Interview

[Interview] 3 ans après… Amandine et Sylvain à Québec

interview-amandine-quebecAmandine et Sylvain étaient venus avec un permis de travail temporaire il y a 3 ans. En 2014, Amandine s’est de nouveau prêtée au jeu de l’interview et nous raconte ce qu’ils sont devenus.

Salut Amandine, peux-tu rapidement nous présenter ton parcours au Canada ?

Je suis arrivée en juin 2011 avec mon mari, tous deux en permis de travail temporaire d’une durée de 3 ans. Nous nous sommes installés dans la ville de Québec parce que Monsieur avait obtenu un emploi dans le domaine des jeux vidéo là-bas.

Je me souviens qu’il y a 3 ans, tu nous avais dit que tu pensais rentrer en France fin mai 2014, à la fin de ton visa temporaire. Qu’est ce qui t’a fait changer d’avis ?

Quand on arrive avec un permis temporaire, on pense rentrer car on se dit que cela sera une expérience éphémère. Mais on a vite pris goût à notre nouvelle vie, on s’est de plus en plus installés. De plus, le climat changeant en France (gouvernement, insécurité, impôts, emploi…) ne nous a vraiment pas donné envie d’y retourner. On s’est posé les bonnes questions, rentrer peut être mais pour aller où ? travailler où ? Comment se loger sans travail ? Le Québec ce n’est pas la France mais la France ce n’est pas le Québec non plus 😉

Pour ces raisons on a continué notre demande de résidence permanente afin d’avoir une réelle stabilité au Québec.

Après avoir obtenu ton BTS, peux-tu nous parler de ta recherche d’emploi ?

Plein de choses ont changé depuis 2011 !! J’ai arrêté le BTS car c’était compliqué au niveau des stages, pour les faire au Québec.
J’ai cherché une formation ici et ce n’est pas simple. Le système est vraiment différent. Intégrer une formation ne veut pas dire réussir, l’enseignement est vraiment à l’opposé de ce que j’ai pu voir en France. J’ai, de ce fait, fréquenté plusieurs Cégeps, je me suis trompée plusieurs fois en me demandant souvent ce que je faisais là (faire une rédaction de 150 mots avec 5 dictionnaires : Euhhh pardon ?!!) .

Bref, depuis quelques mois j’ai enfin trouvé la formation qui me convient ! J’étudie en AEC d’intégration multimédia afin de travailler dans le web.

Concernant mon mari, il est toujours dans la même entreprise qui l’avait fait venir en 2011 !

D’après ton expérience, quelles sont les qualités que doit avoir un français pour réussir au Canada ?

La patience: il faut vraiment faire preuve de patience pour s’adapter ici.
L’égoïsme: il faut, quelque part, être égoïste pour tout quitter comme ça alors qu’on a des amis et la famille qui restent en France.
Le self-control: il faut savoir prendre sur soi quand on entend qu’on met trop d’anglais dans nos phrases, qu’on ne mange que du fromage…

Est-ce que l’intégration a été difficile ? Je me souviens que c’était un des points négatifs soulevé il y a 3 ans

Oui très difficile. Je ne dirais pas qu’aujourd’hui nous sommes à 100% intégrés (il ne faut pas croire, on reste les étrangers de service) mais c’est en bonne voie !
Une remise en question a été faite en 2012, on s’est d’ailleurs coupés de tout contact d’avec les immigrants car on écoutait trop les autres et cela ne nous a pas aidé. Après un an loin de nos compatriotes, on a pu se faire notre propre expérience et cela nous a grandement fait murir car on a tout appris par nous-mêmes : aucune influence extérieure !
Pour bien s’intégrer, il faut n’écouter personne et faire ses propres erreurs sans reproduire celles des autres. La réussite du voisin ne sera pas forcément une réussite pour soi non plus…

Après 3 ans sur place, quels sont les points positifs et négatifs au Canada ?

Les points positifs sont, pour nous, le fait de pouvoir bouger facilement, changer de travail, de logement, de ville. Tout ça se fait facilement quand même et la sécurité, ce n’est pas parfait partout mais on se sent vraiment plus en sécurité ici qu’en France (on vivait en région parisienne).

Les points négatifs sont le système de santé, le manque de congés, le manque d’ouverture d’esprit de certains Québécois, leur positivisme sur tout qui peut facilement nous agacer, au travail on juge plus sur ta façon de paraître que ton savoir (si tu parles bien, que tu te mets en avant, tu seras promu plus facilement que celui qui est plus réservé et qui travaille vraiment…Ne pas être reconnu à sa juste valeur est blessant ).

As-tu des projets d’expatriation pour le futur ?

Oui en 2015 on quitte Québec pour aller à Montréal !! Mais nous n’irons pas ailleurs qu’au Québec.

Est-ce que tu t’imagines un jour rentrer en France ?

Non vraiment pas !! Pas à moyen terme en tout cas…

Un petit mot pour tous ces français qui souhaitent aller vivre au Canada ?

Je reçois depuis quelques mois beaucoup de courriels de français me demandant mon parcours pour immigrer ici. Je leur réponds souvent de ne pas fuir la France en croyant trouver de l’or en arrivant ici… Ne jamais croire celui qui vous dit que tout est beau tout est rose parce que c’est faux ! On est pas forcément les bienvenus ici alors réfléchissez bien avant de vous engager car il est plus facile de quitter la France que d’y revenir…

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi :

4 Commentaires

  • Répondre Amandine 2 décembre 2014 at 1:51

    Merci pour cette interview 🙂

  • Répondre Lisa 2 décembre 2014 at 4:04

    Merci à vous !! 40 Likes déjà sur Facebook, c’est ce que j’appelle être populaire 😉

  • Répondre irene 28 février 2015 at 4:14

    Ca me conforte dans ce que je pensais au sujet de l’immigration au Quebec. Mais cela me donne toujours envie de faire ma demande de visa permanent. Cela fait déjà quelques années que nous voulons faire cette demande avec mon conjoint. Nous finissons d’économiser et nous lançons le projet.
    Merci pour votre témoignage !

  • Répondre isabelle 21 mars 2015 at 6:23

    Bonjour
    je suis curieuse de savoir ce que vous entendez par ” car il est plus facile de quitter la France que d’y revenir… ”
    Un gros merci en avance
    Isabelle

  • Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.