Démarches

Louer un appartement à High Park, Toronto

Voilà maintenant 9 jours que nous sommes à Toronto.
Le plus important était de trouver un appartement pour nous établir durant les mois à venir. On avait donc commencé nos recherches dès le lendemain de notre arrivée (samedi 16 octobre) et avions visité deux appartements qui nous avaient moyennement emballé.

Les appartements d’High Park

Le dimanche, on décide d’aller dans le coin d’High Park (où nous résidons actuellement) pour prospecter un petit peu.
Comme d’habitude on pousse la porte des “Residence center” au pied des immeubles et on dit qu’on recherche un “one bedroom” soit un appart avec une seule chambre.
On se rend chez Minto et on tombe sur Debralee qui nous fait visiter plusieurs appartements disponibles. On opte pour un “one bedroom deluxe” qui est en fait une chambre améliorée. Donc ça fait environ 62m2. Au lieu d’un “one bedroom” qui n’en fait que 45.

Après les apparts soit trop chers soit dans un état moyen qu’on a vu la veille, on est plutôt comblés par celui que nous propose Minto. Le prix est de 1209$ avec l’électricité en plus à payer qui se monte à maxi 40$ par mois.
Il y a également au pied de l’immeuble un fitness center (pas inclus celui là), des piscines, courts de tennis etc. Donc pour le prix ça parait plutôt bien !

Debralee nous demande quel emploi on exerce. Bon ça c’est facile, on n’en a pas ! Elle nous demande alors si on possède 36000$ à la banque. Il nous manque un peu d’argent avant d’atteindre cette somme. Du coup on lui dit qu’on a un garant qui veut bien nous aider pour l’obtention de l’appart.
Pas de problèmes pour elle du moment qu’il gagne 60 000 $ par an. Oui ici au Canada, tout marche avec des sous. Tant que t’en as, tu peux louer n’importe où, on va rien te demander d’autre.

Donc hop, il reste plus qu’à ouvrir un compte en banque et lui ramener un papier qui prouve qu’on a un peu d’argent sur le compte !

Ouvrir un compte en banque

On se rend chez RBC (Royal Bank of Canada) sur Bloor West Village. D’après leur site internet, on parle français dans cette agence. Cool, comme ça on va mieux comprendre les termes financiers !

Oui enfin tu parles… A peine on avait poussé la porte de l’agence que la nana de l’accueil nous faisait des yeux ronds en se demandant où on avait pu entendre parler d’un truc pareil.
Hop elle appelle une nana de l’agence “Jamie-Lynn” et lui demande “do you speak french ?”. A little bit qu’elle lui répond.
Ok ça fera l’affaire pour RBC, direction le bureau de Jamie-Lynn.
Et ben Jamie-Lynn elle se souvenait autant du français que moi de l’espagnol. D’ailleurs elle savait même pas dire “bonjour” alors qu’ici tout le monde sait dire “booooonnnnjouuuurr” en français.
Donc et ben… Ca sera en anglais ! Finalement ça a pas été très dur à comprendre, elle était juste super étonnée qu’en France les “credit card” n’existent pas. Car oui ici ce sont des “debit card” nos cartes de crédit françaises.
Bref en moins de temps qu’il n’en faut on avait nos comptes d’ouvert avec deux cartes de débit temporaires + deux cartes de crédit qui allaient arriver par la poste. Oui tout ça grâce au programme “Bienvenue au Canada“. Car normalement ici, il faut attendre un an avant de pouvoir bénéficier d’une carte de crédit. Un peu chiant pour pouvoir acheter une voiture ou prendre une assurance par exemple.
Au Canada, tout le monde a une carte de crédit et donc tout le monde est soit bon payeur, soit mauvais payeur. Les assurances/banques et autres se basent là-dessus pour vous prêter quoique ce soit. Sans historique de crédit, et ben t’es rien au Canada !

Ne restait plus qu’à transférer les fonds des comptes français vers les comptes canadiens. Et là j’avoue que ma tante m’avait bien conseillé en me disant de choisir E-Lcl (leur agence en ligne). En 24h tous mes fonds ont été virés ! Tandis que le mari lui, il les attend toujours ! Mais bon faut dire que sa banque avait pas pigé tous les numéros du compte etc.

