Autres

Pourquoi l’Alberta est une province qui vaut le coup

Voilà maintenant 6,5 ans que nous sommes en Alberta (le temps passe vite !) et c’est une province souvent mal aimée des Canadiens. J’en avais déjà parlé dans un autre article mais j’avais envie de développer le fond de ma pensée et vous expliquer pourquoi cette province peut valoir le coup ! (Bon et aussi je m’excuse mais j’ai très peu posté d’articles cette année. Faut dire que 2020. Voilà quoi + le Canada qui a fermé ses frontières depuis 1000 ans et qu’ils n’ont toujours pas rouvert leurs bureaux pour pouvoir se faire un passeport. C’est vous dire. Donc en gros l’attrait pour le Canada en 2020 s’est un peu estompé ! Mais je ne doute pas que ça revienne… Va bien falloir avoir un plan pour relancer notre économie = ah tiens l’immigration !)

Voir un médecin de famille est super facile

Venant de l’Ontario (du moins Toronto) où les médecins se cognent complètement de qui vous êtes et pourquoi vous êtes là, être en Alberta rend les choses beaucoup plus simples.
D’abord, inutile de vous mettre sur une liste d’attente interminable avant d’enfin avoir un médecin de famille. Ici, vous pouvez aller n’importe où sans aucune attente. Et inutile de vous dire comme à TO que vous allez être coincé 1000 ans avec votre médecin de famille parce qu’en Alberta, vous pouvez changer quand vous voulez. Si votre médecin actuel ne vous plaît pas, aucun souci, tous les autres cabinets vous accueilleront avec plaisir !

Les aides pour les jeunes enfants

D’après la maman d’un copain de TJ au dayhome, l’Alberta est la seule province canadienne à offrir PUF. (Une bourse pour les enfants qui ont des retards dans n’importe quel domaine et qui souhaitent être suivis par des orthophonistes ou autres.) j’ai discuté avec des speech therapists qui m’ont confirmé que l’Alberta était unique à ce niveau là et TJ bénéfice d’ailleurs de PUF qui lui permet d’avoir une orthophoniste à l’école et en séance privée. On ne débourse pas un centime. Il aurait même été possible de le mettre dans une école où il aurait eu un speech therapist plusieurs fois par semaine vu que ces écoles opèrent 5 jours sur 7 au lieu des pre school normales qui sont souvent à 2 demi journées par semaine. Ça me paraissait un peu beaucoup pour lui donc je n’ai pas demandé à le faire entrer dans une de ces écoles qui sont à 30 K l’année si vous ne bénéficiez pas de PUF ! Il y a même un bus scolaire qui vient chercher votre enfant pour le ramener au dayhome… tout est gratuit !

Les impôts

L’Alberta est la province la plus intéressante en terme d’impôts quand vous touchez un gros salaire. Les tranches sont souvent très importantes (par exemple 157 K à 209 K ou 314 K + !) comparativement à d’autres provinces où il n’y a que 2 K de différence pour passer sur la tranche du dessus et où vous êtes imposés au maxi du maxi dès que vous passez au-dessus de 100 K ! Et surtout la province impose un taux fixe à 10% jusqu’à 131 K ! (Comparativement, le Québec demande déjà 15% sur la première tranche à 43 K puis 20% sur la tranche allant à 86 K !) Et ça n’inclut pas les impôts fédéraux bien sûr 😉 Pour des salaires en dessous de 80 K, d’autres provinces sont par contre plus intéressantes mais c’est en Alberta que la moyenne nationale en terme de salaire est la plus haute donc…

Acheter une maison

Marre des prix dingues de Toronto ? Pour 500 K à Calgary ou à Edmonton, il est tout à fait possible de trouver une belle maison pas très loin du centre-ville. Et puis dans tous les cas, les Calgariens habitent rarement en centre-ville !

Les hivers dans le sud de l’Alberta

Si, si ! Grâce au chinook, il est tout à fait possible d’avoir 12 degrés en plein hiver. Et puis les hivers sont secs donc le très grand froid est moins… glaçant. Et en plus Calgary est une des villes les plus ensoleillées du Canada. Par contre si vous êtes à Edmonton ben… y a pas de chinook ! Pas de pot. Et… l’hiver EST (de très loin) la saison la plus longue en Alberta…

Des parcs à couper le souffle !

Quand on vit à Calgary, il y a Banff et Jasper (si on veut faire davantage de route !). Les deux sont à couper le souffle en été comme en hiver. Il y a aussi le ski, si vous avez plein de sous parce que c’est une FORTUNE et ça augmente chaque année. Bienvenue au Canada. La seule chose que les gens mentionnent rarement sont les touristes… Partout. Tout le temps. Même en hiver. Heureusement que vous pouvez les éviter si vous allez un peu loin en rando mais avec de jeunes enfants, vous pouvez oublier. C’est à la queue leu-leu devant les endroits que vous voyez en photo un peu partout… Ah et au ski, c’est pareil. Sauf si vous y allez quand personne n’y va genre le 25 décembre. Bienvenue en Alberta.

D’autres choses à ajouter ? (Je n’ai volontairement pas mentionné le marché de l’emploi parce que crise du pétrole en 2014, tout ça, tout ça = bon courage pour trouver un truc PUIS se recaser si on se fait virer ! Crise depuis 6 ans les gens, + covid par-dessus. D’ici 2024 on va être bon ! Si c’est pas 2030 mais gardons espoir !)

