Vie pratique

L’immigration au Canada est-elle une bonne idée ?


canada-pola-copieEn tant que blogueuse immigrée au Canada, je reçois pas mal de messages de gens divers qui souhaitent s’expatrier ou immigrer.
En général, les gens sont plutôt bien renseignés sur les démarches à effectuer ou sur les difficultés qu’ils pourraient rencontrer une fois installés.
Mais parfois aussi, je reçois des emails de gens qui ne se sont apparemment absolument pas documentés sur la question et sont donc très étonnés de découvrir que oui, obtenir une RP ça prend du temps et que oui, ça coûte pas mal d’argent. (Et en plus misère c’est pas facile !)
Certains sont si mal renseignés qu’ils croient encore qu’un français qui arrive au Canada va faire fortune en moins de 6 mois « Parce qu’au Canada, ils n’attendent que les français ». Surtout pas au Québec j’ai envie de dire. Ailleurs, les anglophones s’en fichent de toute façon. Un français c’est une nationalité parmi tant d’autres.

Après quelques mois au Canada, je crois que la vraie question à se poser est: Est-ce une bonne idée pour moi d’immigrer ?

J’avoue que cela dépend de chacun mais je (jugement totalement personnel) ne tenterais pas l’aventure si:


– J’ai un super boulot en France qui paye très bien
– J’ai passé 35 ans
– J’ai des enfants
– Je déteste le froid
– Je souhaite travailler dans plein de villes différentes au fil du temps
– J’ai moins de 20 000 $ en poche
– J’ai un niveau très moyen en anglais

Article-mis-a-jour

Ces sept raisons sont de mon point de vue cruciales. En effet, personne ne vous attend au Canada. Il n’est pas forcément facile de trouver du travail dans certaines branches et en plus si vous ne parlez pas anglais, ce sera encore plus difficile !
D’abord parce qu’au Québec beaucoup de gens sont bilingues, donc vous ne serez jamais prioritaire, ensuite parce qu’au Canada anglophone, c’est juste mission impossible ou suicide.
Passé 35 ans, votre dossier aura peu de chances d’aboutir car le Canada vous veut jeune et si vous avez des enfants, cela risque de vous coûter très cher d’où la nécessité d’avoir un pactole assez important à votre arrivée. (20K c’est pour un couple sans enfant je précise)
Il ne faut pas oublier non plus qu’au Canada… il fait froid et que peu de villes proposent beaucoup de travail. Ça se limite donc en général à Vancouver, Calgary, Toronto et Montréal. Oserais-je dire Toronto en tout et pour tout ? (Vous verrez que tout se rapporte à cette ville malheureusement !)
Il y a une sorte d’adage ici qui dit que tous ceux qui quittent Toronto finissent toujours par y revenir car c’est la seule ville à vraiment proposer du boulot…


Vous pouvez aussi lire mon article sur L’immigration au Canada et ses limites, l’immigration au Canada en 2011 et découvrir mon guide sur l’immigration au Canada permettant de comprendre les démarches.

A bon entendeur.

PS: je commence à comprendre pourquoi Laetitia s’énervait de recevoir toujours le même genre de mails de gens pas renseignés pour immigrer aux Etats-Unis. C’est vrai que souvent ces derniers posent des questions complètement tarte !
Bon, je vous rassure, pour le Canada, ce n’est quand même pas légion 🙂

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi :

199 Commentaires

  • Répondre Lisa 6 mars 2011 at 6:22

    @Babette – Héhé, c’est ce que je disais, quand on vit aux Etats-Unis, on reçoit forcément des demandes plus farfelues car c’est un pays qui fait beaucoup plus rêver que le Canada. (Quoique ?)

    Et sinon ben nous… On est partis, comme ça, tenter notre chance 🙂 En connaissant un tout petit peu le pays… Et pour le moment ça nous réussit pas mal 🙂
    Bon après, c’est pas comme si, on s’était pas renseignés pendant 18 mois avant de partir hein 😉

    • Répondre Allen 22 novembre 2016 at 9:34

      Ouf vous me rassurez , j ai 32 et mon époux 35 avec deux enfants en bas âge

  • Répondre Babette 6 mars 2011 at 5:28

    Je suis un peu naïve, mais il n’est pas obligatoire d’avoir un travail pour obtenir un visa au Canada?
    Notre immigration là-bas a été courte (2 mois) et nous avons 3 enfants et plus de 35 ans. Mais avec un contrat de travail en poche, ça ne pose aucun soucis… Comme partout quoi.

    • Répondre Lisa 6 mars 2011 at 5:55

      Oups, pas une habituée du Canada héhé 😉

      L’avantage du Canada par rapport aux USA c’est qu’on n’est pas obligés d’avoir un employeur sur place. En effet on peut faire une demande de Résidence permanente (immigration). On est ensuite choisis selon plusieurs critères. (Age, niveau d’études, de langue etc.)

      Si vous parcourez le blog, vous pourrez en effet voir que trouver du boulot n’est alors pas super facile quand on n’a pas d’expérience canadienne 😉

      Il y a également une très grosse différence entre la vie d’expatriés (travail déjà sur place) et d’immigrés (on vient sans rien !). Cet article est destiné aux immigrants du Canada.

      • Répondre sara 12 mai 2015 at 10:05

        Bonjour lisa
        je suis architecte, j ai fait mes etudes en allmagne , j´ai 40 ans et
        je me prepare pour immigrer au quebec avec mes enfants et mon mari qui est fait la plomberie et l´electricite.
        je suis prete a faire une autre formation si je ne trouve pas de travaill?
        est ce que vous pensez qu´n est admissible?

        • Répondre Lisa 12 mai 2015 at 10:18

          Bonjour Sara,

          Vu vos professions je pense qu’il n’y aura aucun souci mais pour travailler ce sera une autre histoire car vos métiers font partie d’ordres. Donc renseignez vous bien sur comment faire pour être reconnu dans vos métiers au Québec. (Pas une sinécure !)

          Bon courage et tenez nous au courant de l’avancée de votre projet 🙂

    • Répondre Back 24 octobre 2016 at 6:06

      Je vous rejoins Babette ! C’est absolument faux de dire et de mettre un critère sur l’âge , les enfants cet ….. pour immigrer…..C’est du grand n’importe quoi ! L’expérience canadienne n’a strictement aucun sens ! cela ne veut rien dire du tout ! Tout dépend ce que vous cherchez au Canada . Voilà !

  • Répondre Babette 6 mars 2011 at 6:13

    Merci pour les explications 😉
    J’ai vu que c’était effectivement plus simple que pour les Etats-Unis : pas de visas mais un simple permis de travail a suffit à Montréal. Donc des démarches bien plus allégées.
    Mais ça me parait dingue de partir comme ça « pour tenter sa chance » sans avoir un minimum creusé la chose avant.
    Mais c’est vrai qu’on reçoit des demandes bizarres venant de nos compatriotes dès qu’on vit « ailleurs »; moi j’ai bcp droit à « comment on fait pour travailler dans la cinéma à Hollywood? » et « ton mari peut-il me prendre comme stagiaire, j’ai 19 ans et j’aime beaucoup le cinéma ». C’est cela oui ^^

  • Répondre Babette 6 mars 2011 at 8:07

    Oui, c’est pas de partir « sans rien » qui m’interrogeait (et là, effectivement, pas d’enfants ça doit être mieux), au contraire, je trouve ça super chouette… mais le manque de renseignements. J’ai déjà lu « les canadiens adorent les français alors c’est facile pour nous là-bas » par exemple. Etonnamment, pourtant, aucun canadien n’a jeté des pétales de roses devant mes pas à ma descente de l’avion, lol. Y’en a qui doivent avoir de grosses désillusions quand-même! (et mon mari vient de refuser un taffe à Toronto justement ^^)

  • Répondre Chris & Nico 7 mars 2011 at 2:12

    J’adore ton blog même si c’est la première fois je crois que je laisse un com …
    Alors,
    – J’ai passé 35 ans (36, 37 en octobre)
    – J’ai des enfants (2)
    – J’aurais moins de 20 000 $ en poche et pour 4
    – J’ai un niveau très moyen en anglais, voire carrément nul
    Malgré cela, on tente l’aventure !!! on sait très bien que çà sera difficile mais ce que je ne veux surtout pas c’est vivre avec des regrets !!!

  • Répondre Lisa 7 mars 2011 at 7:27

    @Chris & Nico – C’est très courageux, bravo ! Espérons que cela vous réussisse 🙂

  • Répondre Flag 7 mars 2011 at 11:23

    Je trouve tes critères plutôt pertinents. Je n’y avais jamais songé mais je pense que je retiendrais pas mal les mêmes.

    Mais j’imagine que parfois l’envie d’aller ailleurs bouscule pas mal la raison et que le fait d’avoir des enfants, un tout petit pactole et un anglais scolaire à la Française n’arrête pas les aventuriers. Et peut-être que c’est tant mieux.

  • Répondre Lisa 7 mars 2011 at 11:29

    @Flag – Comme je l’ai précisé, c’est un avis qui n’engage que moi 🙂

    Aventuriers peut-etre mais encore faut-il ne pas confondre aventure et immigration 🙂 (Meme si l’immigration est une grande aventure en soi je vous l’accorde !) Bien peser le pour et le contre et se renseigner pour vérifier la viabilité de ce genre de projets.

  • Répondre Mister 7 mars 2011 at 5:57

    Totalement d’accord avec mon épouse (comme d’habitude bien sur^^) ! Mais je comprends que certains veuillent quand même tenter l’aventure. Il faut vivre ses rêves et garder aussi les pieds sur terre: les Canadiens ne vous feront pas de cadeaux! C’est a vous de vous faire une place parmi de nombreux immigrants ( même si nous avons l’avantage de prétendre être bilingue, coup de pouce réel a Toronto).

  • Répondre Odile 8 mars 2011 at 9:25

    bonsoir,

    Avis à ceux qui se sentiraient découragés par cette page de blog : nous avons 42 ans, 2 enfants, on avait l’un et l’autre un bon job en France, nous sommes arrivés au Québec depuis cet été …. et pour l’heure, nous ne regrettons pas ce choix !

    Parce qu’immigrer, ce n’est pas seulement améliorer son sort (on a un peu régressé, c’est vrai, mais gagné en qualité de vie, ne serait qu’en faisant du ski et patins tous les week ends, ). C’est aussi vivre autre chose, changer ses habitudes, faire découvrir autre chose à ses enfants, c’est découvrir de l’intérieur une autre culture, c’est ne plus subir la morosité lourde qui sévit sur la France.

    Et j’aurais détesté vivre avec un regret latent : celui de n’être pas parti.

  • Répondre gwenahelle 10 mars 2011 at 2:25

    bonjour, c’est la première fois que je laisse un comm et pourtant je vous suis dès le début

    je suis d’accord avec les personnes qui disent qu’elles ne veulent pas avoir de regrets, avec mon mari (nous avons 3 enfants), on y pense on s’interroge, on va aller en vacances 3 semaines cet été à Montreal pour voir comment ça se passe, commencer à prospecter, peut-être que ça ne nous plaira pas et peut-être qu’on sera super emballés!! En tout cas une chose est sure pour moi mes enfants ne me freineront pas dans mon envie de partir et au contraire je pense que c’est une vraie chance pour eux, maintenant je pense que tu as aussi raison de prévenir les personnes qui croiraient que l’immigration est une chose facile et que les canadiens n’attendent que nous!!

  • Répondre Lisa 10 mars 2011 at 7:30

    @Odile@gwenahelle – Je suis surprise (et ravie) de constater que des aspirants Québécois suivent notre blog ! Pourtant French With Benefits est passé depuis un moment du côté de l’Ontario 😉

    Et surtout merci à ceux qui ne postent pas souvent un commentaire et qui le font aujourd’hui sur ce type de sujet pour apporter leur avis personnel toujours très enrichissant.

  • Répondre Lola 11 mars 2011 at 7:13

    Je t’aime :p

    Figure toi que le 8 mars, je suis allée déjeuner avec mes copines ( deux Françaises et une Italienne ) et on parlait de ça justement, des gens qui s’imaginent qu’on claque des doigts, et en y pensant très fort, super, on y arrive!! ( et aussi qu’une fois sur place, c’est le pied…. )

    On était toutes d’accord pour raconter que beaucoup s’imaginent que c’est un droit et que c’est facile…

    Plus fort: une amie fait partie d’une association pour les Français expat ici. Il y a un type en vacances sur place, qui arrivait à la fin de son autorisation de 3 mois ouristiques, qui est allé les voir pour leur demander comment faire pour trouver un boulot ( ce qui est impossible, même pour elles qui sont sur place, avec visa et tout ce qu’il faut… ) et rester sur place!!

    Il s’est fait recevoir apparemment!

    Je ne suis pas méchante, ni toi, ni personne. On veut essayer de ne pas donner de faux espoirs aux gens, de leur faire perdre du temps et de l’argent.

    Essayez, mais venez pas chialer quand vous vous ramasserez…

    Comme toi, j’aime bien aider les gens qui sont déjà avancés dans les démarches, et surtout ceux déjà sur place. Mais les gens qui se cherchent un avocat gratos, je laisse tomber.

    Bisous!

  • Répondre Lola 11 mars 2011 at 7:23

    Ho au fait, ça m’a fait penser à cette émission, il y a 2-3 ans, sur les gens qui voulaient changer de vie, avaient un rêve un peu farfelu, et donc l’émission leur donnait l’occasion de voir ce que c’était dans la vraie vie.

    Et je me souviens d’une famille en particulier, qui rêvait d’avoir une auberge au Québec.
    Ils sont partis avec les enfants, pour prendre la place d’autres gens dans leur auberge, pour voir.
    Non seulement ils ont détesté, mais les enfants aussi, ils avaient hâte de repartir! Ils adoraient faire de la raquette, mais ça les avait vite saoulé au final…
    Ho faut que je la retrouve…

    J’ai une amie qui s’est expatrié d’abord en Nouvelle Calédonie, avec son mari et leur bébé. Ca a duré un an, elle en avait ras le bol. Ensuite ils sont allés au Costa Rica, ils ont tenu un mois…

    Bon j’arrête de jacter :p

  • Répondre Lisa 11 mars 2011 at 8:07

    @Lola – Moi aussi ze t’aime !!

    Dis, tu peux me le retrouver ton doc ??? Je manque de docs en français ici… Et sinon je suis un peu jalouse des mails complètements farfelus que tu reçois de la part de français qui pensent qu’immigrer aux états-unis c’est super facile. Comment ça il te faut un boulot sur place ??!!

  • Répondre Lola 11 mars 2011 at 8:17

    Ho, souvent, j’avais des mails du genre: j’ai 18 ans et j’aimerai venir vivre aux Etats Unis. Comment ça se passe, ça coûte combien? C’est grave si je parle pas très bien anglais??

    C’est là qu’en général je me coupe les veines.
    Qu’on me pose des questions j’adore, pas de soucis, mais je m’appelle pas google non plus… Evidemment, les gens plus âgés ont les pieds sur terre, heureusement. Mon article, c’était parce que j’avais l’impression de gérer une classe de troisième.

    Et puis pour le travail surtout… Il y en a un qui nous avait écrit, il a eu un MBA à San Francisco, et il voudrait revenir, mais impossible, il ne trouve rien ( un MBA quoi!! ).

  • Répondre slimani 25 septembre 2011 at 3:52

    bonsoir moi je suis un algérien j’ai 34 ans j’ai eu mon visa il ya quelques mois et je travail a la plomberie depuis 5 ans est ce que quand je serais la bas est ce que je peut travailler avec mon diplôme directement ou je dois faire cette formation des le début et merci de vos conseille

    • Répondre Lisa 25 septembre 2011 at 5:51

      Bonjour,

      Il me semble bien qu’au Québec il s’agit d’un ordre. Du coup non, vous ne pourriez pas exercer. Mais renseignez-vous sur les modalités pour exercer car mon domaine n’est absolument pas régi par une ordre professionnel.

  • Répondre Damien 14 octobre 2011 at 5:40

    Bonjour Lisa

    Tout d’abord, merci pour votre blog.

    Voilà, je reviens de quatres années passées en Irlande.

    Mon niveau d’anglais est le First Certificate of English de Cambridge.

    J’ai 35 ans (36 en 2012) et je me demande quel type de travail puis-je trouver à Calgary.
    J’ai un BTS et 10 ans d’expérience pro.

    A Clagary, j’ai déjà quelqu’un qui peut m’héberger.

    Je me demande aussi si le gouvernement Canadien demande à ce que les nouveaux arrivants aient une quantité d’argent disponible et, à votre avis, combien faut-il avoir de réserve avant de trouver un job.

    D’avance, merci de votre réponse.

    Damien

  • Répondre Lisa 14 octobre 2011 at 5:42

    @Damien: Bonjour Damien,

    J’ai plusieurs questions à vous poser. Pourquoi souhaitez-vous venir au Canada et surtout quel est votre domaine d’activité ?

    Je ne recommande pas le Canada aux gens qui sont très bien installés en France mais si vous comptez tenter une nouvelle aventure why not ! Le Canada a beaucoup à offrir encore faut-il savoir ce qu’on veut 🙂

    J’ai longtemps voulu aller à Calgary comme vous mais malheureusement je n’ai rien dans mon domaine d’activité là-bas. A Calgary vous trouverez surtout du travail dans tout ce qui est lié au pétrole ou à l’activité minière. Si ce n’est pas votre domaine, n’y pensez pas trop car le marché n’est pas encore très ouvert aux autres activités.

    On vous demandera effectivement une certaine somme d’argent pour venir au Canada. Je crois que c’est de l’ordre de 10 000$. Moi personnellement je vous conseillerai d’avoir à peu près 1500 $ par mois pour être sur de ne pas être sous l’eau. Donc 18 000 $ sur un an.
    Trouver un boulot peut être rapide mais en trouver un dans votre domaine d’activité c’est autre chose ! En moyenne 12 mois.

    Voila n’hésitez pas pour d’autres infos 🙂

  • Répondre n'guetta 18 juillet 2012 at 4:17

    je m’apel serge n’guetta. je suis en cote d’ivoire. je veux vraiment immigrer au canada. je suis partager entre 2 idées: immigrer ou non.je suis chirurgien dentiste. j’hesite entre entrer dnas l’armee en tant que medecin militaire et immigrer au canada. je ne sais vraiment plus. quesque vous en pensez?