Choisir une assurance habitation

Le vendredi 22, on retourne voir Debralee qui nous dit qu’il nous reste à souscrire à une assurance habitation. Ni une ni deux, direction RBC Insurance, qui se trouve dans le métro ! Oui ici c’est assez fou, pleins de magasins sont dans les métros !
En 5 min top chrono on avait l’assurance. Hop retour le lendemain chez Debralee pour obtenir les clés de l’appartement.

Les clés de l’appartement

On fait également la rencontre du “super intendant” qui gère tous les immeubles de la résidence. Bon, je vous dis pas.
Le mec il est adorable mais alors d’une il est Ukrainien et de deux il a un problème avec sa lèvre et du coup tu comprends ABSOLUMENT RIEN de ce qu’il dit !!! Et en plus il le prend super mal quand tu le fais répéter. Alors je pense qu’on fait comme tout le monde ici, on dit “ok” à tout ce qu’il dit sans rien piger. Bon j’exagère, après 15 min, tu finis par comprendre 60% de ce qu’il dit. En sachant que vraiment il parle pas anglais quoi ! Ca, ça sera le premier mystère de Minto.
Le second c’est surement la sécurité de leurs portes. Genre tu as un pauvre verrou et en plus la porte, même fermée, reste plus ou moins entrouverte… Humm humm… Le super intendant nous a conseillé de rajouter un verrou en plus. Tu m’étonnes !
M’enfin au Canada, il doit pas y avoir beaucoup de cambriolages car tout le monde a un pauvre verrou sur sa porte, genre en 2 min en France, on te le fout par terre et on te vole tout ce que t’as chez toi.

Edit : N’hésitez pas à lire notre review sur Minto. (2012)

Bon, je parle vachement je me rends compte ! Donc je termine juste avec notre passage chez Ikea. Quelques photos à l’appui et une peur assez bleue quand on a vu que la debit card passait pas. Jamie-Lynn avait pourtant augmenté mon plafond à 5000$ par jour. Mouais.
Finalement j’ai payé à coup de 1000 $ deux fois par carte, jusqu’à ce que la carte soit refusée puis j’ai retiré deux fois 400 $ et puis j’ai fini par payer le reste avec ma carte bleue française… Je vous dis pas les mètres de papier que ça a fait comme ticket. (C’est en photo !!)
Après ça on a reçu la livraison d’Ikea le lendemain et on s’est amusé à monter les meubles. Marteau et tournevis à l’appui. Sinon t’es mal jte le dis !
On devrait terminer ça demain en sachant qu’il faut encore qu’on achète des milliers de trucs mais beaucoup moins encombrants ! Bon dans quelques jours, l’appart va ressembler à quelque chose !

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi :

7 Commentaires

  • Répondre Sév 25 octobre 2010 at 1:03

    Sympa ce récit…. bon courage pour le montage des meubles, have fun les loulous, gros bisous

  • Répondre Célia 26 octobre 2010 at 7:38

    Vous êtes super organisés 🙂 On prendra exemple sur vous …

  • Répondre Louis 27 octobre 2010 at 5:47

    Même si je ne laisse jamais de commentaire, je vous lis tout le temps!
    Courage et plein de bisous et d’amour 🙂

    • Répondre Lisa 27 octobre 2010 at 11:40

      Nous aussi on pense bien à vous…

  • Répondre Mars&Lolo 17 novembre 2010 at 7:53

    Ca a l’aire bien sympa comme appartement en tout cas 🙂

  • Répondre Chercher un appartement à Toronto (1ère partie) | French With Benefits 9 septembre 2012 at 6:45

    […] Je ne sais si vous le savez mais depuis notre arrivée au Canada, nous n’avons vécu que dans un seul endroit. Et oui, même si tout un tas d’immigrants déménagement, il nous aura fallu deux ans pour […]

  • Répondre Minto High Park Village - Avis | French With Benefits 16 décembre 2012 at 6:10

    […] écrit il y a longtemps un article pour vous parler de notre ancien appartement chez Minto. Vu que nous venons de le quitter, il est […]

  • Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.