Autres

L’immigration au Canada a-t-elle des limites ?

Je ne sais pas si vous êtes au courant mais le BIQ de Paris (le bureau du Québec) a mis en suspens toutes les demandes de CSQ émanant des pays extérieurs du Canada jusqu’en mars 2013. A priori il y a un peu trop de demandes pour que le bureau puisse les traiter en temps et en heure. Par contre si vous êtes au Canada ou avez une offre d’emploi, vous pouvez toujours faire la demande.

Le programme des travailleurs qualifiés du Canada connaît aussi quelques petits soucis. Il est fermé jusqu’en janvier 2013. Le CIC explique qu’ils ont décidé de revoir ce programme.

Ces nouvelles mesures « permettront au Canada de mieux sélectionner les travailleurs qualifiés qui auront la capacité d’entrer dans le feu de l’action » dès leur arrivée. »

Ah tiens donc ? Le Canada reconnaitrait-il alors que leur programme ne permet pas à tout le monde de bien s’adapter, de trouver du travail rapidement et de ne pas repartir après quelques années dans leurs pays ?

Je ne crois pas vous avoir déjà parlé de cet article (le site ne semble plus accessible depuis juillet 2015) que je trouve édifiant. Il date un peu, n’est réservé qu’au Québec et ne se trouve plus en ligne aujourd’hui hormis sur Immigrer Contact qui est un site très controversé.
Il n’empêche que je n’ai jamais été aussi d’accord sur le fait qu’il n’existe AUCUN CHIFFRE officiel indiquant combien de personnes retournent finalement vivre dans leur pays. Et pourquoi donc ??? On sait bien que le Québec et le Canada en général, font une publicité monstrueuse – et mensongère – pour que des immigrants qualifiés viennent s’installer chez eux mais bizarrement, on ne sait pas du tout si les gens s’adaptent bien au Canada.


J’aurais tendance à dire que non et les nouvelles mesures du CIC ne font qu’accroître cet avis.

Mais revenons un peu sur les mesures prises en compte pour janvier 2013 :

  • Faire des compétences linguistiques le plus important critère de sélection en établissant de nouveaux seuils minimums de compétences dans les langues officielles et en augmentant le nombre de points associés à ces compétences;
  • Mettre davantage l’accent sur les jeunes immigrants, qui sont plus susceptibles que les autres d’acquérir une expérience canadienne précieuse et de rester longtemps dans la population active;
  • Accroître le nombre de points accordés pour le critère d’expérience de travail au Canada et réduire le nombre de points associés à l’expérience de travail à l’étranger;
  • Simplifier le processus associé à l’emploi réservé pour prévenir la fraude et les abus tout en permettant aux employeurs de doter des postes rapidement;
  • accorder des points pour les compétences linguistiques et l’expérience canadienne du conjoint ou de la conjointe.

Oui, je ne pense choquer personne en disant que BEAUCOUP d’immigrants viennent à Toronto sans ne parler ni l’anglais ni le français. Alors quel intérêt hein ? Déjà que le français n’a que peu d’importance à Toronto, alors imaginez si vous ne parlez pas anglais ! Mais sérieusement, comment faites-vous pour trouver un travail ??? C’est fou quand même que le CIC ne réagisse que maintenant sur ce point absolument crucial de l’immigration au Canada ! J’en reste bouche bée. A croire qu’ils veulent vraiment juste peupler le Canada peu importe si les gens ont une chance de s’en sortir ou pas.

Pour le deuxième point qui parle de l’âge, je vous en ai déjà parlé dans cet article. Personnellement je ne vois pas l’intérêt de faire une demande de RP à plus de 40 ans sans avoir de travail sur place. Je trouve ça suicidaire surtout quand on voit le pourcentage de chômage au Canada. (Oui oui il y a du chômage au Canada hein ! Faut pas croire l’Express spécial Canada.) Alors certes ce n’est pas l’Europe, mais je tiens à vous préciser que les USA n’ont que 1% de plus de chômage hein. Donc quand on dit que les USA sont en crise, ben le Canada aussi. C’est pas comme si on avait 2% de chômage ici. (A Toronto il est même à 8,5%)

Pour le troisième point, il serait temps que Immigration Canada prévienne les immigrants que sans première expérience au Canada avec 3 références d’employeurs (parfois ils demandent même 3 références de manager !), ils n’ont aucune chance de trouver un bon job. Les seuls qui vont vous accepter, ça va être les call center ou des petits boulots où les gens partent tellement vite qu’on se fiche que vous soyez recommandé ou non.

Pour le quatrième point, je ne sais pas comment ça marche. Si un internaute nous lisant peut nous éclairer ? C’est long et chiant d’obtenir un permis de travail quand on a déjà une offre sur place ?

