Boulot

[Boulot] Le pétage de câble canadien

Après notre gros team building du début d’année 2018 où nous avons découvert quelle couleur nous étions (super cool comme test, le team building qui dure 8 h, vachement moins) nous avons eu une réunion de 2 plombes censée nous aider à mieux travailler ensemble.

La semaine étant assez mal choisie avec ma chef qui devait boucler un projet qui prenait des plombes et mes collègues qui n’en foutaient pas une. (Si, si même dans le public on a des deadlines, au bout d’un moment.)

Du coup une collègue qui s’était faite porter pâle pour ne pas avoir à se taper la mauvaise humeur légendaire de ma chef pendant 2 jours, est revenue le jour de la réunion parce que je la cite « sinon c’était un peu abusé ».

Ma chef nous avait aussi envoyé un e-mail à 21 h la veille, pour nous demander d’aller acheter des cafés et des snacks parce que c’était notre tour… (et pas celui de l’autre équipe avec laquelle on avait notre team building)
On y a donc été le matin juste avant le meeting et ça coutait en plus 65 balles ! Pour du café et des « squares ».
Alors que tout était déjà commandé, la nana asociale de l’autre équipe débarque avec cafés et snacks, ce qui a fait péter un câble à mon collègue pour une raison inconnue.

Il a donc dit d’un ton super sec qu’il fallait mieux se coordonner la prochaine fois. Alors que ce n’était pas la faute de l’autre équipe mais probablement des managers. Ce à quoi l’asociale a répondu que c’était sa réunion et qu’elle achetait donc les snacks et le café, d’un ton tout aussi sec.

Voilà le genre de pétage de câble qu’on a au boulot ici. On ne se hurle jamais dessus mais le ton employé (passive / aggressive) veut dire la même chose. Avec 2 autres collègues de l’autre équipe, on ne savait donc pas trop quoi dire et à mon habitude (typique de ma couleur –> Verte) j’ai donc « calmé le jeu » en disant que bon, c’était pas la fin du monde et que le café on peut le boire !

Mon collègue s’est ensuite plaint en disant qu’il n’aimait pas ce comportement car quand on est dans l’erreur, on l’assume !!! Mouais… Complètement disproportionné.
Entre mes collègues qui faisaient la tête et mon collègue qui faisait exprès d’être sur son portable pour emmerder l’asociale qui menait la réunion, c’était du typique canadien ! Il s’est même mis à écouter ses messages vocaux. Bon là c’est abusé, on est d’accord.
Comment se faire la gueule sans rien se dire et et s’en vouloir à vie pour une connerie.

Bon certains vont tenter de discuter pour apaiser les choses évidemment (et c’est conseillé, voire demandé par le manager) avant que cela n’empire et que les RH soient dans la boucle. Bien que je ne l’ai jamais vu… n’ayant jamais eu de managers aimant les conflits, ils laissent donc le truc empirer jusqu’à ce que les gens se barrent d’eux-mêmes (ou que tout le reste de l’équipe se barre sauf le concerné !). Alors qu’il est excessivement simple de virer les gens ici.

Bref, les différences entre la France et le Canada sont bel et bien réelles !

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi :

2 Commentaires

  • Répondre Ehouarn Perret 5 juin 2018 at 12:01

    On dirait qu’il y a (encore) une différence béante entre le QC et RoC 🙂

    Ici, c’est plus ça chiale très très très fort (genre vraiment en mode on est pas discret) par derrière et ça prétend que rien ne se passe quand quelqu’un se retourne pour voir qui est-ce qui crisse :p, genre ça se tait et puis des que plus personne les regarde, ça recommence.

    Le nombre de fois quand je venais voir mon lead + manager qui étaient en train de flinguer des gens de partout et qui faisait: pause / resume ranting ^^’ cute

    Dans les deux cas QC comme RoC c’est assez childish
    Ah les enfants ils ne grandissent jamais 😀

    • Répondre Lisa 5 juin 2018 at 8:45

      Oui le Québec est pas mal différent ! J’ai déjà bossé avec des Québécois et c’est beaucoup + honnête. Ils sont considérés comme étant super “rough” par le ROC d’ailleurs donc souvent ça passe pas super bien ici(tte) !

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.