  • Répondre Lisa 18 juillet 2012 at 5:39

    @n’guetta: Bonjour Serge,

    Je vous dirais que c’est une très mauvaise idée car vos diplômes ne seront pas reconnus ici. Il faudra donc que vous repreniez tout à zéro ou tenter de passer une équivalence qui est à priori incroyablement dure à obtenir. (Car il s’agit d’un ordre)

    Voilà comment ça fonctionne au Québec mais ça doit être pareil partout : http://www2.publicationsduquebec.gouv.qc.ca/dynamicSearch/telecharge.php?type=3&file=/D_3/D3R7_1.HTM

    Aussi, sachez que vous risquez de vous lancer dans un long processus très pénible avant de pouvoir obtenir une RP. (Que vous ne pouvez obtenir que via le Québec; Ailleurs il vous faut un travail sur place pour espérer obtenir un visa de travail)
    Les délais en Afrique sont de plus de 3 ans si je ne vous dis pas de bêtises et de toute façon, toutes les demandes sont bloquées jusqu’à mars 2013.

    A méditer…

  • Répondre chris 5 octobre 2012 at 4:25

    Bonjour,
    j’ai 47 ans, ma femme 43. Nous avons trois enfants de 10, 8 et 7 ans et nous sommes en études d’une expatriation au Quebec avec un emploi à la clé. En fait, nous attendons une réponse de l’employeur car nous ne partirons pas au Canada sans un emploi, nous ne voulons pas tenter ce genre d’aventure avec des enfants. J’ai une question si cela ne dérange pas, en partant pour le Quebec avec un emploi, mis à part les passeports, avons nous de notre coté d’autres formalité à remplir ou bien est-ce à l’employeur de faire les demarches. Certaines réponses du web nous semblent flou à ce sujet. Merci pour votre réponse.

  • Répondre Lisa 5 octobre 2012 at 7:23

    @chris: Bonjour Chris,

    Je n’en ai aucune idée ! J’ai fait les démarches il y a 2 ans et demi et c’était pour une résidence permanente. Il faut demander à votre employeur.

    Merci et bon courage dans vos démarches

  • Répondre Damien 14 octobre 2012 at 9:53

    Bonjour Lisa
    Un grand merci pour votre réponse et mes sincères excuses pour ma tardive réponse (le retour au pays m’a obligé à regarder ailleurs ).
    Finalement, je travaille finalement au Luxembourg et de mon côté, je peux vous apporter de réponses à vos questions le cas échéant (je ne perds cependant pas de vue la Canada 😉 ).
    See you next time & take care.
    Damien

  • Répondre asebt69 24 décembre 2012 at 5:38

    Bonjour,
    J’ai reçu une offre d’emploi et d’ailleurs déjà mon contrat pour travailler dans une société de service en informatique (pour Bombardier).
    Nous nous sommes pas mal renseigné mais dans la mesure ou je ne suis pas seul marié et papa d’une petite fille de 9 ans et un gros toutou (labrador), on voudrait avoir l’avis de certaine personnes feedback.
    Situations :
    Le salaire proposé est de 70000$ sans autres avantages, nous voudrions loué un appart ou maison à longueuille, immigré au canada c’est vendre tout en france donc presque rien juste meuble et voiture, et ma femme serait sans emploi, nous venons avec 8000 euros en poche soit tout nos économies, par la suite nous voulons demandé un RP.

    Nos craintes devoir revenir en france si pas de RP (il parrait que c’est chère) au bout de 4 ans (permis temporaire max ?) et se retrouver sans rien soit pire qu’avant.

    Merci pour vos réactions, commentaires.

    sébastien.
    .

  • Répondre asebt69 24 décembre 2012 at 5:39

    oups désolé petite précision en anglais fluent pas top et ma femme pas un mot d’anglais.

  • Répondre Lisa 24 décembre 2012 at 10:06

    @asebt69: Salut !

    Et Joyeux noël au passage 🙂

    Alors la RP, ça peut être pris en charge par ton entreprise sinon tu payes quoi 3000 euros pour 3 peut-être ? Grand maximum je dirais… Difficile de ne pas l’obtenir quand même surtout avec ton offre d’emploi ! Par contre pour le reste c’est à toi de voir. Je ne connais pas ton histoire en France. Sera t-elle meilleure au Québec ? Encore une fois, à toi de peser le pour et le contre.

    Et sinon un « fluent pas top » c’est carrément un oxymore ! Soit tu le parles couramment soit tu ne le parles pas bien. Dans tous les cas, même si ta femme ne parle pas un mot d’anglais, comme vous serez au Québec, ce n’est pas rédhibitoire.

    Je laisse d’autres gens répondre s’ils ont un avis différent du mien 🙂

  • Répondre Messagué pauline 25 février 2013 at 6:00

    Bonsoir
    Mon mari a reçu une proposition pour travailler a Montréal … Nous sommes un couple de 30 et 31 ans avec deux enfants de 8 et 5 ans .
    On est bien installés en France , bien rémunérés … La bas on propose 4600 $ brut … Est ce bien pour se loger et vivre à 4 a montreal ?
    Merci d avance, on fout rendre réponse rapidement … Et vraiment on ne sait quoi penser ?!? Merci

  • Répondre Lisa 25 février 2013 at 6:39

    @Messagué pauline: Bonsoir Pauline, 4600 brut, on va dire que ça fait 3000 net donc je trouve ça vraiment juste à 4 ! Le salaire de 55K est correct mais sans plus… A Montréal vous pouvez toucher beaucoup plus surtout en tant qu’expat !

    Donc non, je vous conseillerai de ne pas accepter 🙂 Surtout si vous n’avez pas prévu de travailler. Ou alors essayez d’envisager une vie à 4 avec 3000 net mais quand vous me dites que vous avez de bons salaires en France, j’imagine que vous touchez plus que ça.

    La vie ne sera d’ailleurs pas beaucoup moins chère à Montréal.

  • Répondre pauline 27 février 2013 at 3:58

    Merci beaucoup!!!!!!!

  • Répondre leekimlou 14 mars 2013 at 9:41

    Bonjour a toutes et a tous ,
    je viens sur ce blog car j’ai l’intime conviction que mon destin est au canada du moins quebec je souhaite partir de tout mon coeur mais je suis freiné car j’ai 3 enfants et un conjoint qui lui ne souhaite pas partir et pour de très bonne raison en plus qui font que je ne peux argumenté je ne veux pas vivre ni mourir avec des regret et je neveux faire de peine a personne surtout voila 10 ans que je reflechis a tout ça et ma decision peut etre lourde de consequence que faire please help me i’m tired :'(

  • Répondre Lisa 14 mars 2013 at 10:24

    @leekimlou: Salut !

    Alors moi ce que je te conseillerai avant toute chose c’est tout simplement d’aller passer des vacances au Québec et comme ça tu pourras un peu voir comment ça se passe sur place. Honnêtement, si tu as une bonne situation en France, ne pars pas. Immigrer au Canada est très difficile et tu ne sais pas ce qui t’attends au bout du chemin surtout si ton mari a de très bons arguments !

    Si après vos vacances, ton mari n’est pas convaincu et bien j’ai peur que ça risque d’être difficile. Aussi, le plus dur est de trouver un job au Canada donc réfléchis aussi à si ce serait possible pour vous.

    Les rêves ne sont pas tous réalisables malheureusement…

  • Répondre leekimlou 14 mars 2013 at 11:00

    @Lisa:
    merci pour ton conseil @lisa je sais que les reves ne sont pas tous realisable seulement pour moi ce n’est pas un reves mais bien un besoin profond et inexplicable d’immigrer au canada tu a raison d’abord les vacances et comme on dit advienne que pourra merci 🙂

  • Répondre chris 2 mai 2013 at 3:38

    Bonjour,

    bon voilà, nous sommes au pied du mur. Je viens d’avoir une embauche pour 63000 CAD par an, j’ai 48 ans, ma femme 44 et trois enfants de 11, 9 et 7 ans. Maintenant ce pose la fameuse question : on y va ou pas ? Je viens de relire vos critères en début de blog et bien sur cela ne nous encourage pas plus que ça. Nous avons bien sûr envie d’y aller mais aussi la trouille de tout lacher ici et de se planter la bas. J’ai un contrat dans une boite de prestation (3A). Je pense vous saouler moi aussi avec ces questions redondantes mais j’ai besoin d’etre renseigné. Merci à vous

  • Répondre Lisa 2 mai 2013 at 7:23

    @chris: Cela va dépendre de vous et de vos envies. Honnêtement 63 000 $, 3500 $ par mois environ en net, ce n’est vraiment pas énorme pour 5 ! Voire rien. Vous seriez 2 voire 3 je ne dis pas, mais là tout lacher pour ça… Disons que ce n’est pas un très gros salaire au Canada. C’est pas mal si vous voulez mais très loin d’être suffisant.
    Vous ne précisez pas la ville mais s’il s’agit de Toronto, vous pouvez oublier. A deux avec mon mari, nous avons 3000 $ de frais par mois. Donc imaginez à 5 ! Vous seriez à perte.

    Après, si vous avez beaucoup d’économie et que votre femme peut rapidement trouver du travail pourquoi pas. Mais n’oubliez pas d’évaluer les pour et les contre et surtout ce que vous allez perdre en France.

    Bon courage 🙂

  • Répondre chris 2 mai 2013 at 7:40

    @Lisa: Merci pour votre réponse. En fait c’est pour aller à Montréal, pour le moment. Les doutes que nous avons et vos réponses à nos questions nous font bien réfléchir.
    Merci

  • Répondre Chris 2 mai 2013 at 8:01

    Quand on négocie un salaire au Canada s’agit-l d’un salaire net ou brut. Et si brut quel est le pourcentage des charges ?
    Merci

  • Répondre Lisa 2 mai 2013 at 9:09

    @Chris: Il s’agit du brut comme en France. Ce site : http://www.dtmax.ca/calculatrice/2012/default.asp vous permet d’obtenir une estimation. Attention, il ne prend pas en compte certaines charges de votre entreprise comme mutuelle etc. D’expérience, retirez entre 100 et 500 $ du montant que vous obtiendrez en net par mois. Aussi, sachez que le Québec est la province la plus imposée du Canada. (Mais elle offre pas mal d’aides pour les crèches par exemple et les assurances voitures ne sont pas chères)

  • Répondre Chris 2 mai 2013 at 9:59

    MERCI

  • Répondre Mohamet 9 mai 2013 at 2:04

    est ce qu’on peut immigrer au canada sans argent.pour ceux qui n’ont pas d’argent et qui veule venir vivre et travailler au canada.et après avoirs venir qu’il rembourse.ou quelqu’un l’aide a venir.

  • Répondre Lisa 9 mai 2013 at 3:30

    @Mohamet: Non c’est absolument impossible. Chaque province demande un minimum d’argent. Pour l’Ontario c’est 11 115 $ pour 1 personne ou 13 837 $ pour 2. La liste ici : http://www.cic.gc.ca/francais/immigrer/qualifie/fonds.asp

    Vous n’avez pas besoin de preuve de fonds si :

    •vous avez une offre d’emploi réservé valide au Canada ET
    •que vous travaillez ou êtes autorisé à travailler au Canada.

    Voici d’ailleurs ce que dit le gouvernement du Canada :

    Apportez le plus d’argent possible pour qu’il vous soit plus facile de déménager et de trouver un logement au Canada.

  • Répondre Kouakou jocelyne 22 mai 2013 at 5:20

    Bonjour Lisa, merci pour tous ces conseils avisés.
    Moi je suis de la Côte d’Ivoire, mariée et j’ai 3 enfants de 8 ans; 4ans et 2ans. Je suis mariée et j’ai un diplôme d’éducatrice spécialisée en poche depuis 2009.Je travail depuis déjà 1 ans et mon salaire est de 350 000 FCFA et je ne parle et ne comprends pas du tout anglais. Mon projet est de vivre au Québec seule avec mes enfants et d’y trouver du travail. Je prévoie voyager avec 3 500 000fcfa en poche.
    Je précise que mon époux ne m’y accompagne pas car il vient d’avoir une promotion et ne veut pas rater cette opportunité.
    Aurais je la chance d’abord d’être accepter pour l’immigration? mon diplôme sera t-il reconnu? ensuite de m’intégrer facilement au Québec? et surtout aurais je du travail?
    Merci de bien vouloir éclairer ma lanterne afin que je puisse prendre une bonne décision pour ma famille.

  • Répondre Lisa 22 mai 2013 at 7:20

    @Kouakou jocelyne: Hello Jocelyne, difficile de dire précisément si c’est une bonne idée ou pas… Je connais des immigrants qui avaient passé 40 ans et qui s’en sont très bien sortis avec de grandes enfants et d’autres de 25 ans, sans enfants, qui sont repartis au bout de 6 mois. Il n’y a pas vraiment de profil type. Tout dépend de tes attentes.

    Il est clair que seule avec tes 3 enfants et ton mari à des milliers de km, ça ne va pas être facile ! Ton diplôme risque de ne pas être reconnu, il faudra donc que tu repasses une équivalence et que tu étudies pour ça.

    7000 $ ça me parait vraiment HYPER juste pour 4 personnes (Le Québec en demande 4,883 pour 1 adulte et 3 enfants) en sachant que la vie est très chère au Canada. Si tu ne travailles pas tout de suite, tu risques d’être très vite dans la panade. Dans mes recommandations je préconise 20 000 $ pour 2 !

    Actuellement les demandes sont de toute façon bloquées jusqu’en juillet 2013. Ensuite, il faudra attendre 2 ans minimum pour obtenir tes visas.

    J’espère avoir pu t’éclairer…

  • Répondre Jocelyne 22 mai 2013 at 9:06

    Rebonjour Lisa et merci infiniment pr ta réponse qui m’aide dans ma prise de décision.
    En fait j’ai 33 ans si je devrais attendre encore 2 ans cela me parait long. Mais bon c’est ce qui est!
    J’aimerais encore savoir si possible une ou deux choses.
    La première pendant combien de temps devrais-je étudier avant d’avoir un emploi? Et devrais-je étudier dans ma formation initiale ou serais-je obligé de faire autre chose?
    Je souligne si cela peut t’aider à me répondre clairement que j’ai une maîtrise en littérature française.
    Ici en Côte d’Ivoire il y a une ou deux université Canadienne si on peut dire ainsi, devrais-je m’inscrire pour faire déjà une équivalence? Est ce que cela m’aidera t-il?Dans quelle partie du Canada ou du Québec devrais-je m’installer pour avoir plus de possibilités d’emplois? Je ne suis pas bilingue.
    Merci pour le temps que tu consacres à chacun de nous. Merci

  • Répondre Lisa 22 mai 2013 at 2:36

    @Jocelyne: 2 ans c’est le minimum… Tu peux même attendre jusqu’à 5 ans !

    Voilà ce que dit le site officiel: « Pour accéder à cette profession, il faut habituellement être titulaire d’au moins un diplôme d’études collégiales (DEC) en techniques d’éducation spécialisée. L’attestation d’études collégiales (AEC) en techniques d’éducation spécialisée peut parfois suffire. »

    Il faudrait que tu regardes des offres d’emploi pour voir s’ils demandent à ce que cette formation ait été faite au Québec ou non.

    Si tu n’es pas bilingue, il faut rester au Québec, logiquement tu auras plus de chances à Montréal mais c’est aussi une ville bouchée vu le nombre d’immigrants. Il faut que tu regardes sur internet, les forums etc. Ils devrait répondre à un bon nombre de tes questions.

  • Répondre Marine 11 juillet 2013 at 8:26

    Je suis vers la fin de mon processus d’immigration (FDRP payés et on attend la CRP maintenant) mais à cause des délais, j’ai dû rentrer en France quelques mois, malgré une offre d’emploi sur place, un employeur qui voulait me garder et en ayant déjà passé plus d’1.5 an au Canada, etc.

    Depuis mon retour, je dois avouer que j’ai été confrontée à un nombre faramineux de gens qui m’ont dit : « De toutes façons, là je cherche du travail en France, mais si je ne trouve pas, j’émigre à Montréal pour 2 ou 3 ans ».

    Boudiou, les gens, ça fait 4 ans que je suis dans les procédures d’immigration – j’ai dû rentrer en France et abandonner temporairement ma vie là-bas tellement c’est long et compliqué, j’ai dû déjà dépenser près de 10.000E entre les frais de visa, l’installation et les billets d’avion et je me tiens là, devant vous, avec une boule dans la gorge en vous racontant mes malheurs administratifs et vous pensez toujours qu’immigrer au Canada c’est aussi facile qu’acheter un billet sur Opodo.fr ?

    Le Canada, c’est une très belle aventure et si vous êtes certains de votre coup, bonne chance ! Mais les processus d’immigration pour le Canada sont longs et compliqués. L’émigration, c’est comme un tatouage, on y pense avant, on réfléchit, on fait plein de tests, on choisit bien le meilleur endroit et le meilleur tatoueur, on parle à des gens qui connaissent avant de se lancer parce que sinon, vous allez au mieux le regretter, au pire finir avec l’hépatite C (ou rentrer du pays la queue entre les jambes en ayant perdu plusieurs milliers d’euros et plusieurs mois de votre vie).

  • Répondre Lisa 13 juillet 2013 at 10:48

    @Marine: Oui ça me fait toujours autant halluciner de voir qu’autant de Français veulent aller au Québec « au cas où ». Après tout, c’est vrai, c’est tellement simple d’immigrer au Canada et de trouver un boulot ! Pourquoi s’en priver.

    Merci pour ton témoignage 🙂

  • Répondre L'immigration au Canada a-t-elle des limites ? 14 juillet 2013 at 7:05

    […] le deuxième point qui parle de l’âge, je vous en ai déjà parlé dans cet article. Personnellement je ne vois pas l’intérêt de faire une demande de RP à plus de 40 ans sans […]

  • Répondre pierre 15 juillet 2013 at 9:03

    Ces anciens « pays neufs » sont devenus vieux. A moins que l’on soit un réel amoureux de la nature (chasse et pêche), quel intérêt….mieux vaut l’Asie.

  • Répondre Lisa 21 juillet 2013 at 10:59

    @pierre: Un peu réducteur que de ne voir le Canada que comme un pays de chasse et de pêche 🙂 Il y a quand même beaucoup d’autres choses à faire ici.

