Bilan

(Bilan) 7 mois – Calgary


Les bilans à moins de 12 mois me semblent de plus en plus difficiles à rédiger maintenant. Ca semblait facile quand je venais de débarquer au Canada mais après 4 ans, ce n’est plus si simple de raconter son quotidien. Surtout que l’on connait à présent quasiment tous les « trucs » qu’il y a à savoir pour une installation réussie. (Et puis attendre que Mister rédige un bilan de lui-même, bonjour !)

Tout semble beaucoup plus simple à présent. Plus besoin de se casser la tête à comprendre comment certaines institutions fonctionnent ou comment faire assurer sa voiture par exemple. Plus besoin d’apprendre à mettre son CV au format canadien ou à comprendre comment le monde du travail fonctionne ici. Je crois que l’on est arrivé à l’étape 4 de notre immigration.

J’ai donc de plus en plus de mal à aller à des rencontres avec de nouveaux venus racontant toutes les démarches qu’ils leur restent à faire ne serait-ce que pour obtenir une RP.
Moi ça va faire 5 ans que je l’ai et je dois même la renouveler cette année. Donc autant dire que ces discussions me dépassent à présent voire ne m’intéressent pas vraiment.
Je me rappelle qu’une copine à Toronto m’avait dit qu’elle n’avait ni le temps ni l’envie de répondre aux sempiternelles mêmes questions des Français qui débarquent au Canada.

Je continue de conseiller, de manière très active, sur les forums mais je ne suis plus habilitée à donner mon avis sur les visas. (J’ai fait la demande en 2009 !) La procédure a tellement changé en 5 ans que je suis incapable de dire ce qu’il faut faire.

Je suis moi-même dans le processus d’obtention de la citoyenneté canadienne. J’en ai partiellement donné les raisons sur le Blog des Gaous. Oui, finalement les 3 ans ont dû avoir raison de moi ! (Merci le retour en France)

Le blog couvre en plus 95 % des questions posées par mes lecteurs. C’était le but évidemment. Il me semble d’ailleurs qu’il ne s’agit plus d’un simple blog mais d’un guide complet sur l’immigration à Toronto désormais. Un de mes lecteurs considère d’ailleurs que le blog est une bible pour l’immigrant. (Merci à lui !)

Les articles ne portent donc plus le nom « J’ai testé pour vous… » mais « Guide », ce qui permet de se repérer plus facilement.

Et une bible avec ça ?

Et une bible avec ça ?

Calgary, la ville des cowboys

Récemment un article est paru dans le Calgary Herald disant que la moité des Canadiens au moins considèrent que Calgary est une ville de Cowboys sans ne jamais y avoir mis les pieds bien évidemment (et sans intention de venir).

J’ai beaucoup de mal à comprendre une telle affirmation car hormis le célèbre Stampede, quelques jours en juillet, il n’y a pas grand chose se rapportant aux cowboys à Calgary. J’ai du croiser en tout et pour tout moins de 10 personnes portant un chapeau de cowboy en 7 mois. Donc autant dire, quasi personne ! Calgary est surtout une ville avec beaucoup d’immigration accueillant des gens d’un peu partout et surtout beaucoup de Canadiens d’autres provinces. Comme à Toronto, rares sont les gens originaires de Calgary.
Il y a aussi un mythe disant que l’Alberta est la province des rednecks (les ploucs avec des flingues et une coupe mulet) et que les gens se baladent avec une bible à la main. J’attends encore de voir ça.

