Expérience, Vie pratique

J’ai cherché pour vous… Un appartement (1ère partie)


Je ne sais pas si vous le savez mais depuis notre arrivée au Canada, nous n’avons vécu que dans un seul endroit. Et oui, même si tout un tas d’immigrants déménagent, il nous aura fallu deux ans pour le faire.

Nous n’en avions pas forcément envie parce que notre one bedroom était vraiment grand (62 m²) mais les nombreux travaux de notre résidence nous ont fait fuir… (Je rédigerai un article sur notre bailleur un peu plus tard) Il faut dire qu’entendre un ascenseur qui monte et qui descend à longueur de temps, c’est plus possible.

Quand nous sommes arrivés il y a 2 ans, louer un appartement était un jeu d’enfants. Il y en avait à profusion et il était extrêmement simple d’en trouver un à son goût. (Et en plus souvenez-vous, nous n’avions pas de travail à l’époque donc il fallait qu’on trouve un garant !)
En 48h, ça avait été réglé et nos copains avaient également trouvé facilement un appart en centre-ville. (Important pour la suite !)

Louer en centre-ville ?

Du coup, je suis partie confiante pour nous trouver un 2 bedrooms soit en centre-ville soit un peu plus loin. (Genre Yonge and Eglinton ou même High Park, vu qu’on aime bien le coin)
Je n’avais plus trop d’idée des prix… Enfin si mais je pensais quand même m’en sortir pour environ 1900 $ par mois. (!)

Première erreur… Un 2 bedrooms à Toronto (Downtown ou à 20 min du centre) coûte minimum 1900 $ ! Et à ce prix, vous allez vous retrouver dans un 60 m². Pour avoir un 80 m² (c’est pas hyper grand non plus hein), il faut débourser entre 2300 et 2500 $ par mois !!! Et pour vous resituer un peu, jusqu’à il y a quelques mois ça valait moins de 2000 $, et il y a 3 ans, moins de 1500 $…

Donc vous vous doutez que c’était déjà mal parti ! Mais bref, je continue mes cherches sur viewit (vous vous rendrez compte qu’en fait, ce sont toujours LES MEMES propriétés qui sont dispo) et j’appelle les buildings qui proposent des 2 bedrooms. Mauvaise pioche, dès que j’appelle, on me dit qu’il n’y a rien de dispo et qu’il faut appeler en début de mois prochain pour voir si quelqu’un rend son appartement. (Au Canada le préavis est de 60 jours en général) Pire encore, les prix annoncés sur Viewit n’ont souvent rien à voir avec la réalité. On vous indique un “from $1620” qui veut dire que les appartements dispo démarrent à 1620 $ par mois. Sauf que ces appartements ne sont jamais dispo ! Alors au téléphone, on me dit que surement d’ici quelque temps, un appartement à 2200 $ par mois sera dispo (!). On est hyper loin du 1620 annoncé hein…

Louer un appartement à High Park

Je me rends à mon Resident Center et demande à voir des 2 bedrooms. Là encore, ils indiquent sur leur site web que les prix ont baissé et que les appartements sont disponibles pour 1549 $. Mais lorsque je demande à la personne en charge de nous faire visiter, elle m’indique que les appartements sont à 1750 $. Mais n’importe quoi vraiment ! Pourquoi indiquer alors sur leur site en gros qu’ils sont à 200 $ de moins ?? Impossible d’obtenir une réponse, c’est le prix et c’est comme ça.
De toute façon l’appartement ne nous plaît pas. 1750 $ pour n’avoir ni climatisation, ni lave-vaisselle ni machine à laver/sèche linge dans l’appartement alors que tous les nouveaux condos proposent ces options.

Passer par un broker

Je décide alors de passer par Craigslist et Kijiji pour poster une annonce. Je dis que je recherche un 2 bedrooms en centre ville idéalement, loin de la Gardiner (l’autoroute de Toronto) et pour un budget de 1900 $ maximum. Je précise que l’appartement doit faire + de 75 m².

