Expérience, Vie pratique

(Boulot) Une histoire de tickets

Je n’ai travaillé qu’une seule fois dans une très grosse boite et c’était en France, en 2006. Autant dire il y a un petit bout de temps.

En arrivant chez Happy Time (Allusion évidente à la série Dead Like Me pour l’organisation de ses bureaux), il a donc fallu que je me remette un peu dans le bain des grandes organisations, qui plus est, américaines.
Je savais que tous les procédés étaient longs à se mettre en place (On m’avait demandé de venir avec 1 semaine de retard car mon ordinateur n’était pas prêt) mais je n’avais pas prévu qu’Happy Time fonctionnait grâce à des tickets au niveau informatique…

Des tickets pour… Tout

Que je vous explique, Happy Time (entreprise de + de 80 000 salariés au Canada) n’a pas à proprement parler de Helpdesk, qui est l’aide informatique fournie par téléphone (en général) aux salariés d’une entreprise. Du coup quand on a un problème avec son ordinateur, il faut demander à son/sa manager de rédiger un “ticket” et de l’envoyer par mail à l’assistance informatique. Ainsi, les IT guys vont pouvoir venir régler votre problème quand le numéro de votre ticket atterrira sur leur bureau. Pas gagné en général.

Quand je suis arrivée avec une semaine de retard, je m’attendais donc à voir un bel ordi tout neuf posé sur mon bureau. Que nenni ! On m’a demandé d’apporter mon propre ordi portable à la place. Déjà, c’était mal barré.
Il a fallu environ 1 semaine avant que l’ordi tout neuf ne fasse son apparition (2 semaines et demi pour ma collègue quand même), alors un ordinateur c’est bien, mais avec Internet c’est mieux. C’est là que ça se corse. Pour avoir accès à Internet (Et je suis dans l’équipe web quand même), il faut récolter pas moins d’une dizaine de signatures de toute part avant que l’accès soit autorisé !!! Il parait que ça vient du fait que mon équipe a un accès complet et total à Internet (Facebook étant inclus).
Pour le moment (Après 3 semaines de bons et loyaux services), j’ai eu les accords du manager et du directeur de mon département puis du manager et du directeur de l’équipe informatique, de l’équipe en charge aux Etats-Unis (Car tout semble passer par eux) et… ben je sais pas en fait, ça bloque toujours ( !!). Apparemment ça devrait être mis en place dans les jours à venir… Parfait ça pour commencer à travailler !

Je ne vous parle pas des stylos, feuilles et autres petites choses que j’ai demandées via un ticket et via ma manager. Parait-il que l’équipe attend depuis 10 mois une réponse. Aux dernières nouvelles, le ticket est toujours en cours d’acheminement…

Ca me rappelle un peu cette vidéo tiens dans un genre quasi similaire:

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi :

9 Commentaires

  • Répondre Mister 30 mai 2011 at 5:58

    Travaillant également dans une grande entreprise canadienne je dois dire que le fonctionnement est quasi similaire – notion de tickets – mais en nettement plus efficace^^ Vive les services financiers!

  • Répondre Julia 31 mai 2011 at 4:44

    C’est drôle, j’ai aussi pensé tout se suite à Asterix quand il se fait balader de partout sans réellement avancer 😉
    Cette histoire de tickets par contre c’est assez surprenant…. et long au final ! Je pensais qu’ils seraient un peu mieux organisés pour le coup !

  • Répondre Lisa 31 mai 2011 at 7:19

    @Julia: Héhé oui elle était facile !

    Bon je te rassure, ça y est j’ai Internet ! Par contre pour les stylos, les feuilles et d’autres choses pour caser mes (maigres) documents… Faudra repasser ! Cela dit je change de « bureau » lundi prochain… Enfin j’aurais pas plus de matériel hein 😉

  • Répondre Julia 1 juin 2011 at 8:51

    Oui oui c’est le côté « rétention » de matériel de bureau qui m’étonne le plus, pour ce que ça coûte en plus … ! D’ailleurs, ça m’intéresse de savoir quand ils vont te fournir tout ça, si tu y penses, tiens-nous au courant quand tu auras reçu tes post-it et tes stylos ^^ (histoire de voir la réactivité)

    M’enfin, je crois que des fois il ne faut pas trop chercher.
    En tout cas c’est cool que vous ayez trouvé un job tous les deux et dans votre domaine, comme quoi la vie à Toronto à l’air de bien se profiler à l’horizon

  • Répondre Lisa 1 juin 2011 at 11:04

    Alors juste pour info, j’ai obtenu un « diplôme » de félicitations (congratulations) pour mon travail au sein de la team. Et attention, il est précisé dessus que j’ai réussi à faire tout ça sans accès à Internet. Si si c’est pas une blague !

  • Répondre jean-francois 2 juin 2011 at 12:01

    Tiens tiens, ça me rappelle de bon souvenir étant donné que j’ai travaillé qu’avec des compagnies américaines jusqu’à date. Peut-être que tu es chanceuse pour ton dépt IT car la plupart des miens étaient basés en Inde donc je te dis pas l’accent et surtout le massacre de ton nom ou prénom. Mais le plus rigolo, tu passes du temps au tél à attendre pour parler avec quelqu’un, tu essaies d’expliquer le problème, ils essaient de le fixer mais n’y arrivent jamais, ils te donnent un ticket et tu vois arriver un mec qui travaille juste un étage au-dessus de toi afin de fixer ton ordi…tu fais le tour du monde pour un mec a 10 minutes de ton bureau 🙂

  • Répondre Nata 2 juin 2011 at 3:33

    Super drôle 🙂

  • Répondre Entreprises qui recrutent les immigrants au Canada | French With Benefits 23 septembre 2012 at 8:01

    […] les us et coutumes des immigrants. (Jamais vu ou fait ça de ma vie et j’ai pourtant bossé chez Happy Time qui employait beaucoup d’immigrants de tous pays)Vous trouverez la liste de ces entreprises juste […]

  • Répondre (Boulot) Anniversaire‏ - French With Benefits 27 juillet 2013 at 11:00

    […] gros, on achetait un gâteau que si deux anniversaires tombaient quasi en même temps. Vu la radinerie d’Happy Time, ça ne m’avait pas étonné outre […]

  • Laisser un commentaire