Les horribles hivers

Dans cet article, une partie des Canadiens pense également que les hivers sont affreusement rudes à Calgary.
Difficile à dire, ici tous les Québécois trouvent l’hiver super chouette car très sec et avec relativement peu de neige. (Bien que cette année on en a déjà eu 4 fois plus que d’ordinaire !)
Certes, les températures en novembre n’ont pas été géniales. (4 fois de la neige et 2 fois du – 25 degrés pendant 1 semaine puis 2 jours) Mais le mois de décembre a été très clément avec du 8/9 degrés pendant 1 semaine ! Le reste du temps ayant été dans les -2. Peut-être avons nous été chanceux ? Janvier a également été plutôt correct. Nous avons entre 2 et 7 degrés depuis 10 jours maintenant et ça va, a priori, continuer. Le reste du temps, les températures ont oscillé entre -10 et -20. Beaucoup plus froid qu’à Toronto certes, mais vu que les températures remontent un peu n’importe quand, on n’a pas trop le temps de se plaindre.
Il faut voir la suite, je doute que l’hiver soit clément entre février et avril pour être honnête ! Et hormis 1 mois dans l’année (mi juillet à mi août) mieux vaut avoir une petite laine quand on sort le matin car les températures sont souvent fraiches. (C’est la montagne !) L’avantage étant qu’en hiver, grâce à un vent chaud appelé chinook, les températures peuvent remonter en quelques heures. A noter également que le mois le plus neigeux est mars. Reste donc quelques jours avant de voir ça…

ca-cest-fait
L’installation, tout ça tout ça

Nous avons été très chanceux de ce côté là. Nous avons déposé des dossiers pour deux maisons qui nous ont dit oui tout de suite. On s’est installés dans un bungalow, une maison de plein pied de 100m2 avec des voisins dans le basement (le sous-sol). Nous avons un jardin et un joli 4×4 devant chez nous, comme nos voisins !

Car qu’on se le dise, Calgary sans voiture est difficilement praticable. La ville est tellement étendue qu’ il vaut mieux être motorisé. Il y a un bon système de bus et un tram performant mais bon comme à Toronto, vous ne pourrez pas aller partout !

Nous avons également décidé d’acheter une maison cette année et la banque a déjà approuvé notre demande. Même si l’immobilier à Calgary est bien moins cher qu’à Toronto (et en fait plutôt abordable quand on veut acheter un appartement), les maisons ne restent pas données du tout ! L’endettement risque donc d’être important. Reste à voir si nous trouvons la maison de nos rêves 🙂

bosser-au-canada
Le boulot

J’ai eu la « chance » (la chance ça n’existe pas vraiment quand même, c’est surtout des opportunités et beaucoup de boulot !) d’être recrutée depuis Paris. J’ai donc travaillé dès mon arrivée. Je suis la seule non canadienne de mon équipe. C’est assez étrange. A Toronto, les gens venaient d’un peu partout. Dans mon département, les gens viennent du Canada mais pas d’ailleurs ! Je crois qu’ils ne voient même pas la différence en fait. Ma collègue a même dit que j’étais « beaucoup plus nord américaine que française de toute façon ».
Quand on me demande sur les forums et par email s’il faut avoir un bon anglais pour venir travailler au Canada anglophone, eh bien je pense que vous avez la réponse. Vous vous verriez bosser en France avec quelqu’un qui a un français de chiotte ? Il me semble que pour trouver un bon job ici, il ne faut même pas que les gens voient que vous veniez d’ailleurs. Donc, votre anglais doit être excellent. C’est dit.

Mister a été recruté 2 semaines après notre arrivée ! Et bosse depuis pour une boite française avec 90 % de Canadiens. Mais ça lui plait bien car il reste 10 % de Français BIEN de France. Ca lui permet de se plaindre de tout comme ça. (Mouhahaha)

Au final

La vie ici nous plait bien. Attention, n’allez pas croire que ça y est, je vais passer ma vie à Calgary. Ohhh que non. J’aime bien trop l’aventure pour rester à un seul endroit 🙂
Nous essayons de ne pas trop se donner de deadline. On s’en donne d’habitude pour tout, ça nous permet de se fixer plusieurs objectifs et d’essayer de les atteindre. On s’était donnés 3 ans à Toronto et nous sommes partis après 3 ans. Pour Calgary on s’est dit qu’on allait voir après 5 ans. Tant de choses peuvent arriver entre temps !

