit à 2 prises de sang.
Contrairement à la France, si votre accouchement s’est bien passé et que vous n’avez pas fait de césarienne, on vous laisse partir sous 24 à 36 h environ. Le temps de vous apprendre à donner le sein (d’ailleurs il est mal vu de ne pas le donner au Canada, on y reviendra !), à tenir bébé etc.

J’ai donc passé deux nuits à l’hôpital puis une obstétricienne est venue m’annoncer que tout allait bien et que je pouvais donc rentrer. Un suivi avec ma clinique est à prévoir sous 7 jours puis une visite chez une infirmière. (Techniquement elle peut aussi venir vous voir)
Nous concernant, nous avons vu une infirmière pendant 3 jours puisque Baby J. faisait une petite jaunisse qu’il fallait surveiller. Et puis aussi parce que l’allaitement n’était pas trop son truc et du coup on nous a collé plusieurs rendez-vous avec des spécialistes de l’allaitement appelées Lactation Consultant. Bref, ça aussi on y reviendra. Vous n’êtes jamais obligée de donner le sein ni d’aller voir des consultantes mais enfin, on vous y pousse un peu quand même !

baby-j

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi :

19 Commentaires

  • Répondre Aminah 28 février 2016 at 7:01

    Felicitations et bievenue au bebe. Que du bonheur!

  • Répondre Fanny 28 février 2016 at 11:45

    C’est vraiment très différent au Québec! J’ai été suivie par un obstétricien pendant toute la durée de mes deux grossesses ( min médecin de famille était en arrêt maladie au début de ma première grossesse), et j’ai eu 3 échographies à chaque fois. Notre seconde fille devrait arriver d’ici 6 semaines 🙂

    • Répondre Lisa 28 février 2016 at 12:08

      Comme quoi, il y a donc des différences 😉 Bon je m’en doutais un peu cela dit… Mais 3 échos c’est marrant ! Ici c’est vraiment 2 sauf complications.

  • Répondre Caroline 28 février 2016 at 12:18

    Felicitations pour votre bebe !:)
    Je voulais juste dire qu’ici au quebec je n’ai jamais entendu quelqu’un être suivi pour sa grossesse par un médecin de famille. J’ai moi même était suivi 2 fois par un médecin-obstétrique qui accouche qui fait les accouchements à l hôpital et ceci (suivi) dès que j’ai fait mon test positif. On a pas mal le choix de choisir quel type de suivi on veut lorsqu on apprend notre grossesse(sage femme..)
    En ce qui concerne le fait qu’il faut avoir la vessie pleine au Canada car il n’y a pas de machines à echographie récente; où j’ai fait mes échos pas besoin d’avoir la vessie pleine, machine à technologie 4D. Je pense juste que cela dépend de la place où on va.
    Voilà, encore félicitations pour ce petit canadien 🙂

    • Répondre Lisa 28 février 2016 at 1:14

      Oh ça faisait un sacré moment qu’on n’avait pas eu de vos nouvelles !!! Félicitations pour le bébé ! Un petit gars, une petite princesse ? (Ou vous en avez carrément deux ?)

      Effectivement le suivi au Québec est donc bien différent ! Pour les échos, ni en Ontario ni en Alberta je n’ai eu de chances 🙁 on m’a toujours dit qu’il n’y avait pas encore la technologie pour ne pas avoir la vessie pleine !!!

      • Répondre Caroline 29 février 2016 at 12:25

        Un petit garçon de 19 mois et Un second prévu pour Le mois de Mai 🙂

        • Répondre Lisa 29 février 2016 at 5:29

          En effet !! Félicitations !

  • Répondre lanormandie15 28 février 2016 at 10:42

    Bonjour, FELICITATIONS ! On vous voit alors dans 3 ans au Lycée Louis Pasteur 😉 ! Du coup, votre fils aura quelle nationalité ?
    Je partirai a Paris en vacances dans 3 semaines…envoyez moi un mail s’il vous manque quelque chose “really french” ? Il y a “Sophie la Giraffe” a Calgary 😉 ?
    Profitez bien des premieres semaines avec bebe, elles sont magiques….

