Anecdote, Vie pratique

[La vie au Canada] Let’s do coffee!

Je lisais le blog de Jean, VivreaSanFrancisco (blog qui ne fonctionne plus a priori), et il racontait comment une de ses collègues lui avait mis un vent pour ne pas déjeuner avec lui. Il est vrai qu’en Amérique du Nord, un homme et une femme du boulot qui déjeunent ensemble, ce n’est pas hyper bien vu. Bon, je ne suis pas sure que ça soit bien vu en France non plus mais ici généralement on évite ! Sauf s’il s’agit clairement de drague. Je me souviens d’un mec bien lourd chez Happy Time qui me faisait du rentre dedans par email en me demandant si on pouvait aller prendre un verre, déjeuner ensemble etc. Je crois que j’avais utilisé la même phrase que la collègue de Jean : Let me get back to you.

Dans le même genre, il y a Let’s do coffee! ou allons prendre un café.

Dans ma boite actuelle, j’ai eu plein de propositions pour aller boire un café (de femmes exclusivement je précise hein), ça ne m’était jamais arrivé dans ma boite précédente, enfin pas que je me souvienne. La boite était beaucoup plus petite et mon rôle était peut-être moins « central ». Disons que j’étais moins en contact avec des gens en dehors de mon équipe. Mon rôle actuel fait que je parle très souvent à des gens que je n’ai jamais vu de ma vie mais qui bossent dans la même boite.

Avoir le temps de trouver le temps

Après les avoir aidés plusieurs fois, je reçois généralement un email type « Oh thanks so much for your help, let’s do coffee when you have time! ». Vous noterez le « When you have time », qui signifie en gros quand tu as le temps. Le temps est précieux au Canada et les gens semblent ne jamais en avoir. En fait c’est une très bonne excuse pour ne pas faire ce que l’on n’a pas envie de faire à savoir voir des gens ou bosser sur un truc qui nous gonfle. L’excuse type est donc toujours « I am so busy! », je suis tellement occupé !

Inutile de tenter d’argumenter quand on vous sort cette phrase. Le Canadien va donc dire « Oh I am sorry, I understand » = Plates excuses hypocrites (il faut savoir qu’on dit que les Canadiens s’excusent beaucoup pour tout, ce qui est vrai mais pas forcément toujours sincère !) et façon de dire qu’on a compris même si on y croit pas une seconde.

Le When you have time signifie donc que la personne qui vous a proposé le café n’est pas prête de vous relancer. C’est donc une simple façon de dire qu’on vous apprécie et comme on veut pousser le bouchon, on vous fait croire que ça serait cool de vous voir, un jour, en vrai.

J’ai au moins 3 emails similaires dans ma boite sur les deux derniers mois. JAMAIS les personnes n’ont relancé. Et même quand elles m’ont contactées pour d’autres trucs, JAMAIS elles ne m’ont dit « au fait et ce café ? ». Non, jamais.

Cela fait tellement longtemps que je suis au Canada (bon ok 6 ans mais en vrai quand on est immigré, faut multiplier par deux tellement on apprend des choses) que je ne relève même pas. Enfin si, ça m’énerve parce que je ne comprends pas pourquoi on fait semblant. Je pense que sur le moment, les gens sont sincères et puis quand il s’agit de vraiment le faire, non non I am too busy.

Mais parfois, on a vraiment le temps !

Ce n’est pas non plus le cas tout le temps, je vous rassure. Cette semaine, une collègue que je n’ai jamais vue m’a envoyé un « Let’s do coffee! » mais au lieu de mettre « quand tu as le temps », elle m’a dit quand elle était dispo. Tout de suite c’est différent. On voit bien que s’il y a une date c’est que c’est un peu plus sérieux. Bon, ça ne signifie pas que la personne ne va pas annuler à la dernière minute attention parce qu’au final elle était « way tooooo busy » (Bien trop occupée). Oui, oui c’est du vécu !