Le dernier point est uniquement là pour pouvoir vous donner encore plus de points si vous parlez anglais et français, mais bon concrètement je ne sais pas vraiment ce que ça va changer si les points précédents ne sont pas améliorés.

Un autre point abordé :

« Un autre changement proposé est l’ajout de l’Évaluation des diplômes – soit de l’exigence obligatoire pour les demandeurs au titre du PTQF de faire évaluer leurs études à l’étranger par rapport aux normes de scolarité canadiennes par des organisations désignées. CIC accordera des points en fonction du résultat de la comparaison des diplômes étrangers d’un demandeur avec les diplômes équivalents obtenus au Canada. Cette mesure, toutefois, ne garantit pas que les immigrants qui ont une profession réglementée soient autorisés à l’exercer. »

« Il s’agit d’une mesure importante pour résoudre le problème des immigrants qui arrivent au pays et qui ne sont pas en mesure de travailler dans leur domaine, a déclaré le ministre Kenney. Cette nouvelle exigence aidera les immigrants potentiels à faire des choix éclairés concernant l’immigration et les possibilités de faire carrière au Canada. »

Ah ben merci de le souligner oui ! Ca évitera comme ça à plein de gens hyper diplômés de se taper des jobs pourris. J’en avais parlé sur notre page Facebook.

Voilà, vous êtes prévenus les ptits loups ! Faudra aussi que je vous fasse un second « L’immigration au Canada est-elle une bonne idée » un de ces quatre. Non je refuse de vous répondre par oui ou par non 😉 Mais un jour, promis, je vous répondrai franchement.

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi :

22 Commentaires

  • Répondre Amandine 3 septembre 2012 at 2:42

    Nous on est venus avec un permis de travail , pour le Québec. Ça été simple et ça a pris moins de 2 mois. C’était y’a 1 an. Les démarches ont dû s’alourdir depuis car au travail de mon mari , ils ont encore embauchés 2 français mais pour eux ça a pris 5/6 mois.
    Je n’en sais pas plus. 😉

  • Répondre Jean-Francois 3 septembre 2012 at 6:07

    Vers les années 2005 (si je ne me trompe pas), l’ambassade de France à Montréal organisait des séances de rapatriements des français vers la France car ils avaient un nombre records de français qui repartaient déçus, frustrés ou juste qui en avaient marre. Le gouvernement du Québec avait demandé à l’ambassade de France d’arrêter ce genre de séances car cela mettait un gros point noir sur le  »Quebec dream », ce qu’a fait l’ambassade mais tout le monde le savait! Donc le gouvernement du Québec connaît ce probleme depuis longtemps….

  • Répondre Lisa 3 septembre 2012 at 6:14

    @Jean-Francois: Wow jsuis soufflée ! J’étais pas du tout au courant de ce truc !

  • Répondre Jean-Francois 4 septembre 2012 at 12:07

    Quand je dis séance de rapatriement, je ne veux pas dire que l’ambassade de France payait le billet retour mais je dirais plutôt des séances de retour au pays. Ils t’aidaient ou te donner des conseils pour adhérer à la sécurité social en France, te donner des tuyaux aux aides que tu pouvais demander ou recevoir en revenant au pays, adhérer aux différentes mutuelles, etc…Marrant de dire cela mais c’est un copain qui était traducteur officiel pour le gouvernement du Canada à MTL qui m’avait dit cela et effectivement, en allant sur le site de l’ambassade, tu avais un lien pour ces séances de  »retour » en plus du guide de retour électronique. De nos jours, il n’existe plus que le guide électronique 😉

  • Répondre raphaelle 4 septembre 2012 at 12:05

    ton article est excellent ! clap clap font mes deux petites mains !

  • Répondre David 4 septembre 2012 at 1:59

    Merci pour cette article très intéressant.
    Revenant de Toronto suite à un PVT, je souhaiterai entamer les démarches pour la RP. Savez-vous si les délais sont plus courts en passant par l’Ontario ? Ou bien est-ce le grand chamboulement pour l’ensemble du pays ?

  • Répondre Lisa 4 septembre 2012 at 7:03

    @David: Salut David,

    Alors pour obtenir une RP à Toronto, il te faut une offre d’emploi avant. Aucune idée du temps d’attente par contre… Surement + de 12 mois.

  • Répondre Sarah 4 septembre 2012 at 10:54

    Merci pour cet article récapitulatif, étant à Toronto avec une offre d’emploi dans mon domaine j’hésite à attendre les 2 ans d’expérience canadienne avant de demander ma RP ou bien d’entamer les démarches dès maintenant … Je n’en suis qu’à 5 mois de PVT donc j’ai encore un peu le temps … Aussi maintenant le CSQ, uniquement les gens qui ont déjà habité au Québec peuvent le demander, pas gagné!