Articles précédents Article suivant

D'autres articles qui peuvent vous intéresser

6 Commentaires

  • Répondre Emmanuel 14 septembre 2020 at 6:00

    Je te trouve un peu dure sur le fait qu’il y ait beaucoup de touriste notamment au ski. Je crois que vivant à Calgary, on s’habitue à l’espace et dès qu’il y a plus de 10 personnes sur les pistes on trouve qu’il y a trop de monde. Si on compare a l’europe les station son vide c’est d’ailleurs une des raisons du prix.

    • Répondre Lisa 14 septembre 2020 at 6:04

      Ah bon ? Je trouve qu’au contraire comme il y a beaucoup moins de pistes et que c’est beaucoup moins grand, il y a BEAUCOUP plus de monde avec de l’attente style Disneyland quand t’es en bas ! (Sans parler du fait que ce soit ultra cher)

      J’ai skié des années en France et je ne me souviens pas de ça mais bon ça date de 2008 le dernier coup. Ça a peut être vachement changé depuis.

      Je dirais que le prix est surtout du au fait que ça a coûté une énorme blinde pour tout monter + entretenir et qu’il faut un max de gens pour rentabiliser. Je ne sais pas ce que valent d’autres stations aux États Unis par exemple mais je trouve que pour le prix, quand tu y vas en famille, ça ne vaut pas du tout le coup. T’en as pour 1500 balles pour 7 jours. (Lake Louise) C’est hallucinant. Et encore ça c’est juste les forfaits.

      Tu vas à Courchevel, 3 vallées tu payes 821 euros pour 6 jours !!! Et Courchevel c’est incomparable. https://www.skipasscourchevel.com/fr/tarifs-3-vallees-courchevel

  • Répondre Lucile 15 septembre 2020 at 7:29

    Bonjour Lisa !
    Je suis tombé sur ton blog en me baladant sur internet et je voulais déjà te dire un grand bravo pour son contenu =)
    Mon compagnon et moi avons obtenu un PVT l’année dernière, on s’était dis ” c’est bon on a un an pour partir, de quoi planifier tout tranquillement et agrandir un peu plus nos économies =)”… ce que l’on avait pas prévu c’est que quelque mois après nous allions nous retrouver confinés, que le canada fermerait ses frontières et que notre projet de vie tomberai l’eau…
    Du coup on se retrouve sans emploi (ba oui on avait déjà démissionné de nos CDI respectif sinon c’est pas drôle), sans logement, obligé de revenir vivre chez papa et maman ( à 3o ans c’est pas simple), à la recherche d’un boulot à distance car on ne lâche pas l’idée de pouvoir venir vivre ici un jour.
    Nous avions choisis Calgary pour le côté anglophone dans un premier temps, mais aussi pour sa partie plus sauvage, plus nature et ton article me réconforte sur ce choix =)
    Pour le moment je me suis contenté d’envoyer mes CV dans la province du Quebec, car j’avoue que c’est plus facile pour moi ( je parle anglais mais pas assez de confiance en moi malheureusement…), sauf que je me dis que mes chances sont réduites vu la concurrence et surtout la situation sanitaire là ba plus compliquée..
    Devrais-je tenter ma chance et postuler pour venir directement à Calgary? (mon premier choix de destination au final…), ou prendre mon mal en patience est attendre que la situation se débloque…?
    Je te remercie pour ta réponse, pouvoir échanger avec quelqu’un sur place qui a connu des galères aussi c’est important pour moi en ce moment car le moral baisse jour après jour…

    Lucile

    • Répondre Lisa 15 septembre 2020 at 8:28

      Coucou !

      Vraiment désolée pour toutes ces galères. D’un côté c’était difficile à prévoir…

      Pour Calgary, tout dépend ton domaine d’activité mais c’est une ville qui a souffert énormément depuis 2014 et beaucoup de jobs qualifiés ne sont pas dispo. Il y a aussi plus de 10% de chômage. J’ai aussi écrit un article sur comment trouver du travail depuis la France mais j’avais déjà 3 ans d’expérience ici et une RP. Donc les choses sont bien différentes.

      Et puis malheureusement actuellement, entre covid et les frontières fermées, j’ai un peu peur que les employeurs soient très très frileux. Par contre je ne savais pas que le Canada avait fermé ses frontières meme aux gens munis de visa !

      • Répondre Lucile 15 septembre 2020 at 8:59

        Arf… :/ je me doutai bien que l’Alberta souffrait aussi de cette crise mondiale…
        Je suis auxiliaire vétérinaire mais j’ai 10 ans d’expérience en tant que manager de magasin dans le prêt à porter, j’ai vu sur le site d’emploi de l’Alberta que c’était un secteur recherché peut être qu’il faudrai que je me dirige plutôt là dessus.
        Mon chéri est un manuel dans l’âme (conducteur de tracteur, charpentier, cariste, métallurgie, réparation d’outil électronique.. etc), il sait tout faire ! je suis sûre qu’il pourrai trouver facilement mais il serai obliger de partir seul et d’attendre que moi aussi je trouve ce qui est plus compliqué :/. Il a l’avantage aussi d’avoir habité en Australie pendant deux ans donc l’anglais n’est pas un problème.
        Et oui maintenant à cause des restrictions de voyages même les titulaires d’un PVT sont obligés d’avoir une offre d’emploi pour pouvoir venir au Canada ! Sinon c’est recalage assuré aux frontières :/ Je crois qu’il y a seulement les RP et les pvtistes qui sont déjà établis au canada qui peuvent rentrer.

        • Répondre Lisa 15 septembre 2020 at 9:21

          Faut postuler pour voir mais beaucoup de métiers manuels requièrent une reconnaissance officielle au Canada.

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.