Anecdote

[La vie au Canada] Les excuses bidons au Canada

J’ai eu l’idée de cet article après notre team building au bureau. A la question « Je vais probablement venir à ta fête ce weekend », il fallait déterminer le pourcentage de chances que ça arrive quand vous dites ça à quelqu’un.

De mon côté en tant que Française, j’aurais dit 70 %. Les 30 % restant sont si j’ai un impératif ou si je ne suis pas sure de pouvoir y aller parce que j’ai peut-être déjà quelque chose de prévu. Mais en gros, je vais de toute façon prévenir les gens à l’avance (important pour la suite)

Si je me mets du côté canadien, le chiffre tombe à 50 %. Déjà de base, quand quelqu’un vous dit qu’il vient c’est quitte ou double. Une chance sur deux qu’il ne se pointe pas. (Certains Français font ça aussi, on est d’accord)
Alors si quelqu’un vous dit « probablement », vous pouvez être sur que c’est 50% voire moins.

Mes collègues ont donc répondu à la question avec une honnêteté hallucinante (mais typique ici).

Pour une, l’asociale qui n’arrive pas à communiquer, il y a quasiment 100% de chances qu’elle y aille parce qu’elle se sent trop mal de dire non même si elle n’a pas du tout envie d’y aller. Du coup je vous laisser imaginer sa tête à la soirée.

Pour ma chef, y a carrément aucune chance qu’elle se pointe parce que vous savez, tellement de choses peuvent arriver d’ici là… = j’ai pas envie d’y aller mais je fais genre je viens pour ne pas passer pour l’asociale de service = je vais quand même passer pour une relou vu que je ne m’y pointerai jamais !

L’anniversaire de T.J

Du coup ça m’a rappelé plusieurs cas concrets dont l’anniversaire de T.J l’an dernier.

Pour ses 1 an, je ne voulais pas faire un truc avec 50 personnes façon bbq/potluck parce que j’avais envie d’un truc plus intimiste. La raison à cela ? Au mois de février, pas possible d’être dehors donc plus difficile de caser les gens !

Du coup, j’avais réfléchi plusieurs mois à l’avance à une liste de proches, de préférence avec des enfants sinon c’est pas méga fun pour les adultes en général. Il me semble que j’étais arrivée à une liste de 20 personnes environ avec la moitié d’enfants.

Et comme j’ai l’habitude d’entendre des excuses totalement bidon en permanence, au boulot, dans la vie de tous les jours etc. J’avais mis un point d’honneur à vérifier que les gens venaient toujours bien à l’anniversaire de T.J une semaine avant. Evidemment j’avais eu des « mais bien sûr, on ne manquerait ça pour rien au monde ! ». Le GRAND classique canadien. Jusqu’aux annulations de… dernière heure. Littéralement.

On avait donc acheté de la bouffe et un gâteau pour 20 personnes la veille (histoire de vraiment laisser le temps aux gens d’annuler) et on s’était dit que franchement, si des gens osaient annuler le lendemain, jour de l’anniversaire, ce serait ARCHI de chez ARCHI abusé.

Ben tiens…

A 21 h le samedi soir, je reçois un texto d’une ancienne collègue ultra asociale mais quand même super gentille qui nous invite tous les ans a Thanksgiving et à Noël. Un texto mais ULTRA BS racontant qu’elle est un peu déprimée depuis quelque temps et n’a pas trop envie de voir des gens. Bon alors certes je le conçois, mais tu me le dis 12 h à l’avance alors que je t’ai invitée depuis 1 mois !!! MAIS LA BLAGUE QUOI. Je crois ne même pas avoir répondu tellement ça m’a énervé. Elle indiquait en plus avoir des cadeaux pour T.J qu’elle viendrait déposer un autre jour, évidemment ce jour n’est jamais arrivé.
1 an plus tard elle a eu elle-même un bébé et n’a même pas voulu faire de baby shower ou simple diner pour réunir tous ses amis (ce qui est très courant ici). Nope, rien du tout. Pas son genre. Donc évidemment, il y avait peu de chances qu’elle vienne à l’anniversaire. Sans parler de plusieurs autres bbq où elle était soit venue 1 h soit pas du tout en annulant 30 min avant pour cause de maladie soudaine. Tellement BS qu’il vaut mieux ne pas y penser.

Mais ça ne s’arrête pas là… Si notre voisine nous a prévenu plusieurs jours à l’avance que son mari et sa fille ne viendraient pas, ce ne fut pas le cas d’un couple de Français (oui !) qui eux ont annulé littéralement 30 min avant. J’avais donc déjà + de la moitié des invités qui ne venaient pas. + ceux qui se sont pointés genre 1h30 en retard (a priori ça ne dérange pas certaines personnes).

Bref ça m’a tellement dégouté que j’ai décidé de ne plus inviter que la famille pour les anniversaires. Au moins, eux viennent à tous les coups et c’est moins de boulot en plus ! (Vu qu’ils ne sont pas nombreux à Calgary !) Mais sans dec, j’en ai fait une maladie pendant limite 2 semaines tellement je trouvais ça irrespectueux. Ca me dépasse quoi. Je ne dis pas que ça n’arrive pas en France mais ici c’est juste la norme ! Personne ne se sent mal à l’idée de foutre un plan aux gens.

Les plans bidons de mes collègues

Il n’y a pas que dans la vie perso que les gens ne se pointent pas, non non, dans la vie pro c’est exactement pareil !