  • Répondre nadia 27 juin 2014 at 12:23

    bonjour
    ravie d’avoir trouvé un blog pour échange d’idées et pour le soutien que vous portez aux démunis.
    je suis marocaine âgee de 39 ans. divorcee il ya 15 ans, enseignante de Français depuis 17 ans au public et docteur es lettres francaises depuis 2012. jai un garcon de 16 ans qui vit sous ma tutelle et avec mes parents.
    jai tjrs eu envie d partir mais jai tjrs hesité a le faire pour plusieurs raisons notamment celui d ne pas laisser ma mere seule et déchirée par sa vie de couple lessivante. cest dailleurs une vie qui ma anéanti de lintérieur et qui a laisse des séquelles sur mon fils certainement mais malheureusement je navais pas le choix. maintenant jen ai rasle bol et jai envie déloigner mon fils et de lui faire decouvrir une vie differente epanouissante ou il peut apprendre a etre autonome et débrouillard. mais jai peur de perdre toute une carriere batie avec bcp de douleurs et de patience. que me conseillez vous svp »

    • Répondre Lisa 12 juillet 2014 at 6:25

      Bonjour Nadia, avez vous déjà vérifié que vous étiez admissible à l’immigration au Canada ?

  • Répondre nadia 12 juillet 2014 at 11:53

    oui en effet il parait que je suis admissible au programme du Québec.

  • Répondre séb 12 août 2014 at 7:19

    Bonjour Lisa

    J’ai 37 ans et pas d’enfant. Point de vue budget, je devrais pouvoir venir avec une somme comprise entre 65 000 et 75 000€ (et les « mains dans les poches »). Je souhaiterais immigrer a quebec d’ici a deux ans, car je pense que d’ici là, j’aurais perdu mon travail et que de ce fait, rien ne me retiendra en france.
    Je parle francais uniquement, avec quelques bases (tres legeres en anglais)

    Vous dites: « Trouver un boulot peut être rapide mais en trouver un dans votre domaine d’activité c’est autre chose ! En moyenne 12 mois. »
    De mon coté, j’ai une experience de cariste/pontier de 15 ans, avec une formation de cuisinier/patissier sans diplome. Et je serais pret a prendre n’importe quel job afin de m’integrer rapidement a la vie a quebec.
    Je pense aussi chercher du travail a quebec a partir de la france, afin d’arriver sur place avec un job.

    Selon vous, me serait il difficile d’obtenir un statut de RP, car la seule chose qui m’inquiete est de m’investir 4 ans et de devoir repartir ensuite.

    Merci d’avance

  • Répondre Lisa 12 août 2014 at 11:15

    @séb: J’ai fait ma demande de RP au Québec il y a plus de 5 ans, je ne sais pas du tout ce que demande le Québec maintenant. Je vous conseille de poser la question sur des forums 🙂 En tout cas le système de points est toujours en vigueur donc il faut voir ce que vaut votre expérience.

  • Répondre Séb 12 août 2014 at 3:31

    Merci lisa

  • Répondre François 16 août 2014 at 6:55

    Bonjour Lisa,

    Je me permets d’apporter ma « fraise » dans cette discussion.

    En ce qui me concerne, je rêvais de vivre aux États-Unis quand j’étais jeune, mais pour différentes raisons, cela ne s’est pas fait. Aujourd’hui, j’ai 42 ans et l’Amérique du Nord et ses grandes espaces m’attirent toujours. En revanche, je considère comme désormais quasi impossible une immigration aux États-Unis. J’ai toutefois pensé faire le compromis d’émigrer au Canada, en faisant les démarches par l’intermédiaire du programme du Québec. L’idée derrière ma tête est que, bien des années plus tard, une fois la citoyenneté canadienne obtenue, je pourrais m’installer sans trop de difficultés aux États-Unis (ou disons que tout au moins j’aurais cette option).

    Voilà donc mon profil d’immigrant :

    – 42 ans
    – homme célibataire, sans enfants
    – travail : je ne compte pas chercher de travail sur place, mais poursuivre mon activité actuelle de traducteur (et interprète) indépendant, en continuant à travailler pour mes clients européens actuels (petit inconvénient : décalage horaire) et en prospectant de nouveaux clients nord-américains ; je dois dire que ma situation professionnelle et matérielle est excellente et que je pourrais sans doute assez bien supporter la perte de certains clients du fait de la distance
    – parfaitement bilingue français-anglais, mon diplôme de traducteur inclut également l’allemand et le portugais, et je travaille avec l’espagnol et l’italien mais sans diplômes
    – j’ai un DEA et une Maîtrise d’anglais avec mention, plus un diplôme de traducteur quadrilingue français-anglais-allemand-portugais (qui, lui, ne sera sans doute pas reconnu parce que non « officiel »)
    – j’ai un capital dépassant les $ 200 000
    – j’ai 20 ans d’expérience
    – j’ai fait le test sur le site immigrer-quebec et le résultat était qu’il semble que je sois admissible
    – je n’ai pas de famille au Québec, mais des amis
    – j’ai envie de changement

    Les points négatifs, selon moi :
    – mon âge (42 ans)
    – j’aime bien le Québec, mais il ne me fait pas rêver (et je me demande s’il est légal et/ou moralement acceptable de passer par le programme d’immigration du Québec pour s’installer autre part en suite)
    – je ne suis pas dans le trip « je veux m’installer au Québec parce qu’on y parle français », en fait pour moi c’est plutôt le contraire, je préférerais vivre en milieu anglophone (compromis possible : ouest de Montréal ?)
    – je ne suis encore jamais allé au Canada en hiver

    Ce serait sympa si tu pouvais me faire savoir ce que tu penses de mon projet. Merci.

    • Répondre Sophilosophy Barbarella 9 janvier 2015 at 8:35

      Bonjour, je viens de découvrir votre blog, j’y trouve déjà moulte matière à réflexion ;-).

      Je réagis au commentaire de François car moi aussi je suis « vieille ». J’ai décidé en Novembre 2014 de partir au Canada, après avoir renoncé aux USA car trop compliqué pour un départ à pas trop long terme. Je n’ai pas encore commencé mes démarches et notamment ma demande de CSQ, je préfère lire sur le sujet, et si je reprends tes critères Lisa :

      – J’ai un super boulot en France qui paye très bien : non, je suis indépendante et plus du tout motivée
      – J’ai passé 35 ans : oui, 44, mais j’ai fait vitrifier mes ovules en Belgique et je ne suis même pas encore en pré-ménopause, je peux dire ça dans ma demande de CSQ ?
      – J’ai des enfants : non
      – Je déteste le froid : j’adore ! Le froid, la neige, le ski, le mushing… J’ai grandi dans le Jura. j’ai besoin de lumière par contre (voilà pourquoi plus Lille et pas Londres).
      – Je souhaite travailler dans plein de villes différentes au fil du temps : non
      – J’ai moins de 20 000 $ en poche : non
      – J’ai un niveau très moyen en anglais : non, j’ai notamment un Master 2 en Civilisation Américaine et un autre Master 2 en journalisme et design obtenu aux USA.

      Et je suis motivée ! Je suis « disponible tout de suite », ma maison est en vente. Je voulais déjà repartir en Amérique à 32 ans mais je suis tombée amoureuse d’un beau jeune homme… Depuis un an, je suis tombée de haut 😉 donc célibataire, libre, bosseuse, motivée, voulant vraiment y faire ma vie (Montréal me plaît particulièrement, même si comme François je me fous qu’on y parle français).

      Quelles sont mes chances réelles ? D’obtenir le CSQ ? D’y refaire ma vie (avec un travail et un homme dedans) ? Que peut-on ajouter au dossier de demande de CSQ (suffisant pour pouvoir chercher un job je crois ?) pour « booster » sa candidature ? Merci à vous !

      • Répondre Lisa 9 janvier 2015 at 9:08

        Bonjour Sophie (?), J’aime beaucoup votre pseudo !

        Cet article va être mis à jour dans peu de temps. – Enfin, j’ai écrit une sorte de mise à jour que je n’ai pas encore postée vu que j’ai pas mal de gens qui me posent des questions. J’ai écrit l’article en 2011, il y a quasi 5 ans et à l’époque, le processus de RP prenait entre 12 et 18 mois. On parle aujourd’hui de 3 ans d’attente. 2 ans pour avoir le CSQ puis encore 12 à 18 mois voire plus pour avoir la RP. (Donc quand vous parlez de pas trop long terme avec les USA, est-ce que vous pensez à moins de 5 ans ?)

        Il est donc très difficile de vous répondre. Vous voyez-vous patienter 3 ans pour obtenir votre visa ? Pensez-vous qu’à 47 ans votre vie en sera au même point et vous aurez donc toujours envie de partir ?

        Il s’agit d’un choix très personnel motivé par divers facteurs. A l’époque où j’ai fait mes démarches (il y a presque 6 ans !), j’étais en dernière année de Master, j’allais me marier l’année suivante et à l’époque il ne fallait patienter que 10 mois en moyenne pour avoir la RP. Ma situation était donc tout à fait différente. Est-ce que aujourd’hui je serai prête à attendre 3 ans (et donc mettre en quelque sorte ma vie en suspens) pour aller à la découverte d’un pays que je ne connais pas très bien ? Bof pas sur.

        Est-ce que je conseille de tenter l’expérience canadienne ? Oui bien sûr. Mais encore faut-il être bien préparé et ne pas avoir d’attentes particulières. C’est pour ça que je conseille généralement d’être « jeune ». Le Québec accordant de toute façon plus facilement la RP à des gens de moins de 35 ans.

        Les procédures ayant énormément changé, je ne sais honnêtement pas du tout si vous avez vos chances avec le Canada. Il faudrait vous rapprocher de personnes ayant un peu votre profil sur des forums.

        Pour l’anecdote, j’ai connu un monsieur qui n’avait pas loin de 50 ans quand il a commencé ses démarches avec sa femme et ses enfants. Il connaissait très bien le Québec pour y aller tous les ans. Quand après des années de démarches (facilement 3 ans) il a enfin obtenu sa RP, il s’est rendu compte qu’il ne pourrait pas souscrire à une bonne mutuelle pour couvrir tous les soins de santé de sa femme et a donc décidé de ne plus partir au Canada !!!

        On pourrait croire que le projet avait été réfléchi depuis des lustres… eh bien… non.

        Voilà quelques pistes de réflexions. Encore une fois, tu es la seule à décider. (Ah et puis le Québec. Donc si tu penses que ton dossier ne va pas passer, je ne te conseille pas de postuler sinon tu vas perdre tes sous)

  • Répondre Lisa 21 août 2014 at 5:18

    @François: Moi aussi mon rêve est d’aller aux USA à terme 😉 Donc je te comprends complètement. Il n’empêche qu’être canadien n’est pas vraiment un + pour y aller. Car les Canadiens ont aussi besoin d’un visa pour travailler aux USA. Plus simple à obtenir que les Français certes, mais tu dois obligatoirement faire partie de la liste des métiers en demande NAFTA ) et déjà avoir un employeur sur place pour te faire sponsoriser ! En plus le visa TN doit être renouvelé chaque année ! Donc dans le genre méga précaire comme statut… ET il s’agit d’un visa non-immigrant comme le H1B par exemple. Ca t’oblige donc à obtenir un visa immigrant par la suite et alors là bon courage pour décrocher un L1 par exemple !

    Si j’étais toi, je ne partirais donc pas du principe que parce que tu seras canadien, tu pourras aller travailler aux USA et y vivre. Cest bien plus complexe que ça.

    En tant que traducteur, tu n’auras en effet aucun mal à trouver du travail en Ontario par exemple mais il faudra surement que tu passes un certificat de traduction. Pas difficile du tout si j’en crois des copains.

    Si tu passes par le Québec pour aller ailleurs, disons que normalement tu n’es pas censé le faire mais tu n’es pas censé ne pas le faire non plus !

    Si tu penses que venir au Canada est une bonne idée, je te conseille de préparer ton dossier dès maintenant 😉 Après je te conseillerai quand même de venir visiter si tu ne l’as jamais fait.

  • Répondre N 22 août 2014 at 9:03

    @Francois
    Detail d’importance:
    Depuis notre arrivee au Canada, ils ont renforce les regles, et tu DOIS t’installer dans la province qui t’as selectionne pour une periode de minimum 2 ans (ils peuvent te refuser de valider ton visa a ton arrivee si tu ne t’installe pas la ou tu as ete selectionnee – que ce soit par le Quebec ou la selection des provinces pour le ROC). Donc attention a bien choisir.

    Autre option que tu peux envisager si tu passe par le Quebec:
    Ottawa-Gatineau (Tu peux vivre a Gatineau/Quebec, Ottawa est la capitale federale, en Ontario, ville bilingue et ou se trouve toutes les ambassades, et des bilingues Francais Anglais sont toujours recherches par ici…)

    • Répondre Lisa 22 août 2014 at 9:27

      Légende urbaine quand tu nous tiens… Et voilà la source officielle http://www.canadainternational.gc.ca/syria-syrie/visas/faq.aspx?lang=fra#treize13

      Si tu as une source pour étayer tes dires je suis preneuse car il s’agit toujours de la plus grosse intox sur le Canada. Une légende qui traine depuis un sacre bail.

      Et même si tu étais tenu d’aller au point d’entrée indiqué sur ton visa, rien ne t’empêche de changer de province juste après. La preuve, en Alberta, on ne m’a absolument jamais demandé un seul papier de l’Ontario ! Ils n’en avaient même rien à fiche quand j’ai montré ma carte santé. Seule la carte RP fait foi ou le papier officiel que tu as eu IMM quelque chose en débarquant. Pour preuve j’ai même échangé mon permis de conduire français avec l’albertain…

  • Répondre François 22 août 2014 at 12:08

    Merci beaucoup, Lisa, pour ta réponse !

  • Répondre Lisa 22 août 2014 at 5:19

    @François: Mais de rien !

    Pour continuer sur le statut de RP : http://laws-lois.justice.gc.ca/eng/const/page-15.html

    (2) Tout citoyen canadien et toute personne ayant le statut de résident permanent au Canada ont le droit :

    a) de se déplacer dans tout le pays et d’établir leur résidence dans toute province;
    b) de gagner leur vie dans toute province.

    Voilà comme ça c’est dit 😉 Il s’agit de la loi constitutionnelle de 1982.

    Donc oui, je te rassure, tu as bien le droit de faire ce que tu veux avec ton statut de RP que tu as obtenu via le Québec 😉

  • Répondre François 7 septembre 2014 at 6:58

    Bonjour Lisa, bonjour à tous ceux qui lisent,

    J’aurais 3 nouvelles questions, toutes deux liées au fait que (comme vous le savez peut-être), pour la période d’avril 2014 à mars 2015, les autorités de l’immigration au Québec avaient prévu d’accepter au maximum 6500 demandes de travailleurs qualifiés et de 500 travailleurs autonomes et que ces deux contingents sont déjà épuisés depuis début août :

    1) Est-ce que quelqu’un connaît les statistiques de nombres de demandes dans chaque catégorie ? (Raison pour laquelle je pose cette question : en ce qui concerne, je prévoyais à l’origine de postuler dans la catégorie « Travailleurs autonomes », mais puisqu’il y a de toute évidence 13 fois moins d’élus que dans la catégorie « Travailleurs qualifiés », j’aimerais également savoir si dans les statistiques, il y a aussi (au moins) 13 fois moins de demandes de « Travailleurs autonomes », auquel cas il continuerait de valoir la peine de postuler dans cette catégorie…) Rien trouvé sur Internet !

    2) Est-il possible de postuler dans la catégorie « Travailleurs qualifiés » puis, en arrivant au Québec, de se mettre à son compte comme travailleur autonome ?

    3) Objectivement, qu’est-ce qu’il faut faire par rapport à cette situation de contingents épuisés ?
    – Envoyer sa demande le plus rapidement possible, en espérant qu’elle sera mise de côté et traitée à partir du début avril 2015 quand – espérons-le – de nouveaux contingents « ouvriront leurs portes ».
    – Envoyer sa demande à partir du début avril 2015 ?
    – Considérer que seuls les dossiers avec un maximum de points (âge 18-35 ans, offre d’emploi au Québec, etc.) seront retenus et renoncer ?
    – Tenter sa chance par le biais d’une autre province plus généreuse en termes de contingents ?

    Pour plus de détails sur mon profil, voir mon message du 16 août.

    • Répondre Lisa 7 septembre 2014 at 2:12

      Salut François,

      Tes questions étant très précises je te conseillerai de les poster sur le forum de immigrer.com.

      Je suis certaine que pas mal de gens vont pouvoir te répondre. Sinon il me semble que tu ne peux pas envoyer ta demander avant que les inscriptions soient ouvertes sinon ta demande test retournée immédiatement. Ce qui paraît logique.

      Je te conseille aussi de regarder du côté des autres provinces qui ont chacune des critères bien précis. Le Manitoba accueille a bras ouverts les francophones (j’avais rencontré l’organisme qui gère ça en 2012).

  • Répondre Ekemo 13 octobre 2014 at 5:14

    Bonjour Lisa,
    Et bonjour à tous ceux qui aident les uns et les autres à se faire des idées plus précises.
    c’est la première fois que je me retrouve dans votre blog et j’en profite pour soumettre mon cas à votre expérience.
    Je suis Camerounais, 30 ans, je prépare à distance le diplome (Français) d’expert comptable et compte profiter à long termes de la passerelle existant entre l’OEC en France et CGA Canada pour exercer au Canada. Marié et 2 petits enfants.
    Mon epouse veux immigrer au canada, sa me pose aucun problème, mais je me demande si c’est une bonne idée. Elle a 28 ans et un emploi très précaire ( comptable titulaire d’une licence professionnelle) et pas bien payé au cameroun. Un consultant en immigration a étudié son dossier et a conclu qu’elle a toutes les chances d’etre sélectionner dans la catégorie de travailleurs qualifiés pour le Quebec.
    Au cas où nous concrétisons le projet d’immigration, pourra-t-elle facilement y trouver du boulot? sinon quelle équivalence devrait-elle passer pour prétendre à un emploi dans son domaine? et que pourra lui coûter cette phase d’insertion?

    Je vous remercie d’avance pour tout éclaircissement que vous m’apporterez pour m’aider à resoudre définitivement cette situation.

  • Répondre Lisa 15 octobre 2014 at 9:59

    Bonjour Ekemo,

    Oui vous pouvez être sélectionné mais vu que comptable fait partie d’un ordre, il faudra à mon avis repasser beaucoup de certifications pour pouvoir exercer au Québec ou au Canada…

    Il faut vous pencher du côté des certifications comptables pour voir ce qu’il faut repasser.

  • Répondre sandra 21 octobre 2014 at 10:06

    Bonjour Lisa,

    Je suis également tentée d’immigrer au Canada. Je suis française, avocate en France et j’ai un enfant de 11 ans. J’ai vécu quelques années aux USA et suis bilingue.

    Une reconversion professionnelle ne me gênerait pas dans la mesure où j’ai vraiment envie de quitter cette morosité française sans compter le fait que j’en ai marre des impositions que je subis en raison de mon métier d’avocat.