    • Répondre Lisa 29 février 2016 at 6:18

      Haha vous êtes enseignante au lycée ? Oui on aimerait bien y mettre notre fils si c’était moins cher ;)))

      Pour le moment Baby J. Est canadien et il faut que je fasse les démarches pour qu il soit aussi français. Pour cela je dois attendre son certificat de naissance qui est délivré après 3 semaines environ.

      • Répondre Nicolas 2 mars 2016 at 10:49

        Pour le certificat de naissance, tu as fait la demande sur le site internet ?

        Ca avait ete assez rapide pour mon fils si je me souviens bien.

        Sinon pour repondre a la question au-dessus, oui il y a Sophie la Girafe au Canada aussi, tu la trouveras dans n’importe quel BabiesRUs.

        Petite question, dans l’hopital ou tu as accouche, est-ce que ton bebe portait un bracelet avec une puce qui declenche une alarme si tu passes le pas de la porte de sortie ? On avait cette securite, pour eviter que quelqu’un se barre avec notre bebe.

        Egalement un truc pour nous, le bebe ne nous a jamais quitte. Lorsque le pediatre est venu le prendre pour faire son check-up, il a demande que je vienne avec lui. Et aussi, pas de bain pour le bebe après la naissance. Ils l’ont laisse “dans son jus” enveloppe dans un torchon blanc et bleu. Il a eu son premier bain seulement genre 12h après.

        En France, a peine nee, notre fille avait eu un bain complet.

        • Répondre Lisa 8 mars 2016 at 10:42

          Ton commentaire était passé en indésirable, je ne sais pas pourquoi ! (Edit : et le mien aussi !)

          En Alberta, tu sais c’est un peu archaique… Tu ne peux pas commander le certificat de naissance… Il faut aller dans les “registry” puis attendre 2/3 jours que ce soit expédié chez toi… Bienvenue en 2016 !

          Mon fils avait un bracelet mais alors aucune idée s’il était à puce ! J’ai des doutes vu qu’il y avait des tracts dans ma chambre qui disaient “ne confiez pas votre enfant à un inconnu qui ne soit pas de l’hôpital”. Faut dire que mon hôpital était pas de première jeunesse franchement… Ca faisait un peu vieux truc des années 90 avec une télé encore carrée d’ailleurs qui sortait tout droit de maxi début 2000.

          Bébé m’a quitté juste une soirée parce que son taux de sucre était un peu bas. Donc ils l’ont gardé peut-être 6 h puis ils l’ont fait revenir. En France j’ai l’impression que les bébés sont tous les uns à côté des autres non ?

          Nous pareil pas de bain, il a eu le sien 24 h plus tard donné par une infirmière. (Il a détesté d’ailleurs et depuis, disons qu’il aime pas beaucoup plus !)

  • Répondre Alain 29 février 2016 at 11:46

    Félicitations !

    • Répondre Lisa 29 février 2016 at 5:30

      Merci, c’est notre tour de faire des nuits blanches 😉 Vous, vous devez à peine en être sortis ? Votre fille a bien grandi j’ai vu !

      • Répondre Alain 29 février 2016 at 6:12

        Oh on a été très chanceux, il n’a que la première semaine qui a été difficile, après Clara faisait au moins 8 heures de sommeil à la suite par nuit. Donc pas de nutis blanches pour nous, on te souhaite la même chose !

        • Répondre Lisa 29 février 2016 at 6:19

          Wow la chance ! Nous la première semaine était plutôt la mieux vu qu’il s’endormait assez facilement et là c’est un peu l’horreur ! La nuit il peut dormir 2/3 h donc c’est pas si mal mais faut quand même se lever facile 3 fois et il est difficile à partir de 17 h jusqu’à minuit !

  • Répondre mIchelle 29 février 2016 at 5:27

    Félicitations pour l’arrivée de votre petit garçon ! Plein de bonheur à vous.

  • Répondre lanormandie15 3 mars 2016 at 3:44

    Bonjour Lisa,
    Non, non … je ne suis pas enseignante ! Je suis d accord, c est super cher (reductions à partir du 3 ieme, je pense ;-)…) !! Mes enfants sont plus grands, s’ils souhaitent retourner en France pour leurs études ou finir leur scolarité, c’est la meilleure option ici pour eux. Le système canadien est très/trop different ! Bonne courage pour les nuits blanches !

  • Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.