Et comme le dit Paul-Emile Victor :

« La seule certitude de ne pas réussir est de ne pas essayer ! »

Articles précédents Article suivant

You Might Also Like

14 Commentaires

  • Répondre bonenza 18 janvier 2015 at 2:19

    Merci pour ton bilan ! Je vous souhaite le meilleur pour le futur ! 😉

    • Répondre Lisa 18 janvier 2015 at 4:59

      Merci 😉 A vous aussi !

  • Répondre Alain - A nous la Californie 18 janvier 2015 at 8:04

    Bravo ! Très bon bilan dans lequel je nous reconnais aussi un peu.

  • Répondre Gy 24 février 2015 at 12:40

    Chouette article!
    Je vous souhaite de continuer a bouger! (Je travaille d’est en ouest et du nord au sud du continent en étant basé à Victoria, je fais des découvertes toutes les semaines!

    Pour avoir été a Fox Creek cet hiver par -25… Je comprend… C’était mieux que les -35 au nord du Quebec début Janvier.
    Pour les rednecks avec leur flingues, j’en ai vu quelques un près de High Level, ou encore un village de Menonnites a La Crete. Tout ça en Alberta (Pour les mecs avec leurs bibles, chaque fois que je leur disais être Belge: “So you’re a mennonite too???” ).

    C’est sûr que si on se concentre sur Edmonton, Calgary et les grosses bourgades on reste dans du très civilisé 😉 (J’ai vu les deux aussi).

    Allez faire un tour a Grande Prairie, vous verrez une cité pétrolière, des picks ups surélevés de partout…

    Bonne continuation!

    • Répondre Lisa 24 février 2015 at 8:45

      Tu veux dire High River ? Je n’ai été dans aucune des villes que tu cites 😀 cela dit je pense que Cest un peu pareil partout. Pas sûr que dans des coins reculés de MB, SK, NB et autres ce soit mieux en terme de pick up 😀 et je pense que Fort McMurray en tient une couche ! Tu vis dans quelle province ?

      • Répondre Gy 24 février 2015 at 9:10

        Non, High Level, 200 km au sud du 60ème parallèle 😉 .
        Je vis sur l’île de Vancouver, à Victoria BC.
        Et oui, Fort Mc Murray ou Meadow Lake SK en tiennent une bonne couche aussi 😀 .
        Je suis en déplacement 80% du temps, et souvent vers des coins paumés!

        • Répondre Lisa 24 février 2015 at 9:39

          Je viens de regarder sur une carte du coup 😀 tout au nord ! Il me semble bien que c’est le parc à côté qui est réputé pour être super beau non ? Dommage que ce soit si loin sinon j’y aurais déjà fait un tour…

          • Gy 24 février 2015 at 10:39

            Aucune idée pour le parc…
            La région est assez touchée par la pine-beatle, donc beaucoup d’arbre morts.. C’est assez choquant quand on survole le nord de l’Alberta et de la Colombie Britannique.

            C’est sûr que sans mon travail, je n’y aurais jamais mis les pieds 😀 !
            Il me reste Nova Scotia, Newfoundlands, Nunavut et Yukon à explorer et j’aurai visité toutes les provinces!

          • Lisa 24 février 2015 at 10:41

            Eh ben ! Ca a du bon tout ça ! Si une petite interview te tente, n’hésite pas à m’envoyer un email 😉

            Je n’ai vu que 5 provinces pour le moment. QC, ON, MB, AB et BC 🙂

  • Répondre Aude 12 mars 2015 at 3:21

    Je confirme le côté guide bien utile : ) je n’arrête pas de poster sur FB (pvtistes à Toronto) l’article sur le permis de conduire. Ces petits savent poser toujours les mêmes questions mais alors pas vraiment chercher sur le net avant de les poser. Grrrrr
    Bref merci, votre bloguide est très utile !

    • Répondre Lisa 12 mars 2015 at 3:23

      Merci Aude Cest tres gentil ! Les commentaires aident aussi pas mal car l’article n’est pas tout récent 😉 j’imagine que la procédure na cependant pas changé hehehe !

      • Répondre Aude 13 mars 2015 at 11:36

        Si j’y pense je te dirai ce qui a changé quand je ferai la démarche en fin d’année…. si j’y pense 🙂

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.