    Pensez-vous qu’il soit raisonnable de tout plaquer comme cela du jour au lendemain? L’envie me démange vraiment de quitter la France; sans doute aussi parce qu’après avoir goûté aux USA et l’avoir quitté sur demande du père de mon enfant (que j’ai quitté depuis), j’aspire à retourner vivre en Amérique.

    Ma question concerne essentiellement la reconversion professionnelle. J’ai conscience que pour exercer mon métier d’Avocat au Canada, je devrai reprendre des études depuis le début; ce que je ne souhaite pas. J’ai une vocation pour l’enseignement ( je donne accessoirement des cours à des étudiants en droit dans une université en France en qualité de vacataire).

    Merci de votre retour.

    Sandra.

  • Répondre Lisa 21 octobre 2014 at 4:08

    Etre avocate au Canada ne va pas être super simple car il va falloir repasser le Barreau et je me demande s’il ne faut pas reprendre des cours. Rien n’est simple au Canada ! Surement pareil aux US. Peut etre plus facile pour vous d’aller aux USA vu votre métier. Vous devez être affiliée à un Barreau US aussi ?

    De toute façon, impossible de tout plaquer du jour au lendemain puisque les procédures de RP prennent plus de 2 ans. Donc ça va être difficile de ne pas y réfléchir sérieusement entre temps 😉

    Concernant l’enseignement c’est pareil. Il faudra TOUT reprendre. Ou passer des équivalences qui sont a priori coton. Si vous souhaitez simplement enseigner le français sans diplômes, il faudra le faire via l’Alliance Francaise par exemple ou via des organismes type Acadomia donc emploi très précaire et peu rémunéré. En général, ce sont les PVTistes qui font ça.

    Vu que vous avez un enfant presque adolescent, n’oubliez pas non plus le coût élevé des études au Canada et un système complètement différent qui se base beaucoup sur le CV de l’enfant afin d’entrer dans les meilleures écoles puis universités. Qui ne sont pas données surtout si vous vivez dans une province et votre enfant souhaite aller dans une autre province. Imaginons que vous vivez à Calgary et votre enfant veut aller à UofT, la meilleure université du pays, je ne vous raconte pas les frais engendrés… Ces frais varient d’ailleurs selon les études. (Les plus prestigieuses étant les plus chères) Beaucoup d’étudiants ici s’endettent sur des années malgré que les prix ne soient pas aussi hauts qu’aux USA (On parle de 5x moins cher en général !)

    Aussi, mais ça c’est évidemment un choix personnel, n’oubliez pas d’évaluer les conséquences d’une immigration pour votre enfant qui sera loin de toute sa famille. (Papa, grands parents, cousins etc.)

    Beaucoup de gens ne réfléchissent pas à tout ça et se retrouvent devant le fait accompli en se disant qu’en fait la France c’était quand même bien moins compliqué.

  • Répondre sandra 22 octobre 2014 at 1:16

    Bonjour Lisa,

    Merci pour votre rapide retour!

    C’est sûr que la dernière chose que je souhaite, c’est faire subir à mon fils les tracas d’une immigration qui, somme toute, va sans doute s’avérer difficile.

    Merci pour ces précisions importantes. Je vais abandonner l’idée Canada et explorer d’autres options! Je n’avais pas pensé retourner aux USA. Peut-être une solution de repli…A voir!

    Sandra.

    • Répondre Lisa 5 décembre 2014 at 10:16

      Bon courage dans toutes les démarches 🙂

  • Répondre Luciné Leroy 13 janvier 2015 at 6:35

    Bonjour Lisa,

    Je viens de découvrir votre blog …qui me donne déjà pas mal de renseignements:) J’ai 37 ans et nous aimerions avec mon mari partir vivre à Edmonton au Canada Nous avons quelques amis la bas, on sera pas complètement seuls, mais ce n’est pas ce qui compte je sais bien. On a 3 enfants et pour dire vrai la raison de notre souhait est que l’on s’en sort difficilement en France . Mon mari est chauffeur-routier, avec 13 ans d’expérience, et n’arrive plus a trouver un travail qui paie avec des horaires vivables…Et moi je suis commerciale, j’ai travaillé pour des assurances, banque et location immobilière, mais ayant faite une reconversion professionnelles récemment , mon expérience en tant que commerciale n’est que de 3 ans . Mon mari a un anglais scolaire, et moi bien plus que ça sauf que je n’ai pas eu l’occasion de pratiquer. Ma première questions est : savez-vous si à Edmonton précisément on pourra trouver du travail ? Et la deuxième : nous pourrons partir seulement si l’un de nous a déjà un contact abouti avec un employeur, mais dans ce cas la je me demande si c’est faisable toujours, car nous n’avons que suffisamment pour payer des billets d’avion…Juste une petite précision : ici, en France , nous n’avons rien à perdre…Merci d’avance pour votre réponse 🙂

  • Répondre Luciné Leroy 13 janvier 2015 at 6:38

    J’ai oublié de préciser que je parle d’autres langues ( arménien et russe), serait-ce un atout pour trouver du travail ?

    • Répondre Lisa 13 janvier 2015 at 7:35

      Bonjour Lucine,

      La réponse va être abrupte et vu que vous aurez à peine de quoi payer vos billets d’avion la réponse est non et 100 fois non. Vous ne survivriez pas 15 jours au Canada.

      D’ailleurs ca ne passerait de toute façon pas avec votre dossier d’immigration. Il faut un certain montant d’argent pour pouvoir partir. Enfin pour immigrer en Alberta, il faut d’abord avoir trouvé un employeur et non un simple contact.

      Bon courage dans vos démarches.

      • Répondre Luciné Leroy 13 janvier 2015 at 1:13

        en faite je parlais bien d’un employeur en disant contact, mon français a ses limites oui :))) merci pour votre réponse ! je me doutais bien… :))

        • Répondre Lisa 13 janvier 2015 at 2:19

          Employeur qui a déjà signé les papiers ou un employeur qui n’est quun contact pour le moment ? Attention ce n’est pas pareil… Pour obtenir votre visa, votre employeur doit évidemment vous signer les papiers. Dans ce cas Cest une autre histoire. Mais beaucoup d’employeurs ici promettent la lune puis vous oublient quand il s’agit de signer des papiers…

  • Répondre MAQUAIR célie 20 janvier 2015 at 11:10

    Bonjour,
    énième question ou seulement épanchement, mais je prends tous tes conseils, avis, « abrupteries » et j’en passe… J’ai la possibilité de faire mes études au Canada. Ou plutôt de reprendre mes études. Je suis titularisée instit depuis septembre en France et ahem, comment dire… J’ai du mal avec cette grosse machine que représente l’éducation nationale… Alors comme tant de personne se pose la question « partir ou non »… mon cycle d’études ne durerait que deux ans avec certitudes de travail à la clé… j’ai quelques ressources, suffisamment pour vivre deux ans sans travailler à côté. La question se pose pour mon compagnon, diplômé d’ingénierie thermique mais sans expérience… Que faire? tenter? poursuivre dans une branche en France qui ne me plait pas? je prends toute réponse que tu as à m’apporter!

    • Répondre Lisa 21 janvier 2015 at 4:00

      Hello,

      Toujours difficile de répondre dans la mesure où chaque histoire est différente. Votre but est de faire instit au Canada ? Dans ce cas, il faudra faire reconnaitre votre diplôme. Ce sera la même chose pour votre compagnon. Son travail fait partie d’un ordre, sans reconnaissance officielle, il ne pourra pas exercer.

      Je vais publier un article sous peu qui est une sorte de mise à jour de celui-ci.

  • Répondre Faut-il immigrer au Canada? | Le blog des Gaous 23 février 2015 at 8:13

    […] articles très complets écrits par Lisa du blog French with benefits que vous trouverez ici et […]

  • Répondre Raoul 5 mars 2015 at 10:13

    Bonsoir
    J’ai effectué mes examens medicaux aujourd’hui et le visa permanent sera dans un mois ou deux. Après cela, j’ai 6 à 8 mois pour partir de l’Afrique de l’ouest au Canada. J’ai l’experience des ONG internationales et travail dans le domaines de l’économie agricole, le suivi-évaluation des projets de developpement. J’ai bien envi d’immigrer au Canada, mais j’avoue que vos commentaires me freinent un peu. Je planifiais faire un equivalent de mon diplome et entrer dans l’ordre des agronomes. Pour le moment, je n’ai aucune idée des defis.
    Merci pour vos commentaires et merci aussi pour vos conseils qui vont suivrent.

    • Répondre Lisa 5 mars 2015 at 10:22

      Difficile à dire. Avez-vous déjà fait des recherches pour voir vos possibilités d’emploi et vos équivalences au Canada ? (Donc faire la demande pour rentrer dans un ordre) Regardez combien de temps ça prend et si c’est faisable.

      Aussi tout dépend de la province où vous souhaitez aller mais il est vrai qu’au cas par cas c’est un peu difficile de donner un avis. En fait, chaque expérience est différente. Vous pouvez trouver facilement comme ne pas trouver du tout.

  • Répondre Franck 25 mars 2015 at 2:50

    Bonjour à tous,
    Je tiens à vous remercier pour vos avis et témoignages édifiants. Je suis aussi candidat à l’immigration pour le Québec. J’ai reçu un courriel du ministère de l’immigration comme quoi mon dossier est ouvert depuis le mois de mai 2014. Je suis infirmier à la base et je viens d’obtenir un master-2 en santé au travail. Je souhaite immigrer au Québec pour 3 raisons fondamentales: chercher un emploi, effectuer les études doctorales et offrir un avenir meilleur mon fils. Vraisemblablement, mon employeur ne veut pas prendre mon nouveau diplôme en compte. J’ai parfaitement conscience que l’immigration au canada est parsemée d’embuches mais cela ne me fait pas peur, pour évoluer dans la vie, il faut savoir affronter les difficultés. cependant, ayant lu les commentaires selon lesquels, le traitement de dossiers d’Afrique prend beaucoup de temps, je me demande si je peux avoir mon CSQ avant 2016. Vous qui avez obtenu votre RP, il faut en moyenne combien de temps pour l’avoir svp? Après l’obtention du CSQ, quelles sont les autres étapes?
    Par ailleurs, j’aimerais savoir si je peux intégrer facilement l’université avec mon diplôme. Vue que je n’ai pas un bon niveau en anglais.
    Merci

    • Répondre Lisa 25 mars 2015 at 7:34

      J’ai eu mon CSQ en 2009 donc il va être difficile de vous répondre. Je pense qu’il faut poser la question sur les forums 🙂 bon courage

  • Répondre Damien 27 avril 2015 at 4:15

    Bonjour.

    Nous sommes sur le point de nous installer à Toronto ONT mon épouse, mes 2 filles de 4 ans (entrée en moyenne section maternelle en 2015) et 12 ans (entree en 5eme), et moi. notre installation serait prévue pour Aout 2015.
    J’ai une proposition pour un contrat local d’une societe Canadienne (agence Canadienne de mon actuel employeur en France) avec contrat de travail Canadien.

    Dans un premier temps je penses etre sous un visa travail temporaire, le temps d’obtenir un visa de résident permanent pour l’ensemble de la famille (je l’espère d’ici 1 année).

    Mon epouse ne pourrait pas travailler pas dans un premier temps.

    Nous souhaitons voir nos 2 filles aller à une école Francaise suivant le programme Francais ce qui nous limite à 1 école sur Toronto : le Lycée Francais de Toronto.

    L’etablissement est payant, mais me dit qu’une partie des frais d’inscription et de garde (activités sportives, garderie, transports scolaires) peut etre déductible, MAIS uniquement si les 2 parents travaillent (ce qui ne sera pas le cas pour mon épouse)

    Est-ce que quelqu’un saurai m’aider et me dire si il existe une solution de déduire ces couts d’inscription ou peut etre m’orienter vers une personne qui pourra m’aider dans cette démarche ?

    Par avance, merci pour vos lumieres et peut etre expériences similaires

    Cordialement
    Damien

    • Répondre Niklasky 29 avril 2015 at 12:10

      En gros, le prix de la scolarité a l’école Française de Toronto, c’est 15k$ par enfant. Il y a une remise pour le deuxième enfant, mais rien de mirobolant. C’est déductible des impôts, peut-etre oui, mais il n’empêche que ça te coûte quand même un max.

      Moi je paye la crèche de mon fils 12k$ par an, et au final après déduction du revenu imposable, ça me fait gagner peut-etre 2.5k$, a tout casser. Donc je sors quand même près de 10k$ de ma poche chaque année.

      Par contre je ne savais pas qu’il fallait obligatoirement que les deux parents travaillent pour pouvoir déduire. Pour la crèche a la limite ça me parait logique puisque le parent qui ne travaille pas peut garder le ou les enfants, mais pour l’école… A vérifier.

      Pour la RP, ça prendra environ 24 mois pour l’obtenir après votre arrivée par le CEC, a deux conditions:
      – Ton emploi est éligible au programme CEC
      – Tu déposes un dossier complet des que tu atteins ton premier anniversaire de travail sur place.

      Si votre souhait est de devenir résidents permanents, et donc de rester au Canada, pourquoi mettre vos enfants a l’école Française ? Si vous vous inquiétez pour la langue, il existe des écoles Francophones ou d’immersion (50% anglais, 50% français).

      En plus, vu ou est située l’école Française (Dufferin et Eglinton), dans un quartier vraiment pas terrible et très excentré, vous allez devoir habiter a Toronto et donc vous allez payer des loyers très élevés pour des appartements pas très grands. Vous ne profiterez pas vraiment de la qualité de vie que le Canada peut offrir.

      A vous de voir.

      • Répondre Damien 29 avril 2015 at 12:36

        Bonjour Niklasky
        Merci pour ces infos.

        En fait, ce n’est pas qu’il faille que les 2 parents travaillent, mais que la déduction se fait sur les impots du salaire le plus faible de ce que j’ai compris.
        Si le salaire le plus faible du couple marié est de 00$, alors forcemment, celà ne permet pas de réduire grand chose !

        Pour notre volonté d’Ecole Francaise, ce n’est qu’une volonté d’etre sécurisé au moins les 2 ou 3 premières années d’etre bien sur que nous voulons rester au Canada, et par la meme occasion, le Canada nous veuille !! 🙂

        Merci pour vos conseils
        Damien

        • Répondre Niklasky 29 avril 2015 at 1:08

          Oui en effet les déductions pour la crèche ou les écoles se font sur le salaire le plus faible. Et si ta femme ne travaille pas, alors c’est ton salaire qui est le plus faible. Enfin c’est comme ça que je le comprends.

          Sinon, je serais curieux de savoir comment tu vas t’organiser pour l’école Française, ou tu vas habiter, si tes enfants prendront le bus scolaire (dans les $1000 par an je crois), etc.

          Personnellement quand je suis arrivé au Canada, mon employeur me payait la scolarité de ma fille a l’école Française, ça faisait partie de mon package d’expatriation. Et quand bien même, quand j’ai vu ou c’était situé, ou l’on allait devoir habiter, la vie que l’on aurait avec les enfants, on a changé d’avis, on s’est installés en banlieue en maison, et on a mis ma fille a l’école publique Canadienne.

          On ne regrette rien puisqu’on a l’intention de rester au Canada.

          • Répondre Damien 29 avril 2015 at 2:06

            En fait nous avons visite Toronto la semaine derniere avec mon epouse pour voir un peu sur place.

            Effectivement le Quartier du LFT n est pas top, et on s est pose vraiment la question sur ce que nos 2 filles vont avoir pour ce que nous allons payer.
            D un autre cote nous allons faire au moins une annee et nous verrons bien comment les choses vont evoluer.

            Ramassage scolaire : oui 1000cad par enfant environ.

            Nous avons repere qques coins ou le ramassage se fait et qui ont l air sympa.
            St clair west station: Ce serait le top mais un peu cher je penses.
            Sinon avons aussi visite High park qui semble aussi tres sympa.
            Nous prevoyons un max de 3500 a 4000cad par mois charges incluses pour trouver qque chose de convenable type 3bed sans se retrouver dans un basement.

            Pour revenir au salaire le plus faible, je suis sur de moi et cela m a ete reconfirme ! Salaire de 0cad pour l un des conjoint, alors pas de deductives… Cela parait bizarre, mais c est le cas apparemment.

            Merci pour tes conseils et qui sais peut etre a bientot.
            Damien

            Envoyé depuis Yahoo Mail pour iPad

  • Répondre Lisa 29 avril 2015 at 2:19

    J’ai vécu 2 ans à High Park donc n’hésite pas. C’est très sympa mais pas super joli avec tous les immeubles qui font HLM. On vivait dans un de ces immeubles, d’ailleurs tu as une critique ici : http://frenchwithbenefits.fr/blog/minto-high-park-village-avis/

    Quand tu dis 3500 / 4000 charges incluses on est d’accord que c’est TOUTES les charges, à savoir bouffe etc ? Non parce que la je te conseille de lire cet article http://frenchwithbenefits.fr/blog/le-cout-de-la-vie-a-toronto/

    Si c’est juste le prix pour ton logement ben tu vas trouver sans soucis à 3500 / 4000 par mois lol !

    Pour les écoles, quid des écoles publics et catholiques franco ?

    • Répondre Damien 29 avril 2015 at 2:27

      3500 a 4000 c est logement + chauffage/electricite/hydro

      Nourriture viens en plus!! 2 enfants ca mange bcp……

      Merci je vais voir ces liens qui m aideront bcp j en suis sur.

      Damien

      • Répondre Niklasky 29 avril 2015 at 3:06

        3500 a 4000 par mois pour le logement, c’est un gros budget. Pour ce tarif tu auras un bon appart ou une belle maison en banlieue.

      • Répondre Niklasky 29 avril 2015 at 3:07

        Cela dit, mettre 4000$ tous les mois dans un loyer, ça me ferait mal au cul quand même… Je vous conseille d’acheter rapidement.

        • Répondre Damien 29 avril 2015 at 3:35

          On en revient au meme point que au depart.