Mal au crâne ce matin ? Pof je prends 3 jours de congés.

Une de mes collègues devait se pointer downtown à un rendez-vous boulot et 15 min avant je lui demande si elle ne va pas être en retard. Non, non me dit elle, je viens d’envoyer un e-mail pour dire que je pourrais pas finalement. 15 min avant alors que les gens doivent déjà être en route. La blague.

Autre anecdote, une ancienne collègue venait de se faire virer et donc une autre (la reine ultime du BS qui ne se pointe même pas aux rdvs qu’elle organise) a spontanément proposé de se voir pour déjeuner. Moi je m’en tapais complètement pour être honnête surtout que je n’avais pas vu la collègue en question depuis au moins 1 an. Par principe je dis que j’y vais parce que bon, un déjeuner de 2 h c’est pas la fin du monde non plus et c’était pas loin.
Tout est organisé par ma collègue, « invite » envoyée par e-mail et tout et tout, je décale même un rdv pour pouvoir assister au déjeuner et puis… dans une conversation – qui n’a rien à voir – avec l’organisatrice (le jour même du dej, je précise), elle me dit que « ah mais attends zut ! Je viens de me rappeler que je dois en fait me pointer à un truc pour faire du bénévolat ».

Oh putain. Sans commentaires quoi. Je pense que l’excuse est tellement minable que ça se passe de tout commentaire.
Elle propose carrément de se voir après à 14 h 30 pour déjeuner. Ben oui bien sûrrr, tu me prends pas du tout pour une conne par hasard. Bref je lui dis que non tant pis. Et on ne s’est donc jamais revues. Ni l’ancienne collègue virée ni celle qui nous avait mis un plan bien évidemment. Je l’ai donc carrément rayé de mes contacts. Faut pas déconner.

Pour l’anecdote, celle qui s’était faite virer m’avait quand même appelé pour s’excuser. Y avait pas besoin, c’était pas de sa faute ! Comme quoi, il y a quand même des gens sérieux dans ce bas monde…

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi :

6 Commentaires

  • Répondre Seb Cah 20 mai 2018 at 10:21

    J’ai vécu à Vancouver et je reconnais bien les canadiens dans ce que tu dis. En France tu invites 30 personnes, 25 viennent – à l’heure. Au Canada 15 viennent et étalés sur 3h. Du coup ya que 5 personnes en moyenne à la fête en même temps, entre les entrées et les sorties ^^ !

    • Répondre Lisa 20 mai 2018 at 11:48

      Ah bon ? En général je trouve que les Canadiens sont pas mal à l’heure surtout quand il s’agit d’un diner ou d’un anniversaire. Par contre sur une “party” oui je pense que tu peux arriver un peu comme tu veux. En France par contre, les gens ne sont JAMAIS à l’heure je trouve !!!

  • Répondre Flo 20 mai 2018 at 10:40

    Je trouve que c’est de plus en plus pareil en France, les gens ne s’en font pas et annulent en dernière minute avec toujours les mêmes excuses “oh j’avais oublié mais j’ai aussi tel truc ce soir, j’avais promis donc je peux pas faire autrement !” (généralement c’est un truc familial pour que ça semble plus important, ou alors une personne qu’ils ne voient jamais ou qui part pour longtemps donc ils ne peuvent pas rater ça). Et ce sont toujours les mêmes personnes ! Il y a aussi ceux qui ne viennent finalement pas mais ne préviennent même pas. Et PERSONNE ne vient à l’heure, quand tu dis 19h les premières personnes se pointent à 20h ou 20h30 pendant que t’attends comme un con… Et pour les cadeaux, les “j’ai oublié ton cadeau mais je te le donne la prochaine fois” ou “je peux pas venir mais j’ai un cadeau pour toi que je te donnerai plus tard” évidemment qu’on ne voit jamais la couleur du dit cadeau.
    Je suis comme toi je trouve ça hyper irrespectueux, c’est un des trucs qui m’énerve le plus et qui me donne de moins en moins d’organiser des trucs et d’inviter des amis (ou en petit comité, au cas par cas, ça passe généralement mieux). Je ne me verrais tellement pas agir comme ça !

    • Répondre Lisa 20 mai 2018 at 11:58

      C’est fort possible oui… C’est clair par contre que les Français ne sont JAMAIS à l’heure et c’est juste horripilant ! Je suis d’accord, t’attends litérallement comme un con ! Le coup des cadeaux oui !! En France je l’ai entendu plusieurs fois. Ici, par contre, non ça ne sefait vraiment pas du tout. Sauf le “je viens pas mais j’ai un cadeau” oui ici ça se fait sauf que bon, BS on est d’accord ! Par contre se pointer sans rien non là… non haha !

  • Répondre Jeanviet 20 mai 2018 at 12:47

    Excellente cette anecdote Très bonne histoire. On a aussi des gens peu fiables en France. Il faut juste faire le tri. Peut-être c’est plus compliqué en tant qu’expatrié de cerner ces profils. De manière générale, il vaut mieux inviter que des gens très proches dans les baptêmes et autres cérémonials familiaux.

    • Répondre Lisa 20 mai 2018 at 2:56

      Oui je te crois ! C’est sur que ce n’est pas que lié au Canada mais je trouve quand même qu’ici c’est un peu particulier… Aussi je ne veux pas trop comparer avec la France parce que je n’ai jamais eu à fêter l’anniversaire de mon fils en France 🙂 Quant aux collègues, je n’ai bossé que 2 ans en France 🙂

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.