Je crois que je n’ai relancé qu’une fois depuis que j’ai commencé mon nouveau job. Il s’agissait d’une nana avec laquelle je conversais régulièrement (enfin quand elle a le temps de me répondre, oui dans son équipe, quand les gens n’aiment pas la question, ils ne répondent tout simplement pas. Ce qui est horriblement agaçant et pas que quand on est Français) et qui avait eu un job similaire au mien dans le passé. Du coup j’avais envie de connaitre ses impressions.

Je lui ai donc proposé un café, mais un vrai hein. Je suis Française moi !

Pas de réponse.

Un mois et demi après j’ai relancé en disant « Et euh au fait si tu as le temps, on se prend un café ? ». Vu que je l’avais aidée sur un truc, j’imagine qu’elle se sentait obligée. On s’est donc vues et j’ai rapidement mis fin à la conversation qui n’était franchement pas très intéressante. Du coup je me suis dit que bon, c’est peut-être mieux que les gens ne relancent pas ou ne répondent pas si au final on n’a pas beaucoup de points communs.

Et parfois, on déjeune ensemble même !

Déjeuner avec un collègue peut être très compliqué. C’est la 5ème boite anglophone que je fais en 6 ans et il y en a UNE SEULE où je déjeunais avec mes collègues : Happy Time. C’est vous dire comme c’est déprimant quand on y pense.

Dans les autres boites, j’ai toujours déjeuné seule. Ma copine F. vous dirait qu’en France, ça fait vraiment la fille asociale à mort puisqu’en France, on tente quand même d’inclure tout le monde ou du moins ses collègues pour déjeuner.

Au Canada, rien de tout ça. Certains collègues mangent toujours ensemble et puis d’autres mangent TOUJOURS seuls. Et il faut croire que je n’ai eu que des collègues comme ça depuis Happy Time.

Il est d’ailleurs inutile de tenter de leur faire changer leurs habitudes parce qu’ils vont vous dire oui oui une fois pour vous faire plaisir puis après dire qu’ils sont trop busy. Finalement, vous ne leur proposerez jamais plus et vous allez donc manger… seul.

Pour vous dire, on avait même des déjeuners d’équipe dans ma boite précédente pour fêter les anniversaires qui étaient tous organisés par une collègue adorable. Les gens se forçaient pour venir !!! Du coup ma collègue a arrêté de les organiser et PERSONNE n’a demandé à les refaire. Ca nous a un peu gonflé avec une collègue d’ailleurs parce que ça tombait juste avant nos anniversaires et c’est le seul jour dans l’année où on n’avait pas à payer notre lunch . (Oui ben… oui, au Canada, on a des préoccupations super importantes !)  A noter que moi j’aimais plutôt bien les déjeuners d’équipe.

Dans ma boite actuelle, une nana est revenue de congé mat. Et pour un prétexte que je ne trouve pas valable du tout, à savoir on est deux jeunes mères (comme si ça nous faisait plein de points en commun tout à coup), m’a proposé de déjeuner avec elle. Elle l’a fait super rapidement et je me suis donc dit que pour le coup, on parlerait… bébés. Ce qui ne me dérange pas hein mais encore une fois je trouve que c’est un prétexte un peu foireux mais il en fallait bien un.

Etrangement cette collègue s’intéressait beaucoup à moi, d’où je venais, mes études, ma vie, mon oeuvre etc. Un peu… étrange d’ailleurs. D’habitude les gens ne posent pas tant de questions mais comme j’étais coincée en tête à tête avec elle dans la « lunchroom », j’ai répondu. S’il y avait eu d’autres personnes à côté, je ne pense pas qu’elle aurait posé autant de questions.

Mais bref, un collègue se pointe et se prépare à manger et là, ma collègue a focalisé TOUTE son attention sur lui de manière incroyablement déplacée. Je lui parle et elle regarde ce que le mec se fait à bouffer. Si bien qu’au final elle a fini par me sortir « excuse moi, je suis fascinée par ce qu’il se fait à manger ! ».

sailormoon

J’ai trouvé ça incroyablement impoli de sa part. Et puis elle a fini par me reparler comme si de rien n’était, sans même s’excuser et se dire que c’était un comportement de grosse plouc.