Le lendemain, je reçois tout un tas de propositions de brokers. Il s’agit d’agents intermédiaires qui cherchent un appartement pour vous ou une maison et se rémunèrent sur le loyer ou la vente de la propriété que vous allez payer. Vous risquez donc de payer un peu plus cher que si vous trouvez vous-même votre logement, mais vous êtes assurés de pouvoir visiter des propriétés appartenant directement au propriétaire. (Vous ne passez donc plus par la société de location qui demande généralement + de papiers)

Je tombe sur un broker sympathique situé à Newmarket et qui me demande pas mal d’informations (important pour la suite aussi) pour trouver le logement de nos rêves. Il me dit qu’avec notre prix, ça risque d’être un peu short mais il a des logements en tête.
Quelques heures plus tard, il me rappelle pour me dire que deux logements intéressants viennent de nous passer sous le nez. Ok mais, de toute façon on n’avait même pas prévu de les visiter !

La suite au prochain épisode 😉

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi :

9 Commentaires

  • Répondre jane 9 septembre 2012 at 5:11

    1900$ un deux chambres?? mais c’est l’hallu! moi qui croyais que ces prix ne se voyaient qu’à Paris! On paie 1200$ un 80m² à Montréal et on trouve que c’est cher par rapport au marché mais 1900$!? J’imagine même pas les prix à l’achat…
    J’espère que vous allez trouver votre bonheur!

  • Répondre Lisa 9 septembre 2012 at 5:20

    @jane: J’ose pas te dire, tu vas tomber à la renverse 😉 Ca va de 6 à 7 chiffres 😉 (Mais plutôt vers les 7 hein) En sachant que… Quand tu achètes un condo à genre 400 000 $, tu dois aussi payer les frais de condo qui s’élèvent à… 1000 $ par mois. (Minimum 600 en général)

  • Répondre Amandine 11 septembre 2012 at 12:18

    Wahouuuu les prix !!
    En tout cAs, c’est intéressant de voir comment ça se passe au Canada , comme la plupart des immigrants sont au Québec , grâce à tes articles on en apprend plus 🙂

  • Répondre Jean-Francois 12 septembre 2012 at 1:29

    Oh gosh (comme disent les canadiens)…je ne pensais pas que les loyers pour un 2 chambres avaient autant augmenté. Cela en devient plus que ridicule et je ne te parles pas des prix des baraques! J’ai des amis qui ont acheté une maison dans le Niagara (avec un grand jardin quand même), plus de 550,000.00$!!! Pour ce prix, je peux me trouver une belle maison dans le Pays Basque avec le charme typique de la région, de la bonne bouffe, proche des montages et de la mer et proche de l’Espagne!

  • Répondre raphaelle 12 septembre 2012 at 1:42

    c est vrai que les prix sur Toronto sont assez hallucinants par rapport à ce qu on te propose… comme tu le sais, nous n avons pas fait le saut de venir à Toronto ville pour d autre raison que celle du prix de l immobilier mais cela faisait AUSSI parti des négociations !
    on nous a fait visiter des apparts dans des magnifiques condo à 75 mètres carrés alors que nous avons 3 enfants ! sans parler des frais à 1 000 $ par mois et un loyer de 3000 $… j ai visité des appart où au maxi tu pouvais faire de la dinette dans la cuisine et où tu pouvais toucher les murs de ta chambre rien qu en écartant les bras !!! j ai détesté ces condos où tu arrives dans l entrée et te sens dans un hôtel tellement c est impersonnel et où je me voyais mal aller faire pisser mon chien ou passer avec mon cabas glamour à la main tout les matins en marchant sur la moquette beige de l entrée…
    nous avons décidé d acheter une maison en banlieue – très très facile d acheter une maison au Canada, même quand t as pas un apport bien gros – bien plus facile que d acheter un téléphone mobile quand tu arrives – et les taux de notre prêt immobilier défit toutes concurrences quand tu compares avec la France ou les autres pays…
    bon courage, j espère que tu trouveras… il me semble avoir lu la semaine dernière sur le Toronto Star qu il ne restait que 3 ou 4 % de logements sur Toronto !

