Vie pratique

[Guide] Déménagement France – Canada

Je me rends compte que j’ai complètement oublié de vous parler de notre déménagement de l’an dernier et comme je vois souvent la question revenir sur les forums, je me suis dit qu’un petit guide ne serait pas de trop.

Ce guide sera peut-être plus intéressant pour des gens qui vont hors Québec. Il est possible que des déménageurs français fassent en effet de très bons prix depuis la France.

Nous allons donc nous attaquer à la partie ROC – Rest of Canada.

La prise en charge de vos meubles

Sachez d’abord que la plupart des déménageurs ont des camions qui font le tour de la France pour aller chez leurs clients récupérer des affaires. Même si vous vivez dans une petite ville ou un hameau en pleine campagne, ils devraient normalement pouvoir passer tout récupérer.

Il est cependant important de préciser l’accès à votre maison ou appartement car sans ascenseurs (et s’il y a beaucoup d’étages), vous allez devoir payer des frais en plus. Pareil si vos portes ne sont pas aux normes par exemple ou que vous avez des meubles qui nécessitent de passer par les fenêtres. Là encore, il y a un surcoût.

Ce que beaucoup de gens ne savent pas (et qui m’a été confirmé par un déménageur canadien) est que les déménageurs anglais ont des prix bien plus attractifs que les Français. Cela vient du fait qu’ils payent moins de taxes que nous. Du coup, ils peuvent proposer des prix plus attractifs !

Les déménageurs anglais

Sachant cela, je vous propose une liste de 4 déménageurs anglais qui m’avaient paru très sérieux. Nous sommes d’ailleurs passés par deux d’entre eux. Un déménageur canadien prend la suite au Canada et vous livre mais le ramassage de vos meubles et affaires personnelles est fait via le déménageur anglais.

Britannia : Nous avons fait un premier déménagement avec eux en 2013, ils ont en fait livré nos affaires en France. Puis en 2014, ils sont venus récupérer nos affaires en France et les ont expédiées au Canada.
Service très courtois (je suis toujours passée pat la même personne). Vous savez en direct où vos affaires se trouvent. Il est d’ailleurs possible de souscrire une assurance (dans les 200 livres pour 6500 livres d’affaires soit 285 euros pour 9200 euros) En cas de problèmes, Britannia vous rembourse. Ils nous ont remboursé 200 $ suite à 2 meubles qui avaient été un peu abimés. Pour des sommes conséquentes, un expert vient constater les faits.

Brytor : Notre déménageur Toronto – Paris. Le proprio à Toronto est anglais et très sympathique. Ils se sont occupés de tout emballer et c’était un gros travail de pro ! Il faut compter une journée pour emballer tout ce qui se trouve dans un appart de 80 m2 (moins l’électroménager bien sur qui ne peut pas aller au Canada et inversement).
Un copain est passé par eux et a été ravi.

Doree Bonner International : On a failli passer par eux pour Paris – Calgary mais au final ils n’avaient pas de camion dispo avant un mois, du coup ce n’était pas super évident. Ils sont aussi compétitifs que Britannia.

John Mason : Ils étaient également compétitifs mais nous ne sommes pas passés par eux au final.

L’arrivée au Canada

Lorsque votre container est arrivé au Canada (d’ailleurs un container partagé est beaucoup moins coûteux qu’un container entier), vous allez recevoir un email ou un appel du déménageur canadien (il s’agit souvent de AMJ Campbell International – Très pros aussi -) qui va vous demander de vous rendre à la douane pour dédouaner vos affaires. Il suffit de remplir des formulaires et de présenter des papiers en gros. Cela se passe toujours à côté de l’aéroport. Si vous n’habitez pas une grande ville, j’avoue que je ne sais pas qui se charge de dédouaner vos affaires. J’imagine que vous pouvez le faire par email mais on l’a toujours fait en personne que ce soit à Toronto ou à Calgary.

Quand c’est fait, le déménageur vient récupérer vos affaires et vous les livre. En général, le déménageur vous aide à déballer les cartons voire remonter vos meubles (oui oui !) et s’occupe de récupérer les cartons dont vous n’avez plus besoin.

Le coût

Il est basé sur la place que prennent vos meubles et affaires (en cubic foot) ou m3.

De notre côté pour 14m3, nous en avons eu pour 3550 pounds (assurance comprise) soit 5000 euros pour un Paris – Calgary. (On avait payé 3900 euros – 5500 $ CAD pour un Toronto – Paris et il n’y avait que 13m3)

Il semble donc un peu plus avantageux de faire Europe –> Canada que l’inverse ! (Toronto étant à 3500 km de Calgary !)

En fait, il faut noter que toutes vos affaires sont acheminées au port de Montréal puis un camion prend la relève. Donc plus vous êtes loin du port et plus c’est cher !

Voilà, vous avez un bon aperçu de comment ça se passe au Canada et surtout par qui passer ! Si vous avez eu de bonnes expériences avec un déménageur (français, anglais ou autre), n’hésitez pas à nous l’indiquer en commentaires 🙂

Articles précédents Article suivant

You Might Also Like

3 Commentaires

  • Répondre anael 19 juin 2016 at 10:56

    Bonjour Lisa,
    Après avoir passé 2 ans en France, nous repartons au Québec. A notre premier déménagement à l’aéroport, nous sommes passés à la case immigration de l’aéroport pour valider la liste d’inventaire. Lors de votre second déménagement avez vous refait la même procédure? J’ai lu sur le site immigration canada que les résidents permanents qui reviennent sont exemptés de taxes comme pour la premiere fois
    Par avance merci
    Bon dimanche

    • Répondre Lisa 19 juin 2016 at 12:00

      Il ne me semble pas en fait. On a juste dû aller récupérer tous les colis et passer par le dédouanement (tu montres ta liste de choses, ton passeport, ta RP etc.) et ensuite les déménageurs sont venus tout livrer. Enfin le déménageur m’avait envoyé les papiers à montrer à la douane mais c’était bien après notre arrivée et à un endroit spécial à côté de l’aéroport pour récupérer tes colis en gros.

      Je ne pense vraiment pas qu’on ait payé quoique ce soit, le déménageur s’est occupé de tout.

      Tiens moi au courant et bon retour 🙂

  • Répondre Anael 26 septembre 2016 at 8:24

    Coucou
    De retour également sur le territoire, donc pour le Québec nous avons du passer à la douane à l’aéroport (2h avec un bébé et 2 chats que du bonheur!!) pour obtenir un document de retour d’un résident afin de ne pas avoir à payer de taxes; document remis pour le dédouanement à Montréal.
    Sans doute que pour le ROC, les procédures ne sont pas les mêmes.

    En tout cas contente d’être revenu, je pense que nous avons fait le bon choix même si on ne connait pas la suite des événements. 🙂

  • Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.