          Acheter oui mais
          1. Quand le canada voudra bien de nous en RP
          2. Que nous sommes sur de vouloir y rester!! Mais la j ai bcp moins de doute… 🙂

          Merci pour vos conseils et peut etre a bientot parmis vous.
          Damien

  • Répondre oceval 17 mai 2015 at 11:44

    Bonjour lisa

    je vais vous raconter notre petite histoire a ma petite famille et moi
    en octobre 2014(il y a quelque moi maintenant)
    ma conjointe et moi après la vente de notre maison en Savoie (nous somme originaire du nord de la france mais avons beaucoup bouger en france)
    avons décidés de faire un break dans notre vie et nous nous somme dit que nous allions faire un tour au quebec et pourquoi pas si cela nous plaisez de s’y installer
    nous mettons les enfants (12 et 14 ans) chez leur grand parents et partons faire ce superbe voyage (1 er voyage a l étranger de notre vie)
    Une fois sur place sans les enfants, on passe du bon temp, on visite et au final après plusieurs semaines on se dit pourquoi pas,
    On a déjà pas mal bougé en france et a 39 ans pour ma conjointe et 41 en pour moi, c est le moment, après il sera trop tard
    Donc ne sachant pas trop comment s’y prendre, nous prenons RDV avec une conseillère en immigration reconnu et inscrite à l immigration canadienne,
    En effet mieux vaut pour nous être accompagner dans notre démarche, pensions nous!!!!!!
    lors de ce RDV elle nous dit pas de souci avec votre cursus et votre expérience de vie nous allons monter un dossier et il va passer
    Super contant on monte le dossier avec les papiers envoyer de france par notre famille sur place
    le dossier et constituer, nous obtenons un caq chacun sous 8 ou 9 jour et le reste du dossier je vous l envoie par courriel nous dit elle
    Comme il s est passer un peut de temps et que nous commencions a sérieusement manquer au enfants
    la conseillère nous dit, pas de soucis retourner en france je m’occupe de tout ici et on se revoie bientôt
    on reviens en france et sous moins d une semaine nous recevons le dossier dûment rempli que nous imprimons sur le conseille de cette dame
    et elle nous dit voila comment vous aller revenir
    prenez l avion avec votre famille, toutou compris et quand vous serez a la douane présenter leur le dossier complet et elle insiste sur la bonne qualité d impression de code barres sur le dossier et des photo pour les 4 permis( de travail pour nous et d étude pour le enfants)
    nous arrivons a la douane et la les gros soucis commence pour nous tous
    Nous présentons le dossier au douanier et la il nous dit que rien ne va, que la procédure n a pas été respecté, que la conseillère a fait n importe quoi, et il nous explique la procédure normal,
    soit, déposer le dossier a l ambassade du pays, donc en france, attendre la réponse et nous représenter avec la lettre d admission et alors il nous remettra les permis, nous sommes donc refouler sur le chant direction paris( aller retour en moins de 17 heures )
    complètement désemparer nous appelons la dame des notre arriver sur le sol francais et elle nous dit c’est pas grave en ce moment ils sont complètement stresser les douaniers, on va refaire le dossier , vous allez le déposer a l’ambassade comme sa tout le monde sera contant et vous pourrez revenir,
    sauf que le dossier est refuser pour plusieurs motif et notamment antécédent de voyage pour nous 4.
    A oui avant notre depart du canada la premiere fois et comme elle nous avait dit que tout aller bien se passer nous avons loué une maison que nous avons meublé, acheter une voiture pour qu’ a notre arriver tout soit pret pour commencer notre nouvelle vie
    Donc est coincer en france avec nos biens au quebec
    la seul consolation que nous avons pour le moment est que les propriétaires de la maison que nous louons sont absolument charment et compréhensif (des gens vraiment exceptionnels)
    ils nous ont demandés recensement si ils pouvaient louer la maison avec nos meuble le temps que l on reviennent pour nous évités de payer un loyer sans occuper le biens, ce a quoi nous avons dit oui évidement
    j espère ne pas avoir été trop long dans mon explication
    Et vous demande a tous si vous avez des idées pour nous

    par avance un grand merci et continuer d’être comme vous étés ( super )

    Bien amicalement

    oceval

    • Répondre Lisa 18 mai 2015 at 12:54

      En fait je n’ai pas trop compris qui est cette personne qui vous aide ? Si vous voulez aller ai Québec il vous faut le CSQ et constituer un dossier auprès du BIQ. C’est ce que tout le monde fait sauf si vous avez déjà un travail sur place. J’avoue avoir du mal à vous suivre du coup ;/

      • Répondre oceval 18 mai 2015 at 8:07

        merci pour ta réponse rapide
        en fait la dame qui nous a monter le dossier est consultante en immigration au bureau de Montréal
        elle a pignon sur rue vers Longueuil
        nous n avons pas je job sur place et le but ete de trouver des obtention de visa
        mais elle a rater le dossier d immigration et le resultat est que nous avons des biens la bas
        sans pouvoir revenir pour le moment

        • Répondre Lisa 18 mai 2015 at 9:07

          Mais on est d’accord qu’elle n’a rien à voir avec le CIC ? A mon avis ça ressemble pas mal à une arnaque pour être honnête… Par ce qu’une personne spécialisée en immigration qui raterait tout un dossier ça paraît totalement improbable. Surtout qu’il est à noter que vous pouvez faire ce dossier tout seul et sans débourser un centime. Pas de possibilités de se tromper dans ce cas là puisque les papiers à remplir sont en ligne sur les sites officiels 🙂

          Attention, il existe de nombreuses arnaques à l’immigration canadienne, que cette dame ait pignon sur rue ne veut absolument rien dire. Avez vous essayé de la googler ?

          • Répondre oceval 18 mai 2015 at 9:45

            salut lisa,
            pour repondre a ta premiere question, elle ne fait pas parti du cic mais elle est inscrite officiellement au syndicat des consultant en immigration du quebec et elle en à même été présidente.
            en effet c est complètement improbable de rater un dossier a ce point mais complètement réel, et pour tout te dire nous avons contacter une avocate qui est au barreau de paris et de quebec, et elle nous conseille vivement de ne pas se laisser faire en ce qui concerne cette conseillère, car le dossier est truffer d’erreurs flagrant que nous n avons pas vu, du fais que nous lui faisions complètement confiance par méconnaissance des procédure d immigration (en claire quand tu prend une personne comme sa c est pour avoir une valeur sur sur tes possibilité d immigration)d autant plus qu elle est encore une fois, officiellement reconnu,
            alors évidement depuis elle ne nous repond plus
            mais bon tout cela ne nous fera pas avancer dans la procédure d immigration
            , si ce n ai que la concernant elle nous sera peut etre redevable de dommage et intérêts
            nous cherchons juste des infos ou conseille pour pouvoir revenir

            encore merci

            oceval

          • Répondre Lisa 18 mai 2015 at 10:03

            Comme indiqué vous pouvez tout à fait faire la procédure normale d’immigration via le BIS qu’on appelle un CSQ. Vous remplissez vous même les papiers. Tout est indiqué sur leur site.

            • Répondre oceval 18 mai 2015 at 10:54

              ok merci lisa,
              combien de temps peut prendre cette option la?
              et deuxiemme question si je trouve un job au quebec, quelle sont nos chance de revenir ?
              meme si cela doit etre temporaire dans le sens ou, a partir du moment ou on sait a quel moment on doit repartir on a le temp de revendre nos biens apres le temp passer la bas

              par avance merci

  • Répondre Lisa 18 mai 2015 at 10:56

    Il faut bien compter 3 ans. Pour le reste je vous conseille les forums, je ne suis pas du tout au fait des procédures !

    • Répondre oceval 18 mai 2015 at 11:01

      merci lisa,

      bonne continuation

      • Répondre Niklasky 19 mai 2015 at 10:54

        Il faut 2 a 3 ans pour la procédure complète. Et surtout il faut une profession éligible.

        Pour ce qui est de la procédure que vous avez suivi, tu mentionnes un CAQ (Certification d’acceptation du Quebec). Le CAQ est généralement accordé aux personnes qui ont trouvé un emploi ou qui vont faire des études au Quebec. Si c’est pour un emploi, le CAQ s’accompagne d’un EIMT (Etude d’Impact sur le Marché du Travail).

        Au final, tu obtiens un permis de travail qui est lié a ton employeur ou un permis d’étude lié a ton université.

        Pour immigrer de manière permanente sans avoir un emploi, il faut un CSQ (certificat de sélection du Quebec).

        Dans tous les cas, ça ne prend pas 8 ou 9 jours. La procédure avec CAQ et EIMT pour le permis de travail prend prés de 4 mois, et la procédure pour le CSQ prend 1 an et demi a laquelle il faut ajouter 1 an et demi de traitement fédéral.

        On ne s’installe pas au Canada si facilement hein !

        Tu as donc 2 solutions:

        1. Tu trouves un boulot a distance (pas facile), et tu obtiens un permis de travail. Tu peux etre au Québec dans 6 mois et retrouver tes meubles, ton appart et ta voiture.

        2. Tu immigres, et si ton dossier de CSQ est accepté, tu retrouves tes affaires au Québec d’ici 3 ans.

        Quelle est ta profession ?

        • Répondre oceval 19 mai 2015 at 12:04

          bonjour NIKLASKY,
          merci pour ta participation a mon questionnement

          en ce qui nous concerne il faut bien comprendre une chose.
          nous avons été victime d’une conseillere en immigration qui a completement rater notre dossier et nous en avons maintenant les preuves et une action va etre engager contre elle

          pour repondre a ta phrase: On ne s’installe pas au Canada si facilement hein !

          en toute humilité nous ne somme pas dans cette vision de la chose, quelle soit facile ou pas, si il faut nous attendrons

          pour etre plus precis sur ce que la conseillere nous a proposer lors de notre entrevue avec elle,
          c’été de faire une demande de permis d etude pour ma conjointe qui été inscrite en ecole et qui avait tout ce qu il fallait pour avoir son permis d etude avec son caq et tout
          pour moi un permis de travail ouvert donner au conjoint de la personne qui a ce permis d etude, soit ma conjointe

          d apres l’avocate que nous avons pris pour regler ce litige, la strategie été bonne, sauf que elle a completement rater en faisant des faute sur notre dossier et sur la procedure de depot
          et si elle avait bien fais les chose et apres avoir reussi l obtention du diplome de ma conjointe nous aurions pu demander la residance permanante sous plusieurs obtions (validation de l’expérience québécoise, prolongation de visa, etc…..)
          alors, effectivement le caq nous l avont effectivement obtenu sous quelque jour, mais c’est sur le reste de la procedure qu elle a complètement ratrer ce pour quoi elle été payer

          hors en france en tout cas, je ne sais pas au canada ou au quebec, mais a partir du moment ou tu est payer pour une mission quel quelle soit, tu a une obligation de resultat,

          donc effectivement maintenent il nous reste les options dont tu nous parle dans ton message.

          en ce qui concerne nos metiers

          pour ma conjointe en résument sa carriere elle est passer de secretaire a secretaire de direction et dirigante d’entreprise( agence immobiliere)
          pour moi, j ai aussi une carriere qui a debuter en bas et qui a evoluer dans les 25 derniere années,
          en gros pour resumer (manutentionnaire, coursier, et puis au fil de mon evolution,vendeur automobile haut de gamme, porche , ferrari, aston martin et autre)
          apres j ai été gerant d agence immobiliere (aussi )a mon compte pendant 10 ans

          si il fallait de donner une idée de ce que nous somment, je pense que nous avons plutot bien reussi notre vie jusqu’à présent(confortable financièrement, gros patrimoine immobilier que nous avons vendu recement pour avoir plus de temp a nous, en claire il arrive parfois dans la vie ou tut te dis , bon la je suis pas dans le besoin , je vais un peut relacher les gaz et voir ailleurs comment la vie se passe)

          voila tu comprend peut etre mieux maintenant que nous n etions pas dans une optique de venir en force mais que nous avons été tromper ou mal conseiller et que nous avons nos bien au quebec sans pouvoir en user et en profiter

          encore merci

          david

          • Répondre Lisa 19 mai 2015 at 12:40

            Ok, moi j’ai toujours un peu de mal à suivre. Oui on a bien compris qu’il y a eu un souci avec votre conseillère en immigration mais ce n’est pas vraiment la question que Niklasky posait.

            La question à se poser après votre récit serait surtout de savoir pourquoi à 40 ans vous souhaitez venir au Canada, avec des métiers qui ne seraient a priori pas en demande, pour reprendre des études alors que vous semblez avoir une vie cool en France ? Je vous dis ça parce que de nombreuses personnes ne connaissent pas grand chose du Canada, viennent chercher un rêve et repartent la queue entre les jambes parce que ben non, aucun pays n’est rêvé.

            • Répondre oceval 19 mai 2015 at 2:33

              salut lisa,
              pourquoi venir apres 40 ans , et pourquoi pas
              la question appartient a chacun
              nous avons tout simplement trouver la vie plus sympa qu en france( les gens, la culture et l’envie de changement et apres tout bon nombre de gens sur les forum on fait les pas dans un but purement personnel avec leur vecu et leur envie)
              je comprend bien votre opinion et votre envie de renseignement( qui est tout a fait honorable), mais vous vous etes un jour ou l’autre poser cette meme question qui encore une fois appartient a chacun( soit, pourquoi partir) il n y a pas de reponse global a cette question
              et tres franchement et cela ne regarde que chacun d entre nous,
              la france devient un pays ou il est de plus en plus difficile de s épanouire sereinement, bien evidement je ne parle pas de moi et de ma conjointe(noter vie est faite), mais de nos enfants a qui nous souhaitons donner un avenir plus prometteur que celui que nous pouvons trouver en france présentement
              cela a fait parti de nos questionnement quand nous avont pris la décision de rester
              il faut bien comprendre que vu notre expérience de vie, que nous ne somme pas des hurlu berlu
              mais que nos reflexions son etudier sereinement dans un but constructif pour nous et peut etre les autres
              apres il semble, si mes renseignement son bon, que le canada va souffrir d une pénurie de main d oeuvre sous peut et que donc nos enfant pourrons peut etre faire parti de la relève qui n existe pas ou peu chez vous vu la démographie déficitaire
              j avoue que je ne comprend pas bien l ambiguïté du gouvernement qui prétend avoir un déficit plus ou moins latent et qui dans le meme ne se résous qu’a de l immigration hautement qualifier, avec des souffrance en mains oeuvre de petite main, dans certain domaine
              apres pour la vie cool en france
              la question est vaste, je te donne juste un exemple tout a fait personnel, alors que j etais a mon compte dans l immobiler, j etais taxer suivant les année a environ 70 a 74 pour cent( chiffre comptable a l appuit)
              sa pèse dans la décision!!!!!!

              mais bon on pourrais en discuter des année sans etre d accord
              je pense que via votre blog (qui reste , j’en suis sur une bonne source d information)
              vous m avez apportez certaine reponses
              juste un detail, a partir du moment ou notre envie de venir est sincere, et sans detours
              le fait de se faire planter pas une conseillere bidon, qui je l’espère devra payer de ses fautes
              je ne voie pas pourquoi je me retrouverais avec la queue entre les pattes
              la faute ne nous est pas imputable, il s agit juste d un accro dans notre vie et on ne va pas s’arreter a sa
              bien a vous

              david

  • Répondre Lisa 19 mai 2015 at 3:01

    Je vous demande parce que vous ne semblez pas avoir trop étudié les solutions d’immigration. Le plus simple étant de venir avec un CSQ. D’où ma question du pourquoi venir au Canada ? Peut-être est-ce votre récit qui est un peu altéré en raison de votre mauvaise expérience mais on a un peu l’impression que ça s’est fait sur un coup de tête 🙂
    Aussi, j’essaye d’aider sur mon blog mais encore une fois, je ne suis pas du tout au fait des procédures en immigration. J’ai fait mon CSQ en 2009 et suis au Canada depuis 2010 donc les forums vont davantage t’aider. Mais bon, pour être tout a fait honnête avec toi, les gens des forums vont aussi te poser la question du pourquoi et surtout dans quel but histoire de pouvoir t’aider.

    Encore une fois, ton récit me parait un peu nébuleux et j’ai du mal à comprendre tous les tenants et aboutissants mais bon c’est juste mon avis !

    • Répondre oceval 19 mai 2015 at 3:37

      salut lisa,
      je veux te rassurer
      il n’y a rien de nébuleux dans notre démarche et comme tu nous dit que tu a du mal à suivre
      je te résumé rapidement comment cela c est passé pour nous
      1: arriver au quebec en octobre pour voyage d agrément après la vente de nos biens en france et l’envie de se poser un peut(3 a 4 mois)
      2: on trouve les gens et la vie plutôt pas mal et on se dit pourquoi pas, les expérience dans la vie son toute bonne a prendre, le froid ne nous fait pas peur(on a vécu en Savoie 13 ans a 1500 mètre, donc beaucoup de neige et de froid)
      3: on voit une conseillere qui nous dit que c est possible pour nous
      4: on fait tout ce qu’elle nous dit de faire et elle nous plante

      voila en gros
      si je suis sur ton blog c’est pour avoir une discusion ouverte dans le but de trouver des solutions a notre souci

      maintenant pourquoi venir au canada cela relève de chacun et nos raisons je les ai donné plus haut dans le blog,
      je pourrais te retourner la question mais il ne n’en est rien

      chacun a ses raisons

      après tu a raison nous n avons pas etudier la question de l immigration avant de partir
      cela ne faisait pas parti de nos projet en venant en voyage
      c’est venu petit a petit et c’est pourquoi nous avons pris un conseil soit disant averti pour qu elle nous donne des solutions
      tres honnêtement si il n y en avait pas eu nous serions rentrer a l issu de notre voyage sans aucun regret
      et meme la, nous n avons pas de regret et n’avons rien contre le canada ou le quebec, bien au contraire, les gens la bas son formidable et semble heureux( il y a toujours des insatisfait on est d accord mais bon, vaste sujet)
      il s agit simplement de trouver des solution auquel on a recus certaine reponse

      a plus

      merci

      david

  • Répondre Kevin 13 juin 2015 at 12:40

    Bonjour,
    Je me présente, j’ai 23 ans célibataire, né en Allemagne passer un bac s en France et j’ai un bac pro en maitenance aéronautique, le permis poids lourd. Je parle l’allemand (valider avec un diplôme de compétence linguistique professionel), le français 😉 et un peut l’anglais et l’anglais technique aéro. J’ai 20000€ en poche. Mon ccd ce termine été 2016. Je veux changer de vie pour avoir mieux.
    Donc mes questions sont :
    -où doit-je aller en France si je veux des infos concernant des offres d’emploi que je peut trouver au Canada?
    -je compte aller en voyage au Canada vers le mois d’octobre, pour découvrir le pays es-ce que tu me conseille un endroit où aller qui peut m’aider a trouvé un emploi?
    Merci d’avance et super ce blog

  • Répondre Maeva 18 juin 2015 at 9:54

    Bonjour !!!!
    Moi aussi je viens poser mes questions apres la lecture de ton article 🙂
    Nous sommes un couple de 25 ans, avec un gros Golden retriever à charge. A part un bac général obtenu nous n’avons pas fait d’autres études et avons travaillé directement.
    Mon chéri est très attiré par le Canada depuis toujours et son frère y est en tant qu’étudiant (mais ayant trouvé une chérie sur place je pense qu’il ne reviendra pas en France de suite).
    Le souci c’est que moi… Le Canada m’attire autant que de me baigner dans une piscine remplie de scorpions, serpents, Mygales etc Je ne me suis jamais sentie attirée par ce pays. Je suis une fille du sud et j’aime mon confort de vie – chaleur plage l’été en bas de la maison – ski l’hiver a 2h de route maximum – et le froid canadien me laisse de glace.
    En argument l’homme a :
    – confort de vie ++
    – meilleurs salaires
    – meilleure mentalité comparée aux Français
    – plus de possibilité d’évolution etc

    Moi je pense surtout qu’avec nos Bacs tous pourris en poche, nos années bidons d’expériences dans des jobs nuls et un budget dérisoire (moins de 10 000€) n’aideront en rien.
    On va perdre du temps, de l’argent et de l’énergie plus qu’autre chose !