  • Répondre Lisa 12 septembre 2012 at 2:09

    @raphaelle: Ah ben les frais à 1000$ par mois oui c’est ce que je disais !!! Imagine t’as payé ton condo 450 K et tu continues toute ta vie de payer 1000 par mois ! Donc au final même si tu le loues, tu te gagnes quoi 1000 par mois ??? Enfin c’est débile !

    Pour les 3 à 4% de dispo je ne serai pas étonnée parce que sur viewit en fait rien n’est dispo et sur chaque logement il y a une dizaine de personnes qui ont rempli un dossier ! Pour les maisons, j’ai des collègues qui m’ont raconté et genre il faut que tu mettes 50K de plus que le prix indiqué pour obtenir la maison ! Aucune chance de faire baisser le prix au contraire !!! Mais c’est juste hallucinant !

    En tout cas c’est sur, si j’achète quelque chose, ce sera en banlieue. Par contre pour un achat je pensais qu’il fallait mettre 10% en cash ? (Et d’ailleurs je me demande comment tu peux faire pour mettre 60K en cash quand ta maison en vaut 600 ! Qui a ça sur son compte ???)

    Pour le téléphone, on n’avait pas eu de problèmes par contre… Juste une limite de 200$ par mois, ce qui est bien suffisant ! (Et leur taux d’intérêt est minime si tu oublies de rembourser : 2%)

  • Répondre raphaelle 14 septembre 2012 at 12:17

    Lisa, pour ton info, tu as un apport de 5 % si tu es résident, et 10 % si tu ne l es pas (visa travail, etc…) alors oui il faut avoir de l argent ou alors, comme nous, faire un prêt en France en parallèle (car les expats touchent des “indemnités” en France c est une chance !)… et là aussi j en aurai à raconter ! 3 jours pour débloquer 90 % du prêt immobilier ici et 45 jours oui ! 45 jours pour débloquer une somme dérisoire par rapport à notre prêt à la BNP en France !!! nous avons eu le malheur de faire notre demande en mai… ici, ils nous ont jamais cru quand on leur expliquait qu il y avait 4 ponts (fériés) dans le mois de mai en France et ils ne nous ont jamais cru quand on leur disait que notre banque fermait le lundi et fermait le samedi à midi !!! tout ça nous a valut plein de complications et du stress… mais bon… rien n est parfait partout…

    Au Brésil, le système de condo est le même, tu es propriétaire mais tu as ces charges à vie ! tu sais, je pense que ça viendra en France, si ce n est déjà fait…

  • Répondre camille 14 septembre 2012 at 3:44

    Il n y a qu en Ontario ou il y a un preavais de 2 mois. En tout cas, en BC le preavis est d un mois et le ‘deposit’ correspond à la moitié du loyer mensuel. Louer à Vancouver est beaucoup moins cher qu’à To, on avait un super beau 1 bedroom dans une maison heritage avec patio pas loin de la plage est à 15 min du centre ville en metro pour $950. Ici, a to, on vit dans un grand building des annees 70, type hotel comme precise raphaelle pour $1245 par mois .. et on vient de nous informer que notre loyer augmenterai de 50 $ d“ici deux mois…. Je pense francement que c’est tout le plan d’urbanisation de Toronto qui est à revoir, il faudrait accroite la densité au lieu de sans cesse construire des maisons playmobile (genre trueman show) de plus en plus loin en banlieu… je crois que le maire de Toronto ne s’est pas appercu que maintenant Toronto est une ville de calibre mondiale avec un plan d’urbanisation digne d’une petite ville perdue du sakatchewan.

  • Répondre Chercher un appartement à Toronto (2ème partie) | French With Benefits 7 octobre 2012 at 11:00

    […] Un appartement (2ème partie) Posted on 7 octobre 2012 by LisaTweet {lang: 'fr'} Tweet Précédemment dans French With Benefits, Lisa est tombée sur un broker (un agent intermédiaire) qui lui a dit […]

  • Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.