Ca m’a tellement énervé sur le moment que j’avais du mal à lui adresser la parole par la suite. Et puis après deux jours, je me suis dit que bon, de toute façon on s’en fout et puis osef quoi !!! Du coup, on n’a plus jamais déjeuné ensemble mais on se parle toujours de nos gosses.

Entre temps, j’ai décidé de faire un vendredi burger avec les gens de ma nouvelle équipe et comme ils sont encore tous super sympa (normal, ils viennent de débarquer), on a pu se faire quelques lunchs ensemble. Il reste donc de l’espoir (avec les nouveaux, certes !), pas que je désespérais mais enfin je m’étais fait une raison ! Et puis comme dit ma collègue, ne pas prendre de pause à midi, ça permet de partir 1 h plus tôt ! Pragmatique ma collègue. Un jour je vous parlerais d’elle, un sacré numéro celle-là…

Et vous, des histoires marrantes à raconter ?

Article précédent Article suivant

Vous aimerez aussi :

15 Commentaires

  • Répondre Guy 30 avril 2017 at 3:24

    Les rares fois ou je suis au bureau, on déjeune dans la lunch room, les ingénieurs ensemble (dont moi) et les autres personnes seules à leur tables…
    Les mercredi on sort déjeuner avec l’équipe IT vu qu’ils viennent de Seattle 2-3 jours/semaine.
    Quand je suis en déplacement, c’est plus festif, si je croise un collègue on se fait un resto/pub et quelques verres :), dans certains cas les clients t’invitent à un BBQ ou une partie de pêche aussi!

    Serait-on plus cools en Colombie Britannique?

    • Répondre Lisa 30 avril 2017 at 3:31

      Ou peut être parce que tu es rarement au bureau 🙂 du coup ça serait un peu bizarre de te laisser en plan !

      • Répondre Guy 30 avril 2017 at 3:34

        Les ingés mangent ensemble que je sois là ou non 🙂 . On est à 10 minutes à pied du premier coffee shop / restaurant thaï, donc en fonction de la météo ça aide peut être?

        • Répondre Lisa 30 avril 2017 at 3:36

          Ah dac oui dans ce cas ton groupe mange toujours ensemble donc logique ! J’ai quelques collègues aussi d’autres départements qui mangent toujours ensemble. Je pense que ça dépend plutôt des équipes mais je me souviens avoir souvent vu les gens d’IT dej ensemble. Pour les inges je n’ai bosse qu’avec eux en France donc je ne saurais pas te dire s’ils mangent toujours ensemble ou pas hehe.

          • Répondre Guy 30 avril 2017 at 3:41

            C’est sûr qu’on est loin de ce qu’on faisait à Bruxelles, déjeuner ensemble tous les jours avec l’équipe puis tous les jeudis sortie au centre ville avec les jeunes et initiations des nouveaux 😀 . Impossible de compter le nombre de fois ou on a dû courir pour attraper le dernier tram puis se retrouver le lendemain matin au bureau dans état plus que douteux ! Ici en trois ans je peux compter sur les doigts d’une main le nombre de fois où j’ai fait une soirée au pub avec les gens du bureau! A ne pas confondre avec mes collègues dispersés aux quatre coins du continent bien sûr.

            • Répondre Lisa 30 avril 2017 at 3:44

              Je confirme !!! Bien que je suis contente de ne jamais avoir à dire non quand on me proposé de boire un verre le soir. Ici on ne le proposé jamais donc jamais obligé de refuser 😀

  • Répondre Ehouarn 7 mai 2017 at 8:18

    Dans mon cas c’est free for all!
    Ca arrive que les gens sortent ensemble par 2 ou 3 (rarement plus) mais generalement les gens mangent seuls assis a leur desk.