    Peux-tu me confirmer que la vie la-bas est loin très loin des espérances de l’Homme et me permettre de le refaire revenir un peu sur Terre ?!

    • Répondre Lisa 18 juin 2015 at 10:09

      Ton commentaire a eu le don de me faire sourire car la chute est plutôt vertigineuse 😉

      Alors oui, je préfère te prévenir que tout ce que ton homme imagine peut ou ne peut pas se réaliser. Sans avoir fait d’études, je t’avoue que ça va être très difficile. Et puis si tu aimes ta vie, il ne faut même pas se poser la question. Tout lâcher pour l’inconnu si tu n’en as pas l’envie, ça ne sert à rien ! Aussi, il faut noter que la délivrance d’une Résidence Permanente prend 2 à 3 ans donc dans tous les cas un projet à réfléchir murement et qui a peu de chances d’arriver avec votre niveau d’études. (On demande souvent des gens très diplômés ou au moins diplômés dans des métiers en recherche)

      Pour les arguments :

      – Confort de vie. Ben ça se discute… Si tu n’aimes pas le froid déjà, tu n’as pas de famille, pas d’amis bon c’est quoi alors un confort de vie ?
      – Meilleurs salaires. Oui alors là ça dépend beaucoup ! Avec vos bacs, je doute que vous fassiez beaucoup d’argent sauf s’il y a reprise d’études. Et tous les coins du Canada ne payent pas des 1000 et des 100 sauf si tu es très diplômé en général (et encore !)
      – Meilleure mentalité comparée aux Français. Ca dépend, c’est à dire ?
      – Plus de possibilités d’évolution. Oui s’il y a reprise d’études.

      • Répondre Niklasky 18 juin 2015 at 2:50

        J’ai un avis un peu différent de Lisa.
        – Pour le confort de vie, je dirais sans hésiter oui pour le Canada. Mais je dis ça parce que j’ai une famille, et la vie est tellement plus tranquille et facile ici en famille. La criminalité est faible, les enfants peuvent jouer dehors sans crainte, c’est beaucoup plus propre qu’en France (fini les merdes de chiens sur le trottoir), les été sont chauds et en hiver on profite de la neige, les maisons sont grandes, les rues larges, peu de queue dans les magasins, peu de foule en général, de l’espace, on est très rarement au coude a coude avec les gens, l’air est plus frais (très peu de voitures qui carburent au diesel ici), des gens respectueux qui ne te bousculent pas, une conduite en voiture plus coulée, mois de stress, des horaires de boulot plus cools, des voitures plus grosses et avec de plus gros moteurs essence pour faire vroum vroum sans culpabiliser.
        – Meilleurs salaires, ça va dépendre de la profession, et surtout du lieu. Le Canada est un grand pays, et les salaires ne sont pas les mêmes d’est en ouest. Mais globalement je trouve qu’on est plutôt bien payés ici.
        – Mentalité comparée aux Français, oui pour moi, mais ça dépend des gens je suppose. Personnellement j’ai énormément de mal a supporter la mentalité des Français qui râlent sur tout et tout le temps, les grèves, la beaufitude généralisée, les incivilités, la saleté, la bien-pensance des pseudos intellos qui fait qu’on ne peut pas s’exprimer et tous les non-dits sur la situation du pays actuellement, les médias anxiogènes, etc.
        Ce que j’aime ici c’est que tu peux dire ce que tu penses.
        Il y a un truc ici aussi que j’apprécie, c’est qu’on ne sent pas l’omni-présence de l’Etat au dessus de sa tête tout le temps. J’ai l’impression d’être plus libre ici. J’ai l’impression qu’en France, il y a de plus en plus d’interdits, une folle du gouvernement actuel parlait même d’interdire le Nutella.
        – Plus de possibilité d’évolution, ça ça dépend de chacun. Les faignants et les mauvais, ils n’évoluent pas plus qu’ailleurs. Par contre si tu es bosseur, ça peut le faire.
        Je rajouterais une catégorie de plus, qui est la qualité de vie, a ne pas confondre avec le confort de vie.
        Et dans ce domaine, je dirais que la France a plus d’une corde a son arc: On mange mieux, on peut visiter les quatre coins de l’Europe pour pas cher et en moins d’une heure, il y a un meilleur accès a la culture, plus de musées, d’expos, etc, le climat est plus doux, les gens sont plus chaleureux, etc.
        Donc si tu n’es pas attirée par une vie bien rangée, avec des maisons bien alignées, des voitures bien garées, et des gens courtois, bien élevés mais un peu froids, et que tu préfères la chaleur humaine et le gentil bordel Français, le Canada n’est peut-etre pas pour toi.

  • Répondre A.loic 26 juin 2015 at 3:03

    Bonjour lisa,
    Moi j’ai 26 ans je suis en France depuis 4 ans mais de nationalité étrangère et je compte immigrer au Canada, j’ai un diplôme d’ingénieur en Systèmes d’information géographique (Cartographie). Je vise une province anglophone car apparemment c’est saturer pour le Québec… Alors mon seul soucis en anglais c’est le parlé (comme beaucoup de gens) mais à l’écrit et niveau compréhension j’ai un bon niveau. Niveau finance jai un budget de 20.000 dollars. J’ai aussi de l’expérience en vente et dans l’assistance aux adultes et personnes handicapées
    J’aimerais bien que tu me donne ton avis sur mon profil.
    Très bon blog 😉

    • Répondre Lisa 26 juin 2015 at 3:12

      Hello et merci 🙂

      D’abord ton profil me semble très bon mais est-ce en recherche au Canada ? Ca je ne sais pas. Il faudrait déjà que tu regardes dans quelle province tu as le plus de chances de trouver un boulot et faire ensuite le processus de visa.

      Ne pas parler anglais ça c’est sur ce n’est pas un atout. Rien que pour passer les entretiens je ne vois pas trop comment tu vas faire.

      Donc surement déjà regarder où tu peux trouver du travail, puis essayer de passer des entretiens comme ça, ça te donnera un bon aperçu du niveau requis.

  • Répondre A.loic 26 juin 2015 at 9:37

    Merci lisa pour ta réponse rapide,
    De mémoire les techniciens en SIG c’est très demandé au Canada en général, je suis déja tomber sur beaucoup d’offres au québec mais aussi en provinces anglophone. Personnellement je compte opter pour un programme d’immigration au Manitoba, mais après je me demande si je ne trouve pas du travail pour des raisons d’ insuffisance linguistique, pense tu qu’il sera possible de changer de province?

    • Répondre Lisa 26 juin 2015 at 10:25

      Si tu as une RP tu peux aller n’importe où 🙂

  • Répondre A.loic 27 juin 2015 at 10:54

    Merci Lisa 🙂

  • Répondre Christophe k. 1 juillet 2015 at 12:33

    Bonjour,

    si jusque là je n’ai jamais osé imaginer immigrer, le fait de voir un couple d’amies (oui oui, « ies »!) partir demain pour Montréal (l’une d’elles va entrer en formation) me fait voir les choses différemment après en avoir échanger avec elles, et m’être documenté biensûr…

    Tout se bouscule à présent dans ma tête, j’ai sans doute de nombreuses questions « bêtes »… 37 ans à ce jour (je suis né fin décembre), éducateur spécialisé auprès d’adultes déficients intellectuels depuis 14 ans, j’aurais la possibilité d’avoir un pied à terre à Montréal (chez les amies citées plus haut donc) si je venais à obtenir un visa, ce qui serait, il me semble, un plus. Cela pourrait il faire la différence? Aussi, j’ose espérer, et j’ai envie de croire, que l’emploi dans mon secteur d’activité est accessible par chez vous… Je maitrise le français, ai une compréhension correcte de l’anglais écrit, moyen à l’oral.

    Par ailleurs, célibataire, sans enfant, âgé de plus de 35 ans donc, je me demande si ma candidature aurait des chances. La simulation proposée sur internet semble indiquer que oui.

    Qu’en penses-tu?

    Te remerciant pour la réponse à venir… 😉

    • Répondre Lisa 1 juillet 2015 at 6:17

      Salut Christophe,

      C’est très difficile de savoir si tu pourras exercer au Canada, je ne sais pas s’il faudra faire reconnaitre ton diplôme ou du moins passer une équivalence qui peut prendre 1 à 3 ans. Difficile à dire, il faut vraiment regarder. En attendant, tu pourras toujours faire des petits jobs. Quant à ton dossier ben je ne sais pas non plus. tu sais je ne suis plus du tout au fait des procédures d’immigration… Moi j’ai fait le dossier en 2009 alors bon.

      La simulation sur internet annonce quand même rarement une réponse négative… après dans les faits c’est autre chose !

      • Répondre Christophe k. 2 juillet 2015 at 2:17

        Hey! Merci pour cette réponse rapide. Concernant mon diplôme, j’ai cru comprendre qu’il fait partie de l’entente entre la France et le Canada en terme de reconnaissance. Mais oui biensûr, faire autre chose en attendant serait possible.
        Quant à la simulation, mon amie, qui est partie ce matin, en avait fait plusieurs pour voir si la réponse pouvait varier, et en effet une réponse négative était possible aussi.
        J’ai un peu peur de me lancer dans une démarche longue et fastidieuse (même si je suis motivé biensûr), de payer pour cela, pour au final voir les portes se fermer devant moi. Le plus plus prudent serait de mettre mon appartement en vente qu’une fois le CSQ obtenu (la location ne serait pas rentable), d’ici à avoir le visa ça devrait suffire niveau timing je pense…
        Enfin voilà, les questions se bousculent dans ma tête, ça doit être la pré-crise de la quarantaine! ^^

        • Répondre Lisa 2 juillet 2015 at 10:09

          Oui alors tu vas voir que les ententes sont un terme assez générique et que ça ne te donne absolument pas droit à une reconnaissance de diplôme en fait… Bienvenue au Canada 😉

          Ah ben c’est sur que RIEN, absolument RIEN ne peut t’assurer un emploi sur place dans ta branche voire un emploi tout court. Donc c’est un risque à prendre c’est sur. A toi de voir s’il en vaut la peine.

          Je te dirais que dans des métiers très spécialisés comme le tien, à part une reconversion, je ne pense pas que ça vaille la peine de s’embêter autant car vraiment RIEN n’est garanti mais bon c’est mon avis. Quand tu es dans un job qui ne demande pas de reconnaisssance de diplômes c’est BEAUCOUP plus simple. Moi je suis en marketing et je n’ai eu absolument aucun souci, pour des gens en IT par exemple, il faut repasser tout un tas de certifications (couteuses) mais ça se fait plutôt bien et rapidement. Pour la vente, c’est facile, hôtellerie aussi. Tout ce qui est ingénieur, médecins etc etc. Pas facile du tout voire parcours du combattant.

          Te dire que c’est risqué ne t’aidera pas, ça se trouve tu pourrais très bien t’en sortir et ne même pas galérer. Mais bon je t;aurais dit ça avec n’importe quel profil franchement car des petits jobs oui ça se trouve. Il y a toujours plusieurs facteurs qui rentrent en jeu dont ton adaptabilité à un nouveau pays, ta maitrise de l’anglais etc etc. En fait il est presque impossible de te dire si oui ou non ça va marcher. Il n’y a pas de profil type, pas de profil qui réussit plus qu’un autre ou qui échoue plus qu’un autre bien que la non préparation est un facteur agravant ça c’est sur et l’idée d’aller trouver ce qui n’existe pas aussi.

          • Répondre Christophe k. 2 juillet 2015 at 2:53

            Bon bah ce n’est pas très réjouissant et motivant tout ça!!! Merci en tout cas pour ces infos 😉

  • Répondre Christophe k. 4 juillet 2015 at 5:30

    Me revoilà vers toi, perturbé par un grand nombre de questions, et ne trouvant les réponses sur les sites officiels. Surtout, je préfère m’adresser à quelqu’un qui a une expérience de terrain, et qui n’hésitera pas à me dire comment ça se passe au réel.

    Voilà, comme je l’ai déjà dit, 2 amies viennent de partir pour Montréal, et sans surprise sont ravies, un monde nouveau s’offre à elles (elle vont vivre la « lune de miel » en été, ça ne pouvait mieux tomber, j’attends de voir leur premier hiver!). L’une d’elle allant entrer en formation, c’est donc avec un CAQ et non pas un CSQ qu’elles ont pu venir. Donc forcément, c’était « plus facile » pour elles, alors que les délais seraient bien plus longs pour moi si je venais à demander la résidence permanente (sans garantie de l’obtenir, contrairement à elles qui pouvaient donc entrer grâce à cette formation). Aller moi aussi en formation ne serait pas possible, car non rémunéré, alors qu’elles sont 2 et que l’autre va pouvoir travailler (là aussi j’attends de voir comment elles von s’en sortir, si ce n’est sur la base de leurs économies car un seul salaire ne suffira pas, pour peu qu’elle trouve facilement un emploi -elle bosse dans la sécurité).
    Se pose enfin la question du statut de travailleur temporaire. Une amie a vu son copain partir ainsi, en n’ayant pas encore d’employeur sur place. Je pensais que c’était nécessaire pourtant, mais il semblerait que non.

    Arrivent donc les questions suivantes: si l’on vient avec le statut de travailleur temporaire, peut on ensuite rester sur place et refaire une demande sans avoir à revenir dans son pays d’origine si l’on a un employeur? Peut on demander un CSQ au préalable, et venir en tant que travailleur temporaire, et donc (si j’ai bien compris) faciliter les démarches suivantes?

    Je pense que je vais contacter l’ambassade qui j’imagine pourra me renseigner là dessus, mais je voulais déjà voir si tu pouvais m’éclairer à ce sujet de par ton expérience. Te remerciant encore, en espérant être clair dans mon propos (désolé je n’arrête pas de cogiter depuis quelques jours, c’est terrible!)

    • Répondre Lisa 4 juillet 2015 at 7:51

      Alors malheureusement s’il y a bien quelque chose que je connais très mal c’est bien les visas :/ par contre les forums devraient pouvoir te renseigner 🙂 j’en ai mis plusieurs dans mes sites recommandés. Reviens nous dire où tu en es 🙂

  • Répondre SINGH 10 juillet 2015 at 6:09

    Bonjour
    J’ai lu vos commentaires. je suis un électricien en France .j’ai ma société de électricité ici a a paris.Je me suis marié avec une canadienne donc elle veut pas rester en France après avoir vécu 2ans a paris avec moi .
    Donc j’ai des projet de partir a Toronto avec elle est démarrer une nouvelle vie.
    est ce que concerne le problèm des papier ,j’aurais pas de problem car ma femme est canadienne .Mais je voulez savoir est ce que il y mon avenir la bas .installation électrique est totalement différent que France bref j’ai bcp des questions.

    Vous qui vivez la bas ou avec plus de expérience que moi dit moi ce que je peut faire.

    j’ai étais 5 fois au canada j’avoue que pour vivre c’est bien tt est grand et surtt pas de bouchon comme paris

    J’attend vos commentaire svp
    Merci d’avance

    • Répondre Bornowsky 21 février 2017 at 9:38

      Bonjour, il faut créer ton entreprise et demander un permis de travail.

  • Répondre Albert 20 juillet 2015 at 12:51

    Bonjour Lisa!
    Vous êtes quelqu’un qui a un bon cœur, et de la compassion d’aidé le gens avant qu’ils ne se jette dans une mauvaise situation! et je vous encourage. j’ai lu pas mal de vos commentaires et j’avoue que j’ai une idée de comment est la vie labà!
    Mais j’ai des questions à poser. je suis un Burkinabé et je me prépare pour allé à l’aventure au canada , j’ai un diplôme technique en dessin de bâtiment, et je conte Continué sur ce métier au canada. je suis un jeune de 22ans je part pas avec un enfant ni avec quelqu’un. Mais ce que je veux savoir, une fois arrivé laba est ce que je peux trouvé du travail, genre dans un restaurant, travaillé comme serveur, etc. Un travaille qui ne demande pas un diplôme quoi? je prendrai du temps pour trouvé ce genre de boulot? Et avec ce genre de travail je pourrai m’en-sortir? je sais programmer aussi, mais je n’ai un diplôme pour sa! je sollicite vraiment votre réponse svp. Merci d’avance.

    • Répondre Lisa 21 juillet 2015 at 6:49

      Merci Albert ! Oui il n’y a pas de soucis pour trouver de petits boulots, c’est généralement très facile. S’en sortir je ne sais pas trop… Ca dépendra de la ville où vous vivrez mais seul avec un petit salaire, c’est sur que ce en sera pas évident.

  • Répondre Anne marie 14 août 2015 at 10:46

    Salut Lisa!
    J suis Anne et je suis d’un pays d Afrique. Il se trouve que je viens d avoir moi, mon époux et notre fille le CSQ. Mon mari est un ingénieur de formation et rêve de terminer sa carrière et sa vie au Canada. Moi j ai un baccalauréat plus 4. Ma question est que selon ton expérience est qu’il pourra trouver du travail et puis mois sera t il facile aussi pour moi de travailler? Je suis prête à me battre pour réussir.

    • Répondre Lisa 24 août 2015 at 4:41

      Hello ! Impossible de te répondre. Chaque histoire est différente. Tout dépend de ta pratique de la langue anglaise si tu vas du côté anglophone, de tes expériences passées, de l’employeur etc etc ! Je n’ai jamais vu une seule histoire similaire ici 🙂 ça peut très bien se passer comme tu peux ne pas trouver de boulot pendant des années… Faut le tenter si tu peux et as les reins solides ! Ça vaut le coup.

