Expérience

Voter aux élections municipales canadiennes

C’est la toute première fois que je peux voter au Canada et outre mon devoir civique, j’avais bien envie de voir comment ça se passe de l’autre côté de l’atlantique ! Du coup, j’ai voté pour élire le prochain maire de Calgary, ainsi que le conseille de mon « Ward » (quartier en gros) et mon « School Trustee ». (La personne qui va gérer mon le district scolaire de mes enfants)

Il faut donc voter pour trois choses différentes aux élections municipales (à Calgary en tout cas mais j’imagine que c’est pareil dans tout le pays) bien que vous verrez que vous pouvez en fait choisir pour quoi vous voulez voter !

Qui peut voter ?

Très peu de conditions à remplir en fait mais une très importante quand même : être Canadien. Sans ça, il est totalement impossible de voter. Sinon il faut avoir au moins 18 ans et vivre à Calgary depuis au moins 6 mois.

Comment voter ?

Rien de plus simple ! Un simple papier officiel avec vos noms et adresses suffit en gros ! Un chèque, relevé d’impôts, permis de conduire ou même encore une correspondance officielle envoyée par une université est amplement suffisante ! Oubliez la carte d’électeur française, vous n’en avez pas du tout besoin ici !

Il y a ensuite deux manières de voter, soit le jour j (Vous n’allez pas le choix du lieu de vote, déterminé par votre adresse) soit par vote anticipé (Advance Vote stations) pendant 1 semaine. Il est en plus possible de voter quasi partout via le vote avancé, stations de bus, métro, bibliothèques, écoles… bref, vous n’avez pas beaucoup d’excuses.

Il faut savoir que Calgary a tenté de faciliter au maximum les votes puisque très peu de gens vont aux urnes ! 39% en 2013 et 53% en 2010. La raison à cela ? Il serait trop compliqué d’aller voter… Je ne sais pas exactement comment ça se passait avant mais en 2017, il est clair qu’il était TRES facile d’aller voter. Il est même possible de voter de chez soi si on ne peut pas se déplacer…

Concernant le vote en lui-même, rien de plus simple. Vous montrez une pièce d’identité, on vous demande si vous votez pour les écoles publiques ou privées (ça j’ai trouvé ça un peu spécial mais bon !) et selon le choix que vous donnerez, on vous donne un papier où il vous suffit de mettre une croix à côté de votre candidat favori. Pareil pour le maire et le conseiller de votre quartier. D’ailleurs, on vous demande si vous voulez voter aux 3 élections car vous n’y êtes absolument pas obligé. Si vous ne voulez choisir que le maire, vous pouvez le faire ! J’ai choisi de voter pour les trois. Sauf que pour mon « School Trustee », vu qu’il n’y avait qu’une candidate, inutile de voter ! Vote par ko en gros !

Voici un graphique qui vous indique comment ça se passe.

Aussi, inutile de remontrer votre pièce d’identité pour mettre votre bulletin dans l’urne, ce n’est absolument pas requis.

Pour qui voter ?

C’est là que je trouve le système un peu étrange. En gros, hormis en allant sur le site officiel de la ville ou en voyant des panneaux pour tel ou tel candidat un peu partout en ville, impossible de savoir qui se présente.

Il faut vraiment se renseigner soi-même. Rien que pour la mairie, pas moins de 10 candidats se présentent !!! Et je n’en connaissais qu’un seul : le maire actuel !

Sur les réseaux sociaux, des campagnes de dézingage des candidats adverses florissent petit à petit juste avant les élections mais bon c’est plutôt léger pour se faire un avis !

Il faut savoir qu’en Amérique du Nord, on fait très souvent une campagne contre l’adversaire et non pour se mettre en avant soi-même. Du coup, vous pouvez lire tout ce qu’on reproche aux candidats dans des campagnes très officielles mais pas beaucoup sur ce que les candidats vont apporter à la ville.

Pour preuve, beaucoup d’entre eux ne s’embêtent même pas à donner leur programme sur le site officiel. Non, non, il n’y a rien du tout ! Il faut donc chercher soi-même les infos. D’un côté c’est plutôt positif, on sait pour qui on vote mais d’un autre, le peu de votants me semble assez logique !

Une expérience intéressante en tout cas que j’attends surtout de reproduire lors des élections fédérales en 2019 ! (On avait raté d’à peine 1 mois les élections de 2015 !)

PS: au final, 58,1 % des gens ont été voter ! Une première en 40 ans ! Le maire a également été réélu pour la troisième fois.

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi :

Aucun commentaire

Laisser un commentaire