    • Répondre Lisa 7 mai 2017 at 8:34

      Le café est gratuit ou le lunch ? Tu bosses ou si c’est pas indiscret ? Google ? 😉

      Le plus fou c’est que la plupart du temps les collègues qui mangent à leurs desks ne déjeunent pas vraiment, ils snackent toute la journée ! Fruits, chips, chocolat etc. Y a jamais vraiment de repas je trouve. Ma manager est venue acheter à dej avec moi et a fini avec 2 cocas, 2 paquets de chips, 2 kitkat et 2 Kinder surprise. Bon ok elle bouffe n’importe quoi h24.

      Mon autre collègue va manger un truc super riche à midi et puis plus rien jusqu’au lendemain matin ! Et quand je te dis riche bon en fait cest des nouilles en sauce quoi. Je sais pas comment il crève pas de faim entre midi et 7 h du mat le lendemain.

      D’ailleurs la plupart du temps les gens font des régimes parce que à force de manger n’importe quoi n’importe quand, forcément tu prends du poids ! Du coup mon autre collègue au régime mange des smoothies protéines en guise de déjeuner… dur.

  • Répondre Niklasky 9 mai 2017 at 10:51

    Chez nous on a une cantine et on mange toujours ensemble a table entre collegues. Exactement comme en France. Mais c’est un peu particulier car la boite est tres « marquee » Europeenne, avec une culture d’entreprise bien particuliere.
    Et comme en plus le repas est subventionne et pas cher du tout, je ne me plains pas.

    • Répondre Niklasky 9 mai 2017 at 10:55

      Le café, the, chocolat, etc, tout est gratuit. On a aussi droit a des plateaux de fruits dissemines aux quatre coins du bureau, et chaque semaines des pots avec gateaux, saumon fume, etc.

    • Répondre Lisa 9 mai 2017 at 10:55

      Oui j’avoue que ta boite est très différente ! J’imagine que c’est une bouffe un peu différente que celle qu’on connaît ou cest la même ? Moi jadoreeee manger chez eux 😉

      • Répondre Niklasky 9 mai 2017 at 11:01

        Bah c’est similaire a ce que tu trouves au resto, mais il y a un menu different chaque jour a la cantine, pour offrir de la variete, et donc des trucs qui ne sont pas offerts au resto. Il y a un salad bar, tu fais ta salade comme tu veux, des fruits, et des plats chauds. Cela dit, si jamais tu n’aimes pas ce qu’il y a sur le menu du jour de la cantine, tu peux aller te servir ce que tu veux au resto.

        Et tout ca pour $3.60 par repas, avec boissons a volonte incluses (les memes qu’au resto, c’est Nordic Fruit Water maintenant, y a plus de produits Coca Cola). C’est imbattable. Je comprends meme pas les gens qui continuent a apporter leur gamelle (il y en a quelques uns).

        • Répondre Lisa 9 mai 2017 at 11:14

          Oui c’est clair ! Mais après tu as des gens qui mangent pour 2$ par repas donc ils préfèrent économiser là-dessus. C’est clair que je rêverais d’avoir la possibilité de manger pour 3,60 !

  • Répondre Niklasky 9 mai 2017 at 2:22

    Au fait, pour toi quand les gens disent « Let’s do coffee », ca sous-entend dans vos bureaux a la machine a café, ou alors a l’exterieur dans un truc genre Starbucks ou Tim Hortons ?

    Parce que si c’est sur place dans la lunch room ou a la machine a café, y a pas trop d’excuse, tout le monde passe a la machine a café a un moment ou un autre dans la matinee ou après le dejeuner. Si c’est a l’exterieur par contre, ca necessite plus de temps et de plannification.

    • Répondre Lisa 9 mai 2017 at 2:25

      C’est toujours à l’extérieur parce que ici il n’y a pas vraiment de machine à café. Enfin si il y en a une mais personne ne prend un café à plusieurs devant la machine à café. Le concept est très différent de la France.

    Laisser un commentaire