Menu
Autres

L’immigration au Canada en chiffres et par catégorie


J’avais envie de vous parler de l’immigration au Canada grâce à trois infographies que j’ai réalisées. Les informations proviennent du site officiel du CIC. Vous pouvez aussi retrouver un bon récap sur cette page Wikipedia.
A noter que les données de 2012 viennent tout juste d’être mises en ligne. Je n’ai donc pas eu le temps de les traiter 🙂 Cela ne surprendra surement personne, mais elles sont en hausse par rapport à 2011. (Mais en baisse par rapport à 2010)

Fait particulièrement intéressant, le CIC (Citoyenneté et Immigration Canada) demande l’avis du public et des intervenants pour la planification des niveaux d’immigration de 2014. Est-ce que cela changera radicalement la donne ?

Rappelons que le CIC propose plusieurs programmes permettant aux étrangers de pouvoir immigrer au Canada :

  • Travailleurs qualifiés et professionnels : Pour les personnes qui veulent s’établir et travailler au Canada (hors du Québec); (En gros, il vous faut une offre de travail déjà sur place ou que votre métier soit très recherché au Canada)
  • Travailleurs qualifiés sélectionnés par le Québec : Pour les personnes sélectionnées par le gouvernement du Québec afin de s’établir au Québec et d’y travailler; (Il faut avoir obtenu un CSQ au préalable)
  • Catégorie de l’expérience canadienne : Pour les personnes qui ont acquis une expérience de travail récente au Canada ou qui ont gradué et récemment travaillé au Canada; (Beaucoup de PVTistes font comme ça pour obtenir leur RP)
  • Investisseurs, entrepreneurs et travailleurs autonomes : Pour les personnes qui veulent démarrer une entreprise au Canada;
  • Candidats des provinces : Une des provinces ou un des territoires du Canada peut nommer des candidats pour s’établir et travailler dans cette province ou ce territoire; (On dit que c’est ainsi plus simple et plus rapide pour immigrer au Canada)
  • Parrainage : Un résident permanent ou un citoyen canadien peut parrainer certains membres de sa famille. (époux, partenaire ou enfant principalement)
  • Aides familiaux résidants : Pour les personnes qui sont qualifiées pour fournir sans supervision des soins à domicile à des enfants, à des personnes âgées ou à des personnes handicapées
  • Réfugiés : Pour les personnes qui se trouvent à l’intérieur ou à l’extérieur du Canada et qui craignent de retourner dans leur pays d’origine

Vous l’avez donc compris, disons qu’il est assez facile de venir vivre au Canada. Logique puisque le pays a une politique d’immigration archi rôdée.
Si vous voulez savoir si vous devriez immigrer au Canada, nous avons écrit un article à ce sujet pour vous aider.

donnees_statistiques_immigration_canada

pays_dorigine_canada_immigration(Les Français sont donc plutôt minoritaires au Canada malgré ce qu’on en dit !)

residents_permanents_canadaDe même, NON les immigrants ne vont pas TOUS s’installer au Québec, la preuve. L’Ontario obtient deux fois plus de migrants que son voisin !

Et un dernier graphique qui résumé tout ça (il n’est pas de moi cette fois):

infographie-immigrant-canada

L'auteur(e)

Arrivée au Canada en 2010 avec une RP en poche, Lisa a vécu 3 ans à Toronto et vit depuis 2014 à Calgary. Elle est devenue canadienne en 2015 juste avant la naissance de son fils, un petit franco-canadien. Elle est désormais freelance à plein temps et maman de deux enfants.

3 Commentaires

  • raphaelle
    27 juin 2013 at 10:12

    merci pour cet article !!!!!

    Répondre
  • Jessica
    30 juin 2013 at 10:36

    Assez surprenant que les immigrants vont moins au Quebec par rapport au chiffre de la BC et l’Alberta

    Répondre
  • Lisa
    4 juillet 2013 at 12:51

    @Jessica: Une raison à cela : Le français. Trës peu de gens au Canada parlent français. Logique qu’ils aillent donc dans des provinces anglophones même si beaucoup ne parlent pas anglais non plus mais bon ! On dit qu’il est plus facile de s’adapter dans une province anglophone… Je ne sais pas si c’est vrai.

    Répondre

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.