  • Répondre Co 5 septembre 2012 at 3:05

    Je suis un peu perdue car entre les infos  » officielles » des sites Canadiens , et les « vrais » parcours, je ne retrouve pas les mêmes données!!!! La question que je me pose c’est, est ce que je peux trouver un travail ( au Quebec) depuis mon pays d’origine, venir et m’installer sans avoir fait aucune demande de papier, et du coup la faire une fois arrivé avec gage d’un travail déjà acquis. Ou est ce que ce permis de travail demandé avant de partir a une durée dans le temps? Pff … merci de votre réponse!

  • Répondre Lisa 5 septembre 2012 at 7:28

    @Co: Alors oui tu peux peut-être trouver un travail depuis ton pays d’origine mais il te sera impossible de l’obtenir sans avoir de papiers ! Tu es obligée d’avoir un VISA pour venir au Canada sauf si tu es une touriste. Et oui ton visa aura forcément une durée dans le temps.

  • Répondre Co 5 septembre 2012 at 8:53

    Merci Lisa !!

  • Répondre Richard 5 septembre 2012 at 11:04

    @Sarah

    Je suis arrivé avec un visa étudiant et j’ai attendu 2 sessions (8 mois) pour demander ma RP mais j’en connais qu’ils l’ont fait au bout de 4 mois. Je pense que tu devrais demander, tu n’as absolument rien à perdre si tu as un bon dossier niveau point etc…..

    • Répondre mimi 29 octobre 2017 at 2:14

      Bonjour richard, je sais que cette sessions date de ya 5 ans.
      Une question : Ton visa d’études c’était pour combien d’année de formation ?

  • Répondre Sarah 5 septembre 2012 at 11:14

    @Richard – merci de ta reponse ! Oui il faut que je me penche la dessus et voir ce qui est plus pratique/facile: demander la RP des maintenant avec a peine 3 mois d’experience professionnelle ou bien attendre la JP et les 2 ans d’experience pour lancer la RP au risque de rentrer en France entre temps … Complique tout ca!

  • Répondre Tongs et Sri Lanka 5 septembre 2012 at 5:33

    même si ce système a des failles, au moins il laisse une petite chance d’immigrer sans passer par la case mariage comme au Sri Lanka ://

  • Répondre Thierry 6 septembre 2012 at 4:56

    Comme d’habitude, je suis d’accord avec tout… 😛

  • Répondre Addictotravel 8 septembre 2012 at 10:01

    @Jean-Francois:

    Est ce que ce sont les francais les plus touches par le retour au pays? On en sait pas vraiment.
    Dommage que le ministere du Quebec refuse de donner des chiffres, il aurait trop a perdre.

    Pour revenir a l’immigration, les gouvernements ne sont pas dupes, l’immigration est un gros gagne -pain pour le Canada car on debourse pas moins de 2000 dollars pour immigrer et plus l’argent pour s’installer.
    La machine a fric n’est pas pret de finir.
    Mais j’applaudis les reformes car cela « pourrait eviter » les deceptions arrivees sur place, et repondre au besoin du pays.

  • Répondre Immigrer au Canada ou pas ? 10 mai 2013 at 8:47

    […] pouvez aussi lire mon article sur L’immigration au Canada et ses limites, l’immigration au Canada en 2011 et découvrir mon guide sur l’immigration au Canada […]

  • Répondre Jean 21 août 2013 at 4:45

    L immigration au Canada n est qu une machine a fric. Sans compter les universités qui s en mettent plein les fouilles.

  • Répondre nima 31 août 2015 at 5:09

    Bonjour une chose m’étonnera toujours c’est le fanfaronnade des français. C’est bien connu par le monde que le Canada fait parti de 10 pays où il fait bon d’y vivre. j’ai déjà visité la France et obtenir une carte de séjour est un parcours sans issu pour la plupart. pour moi l’avis de françai(se )ne compte pas c’est des râleur ou des jaloux du Canada qui a su gérer sa politique d’immigration. à bon entendeur

    • Répondre Lisa 31 août 2015 at 6:54

      Mais puisque tu as l’air de tout connaître sur le Canada, y as tu au moins vécu ? Comme ça on pourrait échanger sur nos expériences et tu nous dirais si c’est le paradis rêve.

  • Répondre Hakim 16 janvier 2016 at 2:51

    Bonjour,

    Je travail en Belgique comme chauffeur routier, j’ai entendu qu’au Canada s’est un métier en pénurie. Je voudrais savoir si dans le cadre des métiers en pénurie j’aurais un boulot rapidement ? et si l’anglais est obligatoire?

  • Laisser un commentaire