  • Répondre Corentin Ferhat 16 août 2015 at 10:05

    Bonjour, je suis actuellement étudiant français au Cegep Sainte-Foy à Québec et j’étudie dans une technique en conseiller en assurances et services financiers qui me mènera à un DEC (Diplôme d’étude Collégial). Parfois je suis découragé de la lenteur des délais par rapport à l’immigration, j’ai réussi à avoir mon CAQ en seulement une semaine, mais j’attend depuis un mois après CIC pour mon permis d’étude. Je suis arrivé au Canada à l’âge de 16 ans au secondaire. Pour arriver ce n’a pas été difficile j’ai eu tous mes papiers à temps mais c’est plus tard que ça c’est gâté. Du stress et encore du stress pour avoir ses papiers à temps et rester dans la légalité le seul réconfort que je pouvais avoir c’était auprès de ma famille en France, de la famille d’accueil chez qui je réside et de témoignage de certains français installé au Canada. Si vous voulez immigrer au Canada vous êtes mieux d’être fort émotionnellement, car vous aurez du stress à tous les jours, je suis tout seul à porter ce stress, le stress de mes études et de l’immigration, après mon DEC j’ai l’intention de demander mon RP et ensuite ma citoyenneté mais le chemin est encore long…

  • Répondre Ludovic Bl 21 août 2015 at 4:46

    Bonjour Lisa, J’ai actuellement 17 ans et j’ai comme rêve de partir vivre au Canada, plus précisément à Vancouver! Cependant mes parents ne sont pas d’accord pour que je partes étudier là bas directement après le bac, et veulent que si je suis encore intéressé que je partes uniquement après mes études. Cependant je veux me lancer dans des études de Droit. J’ai entendu dire que d’ailleurs les diplômes obtenus ici n’étaient pas reconnus! Qu’en penses tu? Thx for Reading! 🙂

    • Répondre Lisa 24 août 2015 at 4:34

      Non ça ne sera pas reconnu surtout si tu vises un poste d’avocat. Il faudra soit tout repasser la bas soit toit repasser en France. En sachant qu’il faut aussi repasser les examens dans chaque province car ce n’est pas la même chose. Tu peux être avocat en Ontario mais n’aura pas le droit d’exercer en Alberta par exemple.

      Je ne sais pas combien coûtent les études à UBC si c’est ce que tu vises mais c’est sûrement bien plus cher qu’en France surtout qu’il s’agit d’une très bonne université canadienne. Il faut aussi ajouter le coût de la vie derrière donc je ne sais pas du tout combien ça représente.

      Tout dépend de combien tu peux mettre 😉

      Bon courage et tiens moi au courant !

  • Répondre Sébastien 22 août 2015 at 1:08

    Bonjour Lisa,
    Comme beaucoup de gens je veux tenter l’aventure Canadienne car je me retrouve plus dans la « vie au quotidien » imposée par la France (l’individualisme, la dureté du monde du travail ….) et j’ai bien compris que je partais avec un handicap puisque je vais avoir 39 ans et moyennement bilingue (j’ai aussi des avantages puisque je suis seul et de l’argent de côté suffisant).
    Je ne te demanderais comment faire pour m’installer ou avoir mon visa car comme tu l’expliques bien l’aventure se prépare et il faut se documenter au préalable ; par contre est-ce que tu connais des sites ou des associations Franco-Canadienne qui pourraient répondre à mes questions plus professionnelles et des questions plus terre à terre ?
    Merci d’avance pour ton retour et ton aide précieuse aux travers de ton blog.
    Sébastien

    • Répondre Lisa 24 août 2015 at 4:25

      Je ne vais pas t’être d’une grande aide je le crains ! Perdu je ne suis passée que par des forums… Une recherche sur le net devrait te fournir quelques adresses.

  • Répondre Aragorn 30 août 2015 at 2:22

    Bonjour Lisa.

    J’ai lu le fil des commentaires.

    Voici ma situation.

    Je vais avoir 38 ans, je suis éducateur spécialisé depuis huit années, ma femme en a 40 bientôt et vient d’être diplômée infirmière et nous avons un enfant de 7 ans. Pour le budget, c’est bon et nous souhaitons partir trois/quatre ans, pour ensuite revenir en France.

    Penses-tu que cela vaille le coup ?

    • Répondre Lisa 30 août 2015 at 8:12

      La question serait de savoir : que voulez vous faire la bas ? Il faut aussi voir si les diplômes de votre femme seraient reconnus. Beaucoup d’infirmières se sont en fait rendu compte qu’il fallait repasser plein d’examens avant de pouvoir enfin exercer.

      • Répondre Aragorn 30 août 2015 at 11:27

        Merci Lisa de ta réponse.

        Eh bien, l’idée serait de se faire une expérience de vie à l’étranger, sachant que la région est francophone (avec effectivement une culture anglo-saxonne). Et trois/quatre ans, ce serait pour « se tester », peut-être qu’on y resterait plus longtemps (voire définitivement), ou si l’adaptation st trop compliquée, eh bien on rentrerait en France.

        Après, pour les examens d’infirmière, ma femme est au courant.
        Par contre, pour les éducateurs spécialisés, est-ce que tu sais s’il y a des démarches particulières à faire pour travailler au Québec ?

        • Répondre Lisa 31 août 2015 at 7:03

          Aucune idée 🙂 tu devrais trouver ta réponse sur les forums cependant.

  • Répondre AURE 14 septembre 2015 at 3:45

    Bonjour,

    Je découvre avec plaisir ce site sur lequel on peut échanger sur le Canada.
    Je suis en pleine réflexion pour m’expatrier au Canada.
    J’ai 33 ans, une femme et 2 enfants.
    J’ai un diplôme d’ingénieur, j’ai une expérience dans le bâtiment non négligeable (Conducteur de travaux, puis directeur adjoint d’une PME, puis patron de mon petit cabinet d’études structures).
    Nous sommes Français mais avons de plus en plus de mal avec la France, les mentalités, les gens sont fermés…
    Ma femme (mon amie car nous ne sommes pas mariés) est secrétaire comptable.
    Nous avons beaucoup entendus parler du Canada, et cela nous plait à l’idée d’aller y vivre.
    La question des difficultés administratives et diverse ne me pose pas vraiment de problème.
    J’ai effectué des recherches, il y a du travail dans mon domaine (Les offres d’emploi fusent).
    Cela dit, nous avons un gros handicap : Nous parlons très peu l’anglais (J’ai bien mon TOEIC mais je suis bien obligé de dire que le fait d’avoir le TOEIC ne veut pas dire que l’ont parle anglais, tout au plus on a des notions, j’en prend pour preuve mon cas personnel).
    Alors je me dis : Certes il y a du travail dans mon domaine, mais je ne parles pas anglais, j’ai de l’expérience mais pas au Canada, et je suis étranger…Cela me parait être un gros frein …
    Je me dis aussi : va-t’on réussir à se faire à un autre mode de vie si l’on décide de partir, ne va-t’on pas regretter notre France natale (On regrette toujours ce que l’on avait quand on ne l’a plus….). Celà ne va-t’il pas être compliqué pour nos enfants (Le second a 1 an donc je ne m’inquiète pas vraiment, mais le second à 4 ans, si on se décide il va se passer encore 1 ou 2 ans, voir plus, il aura 6 ou 7 ans à ce moment la…)
    Voila un petit post exposant un peu mes reflections sur le sujet, je précise que c’est une idée naissante donc bien sur nous sommes novices sur le sujet.

  • Répondre Missflower 18 septembre 2015 at 8:02

    Bonjour,

    Jai une petite question à vous poser: lorsque je recois mon visa dand le cadre d’un parrainagr (regroupement familial) combien de temps j’aurais afin de venir au canada? Est ce que je peux venir tout de suite ou aurais-je un délais bien précis ?

    Merci d’avance pour ceux qui vont me répondre!

    A très bientôt:)

  • Répondre Henriet-Gloria 8 octobre 2015 at 2:13

    Salut Lisa,
    J aime vraiment ce blog et merci pour ta disponibilité.
    Ma situation est la suivante:
    J ai 30 ans et j ai en Master en Biologie molléculaire. Je travaille depuis deux ans dans une entreprise en allemagne avec un salaire de 3500 Euros brut.
    Mon fiancé vit depuis 3 ans au Canada (Quebec) et posséde la carte de resident temporaire. J aimerai aller le rejoindre au Canada car lui ne peut pas venir me rejoindre en allemagne a cause de la langue.
    Mes questions sont les suivantes:
    – Quelle procedure devrais je engager afin d avoir le plus rapidement possible une carte de resident permanent? C est a dire serait il preferable de nous marrier d abord (dans 1 an) ou serait il preferable que je fasse ma demande des maintenant?
    – Quelles sont mes chances de trouver un boulot dans mon domaine?
    Merci de me repondre.
    A bientot!

    • Répondre Henriet-Gloria 8 octobre 2015 at 2:15

      Desolée mais j ai fais une erreur.
      Mon fiancé possede une carte de resident permanent.

      • Répondre Lisa 8 octobre 2015 at 5:32

        Je ne suis plus du tout au fait des procédures d’immigration donc je ne saurais pas trop quoi te conseiller ! Pour la RP au Québec, il me semble que tu n’as pas vraiment le choix et dois passer par le processus qui prend 2 ans en moyenne.

        Pour le boulot dans ton domaine, je te conseille déjà de vérifier s’il s’agit d’un ordre et ensuite de regarder sur Linkedin et/ou Indeed si c’est en recherche au Québec 🙂

  • Répondre Chafik 19 octobre 2015 at 2:01

    Bonjour Lisa, moi et ma fiancée on veux vivre faire notre vie au Canada, je suis diplômée d’une licence en Science Politique, Relation International, j’ai travailler un peu dans le domaine de la coordinations au siens des Festivals Internationale de Culture, et on voudras Immigre, Investir dans un projet et pourquoi pas étudier

    Merci D’avance.

  • Répondre Lou 27 octobre 2015 at 12:01

    Bonjour,
    J’ai fait un pvt en 2009 au Canada, à la base c’était juste pour partir 1 an à l’aventure je n’avais pas prévu de tomber amoureuse du pays ! J’ai fait des petits boulots en restauration ayant pas mal galéré pour trouver un boulot un peu plus « sérieux ». A aujourd’hui j’ai la possibilité de refaire une demande de pvt, même si j’ai appris que les quotas vont baisser et qu’il est dur à obtenir comparé à il y a 5 ans je vais tenter. Si j’arrive à l’obtenir je compte retourner soit dans les rocheuses à Banff soit en Colombie Britannique. En France je bosse en saison dans l’hôtellerie en station de ski en réception, je ne sais pas si là bas c’est un emploi que je pourrai trouver facilement ni si celui-ci me permettrait d’entamer une demande de résidence permanente par la suite. Je crois que comparé à il y a 5 ans les démarches sont devenues un peu plus compliquées pour la RP ? Ca fait 5 ans que je pense à retourner là bas, mais j’aimerais savoir aujourd’hui quelles sont les réalités du marché de l’emploi là bas ? Merci d’avance pour les infos.

    • Répondre Lisa 28 octobre 2015 at 6:53

      Pourquoi faire un PVT alors qu’il est possible de faire une RP ? Le PVT est le visa le plus précaire qui existe !

      • Répondre Lou 29 octobre 2015 at 6:41

        Parce que je ne pense pas être acceptée en faisant directement une demande RP en Alberta. J’ai 29 ans, je pars seule, je bosse dans un domaine qui n’est pas vraiment en demande quand je lis leur critères. J’ai passé 1 ans dans le pays mais seulement 3 mois dans les rocheuses. Du coup je pensais repartir en PVT, faire ma demande de RP sur place et si je n’ai pas la réponse avant la fin de mon pvt essayer d’enchainer avec un visa fermé le temps d’avoir la demande. C’est peut-être une erreur mais je pense que j’ai plus de chance si je passe plus de temps sur le territoire et que je peux trouver un employeur qui accepte de me garder par la suite. Mais ne connaissant pas le marché actuel en Alberta je n’arrive pas a me projeter pour savoir si c’est un bon plan ou non. Après je ne sais pas a Calgary si il existe un organisme qui pourrai me renseigner d’avantage.

        • Répondre Lou 29 octobre 2015 at 6:51

          Je viens de tomber sur ta page « RP ou PVT », je ne l’avais pas lu et en gros je viens de répondre tout l’inverse que tu préconises !! Après des amis ont fait la même démarche que je souhaite faire mais eux à Vancouver, ça leur a permis d’avoir 3 ans sur place pour être sure de vouloir rester et pas de faire une demande de résidence et rentrer 1 an après parce qu’ils n’auraient pas aimé. Donc je vais continuer mes recherches !

  • Répondre kitty 26 novembre 2015 at 2:44

    bonjour.JE voulais savoir si il est possible d’exercer au canada après avoir obtenu un diplôme d’infirmière en cote d’ivoire ainsi que les démarches a suivrent si cela est possible
    merci

  • Répondre Paolo 22 décembre 2015 at 7:52

    Bonjour Lisa vous êtes toujours là ou vous en avez marre de répondre et renseigner ?

    • Répondre Lisa 22 décembre 2015 at 8:26

      Toujours la 🙂 mais comme indiqué sur la FAQ, je ne peux pas répondre quand il s’agit de questions de visa ou de questions très précises concernant des métiers. Je n’en ai tout simplement aucune idée !

  • Répondre Hugues 12 avril 2016 at 3:23

    Bonjour,
    Mon frère a obtenu la green card il vit aujourd’hui aux US il est parti avec 3000 dollars en poche sans connaitre quelqu’un. Oui il a galéré mais aujourd’hui ( après environ 10 ans) il est marié et il construit sa maison. Moi même je suis arrivé en France mon père se serrait la ceinture et je vivais dans un 9m² chambre étudiante pendant 3 ans avec un peu moins de 400 euros par mois . Aujourd’hui je suis ingénieur marié et bientôt papa. Informer les gens pour éviter des désillusion est une bonne chose mais la vie aura toujours son lot de défis et de surprises. Certains mettent l’accent sur les difficultés mais en réalité tout dépend de la motivation (de l’esprit qui te motive) et des objectifs. Merci pour les infos.

    • Répondre Lisa 12 avril 2016 at 3:33

      Merci pour ton commentaire 🙂 Effectivement tout est possible. Malheureusement, il faut quand même bien avouer qu’en règle générale, peu de gens, sans moyens ni rien y arrivent 🙂 Je ne dis pas que c’est impossible mais c’est rare. Aussi, bien se rappeler que sans un visa permanent, les barrières sont nombreuses. Ton frère avec sa green card (aux USA) avait déjà un sacré atout.

      Aussi, d’après ce que j’ai cru comprendre via des gens qui ont vécu et aux USA et au Canada, il semble plus simple de trouver un bon boulot aux USA alors qu’au Canada il y a pas mal de barrières avec les histoires d’ordre etc.

  • Répondre Sally 2 mai 2016 at 8:06

    Bonjour,

    J’ai une question : pour l’âge, ça joue vraiment au niveau des points dans le dossier ? Ça fait une différence si on a 34, 35 ou 36 ans ? Non parce que j’aurai 35 ans dans 8 mois, j’en étais un peu au début de ma réflexion (j’ai déjà vécu au Canada et je me tâte pour y repartir)… mais est-ce qu’il vaudrait vraiment mieux que je soumette mon dossier avant mon anniversaire (voire dès maintenant ?!) du coup ?

    Merci !

  • Répondre PEDRO 3 mai 2016 at 6:58

    salam amykoum pour tous les membres…j’ai un petit soucis et je veux une réponse svp…. j’ai fait mon acte de mariage il ya quelques jours je préparais le dossier de ma femme pour l’envoyer soudain j’ai reçu mon csq par post aujourd’hui qu’est ce je dois faire maintenant ? il m’on dit qu’il ya une réévaluation et J’ai peur de ne pas atteindre le seuil en couple 57 point et perdre mon CSQ…est ce que je peut compléter les démarche seul et avoir le visa et je pars au canada et après je fais parrainer ma femme ou bien il y’aura un problème avec le midi c je la déclare pas???
    LES MEMBRE QUI ONT CE CAS LORS DE LEURS PROJET UN CONSEIL STP

  • Répondre Sally 4 mai 2016 at 12:55

    Merci beaucoup pour la réponse et pour la grille !
    Ça devrait aller, j’ai 71 points, sans même compter les 5 points de PVT car j’ai fait le mien à Vancouver et pas au Québec ; mais j’espère qu’on a droit à autant ? Cette grille ne s’applique qu’à l’immigration québécoise, ou à tout le pays ?
    Et on ne perd pas tant que ça de points finalement quand on vieillit, j’ai de la marge… et le temps de me poser des questions du coup ! 😉
    Je peux vous poser une autre question ? Je suis traductrice (anglais vers le français) => section B, 12 points. Vous savez s’ils en cherchent en dehors du Québec ? Ça me paraît un peu étrange paradoxalement, les langues de France et du Québec étant quand même assez différentes… Je me demande si je serais obligée d’en passer par une formation pour apprendre à écrire en québécois ! ^^

    • Répondre Lisa 4 mai 2016 at 1:47

      Alors, j’avoue que je n’en ai aucune idée. J’ai eu mon CSQ en 2009 alors ce n’est pas tout récent. Cette grille ne s’applique qu’au Québec. Par ailleurs, leur immigration permet à une personne de venir sans même avoir un job ! Il faut par contre être patient. Pour tout le reste du pays, il y a Entrée Express : http://frenchwithbenefits.fr/blog/faire-une-demande-de-residence-permanente-avec-entree-express/ (Certaines provinces, moins en vogue, on va dire, choisissent aussi elles-mêmes leurs immigrants selon des critères bien précis. C’est le cas du Manitoba)

      Pour la traduction, une autre province à envisager où il y a surement plus de travail pour vous qu’au Québec : l’Ontario. (En fait surement juste Toronto) Il s’agit souvent d’un boulot que beaucoup de francophones font même vraiment sans diplômes spécifiques par ailleurs. Maintenant, si vous visez un job type gouvernement etc. il faudra surement soit faire reconnaître votre diplôme via un organisme type WES soit faire une certification en traduction. (Elles sont dispensées par quasi toutes les universités)

      Par ailleurs… Sachez que beaucoup de gens qui ont ces certifications ont un niveau de français écrit très médiocre. Ca parait fou je sais mais… C’est véridique ! Camille http://frenchwithbenefits.fr/blog/interview-camille-26-ans-toronto qui est traductrice vous dirait que la certification est très simple à obtenir tant qu’on paye !!

      Sinon, effectivement le Québécois écrit, du moins certains mots et tournures de phrases sont très différentes. On risque de vous faire la remarque surtout que les Québécois ne plaisantent pas trop avec ça 😉

  • Répondre Christy 11 mai 2016 at 9:29

    Bonjour,

    je suis mariée avec un enfant. est ce possible que le canada puisse m’accorder de faire rentrer mon fils, juste le temps que mon mari et moi ayons une situation stable avant de le faire revenir au canada.

