Anecdote, Boulot, Vie pratique

(Boulot) La productivité canadienne au travail


Les Canadiens sont-ils productifs au travail ?

On se plaint souvent des Français qui dit-on, ne travaillent pas assez vite. En fait, plusieurs études réalisées prouvent totalement le contraire. En effet, la France serait un des pays les plus productifs au monde ! Et ce, même avec nos 35h.

Du coup même les États-Unis et ses 40h hebdomadaires sont a la traîne. Qu’en est-il du Canada ?
C’est encore pire…!

Et j’avoue que je ne pense pas être la seule a avoir remarqué que les Canadiens ne travaillent vraiment pas vite…
Ce qui est fou, c’est qu’ils sont rapidement stressés. Enfin… stressés à la canadienne. C’est à dire que pendant 5 min ils s’activent et puis ensuite, ils se remettent à travailler aussi lentement que d’habitude.

Chez Happy Time, il y a une petite équipe de francophones issus de pays divers. Ma collègue (une Libanaise) et moi, travaillons particulièrement vite. Ce qui nous vaut le grand privilège de récupérer le boulot de nos collègues Canadiens qui ne vont pas aussi vite que nous. Mais si nous travaillons vite, eux bossent carrément lentement ! Genre 2 à 3 fois plus lentement que nous ! Du coup pour minimiser au max cet écart, on est obligées de faire autre chose à côté.
Mais quand la fin de la journée arrive, on a quand même été deux fois plus rapides…

Je me souviens qu’à l’Université, j’avais été félicitée par mes supérieurs pour mon “incroyable rapidité”. Du coup on m’avait plus ou moins demandé de ralentir la cadence histoire que je ne finisse pas trop rapidement les choses ! Du coup j’ai terminé le boulot 1 mois avant la date du rendu tout en glandant à moitié sur internet. Ce qui m’a tout de même valu 3 chaudes recommandations de la part de mes supérieurs.

Il y a des avantages à cette non productivité, je ne vais pas vous le cacher. Comme par exemple ne pas avoir à faire une seule heure sup puisque tout le travail est terminé plusieurs jours avant celui des autres ! L’inconvénient: se taper le travail des autres…
Il n’empêche que jusqu’à présent, je trouve ça profitable.

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi :

6 Commentaires

  • Répondre bonenza 4 juillet 2011 at 7:05

    Ce n’est pas moi qui vais dire le contraire. Et pourtant ça ne fait pas longtemps que je bosse ici. Par contre pour ma part je ne récupère le travail de personne pour l’instant donc je m’emmerde.
    Ca leur prendrait une journée à bosser sur un fichier excel, du coup je le fais, ça me prend 5 minutes car ils ne connaissent pas les tableaux croisés dynamiques et font tout à la main ligne par ligne.
    Je suis devenu le sauveur du fichier excel !

    Ce qui m’embête c’est que certains croient que je ne fais rien…

  • Répondre Lisa 4 juillet 2011 at 7:09

    @bonenza: Ah ben tu vas apprendre que c’est tout un art de devoir travailler comme des Canadiens… Du coup tu risques de passer pas mal de temps à glander à droite à gauche sur Internet…

    Bon en même temps, j’ai écrit cet article il y a quelques temps avant de le publier et depuis je fais genre que je suis occupée pour ne plus rien récupérer 😉

    Ton travail se passe bien quand même ? Je trouve ça galère de retrouver quelque chose de similaire à la France au début. Je n’ai moi-même pas encore trouvé mais j’y travaille 😉

  • Répondre bonenza 4 juillet 2011 at 7:48

    oui mon travail se passe bien sinon. Je regarde aussi avec la DRH pour avoir un meilleur poste après, elle attend mon équivalence.
    Je vais voir pour reprendre les études peut être , ou une certification en gestion de projet mais rien de sur.

  • Répondre C. 5 juillet 2011 at 12:09

    Pareil pour mon BJ.

    Il fait son travail de la journée en une matinée et le reste du temps il glandouille sur internet!

    C.

  • Répondre Jean-Francois 18 juillet 2011 at 6:18

    Tu m’as donné une idée pour mon blog et je pense que personne peut battre mes travailleurs ou fonctionnaires d’ici! 🙂 Je te préviens quand j’ai fini! Hasta luego

  • Répondre Guide du parfait employé canadien (Et comment le devenir !) | French With Benefits 9 décembre 2013 at 4:47

    […] Je vous en avais déjà parlé, les Canadiens adorrennnttt le café. C’est un véritable art de vivre. Etrangement pourtant, à l’inverse des Français qui se retrouvent à discuter devant la machine à café, les Canadiens vont chercher leurs cafés entre collègues (ou seuls) mais le boivent seuls ! Chacun rentre et se remet à son bureau en buvant son café gigantesque. Il est vrai que nos machines à café françaises produisent des petits cafés et non des verres de 15 cm de hauteur… Forcément, le boire en entier en discutant fait… perdre du temps. Pourtant, ce n’est pas comme si les Canadiens étaient hyper productifs. […]

  • Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.