  • Répondre Mary_Navy 20 mai 2016 at 12:50

    Salut
    Je pense que ces critères sont ceux souvent avancés pour les administrations qui se fondent sur les cas généraux mais l’immigration à moins de 35 ans c’est pas plus facile si tu n’as pas la flexibilité d’esprit et certaines personnes, mêmes jeunes, partent sans avoir la bonne disposition ou l’esprit d’aventure.
    J’ai vu beaucoup de Français partir en voulant recréer leur vie Française avec leurs chum… avec la neige et les skidoo. Certains planifient tout, d’autres y vont au feeling. Les enfants ça peut aider à rencontrer des gens aussi.
    Pour les 20 000 dollars, c’est super si tu as cette somme en poche, ça va être relax, mais tu peux très bien t’en sortir avec 3000 dollars à l’arrivée si tu es prêt à accepter rapidement un emploi (on s’entend que dans ce cas, tu ne fais pas le difficile).
    Enfin, peu de gens peuvent se vanter d’adorer les rigueurs de l’hiver – si c’est le cas, tant mieux :)! – surtout en janvier-février. Même les Québécois partent en hiver passer des vacances dans des destinations plus chaudes.
    Ce sont de bons indicateurs mais il faut les nuancer.

  • Répondre Gwenou 25 mai 2016 at 4:42

    Bonjour Lisa
    J’ai obtenu mon CSQ et prochaine étape le dossier pour la RP. Comment intégrer mon compagnon ? Nous vivons ensemble depuis 1 an, il n’a pas fait de dossier pour le csq. Est ce possible de déposer mon RP et de l’y ajouter ?

  • Répondre Stephane T. 16 juin 2016 at 10:44

    Hello Lisa,

    j’ai parcouru ton site et je le trouve très bien. J’ai 32 ans et demi, marié et 2 enfants dont le plus âgé à 2 ans et demi, je vis en République Démocratique du Congo, le 3e plus grand pays d’Afrique, mais la grandeur s’arrête là. Avec plus de 80% de chômage dans mon pays et pas très stable politiquement.
    Je pense depuis un certain temps immigrer au Canada et ma seule motivation concerne la sécurité, l’éducation et l’avenir de mes 2 enfants.
    La petite classe moyenne qui s’est formée, à laquelle j’appartiens, gagne en moyenne entre 1000 à 3000 dollars américain, mais sans aucune sécurité du travail.
    Les bonnes écoles coûtent entre 2500 et 11000 dollars l’an, et ça, depuis la maternelle.

    Avec une Licence en Économie et une expérience de plus de 4 ans dans les Télécoms, j’aurai aimé avoir ton avis sur notre désir, ma femme et moi, d’immigrer au Canada.
    Nous parlons tous les 2 anglais, elle beaucoup mieux que moi, mais dans notre cas, la lange n’est pas un problème.

    • Répondre Lisa 17 juin 2016 at 8:41

      As-tu regardé déjà au niveau de l’administration si tu pouvais obtenir un visa ? À partir de la je dirais que oui ça me semble faisable mais encore une fois je dis ca dans le vent. Faudrait voir la ville où vous allez, si vous trouvez facilement du boulot etc. Avant ca il faut obtenir un visa bien sûr.

  • Répondre Lilia 23 juin 2016 at 3:28

    Bonjour,
    Je m’appelle Lilia je suis marocaine et j’ai 28ans.
    J’ai obtenu mon visa de RP il y a deux mois et je me renseigne pour aller m’installer au Canada.
    J’ai deux questions si vous pouvez m’aider svp.
    Quelle est la meilleure période (mois) pour réussir son installation au Canada ?
    Comment choisir la ville ?

    Pi. J’ai un matser en Project management et 9ans d’expériences.

  • Répondre ELHI 14 juillet 2016 at 8:41

    Salut !

    Quelques petites questions : Ça fait déjà quelques années que j’envisage de m’installer au Canada, côté francophone mais pas au Québec…Plutôt Nouvelle Ecosse, Ile du Prince Edouard, etc.
    Le seul petit souci c’est que si pour ma part je peux prétendre à un PVT , car j’ai 24 ans , un bon niveau d’anglais et un diplôme dans le milieux du tourisme, mon ami a hélas plus de 35 ans et un niveau d’anglais quasi nul.
    Comment faire si je trouve un travail mais pas mon ami (avec qui je suis pacsée) ?
    Il devra retourner en France sans moi?
    N’existe-t-il pas une alternative pour les conjoints de plus de 35 ans??

    Merci pour vos réponses 😉

    • Répondre Lisa 14 juillet 2016 at 8:51

      Il faudrait sûrement passer par un autre visa car le PVT est effectivement limite en âge.

      Les provinces que vous citez ne sont pas réputées pour etre francophones par ailleurs.

  • Répondre Garlatti 19 juillet 2016 at 10:49

    Bonjour tout le monde,
    Pour ma part j’ai commencé les recherches, je suis actuellement chargé de clientèle polyvalent chez Europcar, j’ai 5 ans d’expériences en restauration, un bac général. Je suis bilingue anglais et français. Ma compagne est réfugiée tibétaine ici en France, elle a 4 ans d’expérience en café bar brasserie 3/ans en employé de rayon textile. Elle parle anglais, hindi, chinois, tibétain, et apprend le français. Nous avons une fille d’un an et demi. Pensez vous qu’il nous serait possible de trouver du travail sur Montréal, voir Toronto? Je regarde les offres d’emplois dans ces domaines et il y en a, après, nous sommes conscient que ce sera sûrement compliqué, j’ai donc lu , que les plongeurs étaient très recherchés, et nous sommes prêt a faire ce pas pour mieux rebondir. Je suis également très conscient des pour et des contres, car effectivement, ce n’est pas un eldorado pour tout le monde…mais voilà ma question se porte plus sur l’accès au travail avec notre expérience, niveau de langue etc..
    Merci bcp!

    • Répondre Nicolas 20 juillet 2016 at 10:27

      Les plongeurs sont tres recherches ? Tu parles des employes de restaurant qui lavent la vaisselle ?
      Bon, dans tous les cas, en premier lieu, il faut reflechir aux demarches d’immigration qui vont vous permettre de venir vivre et travailler au Canada:
      – Residence permanente en temps que travailleur qualifie, les demarches et pre-requis sont differents suivant la province
      – Permis de travail temporaire, il faut se faire sponsoriser par un employeur, et ca ne peut se faire que pour des emplois qualifies, donc a priori plongeur ca marche pas.
      – Permis Vacances-Travail (PVT), c’est limite dans le temps, et il y a un nombre de places limitees chaque annee.

      Au final, il ne faut pas mettre la charue avant les boeufs. Il faut tout d’abord definir son projet. Est-ce un projet temporaire ou permanent ? Puis ensuite on decide d’entamer les demarches sur le programme d’immigration le plus approprie.

  • Répondre merzouk 12 août 2016 at 10:09

    bonjour lisa j’aime votre forum
    voila je veux tenter ma chance au canada
    -algerien 38 ans marier sans enfant j’ai un diplome de aide comptable et magasinier et ma femme coiffeuse et en a niveaux secondaire
    je suis nul en anglais dis moi je tente ma chance ou c pas la peine

    • Répondre Lisa 13 août 2016 at 10:50

      Vérifie si tu es admissible sur le site du CIC déjà.

  • Répondre Méline 19 septembre 2016 at 12:35

    Bonjour Lisa. Super ce blog. Depuis que je me renseigne sur l’immigration au Québec, c’est le seul blog où j’ai pu trouver des réponses.

    Cela fait maintenant plusieurs mois que je nourris mon ambition d’immigrer au Canada. J’ai tout lu ( formulaires, articles etc..)
    J’ai 25 ans et mon conjoint 29. Notre fils a 8 mois. Nous sommes actuellement entrain de réunir les documents pour qu’au prochain lancement, l’on soit parmi les premiers à soumettre la demande. Nous n’aurons pas recours à un Consultant où une agence, est ce une bonne idées?
    Nous avons fait et refait plusieurs fois le test, il est favorable. Mais est il possible que malgré cela la procédure n’aboutisse pas et que finalement on n’arrive pas à obtenir notre CSQ.

    J’attends impatiemment ta réponse.

    • Répondre Lisa 19 septembre 2016 at 12:58

      Salut Meline,

      Je n’ai jamais entendu dire qu’il fallait passer par une agence ou un consultant pour immigrer.

      De notre côté nous avons fait les démarches en 2009 alors je ne pourrais pas t’aider. Je n’y connais absolument rien pour être honnête. Par contre les forums devraient pouvoir t’aider.

      A bientôt

  • Répondre Yamato 9 octobre 2016 at 8:15

    http://www.quebecoislibre.org/04/040715-11.htm

    Veuillez lire s’il vous plait cet article. Je suis déjà resident permanent et je compte quitter le job dans mon pays mais les infos de cet article me otent l’appétit. Vos impressions s’il vous plait, merciii

    • Répondre Lisa 9 octobre 2016 at 9:07

      Si vous êtes déjà RP et ne vivez pas ici c’est que vous vous posez a priori des questions et n’êtes pas sur de venir.

      Yann Takvorian est connu pour être très cru et négatif quand il s’agit de parler du Québec. Son site (feu immigrer contact) n’existe plus depuis quelques années maintenant et regroupait des témoignages de gens qui voulaient quitter le Québec.

      Il y a du bon comme du moins bon à prendre sur son site mais on ne peut pas nier que certaines choses qu’il disait étaient vraies. Maintenant l’article qu’il a écrit date de 2004.

      Il parle de l’immigration aux USA qui n’a absolument rien à voir par exemple, les visas sont quasiment tous liés à l’employeur et ne s’acquièrent pas en remplissant un dossier. Enfin il y a désormais de très nombreux commentaires négatifs sur l’immigration en Australie. C’est normal, davantage de gens y vont désormais. C’est la même chose au Canada sauf que l’immigration de masse ne date pas d’hier. Dans ce cas, normal d’entendre des commentaires négatifs qui reviennent très souvent :

      – Difficile de trouver un emploi (Oui c’est vrai pour différentes raisons dont manque d’expérience canadienne et diplômes non reconnus) On aurait tendance à se dire que ça ne va pas arriver puisqu’on est choisi sur la base de son profil mais non.

      – Coût de la vie très cher. Oui mais là il fallait se renseigner pour le coup.

      – Difficile de se faire des amis Canadiens. Tout comme en France, je pense que ce n’est pas évident.

      Aussi, depuis que cet article a été écrit, beaucoup de choses ont changé. Tout dépend de votre envie de venir et de ce que vous cherchez à faire au Canada.

  • Répondre Yamato 9 octobre 2016 at 2:29

    Merci beaucoup pour cette infos. L’obention de citoyenneté canadien me prendra combien d’années. Jai obtenu le RP en juin 2015. Le rumeur dit que justin trudeau veux changer ou a changé je suis pas sûr le delai de séjour pour l’obtention de nationalité. Meme en deposant la demande de citoyenneté, l,obtention tarde paraît-il. Combien prendra donc lobtention de citoyenneté Depuis le RP jusqu’à la avoir le passport canadien . Merci d’avance.

    • Répondre Lisa 9 octobre 2016 at 2:39

      Tant que tu ne vis pas de manière permanente au Canada la question ne se pose même pas. Quand à un enieme changement de la citoyenneté canadienne, encore une rumeur.

  • Répondre Henry 24 novembre 2016 at 3:40

    Bonjour la famille, moi je suis papa de 4 enfants , je travail comme agent en de sécurité en France et mon épouse et moi avions l’ambition de tenté cette aventure pour le canada , nous vous sollicitons votre conseils.
    Cordialement,
    Henry

  • Répondre yassou 2 août 2017 at 8:44

    Bonjour, je suis algérienne j’ai 25 ans, j’un master 2 en science de l’information et de la communication en 2016…mais malheureusement j’ai pas pu trouvé de travail…dans je suis sans expérience…
    Mon conjoint (fiancé) non plus n’a pas d’expérience…. Mais il est diplômé ( on a le même diplôme).
    Ma question: est ce que on pourra avoir la chance de s’immigrer au Québec même sans expérience de travail?
    Merci de me répondre.

  • Répondre Lisa 2 août 2017 at 7:19

    Juste pour rappel, je ne réponds pas aux questions sur les visa. J’ai eu le mien en 2010 et je ne suis plus du tout au courant des procédures en 2017 !

    • Répondre yassou 3 août 2017 at 3:15

      Merci comme même… Et est ce que vous m’aider un site ou un blog ..dans lesquels je peut trouver des reponses a mes questions.
      Merci

      • Répondre Lisa 10 août 2017 at 6:55

        Jetez un oeil à la section « Sites recommandés ».

  • Répondre Linguiste 15 août 2017 at 4:50

    Bon(jour/soir)!

    Algérien, 43 ans, marié ayant deux enfants à charge, prof au supérieur, ayant un doctorat en langue française (diplôme français)….je souhaite me lancer dans l’aventure de l’immigration vers les provinces de l’ouest.. pensez-vous que mon projet puisse subir l’échec??

  • Répondre Marcel 23 octobre 2017 at 5:39

    j’avoue que je suis tombé sur un super blog qui édifie les candidats à l’immigration canadienne.
    merci à vous lisa.
    depuis quelques semaines je nourri mes ambitions d’immigrer au canada
    je suis togolais diplômé d’un master 2 en marketing et communication..à vrai dire je n’ai pas d’expérience professionnelles dans mon domaine de formation,mais j’ai néanmoins cumulé des stages pratiques en entreprise.
    je voudrais savoir si mon diplôme serait reconnu ?si oui pourrais je trouver du travail?
    si non que ferai je pour trouver un emplois?

    aussi combien de temps(mois/années)pourrai je attendre avant d’obtenir ma RP ?

    merci

    • Répondre Lisa 23 octobre 2017 at 7:00

      Bonjour Marcel,

      Il faudrait voir quel visa vous pouvez demander. Je ne connais rien là-dessus, j’ai fait le mien en 2009 et depuis, beaucoup de choses ont changé ! Si vous faites de la com/market, vous n’avez aucunement besoin de faire reconnaître votre diplôme. Aussi, c’est une branche vraiment très très large donc tout dépend de ce que vous faites. Evénements, rédaction, promotion ? Il faudra sûrement partir avec un petit job tout en postulant à des jobs dans votre branche avant d’enfin réussir à obtenir quelque chose. Pour les délais de RP, c’est pareil, je n’en ai aucune idée. Tout dépend du programme que vous choisissez.

  • Répondre Julie Fort 22 novembre 2017 at 2:23

    J’adore votre blog, merci pour ces infos avant mon grand départ!
    Bonne journée
    Julie

    • Répondre Lisa 22 novembre 2017 at 6:28

      Merci beaucoup ! Départ pour quelle ville ?

  • Répondre Ludovic 29 novembre 2017 at 8:00

    Bonjour Lisa
    Merci pour ton blog et le temps que tu y consacre.
    Je suis français de 34 ans (35 ans le 24 janvier) et je travail dans le Secteur Aéronautique/Ferroviaire/Automobile .(qualité)
    J’ai reçu une offre de contrat travail permanent d’une entreprise aéronautique de la région de Laval et Mirabel payé un peu plus de 50.000 Dollar l’année.
    -Est-ce un bon salaire pour vivre avec femme (travail dans le prêt à porter) et mes trois enfants (4 ans,2 ans et
    1 mois)?
    – Est-ce que je peux faire inscrit ma femme et mes enfants sur mon permis de travail si oui comment?
    -Ma future entreprise dit s’occuper de tout ( demande de permis etc…)
    Peux-tu me donner quelques informations sur ces villes (Laval et Mirabel).
    Ce qui me pousse à immigrer au CANADA pour ce qui de ma part n’est pas financier (car je gagne bien ma vie ici) c’est surtout en terme d’évolution de carrière car en France on n’encourage pas ceux qui travaillent et j’ai cru comprendre que l’on peut rapidement évoluer au sein d’une entreprise au CANADA est ce vrai ?
    En tout je reste en attente de vos réponses .
    Merci d’avance

    • Répondre Lisa 29 novembre 2017 at 9:32

      Salut Ludovic et merci pour ton message !

      A première vue, 50 000$ me paraissent vraiment légers. En gros un junior peut très facilement toucher 40 K ici et j’ai moi même démarré a 50 pour un petit poste en contrat a TO. Donc ça ne me semble pas mirobolant.

      Je ne connais pas le coût de la vie au Québec (j’ai vécu en Ontario et en Alberta) du coup je te conseille de regarder sur les forums mais bon a 5 a 50 K ça fait vraiment TRÈS léger.

      Pour les visas, je n’y connais rien.

      Pour l’évolution rapide c’est comme partout. Tout dépend des opportunités, de ton secteur, de la manière dont tu travailles, si tu es capable de bien bosser avec des Canadiens etc. Est ce plus rapide qu’ailleurs ? Pas forcément. Ça dépend de beaucoup de facteurs.

      • Répondre Dehoui 2 décembre 2017 at 2:27

        Merci Lisa pour cette rapide intervention.
        Je vais encore réfléchir donc avant de prendre le Large. Car l’entreprise m’explique qu’elle ne pourra pas proposé plus dans éveiller soupçons de l’immigration. Mais que je serai augmenté chaque année de toute façon. Voilà pourquoi il me propose du 27 euro l’heure.
        Merci tout de même. Je réfléchirai encore un peu avant de signer et retourner l’offre d’emploi.

        • Répondre Lisa 2 décembre 2017 at 2:31

          Eveiller les soupçons de l’immigration ??? Ouhla. Ca me parait pas très clair ça ! Je ne vois pas pourquoi tu éveillerais les soupçons de l’immigration puisqu’ils ont accepté ton visa de travail ? Ca me parait un peu louche ton affaire. Ou du moins ta boite !

  • Répondre Dehoui 2 décembre 2017 at 3:03

    Lol c’est d’une blite3 sûre.Hahaha.
    Au faite pour faire venir quelqu’un a ce qu’il paraît ‘a boite doit fournir des documents pour expliquer pourquoi faire venir un étranger ( prouver que la qualification recherché n’existe pas sur le sol canadien.)
    Après ce qui m’embête aussi c’est que je serai obligé de travailler pour cette boite pendant 2ans la durée de mon Permis de travail. (en tant que Français , on a besoin de prendre un visa?)
    Donc pour toi Lisa les 27 D l’heure sont un peu juste? Pour vivre au Québec.

  • Laisser un commentaire